curieuse seychelles

L’île Curieuse aux Seychelles, un paradis protégé


   Par Pauline Leyssieux  Pauline Leyssieux

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages en tout genre, j'aime partir à la découverte des côtes italiennes et françaises !"

 

L’archipel des Seychelles compte près de 115 îles paradisiaques. Entre les immenses rochers de granite, les palmiers, les eaux turquoise magnifiques et les plages de sable blanc, il s’agit d’un véritable coin de paradis ! Située aux abords de Praslin, la Curieuse répond à tous ces critères et se distingue par sa terre rouge et ses tortues géantes, seules habitantes de l’île.
Souvent méconnue, vous trouverez dans cet article les immanquables de votre escale à Curieuse mais également des conseils pratiques grâce auxquels, je l’espère, vous pourrez découvrir l’île au mieux !


ile curieuse
Vue aérienne sur l'île Curieuse (Photo Adobe Stock)


Sommaire

  1. La "curieuse" histoire de l'île
  2. Que voir et que faire à Curieuse aux Seychelles ?
  3. Quelques informations pratiques sur Curieuse aux Seychelles

 

1. La "curieuse" histoire de l’île


L’île Curieuse n’a pas toujours porté ce nom ! Il est vrai qu’en raison de la couleur rouge vif de son sable (du latérite), elle a d’abord été surnommée « l’île Rouge » par ceux qui l’ont découverte. Elle doit le nom qu’on lui connaît aujourd’hui à l’explorateur français Marion-Dufresne : Curieuse était en fait sa goélette. Il faut savoir que les Européens ont détruit en grande partie la faune et la flore que possédait l’île en allumant un incendie dans le but de récolter plus facilement les cocos de mer… Pourtant, aujourd’hui encore, l'île est très riche. Imaginez alors ce qu’elle aurait pu être sans cet incendie volontaire.

Par la suite, en 1833, l’île est devenue une colonie de lépreux, et ce pour plus d’un siècle ! Cela peut sembler surprenant mais il y avait aussi un but bien précis à cela. Il s’agissait d’un stratagème établi afin d’éloigner les gens de l’île et ainsi, indirectement, de protéger à la fois sa faune et sa flore ! L’île était uniquement habitée par quelques dizaines de personnes, dont le médecin de l’île. Sa maison, un édifice colonial français, est devenue aujourd’hui un musée.

Depuis les années 1970, l’île est un Parc National consacré à la protection des tortues terrestres comme marines, aux cocos de mer, et plus généralement à la protection de la faune et de la flore.

 


Aperçu de l'île Curieuse à l'aide d'un drone (Vidéo Youtube)



2. Que voir et que faire à Curieuse aux Seychelles ?

Les tortues géantes, des êtres singuliers

Elles sont environ cinq cents à peupler les différents endroits de l’île. Près de deux cents d’entre elles sont encore sauvages ! Ainsi, après avoir mouillé pour la journée aux abords de la Curieuse, vous pouvez tomber, au détour d’une balade ou d’une randonnée sur une de ces tortues géantes ! Il s’agit d’une expérience unique en son genre. Sachez que ces tortues pèsent en moyenne deux-cent-cinquante kilos, mesurent plus de 1,2 mètre de long et que la plupart sont âgées de plus de cent ans !

Dans le coin de Laraie Baie, il n’est pas rare de voir une tortue pointer le bout de son nez sur votre chemin. Profitez-en pour la gratter au niveau la tête, elles adorent ça ! Si vous souhaitez approcher les tortues, nous vous conseillons de vous rendre à proximité du centre d’accueil de Laraie Baie, au sud-est de l’île : beaucoup d’entre elles restent dans cette zone car c’est là qu’elles sont soignées et nourries. Plus à l’ouest, sur une plage aux alentours de la “Maison du Docteur”, les tortues creusent leur nid pour enterrer leurs œufs. Vous pouvez aussi vous rendre à Anse Papaie, dans le sanctuaire des tortues pour les caresser. Si vous réalisez votre location de bateau aux Seychelles entre novembre et décembre, vous pourrez voir les bébés tortues !


tortue ile curieuse
L'une des tortues de l'île Curieuse en balade sur la plage (Photo Adobe Stock)


Voici le témoignage de Céline, cliente Filovent partie en croisière aux Seychelles :

Nous sommes allés sur l’île Curieuse, où il y a un sanctuaire de tortues. Nous avons passé une demi-journée à leur contact, nous avons pu les observer et discuter avec les guides. C’était génial !


Les cocos de mer, des arbres uniques en leur genre !

Les cocos de mer sont des palmiers singuliers. Comme le précise l’un des gardes forestiers de l’île, Curieuse est le seul endroit de la planète où on peut en admirer. Sachez que c’est l’une des plantes qui prend le plus de temps à pousser puisqu’il lui faut près de vingt-cinq ans pour être mature. C’est aussi pour cela que nous les protégeons autant. Ces palmiers produisent les cocos les plus grosses du monde : elles peuvent peser jusqu’à vingt kilos !
Leur autre particularité, c’est qu’en mûrissant, ces cocos prennent des formes assez suggestives, à tel point qu’on les surnomme les cocos-fesses. Leur culture étant assez limitée, vous pourrez en ramener une seulement si vous achetez un certificat coûtant plusieurs centaines d’euros pour prouver que cette “récolte” est autorisée.

 

cocos-fesses
Les fameuses cocos-fesses de Curieuse (Photo Adobe Stock)


Des paysages merveilleux

La Curieuse des Seychelles renferme d’autres trésors moins connus. Par exemple, vous pourrez découvrir sur l’île les arbres Takamaka géants ou encore différentes espèces d’oiseaux, dont le Vaza des Seychelles, un perroquet noir introuvable ailleurs.

vaza seychelles
Le perroquet noir des Seychelles, aussi appelé Vaza des Seychelles (Photo Adobe Stock)

Les fonds marins sont également riches et protégés, avec par exemple le Jardin de Corail. De quoi faire des séances inoubliables de snorkeling ou de plongée ! Vous pouvez ensuite faire un tour du côté de Saint-Pierre, un joli petit îlot considéré comme l’un des meilleurs spots de plongée aux Seychelles. Par ailleurs, sachez que les guides proposent des randonnées gratuites sur les nombreux sentiers de la Curieuse des Seychelles. Observez aussi les formations de roches, une vraie prouesse géologique ; l’une des plus impressionnantes se situe au bord d’une des plages de l’île et est en forme d’arche.


ilot Saint-Pierre seychelles
Vue sur l'îlot Saint-Pierre depuis l'eau (Photo Adobe Stock)


3. Quelques informations pratiques sur Curieuse aux Seychelles

Quand partir ?

La période entre avril et octobre est la plus adaptée pour une croisière et sera plus agréable car il s’agit de la période sèche.


Comment s'y rendre ?

Curieuse n’est qu’à 15 à 20 minutes de bateau depuis Anse Volbert à Praslin (située sur la côte est de l'île).


Quelles sont les modalités ?

Sachez qu’il existe une taxe de treize euros pour visiter l’île. Vous devrez jeter l’ancre dans des endroits précis seulement pour ne pas abîmer les récifs coralliens. Notez que si vous mouillez pour la nuit à Curieuse, il existe des frais d’amarrage. L’un des points positifs : un barbecue peut être organisé sur la plage, de quoi ravir vos papilles !


ile curieuse barbecue
Barbecue organisé sur une plage de l'île Curieuse (Photo Adobe Stock)

 

J'espère que cet article vous aura donné envie de partir à la découverte de Curieuse et des Seychelles !

Besoin d’un Conseil ?
François, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.