Les navires du Commandant Cousteau

 

Le commandant Jacques-Yves Cousteau a marqué de son empreinte les mers et les océans de notre planète.

 

Après une carrière dans la Marine Française, il décida de partir explorer le monde et à cette époque on ne mesurait pas encore l’impact des effets des produits polluants, de la surexploitation des ressources des océans et de la détérioration des régions côtières.

 

Pionnier de la plongée en scaphandre, Cousteau réalisa toute une série de films et de documentaires qui permirent au monde entier de découvrir les mystères de la mer et de mettre en lumière le désastre écologique dû à l’Homme.

 

Deux de ses navires sont restés indissociables de l’oeuvre de Cousteau.

 

 

 

La Calypso

C’était à l'origine un dragueur de mines à coque en bois de la Navy Britannique, avant d’être cédé au commandant Cousteau qui cherchait un navire pour un franc symbolique par an. Il décida de le transformer en navire d'expédition et de base de soutien pour la plongée et pour les explorations océanographiques.

La mise à l'eau de la Calypso eut lieu le 24 novembre 1951. Elle passa ses premières années d'explorations dans la mer Méditerranée et la mer Rouge avant de partir naviguer pendant près de quarante ans, sur toutes les mers du globe, et fut le théâtre de la série de documentaires “L'odyssée sous-marine du commandant Cousteau” qui apporta une renommée mondiale à Cousteau, son équipage et le navire.

En chantier depuis de longues années, elle est aujourd’hui en cours de rénovation dans le port de Gênes.

 
 
 

L'Alcyone

Moins célèbre que la Calypso, l’Alcyone, nommée ainsi d’après la fille d’Éole, le maître du vent, est un bateau expérimental conçu pour le commandant Cousteau : avec une coque de type hybride mono-catamaran en aluminium soudé et une propulsion de type mixte voile-moteur, il s’agissait d’un modèle unique et surmesure. Il fut mis à l'eau en avril 1985.

Ce turbovoile symbolise le mariage entre voile et moteur, mais il marque aussi les débuts de l’électronique et de l’informatique dans le domaine maritime.

Plus particulièrement, l’Alcyone est conçu à la manière d’un laboratoire non polluant. Les innovations affectent aussi bien la forme de sa coque que son système de propulsion, ses équipements de navigation, ou encore l’informatisation de ses réseaux de contrôle.

  

 


Je demande un devis





Nos anciens articles :


Mai : Pourquoi la Bounty est-elle si célébre ?
Juin : Baleine et Méditerranée
Juin : Christophe Colomb : espagnol, portugais ou italien ?
Juillet : A l'abordage d'un sous-marin !
Juillet : Rackham le Rouge et ses deux femmes : mythe ou réalité ?
Août : Pot au Noir ou Pote au Noir ?
Août : Supersitieux, les marins ?
Sept : Qu'évoque pour vous l'île d'Elbe ?
Sept : Jobs, Stark et Vénus
Oct : Flibustier, corsaire ou pirate ?
Oct : Pourquoi et comment une obélisque à la Concorde ?
Nov : Ces projets nautiques délirants
Déc : Le tour du Monde à la voile
Janv 2015 : Histoires d'îles
Fév : Endroits à éviter en mer

Fév : Un homme à la mer !
Mars : La petite fiancée de l'Atlantique nous a quittés
Mars : Trop d'eau ou pas assez
Avril : Le radeau de la Méduse
Avril : Les yachts au superlatif
Mai : L'Hermione et Lafayette
Juin : Attention OFNI en vue !
Juillet : James Cook - Chapitre 1
Août :  James Cook - Chapitre 2
Septembre : James Cook - Chapitre 3
Octobre : COMET : L'insubmersible
Novembre : Le redoutable Cap Horn

Décembre : La navidad
Janvier : A voile ou à moteur ?
Février : La Folie Créatrice
Février : Le Belem, un trois-mâts immortel
Février : Le tour du monde avec Yvan Bourgnon

Mars : L'histoire des phares
Avril : Sous l'océan
Mai : Monstres marins ou animaux réels ?
Mai : Les vents méditerranéens
Juin : Venez vivre dans une maison flottante !


Si vous avez une idée d'article, contactez sabrina@filovent.com


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?