Mystère en mer du Nord

 

Pêcheurs de mammouths

 

Amis de Filovent, soyez attentifs si, lors d’une sortie de pêche en mer du Nord, vous prenez dans vos filets des éléments incongrus : vestiges de mammouths, outillage de pierre ou … ossements humains. Inutile de paniquer, ce serait pour vous une chance incroyable et pour les scientifiques la preuve matérielle de l’existence d’installations préhistoriques en Doggerland, mystérieuse terre immergée depuis des millénaires au large de l’Angleterre, du Danemark, des Pays-Bas et de la Belgique. Terre immergée aujourd’hui certes… mais émergée du temps de l’homme préhistorique. Il semble même que la présence d’un lac y ait favorisé l’implantation de campements humains.

 

doggerland
Carte du Doggerland

 

Si les eaux n’avaient pas monté…

 

Depuis la formation de la Terre il y a 4,5 milliards d'années, les conditions climatiques à sa surface ont varié de nombreuses fois. Se sont succédées plusieurs périodes glaciaires et de réchauffements dont les impacts ont profondément modifié la géographie du monde. A dernière extension des calottes de glace remonte à 20 000 ans. Le niveau des mers était alors 120 m plus bas qu'aujourd'hui. Autour de 10 000 ans avant JC sonne le retour de la chaleur avec comme première conséquence la fonte des glaces. Le niveau des mers remonte, inondant de nombreuses terres basses, dont le Doggerland. Disparait ainsi sous les eaux tout un monde que de nombreux chercheurs s’évertuent à retrouver.

 

colonnes hercules
8 000 ans avant JC - les populations du Doggerland entrent dans les terres

 

À la recherche d’un pays perdu

 

En avril 2018, une équipe de scientifiques belges et britanniques embarque sur le Belgica, navire fédéral de recherche administré par la force navale belge, en collaboration avec l’Institut royal des Sciences naturelles de Bruxelles. Se concrétise ainsi le projet Europe’s Lost Frontiers en quête de l’arc de terre perdu entre l’Angleterre et le continent européen où nos ancêtres ont vécu. Des « villages » se trouveraient sous les eaux, au sud de la mer du Nord. Les traces de paysages préhistoriques que les chercheurs ont déjà relevées permettent de comprendre que sillonner la mer du Nord, c’est naviguer au-dessus d’anciennes forêts, plaines, collines et autres espaces bucoliques occupés autrefois par l’homme…

 

detroit gibraltar
Navire de recherche en mer du Nord, le Belgica

 

Article rédigé par Véronique Michel
Redactrice-Veronique-Michel

Diplômée de l’Ecole du Louvre et titulaire de l'agrément de conférencier du Ministère du Tourisme et de la Culture, elle a travaillé pendant dix ans pour la galerie parisienne Marwan Hoss. Installée en Espagne depuis 1997, elle est chargée de conférences en Histoire des arts, cultures et religions du monde à l’Institut Français de Barcelone.

 

 
 


Si vous avez une idée d'article, contactez mickael@filovent.com

Besoin d’un conseil ?
Pol experte de vos croisières
×
×
Avec Pol expert de vos croisières