Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Guadeloupe

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Margaux, experte de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Guadeloupe : Quel est votre style de bateau ?

Guadeloupe - Nos conseils pour votre croisière



   Par Anaïs BEDE 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages, mes vacances riment toujours avec sortie en bateau !"

 

Le 15 Novembre 2021

 

Temps de lecture: 6 minutes

 

 

EN BREF

 

Les immanquables : Marie-Galante et l'archipel des Saintes

Les particularités : eau turquoise, palmiers, conditions de navigation stables et ensoleillement exceptionnel

Les meilleurs mouillages : Pain de sucre dans l'archipel des Saintes et Green Island à Antigua 

 

 

Sommaire

 

  1. Les informations pratiques pour votre location de bateau en Guadeloupe
  2. Pourquoi partir en Guadeloupe ?
  3. Où naviguer en Guadeloupe ?
  4. Les meilleurs mouillages en Guadeloupe
  5. Quels itinéraires suivre pour votre navigation ?
  6. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

 

 

“Naviguer en Guadeloupe, c’est génial ! Il existe une profusion d’îles paradisiaques et les conditions de navigations sont idéales”. Tels sont les mots d’Antoine, client Filovent, qui a navigué avec sa famille sur un Bali 4.3.

Située au centre de l’archipel des Petites Antilles, la Guadeloupe est caractérisée par sa forme en ailes de papillon. Aussi appelée “l’île d’émeraude”, elle vous promet une croisière d’exception entre plages paradisiaques, biodiversité tropicale, barrières de corail, cocotiers et ensoleillement quelle que soit la saison !

 

Lionel et Françoise sur leur Sun Odyssey 36i
Lionel et Françoise sur leur Sun Odyssey 36i (photo Lionel Mondon)

 

 

1. Les informations pratiques pour votre location de bateau en Guadeloupe

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Le tableau ci-dessous vous donne un ordre de grandeur des prix moyens de votre location de bateau. Ces prix peuvent changer en fonction de la saison, des disponibilités, du modèle, de l'ancienneté du bateau...

 

Type de bateau Haute Saison
Décembre et Janvier
Moyenne Saison
Février, Mars, Avril et Mai
Basse Saison
Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre et Novembre
Monocoque (35 pieds /≈2 cabines) 3 500 € 3 000 € 2 500 €
Monocoque (40 pieds /≈3 cabines) 4 000 € 3 500 € 3 000 €
Monocoque (45 pieds /≈4 cabines) 4 500 € 4 000 € 3 500 €
Catamaran (40 pieds) 7 000 € 6 000 € 5 500 €
Catamaran (50 pieds) 12 000 € 10 000 € 9 000 €

 

Nos principaux partenaires sur place

 

Voici la liste de nos principaux partenaires qui louent des bateaux en Guadeloupe :

  • Dream Yacht Charter a été fondé en 2000 aux Seychelles et propose plus de 1 000 bateaux à la location au départ d’une soixantaine de destinations. En Guadeloupe, ce loueur professionnel propose plus de 130 bateaux dont des voiliers monocoques (Dufour, Sun Loft, Oceanis), des catamarans (Bali, Lagoon, Nautitech) et quelques bateaux à moteur (Aqualodge) ;
  • Cap 248 est implanté à Le Gosier en Guadeloupe. Au départ de la marina Bas-du-fort, ce loueur local propose seulement des voiliers monocoques (Sun Odyssey, Bavaria, Dufour) ;
  • Antilles Sail est un loueur local implanté à Pointe-à-Pître. À la location, il propose uniquement des catamarans (Lagoon, Nautitech, Lucia, Bali).

 

Catamaran au mouillage à Petite-Terre
Catamaran au mouillage à Petite-Terre (photo Adobe Stock)

 

Le port de Pointe-à-Pitre

 

Proche du centre-ville de Pointe-à-Pître et de l’aéroport Pôle Caraïbe, la marina Bas-du-Fort se trouve à mi-chemin entre Saint-Martin et la Martinique.

Sur place, vous pourrez bénéficier des services suivants : douche, WC, laverie, eau, électricité sur ponton...

 

Quel est le permis nécessaire ?

 

Pour une navigation en Guadeloupe, aucun permis n'est nécessaire. Cependant, si vous voulez skipper votre voilier, il vous sera obligatoire de fournir un CV nautique. Ce document atteste de votre niveau en voile et permet de décider si vous êtes apte ou non à endosser la responsabilité de skipper votre bateau.

Bien évidemment, si vous avez opté pour la location de voilier avec skipper, nul besoin de posséder un CV nautique.

 

2. Pourquoi partir en Guadeloupe ?

 

La Guadeloupe est composée d’îles et d’îlets dont deux îles majeures : la Grande-Terre et la Basse-Terre. Les îles voisines comme Marie-Galante, l’archipel des Saintes, la Désirade et les îles de la Petite-Terre sont rattachées à la Guadeloupe. Les distances entre les différentes îles sont courtes : entre Basse terre, Grande terre, Marie galante et les Saintes, il y a moins de 20 milles nautiques pour chaque traversée. C’est donc parfait pour profiter d’une croisière calme et familiale !

Une croisière en Guadeloupe combine sensations fortes et détente. Tous les profils y trouveront donc leur compte ! Pour les plus sportifs, profitez d’activités nautiques comme le paddle, kitesurf, planche à voile, plongée sous-marine… Les pieds sur terre, vous pourrez randonner dans les divers reliefs montagneux que la Guadeloupe a à offrir. Si vous cherchez à vous détendre, vous serez comblé par les plages de sable fin qui s’étendent à perte de vue, les eaux translucides et chaudes ainsi que les palmiers qui bordent le littoral.

Enfin, vos vacances en Guadeloupe vous permettront d'être immergé dans la culture créole. De la langue à la gastronomie riche en saveurs en passant par le zouk, la Guadeloupe, forte de nombreuses traditions, est une destination à part entière.

 

Plage typique de Guadeloupe
Plage typique de Guadeloupe (photo Antoine Lafont)

 

3. Où naviguer en Guadeloupe ?

 

Basse-Terre

 

Basse-Terre est la zone montagneuse de Guadeloupe. Elle est recouverte par une épaisse forêt tropicale renfermant de nombreuses rivières et cascades. Basse-Terre abrite également un volcan encore en activité appelé La Soufrière. Le caractère volcanique de l’île lui a donné de belles plages de sable noir ou roux.

Sur place, faites l'ascension du volcan, point culminant à 1 467 mètres. Plus vous montez, plus la végétation se fait rare et une fois en haut, la vue à 360 °C qu’offre le volcan qui a façonné Basse-Terre est imprenable.

La plage de Malendure à l'Ouest de Basse-Terre attire de nombreux amoureux de fonds marins. En effet, en plus d’être une belle plage de sable noir, elle abrite également la Réserve Cousteau, espace maritime protégé. En 1959, quand le commandant Cousteau fait des essais en Guadeloupe, il est émerveillé par la beauté des fonds de Malendure. C’est à la suite de cette découverte, qu’il souhaite protéger ce site par la création d’une réserve marine. Au Sud de cette plage, nous vous conseillons de vous rendre à Bouillante pour peut-être avoir la chance de naviguer au milieu des dauphins. “Avec de la patience et de l’observation, il est possible de voir un groupe de dauphins. Nous avons eu cette chance et avons navigué pendant une heure avec les dauphins de part et d’autre de notre bateau. C’était magique !” m’a confié Antoine qui a navigué à bord d’un Bali 4.3. Enfin, au Nord-Ouest, la plage de la Perle porte bien son nom ! Sable doré, eau turquoise cette plage appelle au farniente et à la contemplation.

 

Deshaies
Vue sur Deshaies au Nord-Ouest de Basse-Terre (photo Adobe Stock)

 

Grande-Terre

 

Grande-Terre est principalement composée de plaines, plateaux arides et côtes rocheuses. Ses reliefs étant plus bas, c’est à Grande-Terre que vous trouverez les grandes stations balnéaires de Guadeloupe avec leurs plages de sable blanc.

Parmi les nombreuses plages de Grande-Terre, vous trouverez celle des Raisins Clairs au Sud-Est. Ce qui la rend unique ce sont ses arbres dont les fruits ronds et clairs font penser à des raisins. Elle est composée d’une large bande de sable blanc, d’un lagon couleur turquoise délimité par une barrière de corail. Saint-Anne, ville côtière située au Sud, vous laissera un large éventail de choix pour poser votre serviette ! Nous vous conseillons de vous rendre à la plage de la Caravelle. C’est une des plus connues de l’île, et ce, à juste titre. Elle a tous les éléments d’une belle plage tropicale : sable blanc, eaux turquoises, palmiers qui bordent le littoral et spot idéal pour la plongée.

Enfin, pour les amateurs de randonnées, mettez vos chaussures et bravez les sentiers qui vous permettront de faire le tour de la pointe de la Grande Vigie à l’extrémité Nord de l’île. Vous serez immergé dans une nature luxuriante et une fois arrivé au bout de la pointe vous verrez au loin le rocher de la tortue et les vagues s’échouées sur les roches. Ce spectacle vaut le détour !

 

Plage de la Caravelle
Vue sur la plage de la Caravelle (photo Adobe Stock)

 

 

La Désirade

 

Sous ce nom se cache un archipel de 3 îles dont 2 désertes : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, aussi appelés les îlets Petite-Terre, ainsi que l’île habitée à laquelle on attribue le nom de l’archipel. Cet archipel a été découvert en 1493 par Christophe Colomb. C’était la première terre ferme que lui et son équipage ont rencontré après avoir quitté les côtes des îles Canaries plus d’une vingtaine de jours auparavant. Le nom de cet archipel fait référence au soulagement des marins à la découverte tant attendue d’une nouvelle terre après les îles Canaries.

La Désirade est une immersion dans la douceur de vivre des Caraïbes. À l’Est, la pointe de l’île fait face à l’Océan Atlantique, son versant Sud accueille son village principal, Beauséjour et au centre, vous trouverez un épais massif. Au Sud, nous vous conseillons de vous rendre à la pointe des Colibris d’où vous aurez une vue imprenable sur l’île. Finissez votre visite du Sud de l’île par la plage des Galets qui se détache de l’environnement verdoyant avec son eau turquoise et son sable fin. Un autre point de vue qui vaut le détour : celui de la Chapelle du Calvaire. Construite au début du XXe siècle dans les hauteurs surplombant Beauséjour, vous pourrez admirer depuis cette petite chapelle bleue et blanche le bourg et les îles qui font face à La Désirade.

À noter, vous ne pourrez pas vous rendre à La Désirade avec votre bateau loué. Si vous souhaitez visiter cette île, il faudra prendre une navette depuis Saint-François au Sud-Est de Grande-Terre.

 

Vue sur Petite-Terre
Vue sur Petite-Terre (photo Adobe Stock)

 

Marie-Galante

 

Surnommé la “Grande Galette” à cause de sa forme quasiment circulaire, Marie-Galante vous promet une escale authentique entre histoire, tradition et paysages idylliques.

Votre visite de l’île pourra commencer par une parenthèse historique. L’Habitation Murat, au Sud-Ouest, rappelle le passé sombre de l’île. En effet, il faut savoir que Marie-Galante abritait la plus grosse plantation de canne à sucre de Guadeloupe avec plus de 300 esclaves. Aujourd’hui l’Habitation Murat a été transformé en un écomusée qui présente les traditions et arts populaires de l’île. Votre découverte des traditions guadeloupéennes continue avec la visite des distilleries de rhum. Vous en trouverez trois principales à Marie-Galante : Labat, Bielle et Bellevue.

Enfin, la Gueule Grand Gouffre située à l’extrémité Nord de l’île est un des plus beaux sites naturels de Marie-Galante. Vous tomberez nez-à-nez sur une immense cavité forgée par la mer.

 

la Gueule Grand Gouffre
Vue sur la Gueule Grand Gouffre : une merveille pour les yeux ! (photo Adobe Stock)

 

 

L’île des Saintes

 

Les îles des Saintes, au large des côtes de la Guadeloupe, sont composées de quelques îlets, deux îles habitées, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, ainsi qu’une île inhabitée, Grand-îlet.

Terre-de-Haut est l’île la plus animée de l’archipel. Vous débarquerez face à la baie des Saintes, classée parmi les 10 plus belles du monde par l’Unesco. Côté histoire, le Fort de Napoléon au Nord-Est de l’île rappelle son passé entre domination britannique et française. Côté plage, nous vous conseillons la plage de Pompierre, au Nord-Est de l’île. Elle est idéale pour une baignade familiale car la mer y est calme et les eaux sont peu profondes.

Après avoir fait le tour de Terre-de-Haut mettez le cap vers Terre-de-Bas. Plus confidentielle et dépaysante, vous serez au milieu de sentiers sauvages dans des forêts tropicales et de plages paradisiaques. Lors de votre passage sur cette île, prenez le temps de vous promener sur la plage de la Grande Anse. S’étendant sur plus d’un kilomètre de sable fin et clair, la baignade y est interdite à cause du fort courant. Cela n'enlève rien à la beauté de cette plage qui offre une vue imprenable à la fois sur Marie-Galante et l’île de la Dominique.

 

Vue du ciel sur l'île des Saintes
Vue sur l'île des Saintes (photo Lionel Mondon)

 

Antigua

 

Comme me l’a confié Lionel qui a navigué sur un Sun Odyssey 36i : “Antigua c’est très beau, ça vaut vraiment le coup !”. Situé au Nord de la Guadeloupe, à l’Est de Montserrat et près de la Barbade, Antigua est idéalement positionné pour découvrir les perles des Petites Antilles. Surnommée “l’île aux 365 plages”, elle accueille aussi bien les régates pendant la “Sailing Week” que les plaisanciers en quête de navigation au gré des doux alizés. Sur place, arrêtez-vous à English Harbour au Sud de l’île. “Cette ville est très sympathique, l’architecture du XVIIIe siècle forme un ensemble pittoresque” m’a confié Lionel qui a navigué sur un Sun Odyssey 36i. Enfin, Jolly Harbour, village balnéaire à l’Ouest de l’île, constitue un deuxième point d’intérêt. “On se croirait aux Bahamas” m’a raconté Lionel quand il me parlait de la suite de sa navigation à Antigua. Mettez le cap vers Jolly Beach, Ffryes Beach et Valley Church Beach à proximité de Jolly Harbour pour y poser votre serviette. Eau translucide, plages de sable fin, palmiers, vous l’aurez compris Antigua est le paradis de la plaisance d’où vous prendrez plaisir à caboter.

 

Vue sur Antigua
Vue sur Antigua (photo Lionel Mondon)

 

4. Les meilleurs mouillages en Guadeloupe

 

Mouillage à la plage Pain de Sucre à l’île des Saintes

 

Le mouillage à la plage du Pain de Sucre m’a été conseillé par notre partenaire local Antilles Sail. Cette plage fait partie des plus belles de l’archipel des Saintes entre son eau limpide, ses fonds marins exceptionnels, son sable doré et en arrière-plan une colline volcanique. La détente sera au rendez-vous !

 

Vue sur Pain de Sucre
Vue sur Pain de Sucre (photo Lionel Mondon)

 

Mouillage à l’anse Canot à Marie-Galante

 

L’anse Canot est située au Nord-Ouest de l’île. C’est une des plus belles plages de Marie-Galante : sablé doré, eau translucide aux nombreuses nuances de bleu et raisiniers en bord de mer, arbuste typique des régions tropicales.

 

Vue sur l'Anse Canot
Vue sur l'Anse Canot (photo Adobe Stock)

 

 

Mouillage à Green Island à l’Est d’Antigua

 

Ce mouillage m’a été conseillé par Lionel : “Il est bien abrité, peu prisé et le cadre est idyllique. Les fonds marins sont assez riches, ce qui est idéal pour faire du snorkeling”.

 

Vue sur Green Island
Vue sur Green Island (photo Lionel Mondon)

 

 

5. Quels itinéraires suivre pour votre navigation ?

 

Itinéraire 1 d’une semaine - Distance totale parcourue : 126 milles nautiques

Cet itinéraire m’a été conseillé par notre partenaire locale Antilles Sail.

  • Jour 1 : Marina Bas-du-Fort → Marie-Galante (25 milles nautiques - 4 heures de navigation)
  • Jour 2 : Marie-Galante → Les îles des Saintes (20 milles nautiques - 3 heures de navigation)
  • Jour 3 : Les îles des Saintes → la côte sous le vent au Sud-Ouest de Basse-Terre (25 milles nautiques - 4 heures de navigation)
  • Jour 4 : La côte sous le vent → les îlets Pigeon (6 milles nautiques - 1 heure de navigation)
  • Jour 5 : Les îlets Pigeon → l’îlet Cabrit (25 milles nautiques - 4 heures de navigation)
  • Jour 6 : L’îlet Cabrit → Marina Bas-du-Fort (25 milles nautiques - 4 heures de navigation)

 

Vue sur l'îlet Cabrit
Vue sur l'îlet Cabrit (photo Lionel Mondon)

 

 

Itinéraire 2 d’une semaine - Distance totale parcourue : 245 milles nautiques

Cet itinéraire m’a été conseillé par Olivier qui a skippé un Dufour 412. Il comporte de longues navigations et s'adresse donc à un équipage assez amariné.

  • Jour 1 : Marina Bas-du-Fort → Les îles des Saintes (25 milles nautiques - 4 heures de navigation)
  • Jour 2 : Les îles des Saintes → Deshaies au Nord de Basse-Terre (40 milles nautiques - 6 heures et demie de navigation)
  • Jour 3 : Deshaies → Antigua (40 milles nautiques - 6 heures et demie de navigation)
  • Jour 4 : Antigua → Barbuda (40 milles nautiques - 6 heures et demie de navigation)
  • Jour 5 : Barbuda → Monserrat (50 milles nautiques - 8 heures de navigation)
  • Jour 6 : Monserrat → Bouillante (50 milles nautiques - 8 heures de navigation)
  • Jour 7 : Bouillante → Marina Bas-du-Fort (40 milles nautiques - 6 heures et demie de navigation)

 

 

6. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

“J’aime naviguer en Guadeloupe car les conditions de navigation sont idéales : le temps et les vents sont stables” m’a confié Olivier, client Filovent qui a navigué sur un Dufour 412. Le vent dominant est appelé “Alizés”. C’est un vent soufflant d’Est en Ouest atteignant un maximum de 25 nœuds. Côté températures, elles se situent entre 25°C et 30 °C toute l’année.

La saison des Cyclones, de Juin à Novembre, pourra modifier votre itinéraie. “S’il y a un cyclone, nous interdisons aux clients de quitter l’archipel de Guadeloupe. Ils ne peuvent donc pas se rendre à Antigua ou Barbuda” m’a confié Laurent qui travaille pour notre partenaire local Antilles Sail.

 

Remerciements

 

Je souhaite remercier Olivier, Lionel Mondon et Antoine Lafont pour leurs témoignages et leurs photos qui illustrent à la perfection cet article. Un grand merci également à Laurent d'Antilles Sail pour son temps et ses précieux conseils.

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

François
Inès
Brad
Margaux
Victor
Alix

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.