Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Dubrovnik

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Marina, experte de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Dubrovnik : Quel est votre style de bateau ?

Dubrovnik - Nos conseils pour votre croisière



   Par Anaïs BEDE 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages, mes vacances riment toujours avec sortie en bateau !"

 

Le 18 Octobre 2021

 

Temps de lecture: 6 minutes

 

 

EN BREF

 

Les immanquables : les îles Elaphites 

Les particularités : les eaux de la mer Adriatique qui sont à la fois sombres à cause de la posidonie et claires parfois. Les nombreux îlots, baies, îles permettent de trouver facilement un endroit abrité du vent

Les meilleurs mouillages  : les mouillages à Mljet notamment à Pomena et Polače 

 

 

Sommaire

 

1- Les informations pratiques pour votre location de bateaux à Dubrovnik

2- Que faire à Dubrovnik ?

3- Où naviguer au départ de Dubrovnik ?

4- Les plus beaux mouillages autour de Dubrovnik

5- Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?

6- Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

 

 

“J’ai navigué plusieurs fois en Croatie et Dubrovnik reste selon moi le coin le plus joli du pays. Le paysage boisé et verdoyant, les eaux de la mer Adriatique à la fois claire et sombre… mes yeux ne finissent pas de briller !”. Tels sont les mots de Jean, client Filovent, quand il me racontait sa croisière au départ de Dubrovnik.

Surnommé la “perle de l’Adriatique”, Dubrovnik est une destination idéale pour votre location de bateau si vous êtes passionné d’histoire et de paysages époustouflants en Dalmatie du Sud. Conquis par les grecs, les romains et les vénitiens, Dubrovnik regorge de monuments historiques témoignant de son existence millénaire. Et que dire des îles qui l’entourent : le bleu de l'eau et le vert de la végétation luxuriante se marient à ravir !

 

Jean et Claude en pleine navigation sur un Dufour 410
Claude et Jean en pleine navigation sur un Dufour 410 (photo de Jean Lequime)

 

 

1- Les informations pratiques pour votre location de bateau à Dubrovnik

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Au départ de Dubrovnik, la majorité des bateaux loués sont des monocoques. Le tableau ci-dessous vous donne un ordre de grandeur des prix moyens des locations. Ces prix peuvent changer en fonction de la saison, des disponibilités, du modèle, de l'ancienneté du bateau...

 

Type de bateau Haute Saison
Juillet et Août
Moyenne Saison
Mai, Juin et Septembre
Basse Saison
Avril et Octobre
Monocoque (2 cabines) 1 300 € 1 100 € 900 €
Monocoque (3 cabines) 1 500 € 1 200 € 1 000 €
Monocoque (4 cabines) 2 500 € 1 800 € 1 400 €
Catamaran (entre 30 et 40 pieds) 3 000 € 2 500 € 2 000 €
Catamaran (entre 40 et 50 pieds) 4 000 € 3 200 € 2 700 €

 

Le port de Dubrovnik

 

A Dubrovnik, vous pourrez partir de deux ports : le port de la Marina ACI Komolac et celui de la Marina Frapa.

La plupart des départs s’effectuent à la Marina ACI Komolac, située au Nord-Est de Dubrovnik. Elle est idéalement placée pour avoir un accès facile à la mer Adriatique et aux activités en plein air. Le port peut accueillir jusqu’à 380 bateaux. Sur place, vous pourrez bénéficier des services suivants : Wifi, sanitaires, douches, électricité à quai et sur ponton, eau, station d’essence...

La Marina Frapa se trouve à l’entrée de la zone maritime de Gruz et à proximité de la vieille ville de Dubrovnik. Sur place, vous trouverez une station d’essence et un parking.

 

Nos partenaires sur place

 

Voici la liste de nos principaux partenaires qui louent des bateaux au départ de Dubrovnik :

  • Navigare Yachting a fait naviguer à bord de sa flotte de 350 bateaux plus de 250 000 vacanciers au départ de 12 bases réparties un peu partout dans le monde au cours des 20 dernières années. Au départ de Dubrovnik, une centaine de bateaux sont proposés à la location dont des monocoques (Sun Odyssey, Bavaria, Hanse) et des catamarans (Lagoon, Fontaine Pajot, Nautitech) ;
  • Dream Yacht Charter a été fondé en 2000 aux Seychelles et propose plus de 1 000 bateaux à la location au départ d’une soixantaine de destinations. À Dubrovnik, ce loueur dispose de plus de 150 bateaux aussi bien des monocoques (Dufour, Oceanis, Sun Loft, Sun Odyssey, Bavaria) que des catamarans (Bali, Lagoon, Fontaine Pajot) ;
  • Ultra Sailing est implanté à Split depuis 1995. Au départ de Dubrovnik, ce loueur propose une cinquantaine de bateaux dont des monocoques (Oceanis, Isla, First) et des catamarans (Lucia, Fontaine Pajot, Elba).

 

Vidéo qui vous fait découvrir Dubrovnik et ses alentours à bord d'un bateau (vidéo de Navigare Yachting)

 

2- Que faire à Dubrovnik ?

 

Au fil du temps, Dubrovnik s’est imposée comme une ville indépendante et puissante. Au Moyen-Âge, la position géographique avantageuse de la ville lui a permis d’être un centre maritime prospère en mer Méditerranée et en mer Adriatique. Dubrovnik était donc une puissance commerciale faisant concurrence aux Vénitiens. Au XIVe siècle, Dubrovnik est devenu la capitale d’une république maritime, appelée République de Raguse, fondée à la suite de la signature du traité de Zadar. Le XVIIe siècle et XVIIIe siècle ont été marqués par des instabilités politiques ainsi que des conflits avec l’Empire Ottoman et les Vénitiens.

Vous l’aurez compris, Dubrovnik a un passé historique chargé que l’on retrouve dans l’architecture de sa vieille ville. Sur place, commencez par la découverte des remparts et des diverses portes de la vieille ville. La première est la porte Pile, à l’Ouest de la ville, où vous pouvez notamment admirer une statue de Saint-Blaise, Saint Patron de la ville. Après avoir passé cette porte, vous tomberez nez à nez avec la fontaine d’Onofrio datant du XVe siècle. Cette fontaine, de forme polygonale, a été construite pour commémorer la construction d'un aqueduc qui alimentait la ville en eau depuis la rivière Dubrovačka. La visite de la porte Pile vous conduit à celle des remparts de la vieille ville, promenade de plus de 2 kilomètres à 25 mètres de haut qui offre une vue imprenable sur Dubrovnik. Le Stradun est l’artère principale de la vieille ville et relie la porte Pile à l’Ouest à la porte Ploce à l’Est. C’est là que se concentre toute l’effervescence de la vieille ville grâce à la présence de nombreux commerces et restaurants. Le Stradun a été construit sur un ancien marécage qui a été asséché au Moyen-Âge pour pallier aux problèmes de logement et de circulation. La prochaine étape de votre visite des remparts est la forteresse de Lovrijenac. Dominant la mer car située sur un promontoire, cette forteresse servait à la fois de bastion défensif et de tour de garde. Pour l’atteindre, il faut monter près de 200 marches, mais la vue sur les murs de Dubrovnik et la baie de Pile est vraiment spectaculaire.

Si Dubrovnik, véritable ville-musée, sait comment émerveiller les passionnés d’histoire, elle semble aussi parfaitement équipée pour distraire les familles et plaisanciers du côté de son littoral. Non loin de la vieille ville, vous trouverez la plage de Banje qui offre une belle vue sur les murailles et le port de Dubrovnik. La plage de Copacabana est parfaite pour passer une bonne après-midi en famille. Située sur la péninsule de Lapad, cette plage de galets avec une eau limpide propose divers loisirs nautiques (ski nautique, kitesurf, plongée…), parfait pour les amateurs de sensations fortes ! Depuis cette plage, vous pourrez aussi voir au loin l’île de Daksa et les îles Élaphites. Enfin, la plage de Bellevue, à la fois plage de galets et de sable, vous offrira une belle vue sur la baie Miramare. Il s'agit d’une petite crique située à Gorica, un quartier de Dubrovnik, avec une eau translucide sur laquelle se reflètent les falaises rocheuses qui l’entourent. Cette plage plaît car elle est idéale pour la baignade et pour jouer au water-polo. D’ailleurs, elle accueille régulièrement des compétitions de water-polo comme la “Wild League”.

 

Vue sur la vieille ville et le vieux port de Dubrovnik
Vue sur la vieille ville et le vieux port de Dubrovnik (photo Adobe Stock)

3- Où naviguer au départ de Dubrovnik ?

 

Lokrum

 

En latin, Lokrum signifie agrume rappelant ainsi son passé quand les moines bénédictins s’y sont installés pour cultiver des plantes médicinales et exotiques. Cette île est un véritable havre de paix car elle est inhabitée et il n’y a aucune possibilité d’hébergement sur place.

Les principales visites que vous pourrez effectuer sur l’île sont celles du Fort Royal au Nord offrant un point de vue panoramique sur Lokrum ou le monastère bénédictin au Sud. Enfin, vous devez absolument vous rendre à La Mer Morte, située à l’extrémité Sud de l’île, pour vous y baigner. Il s’agit en fait d’un lac salé alimenté en eau par des grottes sous-marines qui sont reliées à la mer Adriatique. En plus d’être très salée, l’eau y est aussi assez chaude.

 

Lokrum
Vue sur Lokrum en arrière plan (photo Adobe Stock)

 

Les îles Elaphites

 

L’archipel des Elaphites s’étire sur la côte Ouest de Dubrovnik et comprend 14 îles et îlots dont 3 îles habitées: KoločepLopud et Sipan. Cet archipel est apprécié pour sa nature luxuriante et préservée, ses eaux aussi bien cristallines que sombres et ses plages de sable. Vous l’aurez compris, que cela soit le temps d’une journée ou plus, les îles Elaphites font partie des incontournables de votre navigation au départ de Dubrovnik !

 

Koločep

Avec ses 2,5 kilomètres carrés, Koločep est la plus petite île de l'archipel. Elle comprend deux villages Gornje Celo et Donje Celo séparés par une épaisse forêt de pins.

Pour les amateurs de randonnées, l’île regorge de petits sentiers et chemins forestiers que vous pouvez emprunter depuis Gornje Celo ou en longeant le littoral. C’est notamment en vous promenant le long du littoral que vous pourrez rejoindre des plages, criques cachées ou encore être au-dessus de la “Plava Spilja”, plus connue sous le nom “grotte bleue”, et qui est seulement accessible à la nage. Vous pouvez aussi effectuer la balade longue de 3 kilomètres qui relie Donje Celo à Gornje Celo.

Enfin, côté histoire, les nombreux vestiges archéologiques témoignent de l’occupation de l’île par les Romains, les Grecs et les troupes de Napoléon. L’île a aussi été un chantier naval pendant la République de Raguse.

 

Kolocep
Vue sur la côte Est de Koločep (photo de Jean Lequime)

 

Lopud

 

Située au cœur de l’archipel des Elaphites, c’est une escapade hors du temps qui vous attend ! En effet, une fois arrivé au port, tout se fait à pied car les voitures y sont interdites.

Dédiez un peu de votre temps pour visiter les quelques monuments historiques de l’île comme l’église Sainte Marie datant de la fin du XVe siècle et qui remplissait des fonctions défensives et humanitaires ou encore le monastère dominicain Saint-Nicolas.

Vous apprécierez aussi cette île le temps d’une randonnée le long des sentiers reliant les deux collines de Lopud. C’est en empruntant ces sentiers que vous atteindrez la magnifique plage de Sunj, au Sud de l’île. Cette plage de sable blanc est bordée d'une forêt de pins et la baignade y est idéale car les eaux sont peu profondes.

 

coucher de soleil dans la baie de Sunj
Vue sur la baie de Sunj au coucher du soleil (photo de Jean Lequime)

 

Sipan

 

Sipan est la plus grande et la plus sauvage des îles de l’archipel. Elle vaut le détour si vous êtes à la recherche de tranquillité et de baignades loin de la foule. Vous ne trouverez que deux villages sur cette île : Sudurad au Sud et Sipanska Luka au Nord-Ouest. L’île dispose de nombreuses baies, falaises surplombant des eaux poissonneuses et collines couvertes de champs d’oliviers, de figuiers, de vignes et d’amandiers. Cette biodiversité variée contribue à faire de Sipan un petit coin de paradis. Sur place, une promenade à travers l’île vous permettra de découvrir son patrimoine architectural riche et notamment sa trentaine d’églises datant du Moyen-Âge. Pour ne citer que quelques uns de ses monuments : l’église Sveti Duh au Sud de l’île qui est typique de l’Adriatique avec son toit plat, le château datant de la Renaissance de la famille Stjepovic Skocibuha à Sudurad et la tour de Pakljena datant du XVIe siècle.

 

Korčula

 

Situé au Nord de Dubrovnik, Korčula vous séduira autant par sa nature authentique et sauvage que par son passé historique chargé ou encore son patrimoine architectural.

Sur place, ne manquez pas de visiter la vieille ville de Korčula qui abrite, entre autre, la maison de Marco Polo. “Korčula avec ses maisons construites en vieille pierre déborde de charme. Elle est perchée sur un promontoire et offre donc une belle vue sur l’eau tantôt bleu turquoise tantôt bleu foncé” m’a confié Grégoire. L’autre temps fort de votre escale sur cette île est la découverte de Vela Luka, sur la côte Ouest. Les amoureux de nature apprécieront son paysage tout en relief, ses vignes et surtout ses olives qui sont exportées dans le monde entier. Enfin, au Sud-Est de Korčula, arrêtez-vous à Lumbarda. Ce petit village de pêcheurs est magique car encerclé par une baie, des vignobles et une forêt de pins. Le passé a laissé ses traces dans ce village puisqu'à la suite de fouilles archéologiques des vases gnathia ont été retrouvés témoignant de l’occupation grecque.

Vous l’aurez compris, les vignes font partie intégrante du paysage de l’île. Nous vous conseillons de découvrir un de ses nombreux vignobles. Le cépage le plus connu de l’île est le Posip, vin blanc doux à la couleur dorée qui accompagnera à la perfection vos plats de poissons.

Enfin, les plages et criques sauvages de Korčula vous invitent à la détente. La plage de Przina, rare plage de sable à l’Est de l’île, vous offrira une session baignade à laquelle vous ne voudrez pas mettre fin. Allongé sur votre serviette, vous verrez depuis cette plage Lastovo au loin. Au Sud de l'île, la crique Pupnatska Luka est l’une des plus belles de l’île. Le vert de la végétation, le bleu azur de l’eau et le gris des galets : autant de couleurs qui se mélangent harmonieusement pour le plus grand plaisir de vos yeux !

 

Prizba
Vue sur la baie de Prizba, au Sud-Ouest de Korčula (photo Adobe Stock)

 

Lastovo

 

Lastovo est l’île la plus éloignée de la côte croate. Elle reste encore préservée du tourisme de masse, ce qui contraste avec les autres îles autour de Dubrovnik. En effet, au même titre que Vis, Lastovo était autrefois une base militaire yougoslave où le tourisme était interdit jusqu’en 1989.

Cette île vous invite à la randonnée pour la découvrir en profondeur. Elle est composée en grande partie d’une dense forêt verdoyante, ses côtes sont surplombées de falaises escarpées et le bleu profond de la mer vous plongeront dans une escale hors du temps. Sur place, visitez la ville de Lastovo cachée dans la colline au Sud-Est de l’île. Votre découverte de l’île continue dans la baie de Zaklopatica située sur la façade Sud et qui se prête particulièrement bien à l’exploration des fonds marins.

L'originalité architecturale de Lastovo réside dans les cheminées appelées “fumari” par les locaux et qui, selon la coutume, sont censées éloigner le mauvais œil.

 

Le village de Lastovo
Vue sur le village de Lastovo niché aux creux des collines (photo de Grégoire Billon)

 

Mljet

 

Cette île fait partie des coups de cœur de Jean : “pour moi c’est vraiment la plus jolie. Elle a tout pour elle entre son côté sauvage, boisé, ses petits mouillages, le monastère et le lac intérieur. Son paysage est varié, il y a donc de quoi plaire à tout le monde !”.

La visite à ne surtout pas manquer lors de votre escale à Mljet est celle du Parc National de l’île. Ce parc se compose de deux grandes baies reliées à la mer par un passage si étroit qu’on les considère comme des lacs. On appelle donc respectivement ces deux baies “Grand Lac” et “Petit Lac”. Sur le grand lac se trouve l’îlot Sainte Marie où vous pourrez admirer le monastère datant du XVIIe siècle et fondé par des bénédictins. “La nature est très belle, l’eau particulièrement salée, si je devais décrire cette visite en un mot je dirais reposante“ m’a confié Grégoire. Pour découvrir ce parc, vous devrez réserver des billets et la visite se fera à bord d’une navette.

 

monastère de l'îlot Sainte-Marie
Vue sur le monastère de l'îlot Sainte-Marie (photo de Jean Lequime)

A l’Ouest de l'île, arrêtez-vous à Polače ou Pomena qui disposent de deux petits ports charmants. A Polače, vous trouverez des vestiges d’un ancien palais du Ve siècle ainsi que les ruines de deux églises du Ve et VIe siècles. Enfin, à l’est de l’île, Saplunara plaira aux amateurs de plage de sable blanc. Le mouillage dans la baie de Saplunara est particulièrement agréable car vous serez entouré par des côtes verdoyantes et vous pourrez admirer depuis votre bateau la couleur de l’eau allant du bleu azur au bleu foncé.

 

Saplunara
Vue sur Saplunara (photo de Jean Lequime)

 

4- Les meilleurs mouillages autour de Dubrovnik

 

Mouillage à Pomena à l’extrémité Ouest de Mljet

 

Ce mouillage fait partie des coups de coeur de Jean : “le cadre est idyllique : nous étions entouré par une nature verdoyante, une eau claire et nous avions une vue directe sur le petit village typique de Pomena au fond de la baie.”

 

Pomena
Vue sur Pomena (photo Adobe Stock)

Mouillage à Ston sur la presqu’île de Peljesac

 

La presqu’île de Peljesac forme un bras de terre s’étalant sur plus de 60 kilomètres. Cette presqu'île offre un paysage varié mêlant harmonieusement une végétation luxuriante typiquement méditerranéenne, la mer et les montagnes. Ston est un petit village situé à l’Est de la presqu'île. “L’arrivée à Ston avec votre bateau est superbe car vous voyez de loin le village surplombé par des falaises” m’a confié Guillaume. La visite du village de Ston vaut le détour. En effet, la muraille de Ston est connue pour être la deuxième plus longue au monde, après la muraille de Chine.

 

baie de Okuklje
Vue sur Ston, sa muraille à droite et les salins en arrière plan (photo Adobe Stock)

 

Mouillage dans la baie Okuklje au Nord de Mljet

 

Ce mouillage a aussi été suggéré par Alem qui travaille pour Navigare Yachting. L'endroit est protégé des vents et vous trouverez au bord de la zone d'ammarage des restaurants. Comme dans la baie de Kobas le mouillage est gratuit si vous mangez dans un des restaurants.

 

baie de Okuklje
Vue panoramique sur la baie de Okuklje (photo de Jean Lequime)

Mouillage dans la baie Kobas à l’entrée du canal de Ston

 

Ce mouillage est aussi conseillé par Alem. Les trois restaurants vous proposent de vous amarrer gratuitement si vous y mangez. Le restaurant "Niko" est selon Alem le meilleur des trois. “La combinaison entre nature et bonne nourriture, c'est le paradis sur terre !” m’a-t-il confié.

 

5- Quel itinéraire suivre lors de votre navigation ?

 

L'itinéraire suivant, proposé par le loueur professionnel Navigare Yachting, vous permettra de découvrir les principaux points d’intérêt aux alentours de Dubrovnik.

 

Itinéraire d’une semaine - Distance totale parcourue : 148 milles nautiques

  • Jour 1 : Dubrovnik → Sipanska Luka à Sipan (15 milles nautiques)
  • Jour 2 : Sipan → Polače à Mljet (25 milles nautiques)
  • Jour 3 : Polače→ Skrivena luka au Sud-Est de Lastovo (23 milles nautiques)
  • Jour 4 : Skrivena luka → Pasadur, Veli Lago au Nord-Ouest de Lastovo (8 milles nautiques)
  • Jour 5 : Pasadur → Korčula (30 milles nautiques)
  • Jour 6 : Korčula → Okukjle à Mljet (25 milles nautiques)
  • Jour 7 : Okukjle → Dubrovnik (22 milles nautiques)

 

Mljet
Mljet, une merveille pour les yeux ! (photo de Grégoire Billon)

6- Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

Les températures et les conditions de vent favorables rendent la navigation en Croatie agréable et accessible.

Les vents dominants sont le Mistral, vent méditerranée de Nord-Ouest, et le Jugo, vent chaud de Sud-Est venant du Nord de l’Afrique. Il est important de noter qu’en Croatie, le vent dépasse très rarement la force 3. En effet, comme me l’a confié Jean : “la navigation en Croatie est agréable car la mer n’est pas trop formée et il y a un peu de vent : c’est parfait pour la navigation à la voile. Il m’est arrivé de mouiller de nuit en Croatie et de retrouver mon bateau le matin à la même place”. De plus la présence de nombreux îlots, surtout dans l’archipel des Elaphites, est un réel avantage : ”vous trouverez toujours un îlot qui vous protégera du vent” m’a confié Grégoire.

Le temps est chaud et sec de Mai à Septembre avec des températures situées entre 20°C et 27°C.

 

Remerciements

Je souhaite remercier Jean Lequime et Grégoire Billon pour leurs témoignages et leurs photos qui illustrent à la perfection cet article. Un grand merci également à Barbara Lippe et Alem de la société Navigare Yachting pour leur temps et pour leurs conseils.

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Marina
Ismael
François
Lina
Pierre
Iñaki

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.