Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Bretagne

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Ismael, expert de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Bretagne : Quel est votre style de bateau ?

Bretagne - Nos conseils pour votre croisière



   Par Agathe LAMIGEON

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Amoureuse de ma Côte Basque, j'ai rejoint Filovent en 2022 pour allier ma passion pour les voyages avec mon amour pour l'écriture."

 

Le 29 avril 2022

 

Temps de lecture : 10 minutes

 

En bref

 

Les immanquables : L’archipel des Glénan, le Golfe du Morbihan, l’île d’Ouessant et les îles Chausey.

Les activités : Randonnée sur l’île de Groix, le kitesurf et le char à voile à Quiberon et sur la plage du Moulin-Blanc.

Les plus beaux mouillages : La Chambre, Port Saint Nicolas, le port de Sauzon et le magnifique mouillage de Tréach er Béniguet.

 

 

carte des zones de navigation de la bretagne
Les zones de navigation de la Bretagne (carte cliquable)

 

Sommaire

 

  1. Les informations pratiques pour votre location de bateau en Bretagne
  2. Pourquoi partir en Bretagne ?
  3. Quelles sont les zones à découvrir ?
  4. Les meilleurs mouillages bretons
  5. Quelles activités pour profiter de vos vacances en Bretagne ?
  6. Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?
  7. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

“La Bretagne est un très bel endroit pour la voile. La côte est compliquée, il y a de nombreuses îles, c’est parfait pour une navigation élaborée ! Les marées et le vent sont plus soutenus par rapport à la Méditerranée ce qui permet de ne pas beaucoup utiliser le moteur, on trouve toujours son vent en Atlantique, c’est très agréable”, me confie Pierre, client Filovent, qui a navigué en août sur un Pogo 8.50.

Choisissez comme Pierre de partir naviguer en Bretagne. Préférez- vous les paysages diversifiés du sud, le littoral ciselé de l’ouest ou le côté anglais du nord ?

 

homme avec mouette en voilier à houat
Pierre et une mouette aux abords de l’île d’Houat (photo de Pierre)

 

1. Les informations pratiques pour votre location de bateau en Bretagne

 

Les différentes bases de départ

 

Pour vous rendre en Bretagne, plusieurs solutions s'offrent à vous. Prendre votre voiture vous permettra de vous rendre directement à votre base de départ et de laisser votre voiture près du port dans un parking. Si vous décidez de prendre le train, vous pourrez alors rejoindre les gares de Cherbourg, Granville, Brest, Auray, Vannes et Rennes. Pour les plaisanciers arrivant en avion, vous pourrez atterrir aux aéroports de Brest, de Lorient, de Rennes, de Vannes, de Nantes, et de Saint-Malo Dinard.

Votre choix de base de départ se fera en fonction de la zone de navigation que vous voulez découvrir.

 

  • Pour une découverte des îles du Morbihan, la zone la plus populaire chez nos plaisanciers, je vous conseille trois bases principales. Vous pouvez choisir d’embarquer à bord d’un des 93 bateaux au départ d’Arzon, comme l’ont fait 15 de nos clients en 2021. À moins que vous préfériez partir de La Trinité-sur-Mer comme la majorité de nos clients en 2021 (52 plaisanciers), avec un grand choix de 151 bateaux. Ou alors peut-être voudrez-vous embarquer à bord d’un des 83 bateaux du port de Lorient, comme 17 de nos plaisanciers en 2021.

 

  • Pour découvrir la mer d’Iroise et les îles du Bout du Monde, je vous recommande de partir de la base de Brest, où 26 bateaux vous attendent.

 

  • Pour les plaisanciers voulant naviguer dans les îles Anglo-Normandes, je vous conseille de choisir la base de Diélette, comme l’ont déjà fait 2 de nos clients en 2021.

 

port de la trinité-sur-mer
Voiliers au port de La Trinité-sur-Mer (photo Adobe Stock)

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

La Bretagne est l’une des destinations préférées de nos clients qui partent en France ! Vous aurez le choix parmi plus de 366 bateaux, dont une grande majorité de monocoques (84%) et de superbes catamarans (5%).

“Le choix du bateau dépend réellement de ce que le client voudra faire. Pour les plaisanciers qui souhaitent remonter les rivières, je recommande les bateaux à quille relevable. Selon moi, les RM Yachts et les Mojito sont les plus adaptés pour naviguer dans la région”, me conseille notre loueur partenaire Iloria Bretagne.

Le tableau ci-dessous vous donne un ordre de grandeur approximatif des prix des bateaux, pour une location d’une semaine. Ces prix peuvent changer en fonction de la saison, des disponibilités, du modèle, de l'ancienneté du bateau, etc.

 

Type de bateau Haute Saison
Juillet et Août
Moyenne Saison
Mai, Juin et Septembre
Basse Saison
Avril et Octobre
Monocoque (2 cabines) 2 000 € 1 500 € 1 000 €
Monocoque (3 cabines) 3 000 € 2 000 € 1 500 €
Monocoque (4 cabines) 4 000 € 2 500 € 2 000 €
Catamaran (entre 35 et 40 pieds) 5 000 € 3 500 € 3 000 €
Catamaran (entre 40 et 45 pieds) 5 500 € 4 500 € 4 000 €

 

Quel est le permis nécessaire ?

 

La navigation est ouverte à tous en France ! Le permis bateau est obligatoire pour conduire un bateau à moteur, mais pas pour skipper un voilier. Pour des vacances à bord d’un voilier, vous devrez remplir votre CV nautique justifiant d'une expérience suffisante. Concrètement, vous devez avoir déjà skippé des unités similaires à celle que vous louez, ou bien avoir effectué des stages de chef de bord sur ce type de bateaux.

Vous pouvez soit décider de partir avec un skipper professionnel, soit vous-même skipper votre bateau.

 

Avec skipper Sans skipper
  • Si vous partez en croisière en France pour vous détendre et profiter de vacances sans prise de tête, choisissez l’option skipper !
  • Votre skipper connaît la région sur le bout des doigts et vous emmènera aux meilleurs endroits.
  • Aucun permis nécessaire.
  • Idéal si vous connaissez les zones de navigation de la Bretagne.
  • Brief avant le départ avec le chef de base
  • Permis non obligatoire, mais une expérience suffisante est requise.

 

Nos principaux partenaires sur place

 

Nos principaux partenaires sur place, mais aussi les plus appréciés par nos clients sont :

 

  • Iloria Bretagne est un loueur breton disposant d’une flotte de 38 bateaux de tous types, au départ de Lorient. Il obtient la superbe note de 16,84/20 de la part de nos 29 clients déjà partis à bord d’un de leurs bateaux.

 

  • Bretagne Yachting est une entreprise bretonne présente au port de Lorient. Nos clients lui accordent l’excellente note de 18,64/20. Pour une expérience unique, montez à bord d’un de leurs 7 bateaux au départ de Lorient, comme l’ont déjà fait 39 de nos plaisanciers.

 

  • Eridan Naviroise est une entreprise bretonne du Finistère disposant d’une flotte de 15 bateaux au départ de Brest et de Port Moulin Blanc. 12 de nos clients ont tenté l’expérience, et lui ont attribué la fabuleuse note de 18/20.

 

  • Cap West est un loueur breton possédant une flotte de 11 bateaux dans ses bases de Diélette, Cherbourg et Brest. Le professionnalisme de son équipe lui permet d’obtenir la note de 14,4/20, attribuée par nos 56 clients ayant déjà navigué avec eux.

 

flotte d'iloria bretagne à lorient
La sublime flotte d’Iloria Bretagne au port de Lorient (photo d’Iloria Bretagne)

 

2. Pourquoi partir en Bretagne ?

 

La Bretagne est une région très prisée par les marins. Il n’est donc pas étonnant que les plus grandes écoles de voile de France y soient implantées !

Que ce soit une croisière, d'une semaine ou même de quelques jours, la région bretonne se prête magnifiquement aux croisières. La Bretagne vous offre des zones de croisières contrastées en termes de paysages et de conditions de navigation, entre le nord, le sud et l'ouest de la région.

Vous pourrez découvrir des îles plus sauvages et austères au Nord, et des îles plus riantes dans le Sud. Toutes les zones de navigation ont leurs propres charmes, à savoir que l'Archipel des Glénan en Bretagne Sud et l'Archipel de Bréhat en Bretagne Nord font partie des plus beaux mouillages de France. Et vous, quel endroit choisirez-vous ?

 

Les paysages bretons sont très diversifiés (vidéo YouTube)

 

3. Quelles sont les zones à découvrir ?

 

La Bretagne dispose d’une myriade d’îles aux paysages très variés. Vous pouvez en visiter une ou deux si vous décidez de ne rester qu’un week-end, mais pouvez découvrir les plus célèbres en choisissant une croisière d’une semaine. Vous avez le choix entre les trois grandes zones de navigation de la région : le Sud, l’Ouest et le Nord.

 

La Bretagne du Sud

 

La Bretagne du Sud est la destination la plus populaire chez nos plaisanciers naviguant en Bretagne puisqu’elle possède les paysages les plus diversifiés. Moins sauvage que la Bretagne Nord avec un climat plus doux, vous pourrez y découvrir les plus belles îles de Bretagne. Je vous recommande les cinq îles incontournables pour votre croisière dans les îles du Morbihan. “Le golfe du Morbihan, c’est spectaculaire“, me confie Jean-François qui a navigué avec Filovent sur un Oceanis 31, en mai.

 

îles glénan
Le Pogo 8.50 de Pierre à Penfret dans les îles Glénan (photo de Pierre)

 

Groix est la deuxième plus grande île de Bretagne. Connue pour ses longs sentiers, elle fera le bonheur des cyclistes et des randonneurs. Elle dispose de 40 kilomètres de pistes cyclables et de 27 kilomètres de sentiers côtiers. Je vous conseille de vous arrêter au Trou de l’Enfer, donnant l’impression d’avoir été fendu par une hache. “Je vous invite à aller boire un verre au bar mythique de l’île, “Tti Beudeff”, à moins de cinq minutes à pied du port”, me renseigne Jordan de Bretagne Yachting.

Belle-île-en-Mer remporte le prix de la plus grande île bretonne devant Groix ! Parfaite combinaison de falaises vertigineuses et de charmantes petites maisons colorées, allez visiter les villes du Palais et de Vauban. Les sites les plus connus de l’île sont la Pointe des Poulains, à l’extrême Ouest de l’île, et les impressionnantes Aiguilles de Port-Coton.

 

pointe des poulains belle-ile-en-mer
La Pointe des Poulains sur Belle-île-en-mer (photo Adobe Stock)

 

Le Golfe du Morbihan est un célèbre plan d’eau à l’abri de l’océan, composé de 42 îles. Je vous conseille d’aller visiter la magnifique ville de Vannes avec ses remparts et ses maisons typiques à colombage. Allez ensuite accoster sur les deux plus grandes îles, l’île aux Moines et l’île sauvage d’Arz.

L’archipel des Glénan est composé de 9 îlots sableux entourés de sable blanc et d’une mer transparente paradisiaque peu profonde. “J’ai adoré les Glénan ! Tout paraît surréaliste, entre la forme des îles, les phares et la couleur de l’eau, c’est assez formidable”, me confie Pierre qui navigué sur un Pogo 8.50. Une île incontournable à arpenter est celle de Saint-Nicolas. De sublimes chemins de randonnée sur des planches en bois vous invitent à faire le tour de l’île sur 1 kilomètre.

 

archipel des glenan
L’eau cristalline de l’archipel des Glénan (photo d’Iloria Bretagne)

 

La presqu’île de Quiberon est connue pour être un terrain de jeu pour de nombreuses activités nautiques, comme le surf, la voile, le kitesurf et le char à voile. Je vous recommande d’aller à la découverte du menhir de Goalennec et de marcher jusqu’à la pointe du Conguel pour y admirer un beau lever de soleil.

 

La Bretagne de l’Ouest

 

La Bretagne de l’Ouest est moins touristique que les autres régions, mais pas pour autant la moins charmante ! Émerveillez-vous face à son sublime littoral ciselé et ses phares majestueux. Elle est néanmoins réputée pour être très ventée. Je vous ai fait un top quatre des plus beaux endroits à aller explorer en mer d’Iroise.

L’île d’Ouessant est probablement l’une des plus belles de Bretagne. Je vous conseille de passer devant le célèbre phare de la Jument et de celui de Kéréon. La meilleure façon de visiter l’île est à vélo ! Faites-en le tour en admirant ses grèves de galets blancs et ses moutons typiques, élevés en liberté.

Rendez-vous également sur l’île de Molène, idéale pour les plaisanciers en quête de tranquillité. Faites-en le tour, ce ne sont que 4 kilomètres, et cela vaut le détour !

Pointe du raz est de loin le site le plus connu du Finistère, et donc un incontournable de votre croisière ! Ce promontoire rocheux, constituant la partie la plus avancée vers l'ouest, s’élève à plus de 72 mètres de hauteur. Frissons et panorama à couper le souffle garantis, vous serez réellement au bout du monde.

 

pointe du raz voilier
La pointe du Raz au petit matin (photo de Pierre)

 

N'hésitez pas à faire escale dans la ville emblématique de Brest et la presqu'île de Crozon, cette dernière étant un spot idyllique pour les amateurs de surf. La plage du Moulin-Blanc, située à deux pas du port, propose un cadre idéal pour les familles. Ici, planche à voile, windsurf, kayak en mer et kitesurf comptent parmi les activités incontournables.

 

La Bretagne du Nord

 

La Bretagne du Nord est un doux mélange de culture française et anglaise. Je vous recommande six lieux emblématiques à absolument découvrir lors de votre croisière au cœur des îles Anglo-Normandes.

Jersey est la plus grande des îles Anglo-Normandes. Autonome au Royaume-Uni, elle est un véritable paradis pour tous les amateurs de randonnée à pied ou à vélo, le long des sentiers côtiers. Faites une escale dans sa plus grande ville, St Hélier, et prenez un verre au “British Yacht Club”. Je vous recommande également le petit port pittoresque de Gorey, dominé par son château du Mont-Orgueil.

Guernesey est une île dépendante du royaume britannique. Faites une halte à b pour visiter la maison de Victor Hugo ou le château d'Elizabeth.

 

cote de guernesey
La sublime côte de Guernesey (photo Adobe Stock)

 

Sercq est une jolie île au relief marqué. Il est très agréable de s'amarrer dans les mouillages sous le vent. Tout comme ses consoeurs, elle dispose de sentiers parfaits pour les cyclistes. Dépendante de la Couronne britannique et gouvernée par un Lord, Sercq est la dernière seigneurie d'Europe.

Aurigny est l’île la plus proche des côtes françaises et de la Grande Bretagne à la fois. Surnommée l’île sauvage, elle dispose de longues baies de sable blanc. Prenez le temps de visiter son église, Sainte-Anne, considérée comme la plus belle de la région. Pour y accéder, je vous conseille de mouiller à Port Braye, un mouillage paisible.

Les îles Chausey sont françaises ! Promenez-vous sur l'île principale, mangez au restaurant à côté de la forteresse, et admirez la transformation radicale de l'archipel entre marée haute et marée basse !

 

iles chausey
Des voiliers mouillent dans les îles Chausey (photo Adobe Stock)

 

Les Écréhous sont un petit archipel d’îles britannique, pour la plupart inhabitées et pour certaines, complètement recouvertes par la mer à marée basse. Il s’agit d’un lieu incontournable et un mouillage impressionnant uniquement accessible lorsque le temps est stable et beau. À marée haute, vous avez l'impression de mouiller en pleine mer !

 

4. Les meilleurs mouillages bretons

 

La Chambre

 

Aux allures de tropiques avec une eau cristalline et du sable blanc, le mouillage de La Chambre est un incontournable de l’île des Glénan. Il est même considéré comme le meilleur mouillage de l’archipel, dû au fait qu’il soit bien abrité de tous les vents à marée basse. Vous pouvez y apercevoir de jolies vagues à marée haute !

 

la chambre
Le mouillage typiquement breton de La Chambre (photo Adobe Stock)

 

Le port de Saint Nicolas

 

“Le port de Saint Nicolas, sur l’île de Groix, est un excellent mouillage. Il est niché entre des falaises ce qui lui permet d’être bien abrité du vent. Il s’agit d’un endroit assez restreint et on y est vraiment bien, on a comme l’impression d’être dans une sorte de mini rade”, me raconte Jordan, manager chez Bretagne Yachting.

 

Le port de Sauzon

 

Situé sur Belle-île, le port de Sauzon est le coup de cœur d’Antoine : “Le port de Sauzon a plus de cachet que le port de Le Palais, il est vraiment plus typique !”

 

equipage voilierport de sauzon

Jean Paul et son équipage au port de Sauzon (photo de Jean Paul)

 

Tréach er Béniguet au Nord-Ouest de l’île d’Houat

 

Le mouillage de Tréach er Béniguet est le coup de cœur de Geoffroy, parti naviguer avec Filovent sur un Oceanis 40.1. Je vous conseille de marcher jusqu’au Dolmen de Stang-Vras, à seulement 10 minutes de la plage.

 

5. Quelles activités pour profiter de vos vacances en Bretagne ?

 

Le vélo

 

“Vous pouvez également louer un vélo et faire tout le tour de l’île de Groix en une journée, c’est vraiment très sympa !”, me confie Jordan de Bretagne Yachting.

“Nous avons fait un superbe tour de Belle-Île-en-Mer à vélo. Nous sommes allés de la Pointe des Poulains jusqu’aux Aiguilles de Port-Coton en passant par de charmants petits villages. Nous avons ensuite posé les vélos au Palais, mais aussi à Sauzon, un joli beau port”, me raconte Pierre.

 

vélo sur l'ile de groix
Faites un grand tour de l’île de Groix à vélo ! (photo Adobe Stock)

 

La randonnée

 

“Nous avons fait le tour de l’île de Groix à pied durant une demi-journée. Il y a des chemins très agréables à arpenter”, me raconte Pierre qui a navigué en août.

“Je recommande aux clients de se balader le long de la côte sur le GR 34. Vous pouvez partir du port de Merrien et longer jusqu’à Brigneau, c’est une superbe balade ! En plus vous trouverez d’excellents restaurants sur votre chemin qui proposent des fruits de mer de la région. Je vous conseille de goûter aux plats typiques de “Chez Jacky”, très réputé, au milieu de rives boisées de Bélon. Vous serez totalement dépaysés !”, me confie notre partenaire Iloria Bretagne.

 

randonnee sur la trinite-sur-mer
Randonnée dans le splendide décor breton de La Trinité-sur-Mer (photo Adobe Stock)

 

6. Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?

 

Itinéraire d’une semaine en Bretagne Sud au départ de La Trinité-sur-Mer

 

Je vous ai concocté un itinéraire plaisant au départ de La Trinité-sur-Mer. J’ai particulièrement fait attention à bien intégrer les endroits incontournables à voir, tout en proposant des escales régulières pour une navigation facile. Les mouillages de nuit se font dans des ports ou sous le vent venant de l’Ouest. Cet itinéraire est parfait si vous voulez des vacances tranquilles et avoir le temps de bien profiter de chaque mouillage !

 

Distance totale parcourue : 117 milles

  • Jour 1 : La Trinité-sur-Mer → Tréach er Béniguet sur Houat (18 milles - 4 heures)
  • Jour 2 : Tréach er Béniguet sur Houat → Le Palais sur Belle-île (16 milles - 3 heures)
  • Jour 3 : Le Palais sur Belle-île→ Port Tudy sur Groix (21 milles - 4 heures)
  • Jour 4 : Port Tudy sur Groix → La Chambre dans l’archipel des Glénan (24 milles - 5 heures)
  • Jour 5 : La Chambre dans l’archipel des Glénan → Port Saint-Nicolas sur Groix (20 milles - 4 heures)
  • Jour 6 : Port Saint-Nicolas sur Groix → La Trinité-sur-Mer (18 milles - 4 heures)

 

 

Votre croisière en un coup d'œil !

 

  • Accès à la base : En avion jusqu’à Lorient ou Vannes, puis prendre un taxi ou un bus. En train jusqu’à Auray ou Vannes. Ou en voiture, et garer sa voiture au port.
  • Vent dominant : vient de l’Est, Noroît (nord-est) ou Suroît (sud-est)
  • Temps de navigation moyen/jour : 4 heures
  • Mouillages calmes : Tréach er Béniguet, Pointe du Vieux-Château, La Pie et La Chambre
  • Port festif : Port Tudy
  • Immanquables : Visite des dolmens de de Stang-Vras et de Coh-Castel sur Houat et Hoeadic, l’archipel des Glénan et les belles villes de Sauzon et Le Palais sur Belle-île
  • Ravitaillement (nourriture, eau, électricité, carburant) : Belle-île et Groix

 

 

Itinéraire de navigation au départ de la trinite-sur-mer
Carte de l'itinéraire d'une semaine en Bretagne Sud au départ de La Trinité-sur-Mer (cliquable)

 

 

JOUR 1 : La découverte du Golfe du Morbihan

La Trinité-sur-Mer → Golfe du Morbihan → Tréach er Béniguet sur Houat (18 milles - 4 heures)

Le premier matin, nous mettons le cap vers le Golfe du Morbihan. Nous passons la journée à jongler entre les nombreux mouillages de ses 42 îles. Nous avons posé le pied à terre sur les plus connues, qui sont l’île-aux-Moines et l’île d’Arz. L’occasion de nous dégourdir les jambes le long des sentiers côtiers, à pied ou à vélo. Nous n’avons pas dû perdre trop de temps de manière à arriver avant le coucher du soleil sur Houat, au mouillage de Tréach er Béniguet. Une baignade s’impose si le temps le permet, puis nous avons marché 10 minutes jusqu’au Dolmen de Stang-Vras. Attention à la houle d’Ouest lorsque vous vous rapprocherez de la plage ! Nous avons tranquillement passé la nuit à l'abri de l'îlot Cenis et observé un magnifique coucher de soleil avant de nous endormir.

 

ile aux moines golfe du morbihan
Jour 1 : Paysage typique du Morbihan sur l’île aux Moines (photo Adobe Stock)

 

JOUR 2 : Cap vers Belle-île avec une halte sur les îles de Houat et d’Hoedic

Tréach er Béniguet sur Houat → Pointe du Vieux-Château sur Hoedic → Le Palais sur Belle-île (16 milles - 3 heures)

Le lendemain matin, nous avons mis le cap vers l’île d’Hoedic. Je vous conseille de mouiller à la Pointe du Vieux-Château. Là aussi, nous avons eu la possibilité de nous baigner et de partir à la recherche du Dolmen de Coh-Castel, dans les environs. En début d’après-midi, nous sommes partis en direction du Palais, sur Belle-île-en-Mer. Nous nous sommes retrouvés dans la marina de la plus grande ville de l’île, et avons même été aidés par le personnel pour nous amarrer ! Il est temps pour nous de faire notre ravitaillement en eau et en électricité, et d’aller faire nos courses au "Spar", à deux pas du port. Nous nous sommes accordé un bon plat savoureux à “La Parenthèse”, avec des prix aux alentours des 15 € - 20 €, en marchant un peu plus loin sur le port.

 

hoedic et pointe du vieux-chateau
Jour 2 : Les roches d’Hoedic avec la Pointe du Vieux-Château en fond (photo Adobe Stock)

 

JOUR 3 : Direction la célèbre île de Groix

Le Palais sur Belle-île → Les Grands Sables sur Groix → Port Tudy sur Groix (21 milles - 4 heures)

Le lendemain matin, nous mettons le cap vers l’île de Groix, la plus grande des îles du Morbihan. Nous avons décidé de mouiller à la célèbre plage des Grands Sables pour s'accorder une pause baignade dans son eau cristalline, et faire une sieste dans cet environnement tout droit sorti d’un rêve, loin du superficiel des grandes villes. Je vous recommande vivement de poser le pied à terre, c’est un vrai paradis pour les randonneurs et les cyclistes ! L’île dispose de 40 kilomètres de pistes cyclables et de 27 kilomètres de sentiers côtiers. Nous sommes allés marcher jusqu’à la plage des Sables Rouges, à une demie-heure. Les couleurs y étaient très appréciables. Le soir, nous avons pris la direction de Port Tudy pour y passer la nuit à l’abri. Avant toute chose, nous nous sommes ravitaillés en eau et en électricité, ainsi qu’en nourriture à l’"Intermarché" à une dizaine de minutes du port. Impossible pour nous d’aller dormir sans profiter des bars de Groix. Nous avons donc décidé d’aller boire un verre dans une ambiance bretonne, au bar “Ti Beudeff”, juste à côté du port.

 

plage des grands sables sur groix
Jour 3 : La plage des Grands Sables vue du sentier de randonnée (photo Adobe Stock)

 

JOUR 4 : Navigation idyllique dans les Glénan

Port Tudy sur Groix → La Pie dans l’archipel des Glénan → La Chambre dans l’archipel des Glénan (24 milles - 5 heures)

Nous ne nous sommes pas couchés trop tard puisqu'une longue navigation nous attendait le lendemain. Il s’agit du moment le plus attendu de l’itinéraire par l’équipage : direction les Glénan. Nous avons navigué entre ses 9 îlots sableux, entourés d’une eau transparente paradisiaque peu profonde, jusqu’à trouver le mouillage parfait pour passer la journée. Nous avons trouvé le mouillage de la Pie sur l’île Saint-Nicolas. Il y a pas mal de monde mais le décor en vaut la peine ! Le soir, nous avons voulu nous protéger dans un endroit plus tranquille, sous le vent de l’ouest, et isolé. Nous avons fait le tour de l’île jusqu’à la Chambre. Nous y avons passé une agréable nuit sans encombre.

 

les glénan
Jour 4 : L’eau translucide paradisiaque de l’archipel des Glénan (photo Adobe Stock)

 

JOUR 5 : La longue traversée du retour avec une halte sur Groix

La Chambre dans l’archipel des Glénan → Port Saint-Nicolas sur Groix (20 milles - 4 heures)

Après cette expérience paradisiaque, trop courte, dans les Glénan, il est temps de faire demi-tour. Afin d’éviter une trop longue traversée d’un seul coup, nous avons convenu de mouiller à Groix pour la journée. Notre choix s’est donc porté sur un port de l’autre côté de l’île, du nom de Port Saint-Nicolas. Nous avons fait une longue marche d’une demie-heure jusqu’à la falaise du Trou de l’Enfer, donnant l’impression d’avoir été fendue par un coup de hache. Nous avons passé la nuit bien abrités des vents de l’ouest entre les falaises de ce charmant port.

 

cote sauvage de l'ile de groix
Jour 5 : La sublime côte sauvage de l’île de Groix (photo Adobe Stock)

 

JOUR 6 : Le retour à la base de départ en faisant un détour par Belle-île

Port Saint-Nicolas sur Groix → Port de Sauzon sur Belle-île → La Trinité-sur-Mer (18 milles - 4 heures)

Le lendemain matin, nous avons pris la route direction Belle-île et le Port de Sauzon. Avant d’arriver à destination, nous avons apprécié la jolie vue de la Pointe des Poulains. Une fois au port, nous nous sommes ravitaillés en eau et en électricité, ainsi qu’en nourriture au "Vival". Nous avons apprécié un succulent repas à “L'Abri Cotier”. Ce restaurant propose des plats fins et délicieux sur le port. Il n’est pas donné, avec des prix aux alentours des 25 € et 30 €, mais la qualité des plats et le décor en valent le détour. En début d’après-midi, il est temps de quitter Belle-île pour rentrer sur La Trinité-sur-Mer.

 

port de sauzon
Jour 6 : Le joli port coloré de Sauzon (photo Adobe Stock)

 

7. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

En Bretagne, vous rencontrerez un climat océanique. Il ne fera jamais très froid mais il ne fera jamais très chaud non plus. En été, la température sera comprise entre 15 °C et 25 °C. La température de l'eau sera autour des 18 °C.

En ce qui concerne la température de l’eau, en revanche, il ne vaut mieux pas être frileux. Elle est l’une des régions avec la plus froide en atteignant le faible maximum de 15 ºC à 18 ºC de juin à octobre.

 

voilier amis
Joli temps pour Geoffroy et son équipage lors d’une croisière au départ du Crouesty (photo de Geoffroy)

 

La Bretagne n’est pas un terrain de jeu pour les débutants, il est important de savoir très bien naviguer pour pouvoir s’y aventurer sans danger. Mieux vaut bien savoir manœuvrer et avoir les bons réflexes face à la grande force du vent, des marées et des courants bretons. Qui dit courants relativement forts, dit forts coefficients de marées. Dans le Sud de la Bretagne, ils sont de 1 ou 2 nœuds, et en Bretagne Nord, de 5 nœuds.

Il existe deux grands vents dominants qui viennent de l’Ouest. Vous devez bien vous méfier des deux qui soufflent tout au long de l’année à des forces 4 ou 5 ! Le Suroît qui vient du Sud-Ouest et le Noroît qui vient du Nord-Ouest.

“Les mois de juillet et août sont les mois les plus ensoleillés. Par contre, si vous recherchez du calme et de la tranquillité, venez plutôt naviguer au mois de juin ou en septembre”, me confie un membre d’Iloria Bretagne. Jordan de Bretagne Yachting confirme ces propos : ”Les mois de mai, juin et septembre sont le meilleur compromis entre le beau temps et le fait qu’il y ait moins de monde.”

 

Remerciements

Je souhaite remercier Pierre, Jean-François, Antoine, Jean Paul et Geoffroy pour leurs témoignages qui ont permis de donner de l'authenticité à l'article. Un grand merci également à Jordan et à un membre d’Iloria Bretagne pour leurs précieux conseils de professionnels.

 

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Marina
Inès
Scarlett
Brad
Jean
Carlotta

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.