Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Grenadines

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Lucie, experte de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Grenadines : Quel est votre style de bateau ?
Découvrez notre base de départ

Grenadines - Nos conseils pour votre croisière



   Par Lila Kergall 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée par la planche à voile, le surf et la mer depuis petite, je ne rate jamais une occasion pour prendre le large !"

 

Le 1er Mars 2022

 

 

 

En bref

 

Quand partir ? La meilleure période pour visiter l’archipel des Grenadines s’étend du mois de décembre à avril-mai. Il s’agit de la période sèche, aussi appelée “carême”.

Les particularités : Mer turquoise et plages paradisiaques - faune/flore marine et terrestre exceptionnelle - rhum et grillades !

Les meilleurs mouillages : Les Tobago Cays, la Salt Whistle Bay sur l’île de Mayreau et Sandy Island à Carriacou.

 

 

Carte des zones de navigations dans les Antilles

Carte des zones de navigation dans les Antilles (cliquable)

 

Sommaire

 

  1. Les informations pratiques pour votre location de bateau dans les Grenadines
  2. Pourquoi partir dans les Grenadines ?
  3. Où naviguer dans les Grenadines ?
  4. Les plus beaux mouillages des îles Grenadines
  5. Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?
  6. Quelles sont les conditions météorologiques?

 

“Ce qu'il y a de bien avec les Grenadines, c'est qu'en l'espace de quelques milles marins, vous pouvez passer d'un mouillage avec un restaurant chic ou un village animé à un autre où il n'y a que du sable et des palmiers.... c'est l'un des avantages de naviguer dans la région”. Tels sont les mots de mon interlocutrice chez notre partenaire NSS Charter à Grenade.

 

Catamaran dans les îles Grenadines
Activité paddle en famille dans les îles Grenadines (Photo de Sunsail Mariner)

1. Les informations pratiques pour votre location de bateau dans les Grenadines

 

Louer un voilier ou un catamaran dans les Grenadines : avec ou sans skipper ?

 

“Naviguer avec un skipper ou un guide qui a une connaissance locale est définitivement un avantage. Mais naviguer dans les Grenadines est assez facile aussi pour n'importe quel capitaine qui reste prudent”, m’explique un membre du personnel de NSS Charter.

 

Avec skipper Sans skipper
  • Si vous voulez que vos vacances riment avec détente et farniente, optez pour la location d’un voilier avec skipper.
  • Vous découvrirez les plus beaux mouillages car le skipper connaît la zone de navigation des Grenadines !
  • Covid : le skipper connait le protocole sanitaire des îles (vous devrez tout de même vous renseigner préalablement)
  • Aucun permis nécessaire.
  • Idéal si vous connaissez la zone de navigation des Grenadines.
  • Covid : il faut vous renseigner sur le protocole sanitaire des destinations en fonction de votre itinéraire.
  • Brief avec le chef de base avant le départ.
  • Vérification du CV nautique.

 

Pour vous aider à choisir votre bateau, je vous partage les conseils de notre partenaire sur place NSS Charter : “Les catamarans ont un avantage certain en termes de confort et d'accessibilité aux mouillages, et ils sont relativement faciles à manier. Gardez à l'esprit que les vents sont assez forts pendant la saison sèche (décembre - avril) et que vous pourriez apprécier un bon monocoque, surtout si vous êtes un marin passionné par la navigation au long cours !”

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Ci-dessous, vous trouverez un tableau présentant les prix moyens des locations de bateaux dans les Grenadines pour une semaine. Ces prix sont un ordre de grandeur et peuvent varier en fonction de la saison, des modèles et de l’ancienneté du bateau.

 

Type de bateau Haute Saison
Décembre et Janvier
Moyenne Saison
de Février à Mai
Basse Saison
de Juin à Novembre
Monocoque (2 cabines) 2 000 € 2 000 € 1 500 €
Monocoque (3 cabines) 4 000 € 3 000 € 2 000 €
Monocoque (4 cabines) 4 500 € 4 000 € 3 000 €
Catamaran (40 pieds) 7 000 € 6 000 € 5 500 €
Catamaran (50 pieds) 12 000 € 10 000 € 9 000 €

 

D’où partir pour commencer ma croisière dans les Grenadines ?

 

Le Marin en Martinique

 

Située au sud de la Martinique, la marina du Marin fait partie des bases de départ les plus appréciées pour entamer une croisière dans les Antilles. Si vous optez pour la location d’un bateau au Marin, vous pourrez rejoindre l’archipel des Grenadines en quelques heures de navigation ! Le port est très animé et offre divers services et commodités (électricité, wifi, eau, douches, toilettes, carburant.). Pour une croisière de 10 jours ou plus, je vous suggère de partir depuis la base du Marin puisque la traversée offre de multiples escales : à Sainte-Lucie d’abord, puis Saint-Vincent, ainsi que dans les nombreuses îles qui composent l’archipel des Grenadines. Enfin, pour vous rendre en Martinique, il existe des vols directs depuis Paris. Vous atterrirez à l’aéroport de Fort-de-France, et pourrez rejoindre la marina en seulement 35 minutes de voiture.

 

Marina Le Marin en Martinique
Voiliers amarrés à la Marina du Marin, Martinique (Photo de Dream Yacht Charter)

 

Rodney Bay à Sainte Lucie

 

Situé dans une baie abrité au nord-ouest de Sainte-Lucie, le port dispose des commodités habituelles et vous pourrez profiter des multiples bars, restaurants et commerces qui se trouvent à 10 minutes à pied. Cette base de départ a le bénéfice d’être proche de la zone de navigation des Grenadines, tout en offrant la possibilité de découvrir les mouillages spectaculaires et la nature verdoyante de l’île de Sainte-Lucie. Vous pourrez rejoindre l’île par avion depuis la France avec une escale. La marina de Rodney Bay est accessible en 20 minutes de voiture depuis l’aéroport de Georges Charles et en 1h30 depuis l’aéroport international d’Hewanorra.

 

Anse des Pitons à Sainte-Lucie
Catamaran au mouillage de l'Anse des pitons de Sainte-Lucie (Photo de Sunsail Mariner)

 

Blue Lagoon à Saint-Vincent

 

Commencer votre croisière depuis l’île de Saint-Vincent vous plongera instantanément dans le paradis des Grenadines. La marina Blue Lagoon est située au sud de l’île, et vous pourrez la rejoindre en 15 minutes de route depuis l’aéroport international d’Argyle. Attention, il n’existe pas de vols directs depuis la France. Cette base de départ est plus petite que les autres mais offre les services et commodités nécessaires. Son point fort est d’être située juste au nord de la zone de navigation des Grenadines, à seulement 5 milles nautiques de l'île de Bequia. En partant de Saint-Vincent, vous éviterez donc les longues traversées pour atteindre l’archipel.

 

Port-Louis à Grenade

 

À l’inverse des bases présentées ci-dessus, l’île de Grenade se situe à l’extrémité sud de l’archipel des Grenadines. Depuis Grenade, votre croisière dans les Grenadines débutera depuis la marina Port-Louis, appreciée pour l'hospitalité du personnel sur place. En choisissant cette base, vous aurez l’opportunité de découvrir les paysages variés et la culture de l’île aux épices ! L’aéroport international Saint-Georges est proche de la base et est principalement desservi par des vols en provenance des USA, du Canada et de Londres.

 

Port-Louis à Grenade
Vue sur la baie du Port-Louis sur l’île de Grenade (Photo de Sunsail Mariner)

 

Nos principaux partenaires sur place

 

  • Dream Yacht Charter est une entreprise fondée en l’an 2000 aux Seychelles. Ce loueur fait partie de nos partenaires principaux aux Antilles et propose la location de bateaux depuis la Martinique, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et Grenade. En 2021, 338 clients Filovent ont navigué avec Dream Yacht Charter et la qualité de leur service dans les Antilles a été confirmée par nos clients puisqu’ils ont accordé une note moyenne de satisfaction de 17,5/20.

 

  • Sunsail Mariner fait également parti de nos principaux partenaire aux Antilles. Choisissez parmis leurs différents modèles de monocoques et de catamaran et partez à l'abordage des îles Grenadines ! Ils sont présents sur différentes bases aux Antilles : Le Marin en Martinique, Rodney Bay à Sainte-Lucie et Port-Louis à Grenade. 

 

  • Pitter Yachting est une entreprise de location de bateaux créée il y a 35 ans et qui propose aujourd’hui 450 voiliers et catamarans dans 24 bases, dans sept destinations autour du monde. Vous pourrez retrouver les voiliers de Pitter Yachting à la base de la Rodney Bay sur l’île de Sainte-Lucie. En 2021, 37 clients Filovent ont navigué avec Pitter, et ceux qui ont navigué dans les Antilles leur ont accordé une note de satisfaction moyenne de 17/20.

 

  • NSS Charter est une société spécialisée dans la location de voiliers, née en 1998. Après 23 ans de développement, ce loueur dispose aujourd’hui d’une flotte d’environ 100 bateaux à travers le monde et propose des croisières dans les Grenadines au départ de l’île de Grenade. Le personnel passionné de navigation vous offrira un support de qualité pour rendre votre croisière dans les Grenadines inoubliable !

 

2. Pourquoi partir dans les Grenadines ?

 

Pour les plaisanciers, les Grenadines constituent un véritable paradis, synonyme d’évasion et de confort. Dans cet archipel, vous profiterez de mouillages extraordinaires et d’une eau turquoise et cristalline tout au long de la croisière. Une fois sur place, vous ne vous lasserez plus des couchers de soleil flamboyants et des points de vue à couper le souffle. La zone est aussi connue pour ses fonds marins éblouissants, avec une faune et une flore extrêmement riche et colorée ! Sur les îles volcaniques, la végétation est luxuriante, diversifiée et sauvage. Partir en croisière dans les Grenadines c’est aussi découvrir l’univers et la culture des Antilles.

“Nous avons été très agréablement surpris par l’accueil chaleureux des gens sur place !” m’explique Bertrand, lorsqu’il me racontait sa croisière Filovent dans les Grenadines. Un accueil chaleureux vous attend, les locaux seront ravis de vous faire découvrir leur culture et vous savourerez les spécialités culinaires de la région (rhum, grillades, etc.). Bref, vous rentrerez chez vous avec de magnifiques souvenirs.

La zone de navigation est agréable et offre une infinité d’escales puisque 18 îles et îlots séparent l’île de Saint-Vincent au nord, et l’île de Grenade au sud. Une croisière dans l’archipel des Grenadines invite à des navigations courtes entre des îles toutes plus uniques les unes que les autres. Enfin, l’avantage de la zone est qu’elle est située en dessous de la ceinture des ouragans, qui frappe la partie nord des Antilles entre les mois d’août et septembre.

 

Mouillage sur l'île de Mayreau
Mouillage à Mayreau, dans les îles Grenadines (photo d’un client Filovent)

 

3. Où naviguer dans les Grenadines ?

 

Saint-Vincent

 

L’île de Saint-Vincent est la plus grande et la plus au nord de l’archipel. Elle est une île au caractère unique avec des plages de sable noir. Notre partenaire NSS Charter conseille de mouiller à la marina du Blue Lagoon, au sud de l’île. Elle vous délivrera un accueil professionnel et vous trouverez toutes les commodités nécessaires ainsi que des cafés et restaurants autour. Sur la côte ouest de l’île, les mouillages sont plus sauvages mais valent le détour comme celui de Chateaubelair ou Cumberland Bay. À terre, les randonneurs pourront savourer une belle randonnée sur le volcan de la Soufrière, mais attention, celle-ci peut être éprouvante ! Vous pourrez aussi visiter Montreal Gardens, un jardin tropical éblouissant entretenu avec passion et amour par le jardinier Timothy Vaughan depuis 25 ans. Pour l’anecdote, cette île volcanique à la végétation extrêmement riche a été choisie pour le tournage du premier épisode de la saga “Pirates des Caraïbes”. Pour les fans de la série, vous retrouverez des éléments du tournage sur la plage de Wallilabou Bay !

 

Baie de la Soufrière
Vue sur la baie de la Soufrière sur l’île de Saint-Vincent (Photo de Lionel Rossi)
Wallilabou Bay
Les restes du tournages de “Pirates des Caraïbes” à Wallilabou Bay sur l’île de Saint-Vincent (Photo de Sunsail Mariner)

 

Bequia

 

Bequia est la deuxième plus grande île de l’archipel des Grenadines. À l’oposé de sa grande soeur, Saint-Vincent, l’île de Bequia offre de longues plages de sable blanc. Aussi unique en son genre, ses mouillages sont variés avec des plages calmes et discrètes et d’autres plus animées. Les mouillages préférés des plaisanciers sont situés sur la côte ouest de l’île. C’est ici qu’est située la capitale, Port-Elizabeth. La route de Belmont longe la côte et vous pourrez savourer un bon repas ou un cocktail dans un des nombreux restaurants et bars en admirant le coucher de soleil. Juste au sud de Port Elizabeth s’étend la belle plage de la Princesse Margaret !

 

BequiaBequia

Coucher de soleil et Pizzas sur l’île de Bequia (photo de Timothée)

 

Moustique

 

Aussi connue sous le nom de “l’île des milliardaires”, la beauté naturelle de cette île et ses plages bordées de palmiers ont attiré un grand nombre de célébrités. Pour n’en citer que quelques-unes, Mick Jagger, David Bowie, Tommy Hilfiger et quelques membres de la famille royale britannique en ont fait un de leurs lieux de vacances favoris. Cette ancienne île privée au caractère exclusif vaut le détour ! Sur place, vous pourrez faire appel à un taxi pour découvrir les villas de luxe, ou bien vous régaler au célèbre Basil’s Bar, restaurant en bord de plage.

 

Mayreau

 

Au cœur de l’archipel se trouve la merveilleuse île de Mayreau. Elle fait partie des plus petites îles des Grenadines. La Salt Whistle Bay est époustouflante avec sa plage de sable fin bordée de palmiers. Vous pourrez y déguster du homard cuit au barbecue ! Notre partenaire NSS Charter suggère de marcher jusqu’à la baie des Salines que vous rejoindrez en 15 minutes en traversant le petit village. Sur votre chemin, vous trouverez une église derrière laquelle se trouve une superbe vue sur les Tobago Cays ! Après votre escale à Mayreau, la prochaine étape sera de rejoindre les Tobago Cays. Lorsque vous rentrerez dans ces petites îles, vous aurez le sentiment d’être arrivés au paradis ! Le site est connu pour ses fonds marins exceptionnels, habités par un grand nombre de raies et tortues. Ici, le temps s’arrête. Vous poserez un pied à terre et dégusterez des grillades cuisinées par les locaux sur l’île de Petit Rameau.

 

Mayreau
Vue aérienne sur l’île de Mayreau (Photo Adobe Stock)

 

Union Island

 

L’île d’Union est l'une des moins touristiques de l’archipel. Sa capitale Clifton vous permettra de vous ravitailler, vous y trouverez aussi de nombreux commerces et restaurants. L’île est connue pour être un bon spot de kitesurf et planche à voile avec une moyenne de 15 à 25 nœuds pendant la saison des vents (juillet-novembre). Pour la location de kite, vous trouverez ce qu’il vous faut à Clifton ! Notre partenaire NSS Charter vous conseille également d’aller boire un verre sur Happy Island : un bar posté dans la mer à côté de l’île. Au moment du coucher de soleil, vous pourrez siroter votre cocktail en admirant les kitesurfers dompter le vent. Lorsque vous naviguerez autour d’Union, je vous invite à faire une courte escale sur l’île Morpion, l’île déserte la plus petite du monde ! Il s’agit d’un simple banc de sable sur lequel est posée une petite paillote en feuilles de coco. Ici, vous serez seuls au monde, vous pourrez prendre votre plus belle photo de carte postale !

 

Morpion
Morpion Island vue de haut, avec sa paillote en feuilles de coco ! (Photo de Dream Yacht Charter)

 

Grenade

 

Aussi appelée l’île aux épices, Grenade est la plus au sud des Grenadines. Son authenticité et sa simplicité vous charmeront. Différentes activités sont possibles sur l’île. Pour les amateurs de farniente à la recherche des plus belles plages, je vous renvoie vers la plage de la Grande Anse, du Morne Rouge ou bien celle de Levara pour observer les tortues pondre leurs œufs. Le sud de l’île est connu pour être plus touristique avec de nombreux commerces. Le nord est plus sauvage, laissant la nature s’exprimer : plages volcaniques, forêts, cascades… NSS Charter, notre partenaire basé à Grenade, vous conseille de visiter les distilleries de rhum de l’île et l’usine de noix de muscade à Goyave. Enfin, vous pourrez profiter de jolies randonnées dans les montagnes et découvrir les cascades de l’île en faisant appel à un guide.

 

Grenade
Coucher de soleil sur un petit port à Grenade (Photo de Sunsail Mariner)

 

4. Les plus beaux mouillages des îles Grenadines

 

Salt whistle Bay - Mayreau

 

“Mayreau, c’est un mouillage enchanteur. C’est une anse qui est superbe avec des gens très accueillants, c’est un petit coin de paradis”, m’explique Bertrand. Ce mouillage est réputé pour sa belle plage propre de sable blanc et de cocotiers. De l’autre côté de la plage, la partie de l’île exposée aux vents offre la possibilité de faire du kitesurf ou de la planche à voile.

 

Saly wistle bay Mayreau
Vue aérienne sur le mouillage de la Salt Whistle Bay sur l’île de Mayreau (Photo de Sunsail Mariner)

 

Tobago Cays

 

“Le paysage est fantastique. Être au milieu d’un lagon entouré de poissons et de tortues, c'est juste une sensation inoubliable” explique Lionel, parti en croisière dans les Grenadines depuis la Martinique. Les Tobago Cays sont un ensemble de petites îles, situées à l’est de Mayreau, au niveau de la barrière de corail. Le caractère paradisiaque de ces îles en a fait une escale incontournable lors de votre croisière dans les Grenadines. Au programme : snorkeling, paddle, rencontre avec des raies, tortues, iguanes et grillades sur l’île de Petit Rameau.

 

Tobago Cays
Des catamarans au mouillage paradisiaque des Tobago Cays (Photo de Sunsail Mariner)

 

Petit Saint-Vincent

 

“Il faut tirer un bord Petit Saint-Vincent. Il y a plus de raies qu’aux Tobago Cays car il y a moins de monde” m’explique Xavier lorsqu’il me racontait sa croisière entre amis dans les Grenadines. Vous pourrez jeter l’ancre à Petit Saint-Vincent, juste à côté de l’île de Petite Martinique. Vous vous retrouverez au milieu des raies et tortues. Attention, l’île est privée, vous ne pourrez donc pas vous rendre sur la plage.

 

Petit Saint Vincent
Vue aérienne sur l’île de petit Saint-Vincent et Petite Martinique (Photo Adobe Stock)

 

Sandy Island - Carriacou

 

Juste à l’ouest de l’île de Carriacou, jetez l’ancre dans les fonds sableux de Sandy Island. Cette petite île de sable est bien protégée de la houle. Profitez de cette escale pour lézarder sur la plage de sable blanc et profiter d’un bain avant de déguster des grillades dans le seul restaurant de la minuscule île.

 

Sandy Island
Vue aérienne de la petite île de Sandy Island (Photo Adobe Stock)

 

5. Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?

 

Itinéraire de 10 jours dans les Grenadines au départ du Marin en Martinique

 

L’itinéraire favori des plaisanciers pour naviguer dans l’archipel des Grenadines débute à partir du port du Marin en Martinique. Cet itinéraire vous invite à descendre dans les Grenadines en passant par les îles sauvages de Sainte-Lucie et Saint-Vincent. Ce choix d’itinéraire est plus long puisqu’il implique de grandes traversées pour atteindre les îles Grenadines.

Je vous suggère d’arriver 1 ou 2 jours avant le départ pour vous habituer au décalage horaire et au nouveau climat des Caraïbes. Cela vous permettra de visiter la Martinique et de faire l’avitaillement avant le départ. Je vous invite également à lire le témoignage d’un plaisancier sur un itinéraire de 10 jours en catamaran dans les Grenadines, au départ du Marin.

 

Distance totale parcourue : 234 milles

  • Jour 1 : Le Marin, Martinique → Rodney Bay, Sainte-Lucie (25 milles ~ 5 heures)
  • Jour 2 : Rodney Bay, Sainte-Lucie → Anse des Pitons, Sainte-Lucie (17 milles ~ 4 heures)
  • Jour 3 : Anse des Pitons, Sainte-Lucie → Admiralty Bay, Bequia (50 milles ~ 8 heures)
  • Jour 4 : Admiralty Bay, Bequia → Britannia Bay, Moustique (12 milles ~ 2 heures)
  • Jour 5 : Britannia Bay, Moustique Moustique → Twassante Bay, Mayreau (18 milles ~ 4 heures)
  • Jour 6 : Twassante Bay, Mayreau → Tobago Cays (2 milles ~ 30 minutes)
  • Jour 3 : Tobago Cays → Clifton, Union (8 milles ~ 2 heures)
  • Jour 4 : Clifton, Union → Cumberland, Saint-Vincent (40 milles ~ 8 heures)
  • Jour 5 : Cumberland, Saint Vincent → Anse la Raye, Sainte-Lucie (40 milles ~ 8 heures)
  • Jour 6 : Anse la Raye, Sainte-Lucie → Le Marin, Martinique (30 milles ~ 6 heures)

 

 

Votre croisière en un coup d'œil !

 

  • Accès à la base : Aéroport de Fort-de-France
  • Vent dominant : Alizés en provenance du nord-est
  • Temps de navigation moyen/jour : 3 heures 30
  • Mouillages calmes : Twassante Bay (Mayreau), Tobago Cays, Cumberland Bay (Saint-Vincent), Anse la Raye (Sainte-Lucie)
  • Port festif : Rodney Bay, Bequia
  • Immanquables : Les pitons de Sainte-Lucie, escale sur l’île Moustique, baignade avec les raies et les tortues aux Tobago Cays
  • Ravitaillement (nourriture, eau, électricité, carburant) : Rodney Bay, Bequia, Clifton

 

 

Itinéraire de navigation au départ du Marin
Carte de l'itinéraire de 10 jours dans les Grenadines au départ du Marin(cliquable)

 

 

JOUR 1 : Cap vers l’île de Sainte-Lucie

Le Marin, Martinique → Rodney Bay, Sainte-Lucie (25 milles ~ 5 heures)

Nous partons dans la matinée en direction de la Rodney Bay au nord de Sainte-Lucie. Nous choisissons de mouiller directement au port, bien qu’il soit possible de mouiller à la bouée à l’entrée de la baie. La marina de Rodney Bay est très propre et nous procure toutes les commodités nécessaires (électricité, eau, douches, toilettes, carburant, Wi-fi). Après cette première journée de navigation, nous descendons à terre pour découvrir la plage de la Reduit Beach. En fin de journée, nous apprécions une balade agréable autour de la marina et profitons des commerces aux alentours. Pour le dîner nous choisissons le superbe restaurant Jacques Waterfront Dining et profitons d’un repas au bord de l’eau.

 

Vue aérienne de la Rodney Bay
Jour 1 : Vue aérienne de la Rodney Bay - Sainte-Lucie (Photo Navily)

 

JOUR 2 : Navigation en direction des immenses pitons de Sainte-Lucie

Rodney Bay, Sainte-Lucie → Anse des Pitons, Sainte-Lucie (17 milles ~ 4 heures)

Nous continuons de longer la côte de Sainte-Lucie sous le vent jusqu’au sud de l’île. Au cours de cette navigation nous sommes admiratifs de la végétation extrêmement luxuriante de l'île. Nous admirons les deux immenses pitons de l’île en les voyant se rapprocher petit à petit. La côte de Sainte-Lucie invite au cabotage et à faire des arrêts dans ses criques. Pour la nuit, nous faisons escale au mouillage spectaculaire de l’Anse des pitons, où l’on se sent tout petit face à ces derniers. Nous décidons de faire une session de snorkeling le long du rivage. En fin de journée, nous avons opté pour un cocktail au Bayside Restaurant. Les prix étaient plutôt élevés mais le cadre en valait la peine !

 

Navigation vers les pitons de Sainte-Lucie
Jour 2 : Navigation en direction des pitons de Sainte-Lucie (Photo de Bertrand, client Filovent)

 

JOUR 3 : Descente dans les Grenadines

Anse des Pitons, Sainte-Lucie → Admiralty Bay, Bequia (50 milles ~ 8 heures)

En ce troisième jour de croisière, nous partons de bonne heure pour une longue navigation jusqu’à Bequia, première île des Grenadines. Nous décidons de mouiller à l’Admiralty Bay, une baie plutôt animée face à la capitale de l’île Port-Elizabeth. Au programme : baignade, bronzage et découverte de la superbe plage de la Princess Margaret. Nous dînons dans l’un des nombreux restaurants qui longent la mer. Cette escale est aussi l’occasion de nous ravitailler en eau, nourriture et de faire le plein de carburant à la marina de Bequia pour le reste de la croisière.

 

Vue aérienne sur la baie de Bequia
Jour 3 : Vue aérienne de l’Admiralty Bay - Bequia (Photo Adobe Stock)

 

JOUR 4 : Escale sur l’île Moustique, ou “l’île des Milliardaires”

Admiralty Bay, Bequia → Britannia Bay, Moustique (12 milles ~ 2 heures)

Aujourd’hui, direction l’île Moustique, aussi connue sous le nom de “l’île des milliardaires”. L’île est en effet côtoyée par de nombreuses célébrités comme Mick Jagger ou certains membres de la famille royale Britannique. Après 2 heures de navigation, nous mouillons dans les eaux turquoise de la Britannia Bay. Nous sommes très agréablement surpris par notre rencontre avec de nombreux poissons, raies et tortues lors de notre baignade. Nous déjeunons dans le célèbre Basil’s Bar et profitons de l’après-midi pour faire un tour de l’île en taxi et admirer les maisons et villas des célébrités.

 

Mouillage à la Britannia Bay sur l'île Moustique
Jour 4 : Mouillage à la Britannia Bay et déjeuner au Basil’s Bar (Photo Adobe Stock)

 

JOUR 5 : Cap vers la petite île de Mayreau

Britannia Bay, Moustique → Twassante Bay, Mayreau (18 milles ~ 4 heures)

Nous levons les voiles et mettons le cap en direction de la petite île de Mayreau, point de passage avant les Tobago Cays. Je vous conseille de mouiller à la Twassante Bay, moins fréquentée que les deux autres baies de l’île. Nous avons traversé l’île à pied jusqu’à la plage de la Windward Bay où nous avons savouré un dîner au Ranch Escapade. Petit coin de paradis, ce restaurant nous a marqué par son atmosphère locale et son accueil chaleureux, le tout avec une jolie vue sur les Tobago Cays !

 

Mouillage sur l'île de Mayreau
Jour 5 : Mouillage enchanteur sur l'île de Mayreau (Photo Adobe Stock)

 

JOUR 6 : Le paradis des Tobago Cays

Twassante Bay, Mayreau → Tobago Cays (2 milles ~ 30 minutes)

Nous partons enfin en direction des Tobago Cays, escale tant attendue de la croisière ! Nous jettons l’ancre entre l’île de Petit Bateau et Petit Rameau pour profiter d’un accès facile aux deux îlots. Au programme : plongée avec les raies, tortues et poissons de toutes sortes. Nous faisons la rencontre des iguanes de l’île de Petit Rameau et déjeunons dans un restaurant local de grillades. Nous sommes ravis de l’accueil chaleureux des locaux sur place et passons une après-midi festive à l’ambiance créole. Si les conditions de vent le permettent, il est possible de mouiller à la bouée pour la nuit. Nous avons de notre côté décidé de retourner vers la côte sous le vent de Mayreau pour s’abriter du vent.

 

Mouillage aux Tobago Cays
Jour 6 : Mouillage aux Tobago Cays et plongée avec des tortues (Photo de Dream Yacht Charter)

 

JOUR 7 : Découverte de l’île Morpion

Tobago Cays → Morpion → Clifton, Union (8 milles ~ 2 heures)

Nous levons les voiles de bon matin et allons tirer un bord sur l’île Morpion, un petit banc de sable avec une papillote en feuilles de coco. Il n’y avait personne aux alentours et nous décidions de rejoindre l'île en annexe pour pique-niquer. Nous reprenons ensuite la navigation vers l’île d’Union, capitale des Grenadines. Nous nous sommes amarrés à l’Anchorage Yacht Club de Clifton, très bien équipé (électricité, eau, douches, toilettes). En fin de journée, nous rejoignons en annexe Happy Island, petite île artificielle construite en face de Clifton avec un bar. Nous avons profité d’un cocktail dans ce lieu insolite tout en admirant les kitesurfers, domptant le vent au coucher de soleil.

 

Escale sur l'île Morpion
Jour 7 : Escale à Morpion Island (Photo de Dream Yacht Charter)

 

JOUR 8 : Remontée en direction de Saint-Vincent

Clifton, Union → Cumberland, Saint-Vincent (40 milles ~ 8 heures)

Aujourd’hui, c’est le premier jour de navigation dédié à la remontée vers le Marin. Après une longue journée de navigation, nous faisons escale à Cumberland sur l’île de Saint-Vincent. Ce mouillage sauvage est assez calme et bien protégé des vents. Nous jetons l’ancre et accrochons l’arrière de notre bateau à un cocotier. Certains locaux nous apportent rapidement leur aide. Si vous n’êtes pas trop fatigués de la traversée, deux bars locaux habitent la baie : Chez Djon et le Mojito’s Restaurant & Bar. Nous avons préféré passer une soirée calme sur le bateau après cette journée de navigation.

 

Mouillage dans la baie de Cumberland
Jour 8 : Mouillage sauvage dans la baie de Cumberland - Saint-Vincent (Photo Adobe Stock)

 

JOUR 9 : Deuxième jour de traversée jusqu’à Sainte-Lucie

Cumberland, Saint Vincent → Anse la Raye, Sainte-Lucie (40 milles ~ 8 heures)

Après une bonne nuit de repos, nous levons les voiles pour ce deuxième jour de traversée en direction de Anse la Raye à Sainte-Lucie. Nous avons choisi ce mouillage car il est moins peuplé que Marigot Bay ou l’Anse des Cochons. Il s’agit d’un petit village de pêcheurs. À notre grande surprise, des bateaux de pêcheur nous ont proposé d’acheter leur pêche du jour. Nous nous sommes régalés au dîner !

 

Vue sur la baie de Anse la Raye
Jour 9 : Mouillage calme au village de pêcheur d’Anse la Raye (Photo Navily)

 

JOUR 10 : Retour à la marina du Marin

Anse la Raye, Sainte-Lucie → Le Marin, Martinique (30 milles ~ 6 heures)

Ce dernier jour de croisière est consacré à la dernière navigation. Après une nuit reposante à Anse la Raye, nous longeons de nouveau les côtes de Sainte-Lucie jusqu’à la marina du Marin, où nous avons fait le plein de carburant avant de nous amarrer au port pour passer la dernière nuit sur le bateau.

 

Arrivée à la marina du Marin
Jour 10 : Retour à la marina du Marin (Photo de Dream Yach Charter)

 

6. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

“Une bonne chose à propos des Grenadines est que vous pouvez naviguer et profiter des îles toute l'année ! Bien sûr, nous avons aussi nos saisons, mais aussi pendant la "saison humide" (mai-décembre), la plupart des jours sont ensoleillés, surtout sur les petites îles. De plus, les Grenadines se trouvent sur l'arc sud des îles du Vent, qui sont historiquement moins touchées par les tempêtes et les ouragans. Pour cette raison, il est possible de naviguer en toute sécurité même pendant les mois d'été, à condition de garder un œil sur les prévisions météorologiques et de savoir où se trouve un port sûr près de soi. Ceci étant dit, de janvier à mars, vous bénéficiez généralement des journées les plus spectaculaires que les Caraïbes peuvent offrir.” Voici les conseils de notre partenaire NSS Charter.

Dans l’archipel des Grenadines, le climat est tropical. Il est donc principalement chaud et humide tout le long de l’année mais connaît une saison plus fraîche et sèche entre décembre et avril-mai. Concernant les vents, les alizés soufflent en provenance du nord-est, notamment entre décembre et juin. Vous serez donc plus protégés dans des mouillages sur les côtes ouest des îles, dites “sous le vent”. Nous vous déconseillons de louer votre voilier dans les Grenadines pendant la saison des Cyclones entre les mois d’août et d'octobre. La température de l’air varie entre 26°C et 30°C tout au long de l’année et celle de la mer entre 27°C et 29°C. L’archipel des Grenadines est l’endroit rêvé si vous voulez partir en croisière pendant l'hiver européen !

 

Remerciements

Je tiens à remercier Bertrand, Thimothée, Lionel et Xavier pour leurs super témoignages et leurs photos, qui illustrent à merveille mon article. Un grand merci également à nos partenaires NSS Charter, Sunsail Mariner et Dream Yacht Charter pour leurs précieux conseils et photos !

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Inès
Margaux
Jean
Carlotta
Angelica
Stefano

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.