L'histoire des phares

 

Le phare d'Alexandrie



Le mot phare vient de l'île de Pharos, située au large d'Alexandrie en Égypte, sur laquelle Ptolémée I er fit construire, au début du III ème siècle av. J.-C, la septième merveille du monde : le phare d'Alexandrie.

 

Aujourd’hui disparu, il était considéré comme le plus haut phare du monde, si l'on en croit les historiens et archéologues. Il mesurait plus de 100 mètres de haut et on pouvait apercevoir sa lumière jusqu’à 50 km. À titre de comparaison, le plus haut phare d'Europe est actuellement celui de l'île Vierge, qui mesure 82,50 m. Le phare d'Alexandrie a disparu totalement au XIV ème siècle à cause de plusieurs tremblements de terre.

 

 


Retour sur les constructions les plus célèbres et impressionnantes


Le phare du Petit Minou, Brest, France

 

La ville de Brest est célèbre pour ses vents violents et sa mer déchaînée, et le phare du Petit Minou est connu pour assurer la sécurité des marins en leur indiquant l'entrée de la rade. Il est là depuis plus de 150 ans, et sa lumière est visible jusqu'à 35 km à en mer. La «Rade de Brest» est en réalité un estuaire qui comprend plusieurs ports dont une base navale militaire stratégique.

 

Le phare Mouro Island, Santander, Espagne 

 

C'est l'un des phares les plus célèbres dans le monde connu pour être exposé aux pires tempêtes des côtes de l’Atlantique. «El Faro de Mouro» se dresse à l'entrée de la baie de Santander. Il n'est pas ouvert au public, mais il reste une aide précieuse pour la navigation.

 

Le phare de Corbière, Jersey

Le phare de La Corbière est situé sur un îlot à la pointe sud-ouest de Jersey. Il a été construit sur ''un rocher qui se retrouve isolé par la marée, et il est relié à la terre par une digue. Pour les navigateurs qui traversaient la Manche vers la France, il marquait la fin de la partie la plus difficile du voyage.

 

Le phare Eddystone, Devon, Angleterre 

Pour apercevoir le phare d'Eddystone, il faut faire 12 miles nautiques en mer ! Le seul véritable accès au phare se fait par hélicoptère, avec une piste d'atterrissage sur le toit. Pourquoi un phare à 12 miles nautiques au large ? Le récif contre lequel il met en garde, sort souvent de l'eau à marée basse, menaçant la circulation des navires de passage dans cette zone à fort trafic. Ce phare a été reconstruit quatre fois et l'on peut voir à coté la structure d'un phare précédent, détruit.

Découvrez ces merveilles de la mer sans plus attendre !

 


Je demande un devis





Nos anciens articles :


Mai : Pourquoi la Bounty est-elle si célébre ?
Juin : Baleine et Méditerranée
Juin : Christophe Colomb : espagnol, portugais ou italien ?
Juillet : A l'abordage d'un sous-marin !
Juillet : Rackham le Rouge et ses deux femmes : mythe ou réalité ?
Août : Pot au Noir ou Pote au Noir ?
Août : Supersitieux, les marins ?
Sept : Qu'évoque pour vous l'île d'Elbe ?
Sept : Jobs, Stark et Vénus
Oct : Flibustier, corsaire ou pirate ?
Oct : Pourquoi et comment une obélisque à la Concorde ?
Nov : Ces projets nautiques délirants
Déc : Le tour du Monde à la voile
Janv 2015 : Histoires d'îles
Fév : Endroits à éviter en mer

Fév : Un homme à la mer !
Mars : La petite fiancée de l'Atlantique nous a quittés
Mars : Trop d'eau ou pas assez
Avril : Le radeau de la Méduse
Avril : Les yachts au superlatif
Mai : L'Hermione et Lafayette
Juin : Attention OFNI en vue !
Juillet : James Cook - Chapitre 1
Août :  James Cook - Chapitre 2
Septembre : James Cook - Chapitre 3
Octobre : COMET : L'insubmersible
Novembre : Le redoutable Cap Horn

Décembre : La navidad
Janvier : A voile ou à moteur ?
Février : La Folie Créatrice
Février : Le Belem, un trois-mâts immortel
Février : Le tour du monde avec Yvan Bourgnon


Si vous avez une idée d'article, contactez sabrina@filovent.com


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?