Location de bateaux Destinations Monténégro

Prix très attractifs

Profitez de nos promotions sur de nombreux bateaux - Meilleur prix garanti !

Avis & notes réels

Plus de 17 000 avis et notes rédigés par de véritables clients depuis 20 ans ! 

A vos petits soins

Notre équipe vous guide avant, pendant 
et après votre croisiere

Nos conseillers sont à votre écoute

Demandez un devis gratuit en quelques minutes et recevez une proposition de croisière

Monténégro

Quel est votre style de bateau ?

Sabrina

votre spécialiste Monténégro

01 70 80 97 52

Obtenez un devis immédiat
* Respect de la vie privée : Filovent pratique une politique de strict respect de la confidentialité de vos données,
  conformément à la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
Notre Avis

Notre Avis

Vous apprécierez

  • la baie de Kotor, le plus méridional des fjords européens et l'un des plus beaux,
  • ses villes du littoral, certaines classées au Patrimoine Mondial de l'Unesco, marquées par les influences vénitiennes de la renaissance et autrichiennes du baroque,
  • sa multitude d'îles et îlots avec de paisibles villages,
  • son climat très doux

Les informations essentielles pour votre voyage
Monténégro


Voici un concentré des informations que vous devriez savoir avant de vous envoler vers le pays

Naviguer en bateau lors d'une croisière Monténégro

Le Monténégro, parfois surnommé « La perle de la Méditerranée », est un pays fascinant, mystique et envoûtant. Ayant acquis son indépendance vis-à-vis de la Serbie en 2006, il se positionne comme une destination de plus en plus prisée par les touristes en quête de découverte et de détente. Au Nord, vous pourrez visiter le parc national du Dormitor, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, et qui comprend aussi l’impressionnant Canyon de la Tara formé de gorges faisant plus de 1000 mètres de profondeur.

Des lieux enchanteurs à explorer

Lors de vos traversées sur les eaux claires du Monténégro, vous apercevrez de majestueuses forteresses, témoins des nombreuses civilisations qui y ont évolué. Les magnifiques bouches de Kotor constituent également l’une des attractions à ne pas manquer tant ils ressemblent aux légendaires fjords norvégiens. Au fil de votre croisière, vous découvrirez aussi de charmants villages, des montagnes aux sommets enneigés ainsi qu’une végétation luxuriante qui raviront les randonneurs.

Faites appel à nos conseillers pour trouver le voilier qui vous emmènera vers des lieux magiques ! Catamaran ou monocoque, la flotte de Filovent vous propose plusieurs modèles de qualité pour votre location de bateau au Monténégro.

Argents

Euro

Infos pratiques

Passeport / Visa
Passeport en cours de validité. Un visa est nécessaire pour un séjour supérieur à 3 mois.

Electricité
220 Volts

Numéros utiles
- Police : 122.
- Pompiers : 123.
- SAMU : 124.
Idéalement, mieux vaut demander à un Monténégrin d'appeler pour vous.

Informations utiles

Capitale : Podgorica
Monnaie : euro
Superficie :
Population : 661 807 Hab
Densité : 44,9 Hab/km²
Fuseau horaire : GMT +1
Chef d'état : Filip VujanoviÄ

Histoire

Le Monténégro est un pays d'Europe du Sud bordé par la mer Adriatique et frontalier de la Croatie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Serbie, du Kosovo et de l'Albanie. Les villes principales sont la capitale Podgorica (Titograd de 1945 à 1992) avec 170 000 habitants, Niksic (75 000) et Pljevlja (37 000). L'ancienne capitale royale est Cetinje qui détient également le titre de « capitale de trône » (prestonica).

Nom du pays

Le nom monténégrin ou serbe du Monténégro, Crna Gora, peut se traduire littéralement par « montagne noire », en référence aux forêts sombres qui recouvraient autrefois les Alpes dinariques.

Le nom du pays, dans la plupart des langues d'Europe occidentale, y compris en français, en italien et en anglais, et également en roumain (Muntenegru) est tiré du terme vénitien monte negro, qui a la même signification et remonte probablement à l'époque de la domination de Venise sur la région, au Moyen Âge.

D'autres langues, notamment celles parlées aux environs immédiats, ont adopté leur propre traduction de l'expression : c'est ainsi le cas de l'albanais, du grec, du turc, du russe, de l'islandais ou même de l'arabe.

Le Monténégro, bien que devenu récemment indépendant en 2006, a une longue histoire de plusieurs siècles en tant que duché semi-indépendant puis principauté autonome, puis en tant que royaume indépendant en 1910, avant son annexion dans le Royaume yougoslave après 1918.

Histoire du Monténégro

Ancien régime monténégrin

De la Dioclée byzantine à la principauté autonome de l'Empire ottoman (1077-1878)

Les tribus slaves, mélangées aux Illyriens, aux Avars et aux Romans, formaient le duché semi-indépendant de Dioclée au Xe siècle.

En 1077, le pape Grégoire VII a reconnu la Dioclée comme un État indépendant, et son roi le serbe Mihailo Vojislavljevic (de la dynastie des Vojislavljevic fondée par le noble Stefan Vojislav) comme rex Diocleae (« roi de Dioclée »). Le royaume, cependant, payait un tribut à l'empire byzantin et plus tard à l'Empire bulgare ; ce qui donna naissance au royaume médiéval du Grand Prince serbe (serbe : zupan) Stefan Nemanja, originaire de Duklja.

Un deuxième État est formé au XIe siècle sous le nom de Zeta. Il faisait partie de la Serbie médiévale des Nemanjic.

Il fut ensuite une principauté autonome vis-à-vis de l'Empire ottoman pendant des siècles.

L'indépendance de la Principauté puis Royaume de Monténégro (1878-1922)

A l'indépendance de la « Principauté de Monténégro » reconnue internationalement par le Congrès de Berlin en 1878, il est proclamé « Royaume du Monténégro » en 1910.

Le Monténégro combattit au côté des Alliés durant la Première Guerre mondiale.Le 13 novembre 1918, l'assemblée national du Monténégro a declaré unification avec la Serbie.

Le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes puis Royaume de Yougoslavie (1922-1945)

Au lendemain du conflit mondial, le Monténégro fut intégré,après un vote contesté de la Grande Skoupchtina le 24 novembre 1918 au Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, devenu en 1929 le Royaume de Yougoslavie.

Liste des souverains de Monténégro (1696-1922)

* 1696-1735 : prince-évêque Daniel Ier.
* 1735-1744 : prince-évêque Sava Ier.
* 1744-1766 : prince-évêque Basile III.
* 1766-1781 : prince-évêque Sava II.
* 1781-1830 : prince-évêque Pierre Ier.
* 1830-1851 : prince-évêque Pierre II.
* 1851-1852 : prince-évêque Danilo Ier, puis :
o 1852-1860 : prince Daniel Ier.
* 1860-1910 : prince Nicolas Ier, puis :
o 1910-1921 : roi Nicolas Ier.
* 1921-1921 : roi Danilo II ; abdique.
* 1921-1922 : roi Michel ; abdique.
* Le prince héritier Nikola Petrovic-Njegos, architecte, a passé toute sa vie en France. Il a créé la « Biennale de Cetinje » et préside l'association du « Courrier des Balkans. »

L'ancienne république fédérée

La république yougoslave du Monténégro (1945-2002)

La République socialiste de Monténégro constituait une des républiques fédérées de la République fédérale populaire de Yougoslavie à l'époque communiste, puis de la République fédérale socialiste de Yougoslavie en 1963 sous Tito, puis sous le régime de Milosevic qui ne conservait que deux républiques constitutives sous le nom de Yougoslavie.

Autonomie organisée avec la Serbie et autodétermination (2002-2006)

En 2002, sous la pression de l'Union européenne, la Serbie et le Monténégro sont arrivés à un accord sur une union réorganisée pour au moins trois ans. Ce compromis, dit « Accord de Belgrade », prévoyait, entre autres changements, de renoncer définitivement au nom de Yougoslavie pour celui de la communauté d'États de Serbie-et-Monténégro (avec un « -et- » entre les deux noms).

À l'issue de cette période moratoire, un référendum sur l'indépendance du Monténégro fut organisé le 21 mai 2006. 55,5 % des voix se sont portées sur l'indépendance (motivée par le désir d'une intégration plus rapide dans l'Union européenne et l'OTAN), cet événement annonçant donc la dissolution définitive de ce qui restait de l'ancienne Yougoslavie (dont ne subsisterait que les provinces autonomes serbes de Voïvodine et celle du Kosovo, cette dernière étant placée sous administration de l'ONU en quasi « protectorat »). Le président monténégrin a déjà annoncé vouloir transférer la capitale actuelle de la république de Podgorica vers Cetinje (l'ancienne capitale royale historique).

La Serbie et la Russie ont pris acte des résultats du référendum. Ces deux gouvernements, ainsi que l'UE et l'ONU, ont cependant attendu la proclamation des résultats pour se prononcer officiellement. Dans un communiqué, l'UE (qui avait exigé que l'indépendance soit approuvée par une majorité de 55 % au moins) a constaté la régularité du scrutin.

Depuis l'indépendance (2006-)

Le Parlement du Monténégro a officiellement proclamé l'indépendance du pays dans la soirée du 3 juin 2006, celle-ci entrant immédiatement en application.

Le ministre islandais des Affaires étrangères Geir Haarde a annoncé avoir reconnu le Monténégro comme un pays indépendant et souverain, faisant ainsi de l'Islande le premier pays au monde à reconnaître l'indépendance monténégrine, la Russie lui emboîtant le pas le 11 juin, en devenant ainsi la première grande puissance à le faire, suivi dès le 13 juin, des États-Unis, du Royaume-Uni, et de la France qui ont adopté la même attitude, tout comme le gouvernement serbe.

Le 22 juin, le Monténégro devient le 56e état membre de l'OSCE. Puis le 28 juin, il est admis en tant que 192e État membre de l'ONU.

Le 17 mars 2007, le Monténégro signe un accord de stabilisation et d'association avec l'Union européenne, avant la Serbie : les signataires sont Olli Rehn, commissaire européen à l'élargissement et Zeljko Sturanovic, le Premier ministre monténégrin. Le commissaire européen l'a qualifié de « porte ouverte vers la candidature à l'Union européenne si le plan d'action est mis en oeuvre de manière efficace ... Tout dépendra du Monténégro et du progrès de ses réformes, notamment dans le domaine de la lutte contre la corruption, de la réforme du système judiciaire et de l'administration ».

licence GFDL - Auteurs - location voilier montenegro

Géographie

Géographie

Le Monténégro est situé dans les Balkans. C'est un territoire de forme relativement rectangulaire, bordé au Sud par la mer Adriatique, à l'Ouest par la Croatie et la Bosnie-Herzégovine, au Nord par la Serbie, au Nord-Est par le Kosovo et enfin au Sud-Est par l'Albanie.

Le territoire monténégrin s'étend depuis les hautes montagnes à la frontière avec la Serbie et l'Albanie — une partie des karsts de l'ouest de la péninsule balkanique — jusqu'à une étroite plaine côtière de deux à six kilomètres de large. Cette plaine s'interrompt abruptement au Nord, à l'endroit où le Mont Lovćen et l'Orjen plongent dans les bouches de Kotor. Ainsi, bien que disposant d'un large débouché sur la mer, le pays ne dispose pas de port important en raison d'un littoral très accidenté.

La région karstique du Monténégro se situe à environ 1 000 m d'altitude, certaines parties montant à près de 2 000 m, comme le mont Orjen (1 894 m), point culminant des chaînes calcaires côtières. La vallée de la Zeta est la zone la plus basse, avec une altitude d'environ 500 m. Le Monténégro possède quelques cavités naturelles.

Les montagnes du Monténégro comptent parmi les terrains les plus accidentés d'Europe et parmi les parties qui furent les plus érodées dans la péninsule balkanique pendant la dernière ère glaciaire. Le territoire culmine au Zla Kolata, dans les monts Prokletije, à une altitude de 2 534 m.

licence GFDL - Auteurs - location voilier montenegro

Politique

Politique du Montenegro

Le Monténégro est une république parlementaire multipartite, où le Premier ministre est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux premiers.

- 1 Constitution
- 2 Pouvoir exécutif
- 3 Pouvoir législatif
- 4 Partis politiques et élections

Constitution

La Constitution du Monténégro fut ratifiée et adoptée par le parlement constitutionnel le 19 octobre 2007 et entra officiellement en vigueur le 22 octobre de la même année en remplacement de la constitution de 1992. Elle définit le Monténégro comme une démocratie où les droit civils et la justice sociale sont protégés.

Pouvoir exécutif

Le président est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il nomme le Premier ministre ainsi que le président et les juges de la Cour constitutionnelle, avec l'accord du parlement. Le gouvernement est élu à la majorité par le parlement.

Pouvoir législatif

Le parlement compte 77 membres élus pour quatre ans. Le système multipartite favorise les alliances et coalitions et ne permet guère à un seul parti de remporter la majorité des sièges. Entre autres compétences attribuées par la constitution, le parlement adopte les lois, ratifie les traités et approuve le budget. Il peut voter la défiance du gouvernement.

licence GFDL - Auteurs - location voilier montenegro

Economie

L'économie du Monténégro n'est pas très développée. Elle reposait à 77% sur les échanges avec la Serbie.

Freinée par un relief très accidenté, la mise en place d'infrastructures a pris un retard considérable avec les guerres qui ont succédé à l'éclatement de la Yougoslavie.

L'économie a pourtant des atouts, notamment du côté du tourisme sur la côte (bouches de Kotor, ports typiques, plages ensoleillées une grande partie de l'année, climat proche des iles grecques).

L'agriculture, encore traditionnelle et de subsistance, pourra se développer si les communications terrestres s'améliorent (élevage de bovins, de porcins et de volailles). L'industrie se concentre dans les grandes villes vers des biens de consommation (bazar, textile, petite alimentation ...).

Exploitation de mines de bauxite et de lignite.

L'économie souterraine est considérable, et elle a permis à une bonne partie de la population de supporter les difficultés récentes. Le trafic porte principalement sur les cigarettes et les voitures volées. Cela contribue à donner une image peu attractive pour des investisseurs internationaux (illustré par un célèbre pastiche de publicité en Allemagne : « Venez au Monténégro, votre voiture y est déjà »). Néanmoins le pays a réussi a attirer 600 millions d'euros d'investissement en 2006[1].

En 2007, le produit national brut dépassait à peine le milliard d'euros (l'équivalent du PNB d'une sous-préfecture française)[1]. Le déficit de la balance des paiements courants représente 31% du PIB ce qui est le record d'Europe.

Mais contrairement à ce que pensaient beaucoup d'experts à l'indépendance du pays, le Monténégro n'a pas connu de crise financière[1]. Le pays a intégré le FMI et espère rejoindre l'OMC en 2008.

Le Monténégro a adopté unilatéralement l'euro comme monnaie nationale, sans faire partie de l'Union économique et monétaire européenne, ni même de l'Union européenne. Il n'est donc pas à proprement parler un pays de la zone euro.

licence GFDL - Auteurs - location voilier montenegro

Replier
Lire la suite