Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Croatie

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Iñaki, expert de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Croatie : Quel est votre style de bateau ?

Croatie - Nos conseils pour votre croisière


 

 


   Par Anaïs BEDE 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages, mes vacances riment toujours avec sortie en bateau !"

 

Le 18 Octobre 2021

 

Temps de lecture: 6 minutes

 

 

EN BREF

 

Les zones de navigation : Il y a 4 zones de navigation. Au Nord, depuis Pula, vous pourrez découvrir l'Istrie et le golfe de Kvarner. Depuis Zadar et Sibenik, vous naviguerez au sein des îles Kornati qui est un parc naturel protégé. Trogir et Split vous offriront de belles navigations dans les îles Dalmates. Enfin, depuis Dubrovnik vous visiterez Korčula, Mljet ou encore Lastovo. 

Les particularités : les eaux de la mer Adriatique qui sont à la fois sombres à cause de la posidonie et claires parfois. Les nombreux îlots, baies, îles permettent de trouver facilement un enroit abrité du vent. Les mouillages sont bien aménagés mais payants !

 

 

Sommaire

 

1- Les informations pratiques pour votre location de bateau en Croatie

2- Pourquoi partir en Croatie ?

3- Quelles sont les zones de navigation principales ?

4- Les meilleurs mouillages en Croatie

5- Quels itinéraires suivre pour votre location ?

6- Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

 

 

“La Croatie est un endroit idéal pour naviguer. Il existe une multitude d’escales, une profusion de mouillages et de criques sauvages, les possibilités pour s’abriter ne sont donc jamais bien loin” m’a confié Jean-Paul qui a navigué une semaine au départ de Biograd avec Filovent à bord d'un Oceanis 38.1.

Au cœur de la mer Adriatique, la Croatie est le parfait mélange entre villages en pierre charmants, paysages à couper le souffle, tradition et passé historique riche. Avec ses 1 800 kilomètres de rivages, la Croatie vous offrira de belles navigations au milieu d’une nature aussi bien verdoyante que désertique selon les régions.

 

Vianney et Alice  en pleine navigation sur un Oceanis 43
Vianney et Alice en pleine navigation au large de Split sur un Oceanis 43 (photo de Vianney Spriet)

 

 

1- Les informations pratiques pour votre location de bateau en Croatie

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Une grande majorité des sociétés de charter en Croatie proposent des voiliers monocoques à la location. Le tableau ci-dessous vous donne un ordre de grandeur des prix moyens des locations. Ces prix peuvent changer en fonction de la saison, des disponibilités, du modèle, de l'ancienneté du bateau...

 

Type de bateau Haute Saison
Juillet et Août
Moyenne Saison
Mai, Juin et Septembre
Basse Saison
Avril et Octobre
Monocoque (2 cabines) 1 500 € 1 200 € 1 000 €
Monocoque (3 cabines) 2 000 € 1 700 € 1 500 €
Monocoque (4 cabines) 2 500 € 2 200 € 1 800 €
Catamaran (entre 30 et 40 pieds) 3 000 € 2 500 € 2 200 €
Catamaran (entre 40 et 50 pieds) 4 000 € 3 500 € 3 000 €

 

Les différentes bases de départ

 

Certaines marinas en Croatie sont regroupées au sein de la société ACI (Adriatic Croatia International Club) fondée en 1983 et dont le but premier est de développer et moderniser le tourisme nautique du pays. Ce sont donc des marinas modernes et bien équipées. Elle sont donc idéales pour débuter une croisière à bord d'un catamaran ou d'un voilier monocoque. Aujourd’hui, les marinas ACI sont au nombre de 22.

La Croatie dispose de nombreuses bases de départ, vous aurez donc le choix pour découvrir les différentes zones de navigation. Néanmoins, certaines bases sont plus intéressantes que d’autres pour débuter votre croisière en Croatie en termes d’accessibilité, de nombre de bateaux loués et de proximité avec l'aéroport. De ce fait, préférez :

  • partir de Dubrovnik pour découvrir l’archipel des Elaphites, Mljet, Korčula et Lastovo ;
  • partir de Split ou Trogir pour découvrir les îles dalmates ;
  • partir de Zadar ou Biograd pour explorer l'archipel des Kornati ;
  • partir de Pula pour découvrir l’Istrie et le golf de Kvarner.

 

Quel est le permis nécessaire ?

 

La question du permis fait partie des questions fréquentes avant la location d'un voilier monocoque ou d'un catamaran en Croatie. Si vous voulez skipper votre bateau, vous devez absolument posséder un permis de navigation international ou croate valide ainsi qu'une license radio VHF. Des contrôles sont souvent effectués par les capitaineries, ne sous-estimez donc pas ces obligations. Bien évidemment, vous n'aurez besoin d'aucun permis si vous choisissez de naviguer avec un skipper professionnel.

 

Vue du ciel sur un Oceanis 43 au large des côtes croates
Vue du ciel sur un Oceanis 43 au large des côtes croates (photo de Vianney Spriet)

 

2- Pourquoi partir en Croatie ?

 

La République de Croatie est née à la suite de l’éclatement de la Yougoslavie. Ce jeune Etat est pourtant le fruit d’une histoire millénaire qui lui a permis de se forger une identité unique en son genre. En effet, ce pays a vu s’établir successivement, les Romains, les Grecs, les Byzantins, les Vénitiens, les Français, les Austrois-Hongrois qui y ont tous laissé leur trace. Naviguer en Croatie, c’est donc se retrouver au carrefour des civilisations.

Du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, la Croatie possède des paysages variés, il y en aura donc pour tous les goûts ! Le Nord est essentiellement composé de montagnes tandis qu’à l’Est vous trouverez principalement des collines, plaines et grands lacs. Les 11 parcs nationaux présents dans le pays sont un concentré de faune et de flore qui participent grandement à la beauté du pays. Les visites de certaines villes comme Dubrovnik, Split ou encore Pula, véritables musées à ciel ouvert, sont à inscrire en priorité dans votre itinéraire de vacances !

Enfin, l’intérêt de partir dans ce pays est d’explorer avec votre bateau les quelques 1 800 kilomètres du littoral croate et les nombreuses îles et îlots qui peuplent la mer Méditerranée ainsi que la mer Adriatique.

En somme, les traditions, l’histoire, le patrimoine culinaire méditerranéen, les montagnes boisées et les eaux de la mer Adriatique sont autant de raisons qui font de la Croatie une destination paradisiaque pour une location de voilier.

 

3- Quelles sont les zones de navigation principales ?

 

L'istrie et le Golfe de Kvarner

 

La richesse du patrimoine naturel et culturel de l’Istrie est indéniable. Elle possède, d’une part, un littoral préservé, avec des eaux cristallines et des magnifiques plages, ainsi que plusieurs cités romaines et vénitiennes (Poreč, PulaRovinj, Novigrad) et d’autre part, un arrière-pays montagneux avec des cités médiévales authentiques (Buzet, Motovun, Hum, Grožnja). Le gros avantage de naviguer dans cette région est qu’elle est très peu prisée par les vacanciers en comparaison avec l’archipel des Kornati ou encore les îles dalmates.

Visitez dans un premier temps Pula, “ville assez dynamique ce qui contraste avec le calme des îles aux environs” selon Laurent qui a décidé de débuter sa croisière sur un Bavaria Cruiser au départ de cette ville. Situé à l’extrémité Sud de la péninsule d'Istrie, Pula a toujours été un endroit stratégique de l'époque romaine jusqu’à nos jours. La ville est connue pour son port naturellement bien protégé, les plages qui longent sa côte et pour ses monuments historiques dont un amphithéâtre romain parfaitement conservé malgré ses 2 000 ans d’existence ! Les occupations romaines, vénitiennes puis austro-hongroises ont permis à la ville d’arborer un style architectural varié.

Située dans le Golfe de Kvarner, l’île de Cres est la plus grande île de la mer Adriatique. La partie Nord de l’île abrite une forêt de chênes et de châtaigniers tandis que la partie centrale est composée d’un épais maquis. Au Sud, au niveau de la ville d’Osor, Cres est relié à Losinj par un pont. Daniel qui a navigué avec Filovent depuis Pula à bord d'un Bali 4.1 vous conseille d’emprunter avec votre voilier le canal situé au niveau d’Osor et qui ouvre à partir de 17 heures. “Nous avons passé la nuit dans la crique au fond du canal, c’était incroyable” m’a-t-il confié.

 

Les îles Kornati

 

Cet archipel, situé entre Zadar et Sibenik, compte au total 147 îlots dont 89 font partie d’un parc national. Classées au patrimoine mondial de l’Unesco, les îles Kornati qui comprenent Zut, Dugi ou encore Premuda séduiront les amoureux de paysages sauvages et désertiques. En effet, les îles de l'archipel sont pour la plupart inhabitées. Elles sont formées de falaises spectaculaires parsemées d’une végétation éparse et de rivages regorgeant de criques aux eaux cristallines. Randonnées, snorkeling et cabotage : voilà ce à quoi vous pouvez vous attendre lors de votre navigation au milieu de ce labyrinthe d’îles.

L’escale incontournable dans les îles Kornati est la baie de Telašćica située au Sud de l’île Dugi Otok. Longue de 10 kilomètres, cette baie classée parc naturel a plusieurs visages. Le Nord-Est regorge de reliefs dépourvus de végétation alors que le Sud-Ouest est couvert d’une forêt luxuriante composée principalement de pins, oliviers et figuiers. Le Lac de Mir fait partie des passages obligatoires lors de votre navigation dans la baie de Telašćica. Un sentier vous permet de faire le tour du lac puis de monter jusqu’en haut de la falaise d’où vous bénéficierez d’une belle vue sur la mer. La particularité de ce lac est qu’il contient deux fois plus de sel que la normale et que l’eau y est plus chaude que celle de la mer. Le niveau du lac monte ou descend en fonction des marées. La baignade dans ce lac constitue donc une expérience unique à ne manquer sous aucun prétexte !

 

Paysage désertique typique des Kornati
Paysage désertique typique des Kornati (photo de Michel Dutartre)

 

La Dalmatie

 

Longue de plus de 350 kilomètres, la Dalmatie est une région littorale qui borde la mer Adriatique. Connue pour son histoire, ses traditions, ses paysages époustouflants, la Dalmatie émerveille tout ceux qui s'y rende ! Sur place, prenez le temps de visiter quelques villes avant de mettre le cap vers les îles dalmates. Nous vous conseillons de vous arrêter à Split dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’Unesco ou encore Trogir, véritable musée à ciel ouvert. Solta, Brač, Vis et Hvar sont les îles où vous pourrez larguer les amarres.

Une escale à l’île de Brač est à prévoir dans l'itinéraire de votre navigation au sein des îles dalmates. Le Sud de l’île est particulièrement remarquable entre ses nombreux reliefs et criques sauvages que vous trouverez entre Murvica et Blaca. L’endroit le plus prisé de l’île est la plage Zlatni Rat, connue pour sa forme particulière en V dont la pointe s’allonge dans la mer.

 

Solta
Vue du ciel sur Zlatni Rat, à couper le souffle ! (photo d'Adobe Stock)

 

L’île de Solta est assez peu prisée par les plaisanciers en comparaison avec les autres îles dalmates. Le petit village de pêcheurs Maslinica à l’Ouest vaut le détour !

 

Senjska Uvala
Vue sur Senjska Uvala depuis les hauteurs au Sud de Solta (photo de Lucas Martin)

Vis est la deuxième île où il n’y a pas foule car elle est seulement ouverte au tourisme seulement depuis les années 1990. Elle fait partie des coups de cœur de nombre de plaisanciers dont Alexandre qui a loué par l'intermédiaire de Filovent un Sun Odyssey 408 à Split : “Vis est une belle île sauvage. Depuis son bateau, c’est un rocher verdoyant au milieu de l’eau calme de la mer Adriatique. Ses villages pittoresques, Vis et Komiza, et ses maisons en pierre font tout le charme de cette île”. Si vous vous arrêtez à Vis, n’oubliez pas de vous rendre à la grotte bleue située à Bisevo. Nichée dans la petite baie de Balun, la lumière entre dans la grotte grâce à une ouverture sous-marine ce qui donne une couleur bleue unique et difficilement descriptible à l’eau.

Hvar est certes la plus touristique et la plus huppée de toutes les îles mais c’est aussi la plus intéressante. Les villages de Stari Grad et Hvar à l’Ouest renferment un paysage typiquement croate. Comme me l’a confié Alexandre à propos de son mouillage au port d'Hvar : “Depuis notre bateau, on avait une vue directe d'un côté sur le magnifique coucher de soleil et de l'autre sur la charmante ville d'Hvar. On a ensuite rejoint la terre ferme pour finir la soirée dans les rues animées de la ville" ou encore Frank : ”Hvar c’est le Saint-Tropez de la Dalmatie”. Une escale sur cette île vous permettra de caboter au milieu des îles Infernales, aussi appelées îles Pakleni, au Sud-Ouest d’Hvar. Cet archipel est composé de 21 îlots dont la morphologie est similaire : surface plane et rocailleuse couverte d’une végétation verdoyante et variée.

 

Hvar
Vue sur Hvar (photo de l'Office Nationale Croate du Tourisme)

 

Les alentours de Dubrovnik

 

Surnommé la “perle de l’Adriatique”, Dubrovnik fait partie des destinations phares en Croatie. Conquis par les grecs, les romains et les vénitiens, cette ville regorge de monuments historiques témoignant de son existence millénaire. Nous vous conseillons donc de visiter cette ville. A bord de votre bateau et au départ de Dubrovnik, les belles navigations ne manquent pas !

 

Vue sur la vieille ville et le vieux port de Dubrovnik
Vue sur la vieille ville et le vieux port de Dubrovnik (photo Adobe Stock)

 

Commencez par mettre le cap vers Lokrum, l’île la plus proche de Dubrovnik. Cette île inhabitée vous invite à la détente lors des diverses promenades qui vous permettent de la découvrir en profondeur.

Les îles Elaphites constituent le cœur de votre navigation autour de Dubrovnik. Cet archipel est composé de 14 îles dont 3 habitées : Sipan, Koločep et Lopud. La principale activité dans ses îles est de sillonner les nombreux sentiers : à Koločep celui entre les villages Gornje Celo et Donje Celo et à Lopud celui reliant les collines.

Korčula se situe au Nord de l’archipel des Elaphites. La ville de Korčula, à l’Est de l’île, est un incontournable de l’île : "Korčula avec ses maisons construites en vieille pierre déborde de charme. Elle est perchée sur un promontoire et offre donc une belle vue sur l’eau tantôt bleu turquoise tantôt bleu foncé” m’a confié Grégoire.

Lastovo est l’île la plus éloignée de la côte croate. Ancienne base militaire yougoslave, l’île ne s’est ouverte au tourisme que dans les années 1990. Le village de Lastovo, caché dans les collines fait partie des rendez-vous à ne pas manquer lors de votre passage sur l’île.

 

Le village de Lastovo
Vue sur le village de Lastovo niché aux creux des collines (photo de Grégoire Billon)

 

Enfin, Mljet doit absolument apparaître dans votre itinéraire de navigation. Comme me l’a confié Jean : “pour moi c’est vraiment la plus jolie. Elle a tout pour elle entre son côté sauvage, boisé, ses petits mouillages, le monastère et le lac intérieur. Son paysage est varié, il y a donc de quoi plaire à tout le monde !”. Le principal point d’intérêt de l’île est la découverte du Parc National. Ce parc renferme deux grandes baies reliées à la mer par un passage si étroit qu’on les considère comme des lacs appelés respectivement “Petit lac” et “Grand lac”. Sur le “Grand Lac”, vous trouverez l’îlot Sainte-Marie qui abrite un monastère. Au-delà du Parc National, les villages de Pomena et Polače à l’Ouest de l’île sont tous deux charmants et typiques de la région.

 

 

monastère de l'îlot Sainte-Marie
Vue sur le monastère de l'îlot Sainte-Marie (photo de Jean Lequime)

4- Les meilleurs mouillages en Croatie

 

Mouillage à Sveti Nikola au nord de Pula 

 

Ce mouillage situé dans une baie a été recommandé par Etienne. Il est calme car peu de bouées y sont présentes et l’eau est translucide. Au fond de la baie, il y a une petite église et une jetée. "C'était la belle vie !" m'a-t-il résumé.

 

 

Mouillage Sveti Nikola
Mouillage Sveti Nikola (photo de Laurent)

 

Mouillage dans la baie de Stiniva au Sud de Vis dans les îles dalmates 

 

Ce mouillage est idyllique, bien qu’il soit assez prisé pendant la saison estivale. Au fond de la baie, il y a une petite plage qui est protégée par deux imposantes falaises. Depuis votre bateau, vous serez émerveillé par l’harmonie que dégage ce lieu : le blanc des falaises et le bleu de l’eau.

 

Baie de Stiniva
Vue sur la baie de Stiniva (photo de l'Office Nationale Croate du Tourisme)

 

Mouillage à Uvala Lavsa sur l’île d’Otok Lavsa dans l'archipel des Kornati 

 

Ce mouillage m’a été conseillé par Jean-Paul. L’endroit est magnifique et il est possible depuis la falaise de voir toutes les îles autour d’Otok Lavsa.

 

Vue sur Uvala Lavsa depuis les hauteurs
Vue sur Uvala Lavsa depuis les hauteurs (photo de Michel Dutartre)

 

Mouillage à Otok Sćedro entre Korčula et Hvar 

 

Concernant ce mouillage, Lucas et Alexandre sont arrivés à la même conclusion : il est calme et sauvage. "L'avantage de faire escale à Otok Sćedro est que les possiblites de mouillages sont nombreuses et vous offrent une belle vue sur Hvar au Nord et Korčula au Sud" m'a confié Alexandre.

 

5- Quels itinéraires suivre pour votre navigation ?

 

Itinéraire 1 d’une semaine : Découverte des îles dalmates - Distance totale parcourue : 165 milles nautiques

Cet itinéraire est proposé par notre partenaire local Sailing Forever.

  • Jour 1 : Split → Bobovisca ou Milna à l'Ouest de Brač (10 milles nautiques)
  • Jour 2 : Brač → Vis au Nod-Est de l'île de Vis (23 milles nautiques)
  • Jour 3 : Vis → baie de Zaklopatica puis Pasadur à Lastovo (40 milles nautiques)
  • Jour 4 : Pasadur → Korčula (30 milles nautiques)
  • Jour 5 : Korčula → Scedro (22 milles nautiques)
  • Jour 6 : Scedro → Hvar et les îles Infernales (15 milles nautiques)
  • Jour 7 : Hvar → Split (25 milles nautiques)

 

Itinéraire 2 d’une semaine : Découverte des îles Kornati - Distance totale parcourue : 164 milles nautiques

Cet itinéraire est celui qu'a emprunté Jérôme lors de sa navigation au départ de Zadar à bord d'un Tarpon 42.

  • Jour 1 : Zadar → Muline puis Dolinje (24 milles nautiques)
  • Jour 2 : Dolinje → Sakarun (12 milles nautiques)
  • Jour 3 : Sakarun → Veli Lagan puis Soline (12 milles nautiques)
  • Jour 4 : Soline → Parc naturel de Telašćica (32 milles nautiques)
  • Jour 5 : Parc naturel de Telašćica → Lojena puis Lopatica (12 milles nautiques)
  • Jour 6 : Lopatica → Otočić Žutska aba puis Vodenjak (30 milles nautiques)
  • Jour 7 : Vodenjak → Zadar (25 milles nautiques)

 

Itinéraire 3 d’une semaine : Découverte des alentours de Dubrovnik - Distance totale parcourue : 148 milles nautiques

Cet itinéraire est proposé par notre partenaire local Navigare Yachting.

  • Jour 1 : Dubrovnik → Sipanska Luka à Sipan (15 milles nautiques)
  • Jour 2 : Sipan → Polače à Mljet (25 milles nautiques)
  • Jour 3 : Polače → Skrivena luka au Sud-Est de Lastovo (23 milles nautiques)
  • Jour 4 : Skrivena luka → Pasadur, Veli Lago au Nord-Ouest de Lastovo (8 milles nautiques)
  • Jour 5 : Pasadur → Korčula (30 milles nautiques)
  • Jour 6 : Korčula → Okukjle à Mljet (25 milles nautiques)
  • Jour 7 : Okukjle → Dubrovnik (22 milles nautiques)

 

Itinéraire 4 d’une semaine : Découverte de l’Istrie - Distance totale parcourue : 139 milles nautoques

Cet itinéraire est celui qu'a emprunté Daniel lors de sa navigation au départ de Pula à bord d'un Bali 4.1.

  • Jour 1 : Pula → Uvala Portic (10 milles nautiques)
  • Jour 2 : Uvala Portic → Côte Est d’Otok Unije (20 milles nautiques)
  • Jour 3 : Otok Unije → Susak puis mouillage en fin de journée à Otok Murtar (13 milles nautiques)
  • Jour 4 : Otok Murtar → Ilovik (20 milles nautiques)
  • Jour 5 : Ilovik → Nord-Ouest de Rab (18 milles nautiques)
  • Jour 6 : Rab → Extrémité Sud de Cres puis Otoc Zeca (28 milles nautiques)
  • Jour 7 : Otoc Zeca → Pula (30 milles nautiques)

 

Mljet
Mljet, une merveille pour les yeux ! (photo de Grégoire Billon)

 

6- Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

Les conditions météorologiques favorables rendent la navigation avec votre location de catamaran ou de voilier monocoque en Croatie agréable et accessible.

Les vents dominants sont le Mistral, vent méditerranée de Nord-Ouest, et le Jugo, vent chaud de Sud-Est venant du Nord de l’Afrique. En Croatie, le vent dépasse très rarement la force 3. En effet, comme me l’a confié Jean-Paul qui a navigué sur un Dufour 410 au départ de Dubrovnik : “la navigation en Croatie est agréable car la mer n’est pas trop formée et il y a un peu de vent : c’est parfait pour la navigation à la voile. Il m’est arrivé de mouiller de nuit en Croatie et de retrouver mon bateau le matin à la même place”. De plus la présence de nombreux îlots, surtout dans l’archipel des Elaphites, est un réel avantage : ”vous trouverez toujours un îlot qui vous protégera du vent” m’a confié Grégoire qui est passé par Filovent pour louer un Lagoon 400 à Dubrovnik. En conséquence, comme me l’a dit Vianney qui a loué un voilier à Split : ”la Croatie est une destination idéale pour ceux qui débutent dans la navigation et qui veulent apprendre”.

Le temps est chaud et sec de mai à septembre avec des températures situées entre 20°C et 27°C.

 

Remerciements

Je souhaite remercier tous les clients Filovent qui ont accepté de me parler de leurs vacances en Croatie et qui ont grandement participer, au travers de leurs témoignages et photos, à rendre cet article unique !

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Marina
Ismael
François
Lina
Pierre
Iñaki

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.