ville de parga, grèce

La Grèce, terre du dieu des vents : entre mythologie et conseils de navigation


Berceau de la civilisation et d'illustres personnages, la Grèce est un pays riche de mythologie. Éole, dieu des vents, y fait la pluie et le beau temps en soufflant depuis les quatre points cardinaux. Il est donc bon d'en connaître un peu plus avant de s'y frotter.

Éole, le dieu des vents

Selon la mythologie grecque, le dieu des vents serait le fruit de l’union d’un homme et d’une île située au large de la Sicile, Éolia. Être immortel et ami des dieux, le dieu des vents a reçu de Zeus son titre et, par là même, la maîtrise des vents, qu’il libérait sur demande et gardait enfermés dans une grotte le reste du temps. Son histoire est notamment marquée par sa rencontre avec Ulysse qui, alors qu’il rentrait de Troie, fut reçu par le dieu des vents avec tous les honneurs. Celui-ci lui fit d’ailleurs don d’une outre remplie des vents défavorables à sa navigation, afin que lui et son équipage puissent regagner l'île d’Ithaque en toute sécurité. Malheureusement, les marins profitèrent du sommeil de leur capitaine pour ouvrir l’outre et déchaîner les tempêtes qui s’y trouvaient. Ramené sur le rivage d’Éolia, le navire ne fut cette fois pas le bienvenu : persuadé qu’il s’agissait là d’une volonté divine, le dieu des vents refusa de leur apporter son aide et les condamna à repartir errer sur les flots.
Quatre vents principaux sont à distinguer parmi ceux que dirige le dieu des vents : Borée, le terrible vent hivernal du nord, Notos, le vent pluvieux du sud, annonciateur de l’été, Euros, vent automnal froid et violent de l’est et enfin Zéphyr, la douce brise printanière. Ce sont des éléments à bien prendre en compte avant de partir naviguer ou de louer un bateau en Grèce.


borée, vent du nord

Les vents dans les zones de navigation de la Grèce occidentale

Avec des vents idéaux et prévisibles, les îles Ioniennes sont un véritable paradis pour faire de la voile. Durant l’été, le vent du nord-ouest, dit “meltem”, souffle à 2,5 noeuds (environ 4,6 km/h) dès le début de l’après-midi, pour faiblir en soirée. Au printemps et en automne, le dieu du vent a tendance à se montrer plus clément et à souffler depuis le sud-ouest. Toutefois, ce vent “grec” peut tout de même atteindre 10 à 15 noeuds (environ 28 km/h) en arrivant à midi, pour se dissiper une fois le soleil couché. Enfin, au cours de l’hiver, l’air humide du “sirocco” remonte depuis le sud et peut souffler deux à trois jours de suite. À noter que le vent grec reste particulièrement important durant cette période de l’année, mais ne se manifeste pas en été. Les vents de terre sont également susceptibles de produire de fortes rafales dans certaines zones de navigation, à l’image de la station balnéaire de Zante et de l’est de l´île mythique d’Ithaque.


Corfou, grèce

Les vents dans les zones de navigation de la Grèce orientale

Les îles Sporades au nord-est réunissent les conditions rêvées pour louer un voilier à Skopelos : un meltem et une mer plate sur les côtes, et le tour est joué ! Il faut néanmoins garder en mémoire que le dieu des vents est capricieux et peut parfois souffler dans des directions contraires. Cela est principalement dû au fait que cet archipel est séparé par des îles et des chenaux, alors prenez garde à ne pas vous faire piéger. Bien que les vents étésiens soient faibles au début de l’été et plus forts au mois de juillet, ils peuvent souffler sans interruption pendant quelques jours et atteindre une force 6 ou 7, parfois 8. Il est donc conseillé de surveiller ses petits bateaux de plaisance, afin de les préserver de fortes houles.

Un peu plus au sud de la Mer Égée se trouve le Golfe Saronique, non loin d’Athènes. Le meltem estival souffle fort depuis le nord et demeure relativement changeant (force 4 à 6). Si toutefois le vent n’est pas présent, il y a fort à parier qu’il arrivera du sud et se renforcera autour de midi (force 2 à 4). Dans cette zone, le vent dominant vient du sud-est (force 3 à 5). En automne et au printemps, le dieu des vents souffle essentiellement du sud, mais reste relativement calme.


iles santorin, grèce


Si vous souhaitez naviguer dans les Cyclades, la zone de navigation la plus connue de Grèce, le meltem estival est orienté nord-ouest et peut souffler à 35 ou 40 noeuds (entre 64 et 74 km/h) en continu. Veillez donc à établir une stratégie de navigation au préalable et à être vigilant quant aux zones suivantes : Tinos, Mykonos ainsi que la côte est d’Amorgos. Comme dans les îles Sporades, de fortes houles sont à prévoir, avec une force comprise entre 6 et 8. Néanmoins, les plages de sable noir de Santorin valent le détour.

La zone de croisière du Dodécanèse présente également un meltem durant l’été, qui peut souffler sans intermittence et être de force 4 à 6, voire 7. Faites attention aux rafales côtières, souvent beaucoup plus fortes qu’au large. Au printemps et en automne, les vents soufflent du sud-est et sont d’une force 2 à 4, voire plus. En hiver, le dieu des vents se manifeste principalement depuis le sud-est, mais il n’est pas exclu qu’il apparaisse depuis le nord ou le sud. Dans cet archipel situé près de la Turquie, prenez le temps de visiter la ville médiévale de Rhodes, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et située tout près du port de commerce.

Besoin d’un Conseil ?
Marina, experte de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?