Obtenez un devis gratuit

 

Hallucinations en haute mer

 

Des témoignages…hallucinants !

 

Les chroniques maritimes ne manquent pas de récits déconcertants venant de navigateurs hauturiers chevronnés ET sensés. Jean Le Cam, surnommé le « Roi Jean » par son exceptionnelle maîtrise des mers, n’y a pas échappé. Lors du Vendée Globe de 2004, une des courses à la voile autour du monde les plus éprouvantes, en solitaire, sans escale et sans assistance, le « Roi Jean » confond une voile avec… sa sœur et la prend chaleureusement dans ses bras. Perdu au cœur de l’océan, le skipper suisse Bernard Stamm prend peur devant son ciré jaune sagement accroché à un cintre, persuadé qu’un inconnu était présent à bord. On peut imaginer que certains skippers préfèrent se taire, de peur d’être pris pour des fous…

 

l'homme ocean, victor hugo
L'homme Océan, Victor Hugo

 

Alors, fantômes ou pas ?

 

Bien avant ces témoignages contemporains, celui de l’Américain Joshua Slocum, premier à réaliser un tour du monde à la voile en 1895, est fascinant. Légèrement fiévreux, il remarque un homme massif doté de grosses moustaches et « vêtu comme un marin étranger » menant la barre de son voilier. Visiblement bienveillant, cet étrange visiteur lui dit : « Je fais partie de l’équipage de Christophe Colomb, je suis le pilote de la Pinta venu pour vous aider. Dormez tranquille Señor Capitaine, et je conduis votre bateau cette nuit »… Joshua Slocum suivra consciencieusement ce conseil! Quelle conclusion en tirer ? Que les fantômes existent ? Soyons raisonnables…

 

le hollandais volant
Le vaisseau fantôme le hollandais volant

 

Dormir ou ne pas dormir, là est la question…

 

Laissons les spectres dans leurs abysses et intéressons-nous aux récents travaux scientifiques sur le sommeil. La réduction du temps de repos engendre une altération de l’humeur, de la perception temporelle, auditive et visuelle. De nombreux skippers choisissent de dormir peu pour gagner du temps en course au large. Or, croire que la force physique peut faire l’économie d’un esprit clair est une erreur. On sait que certains marins ont enjambé le bastingage en pleine mer, convaincus d’être arrivés à bon port. La meilleure attitude réside donc dans la gestion de la fatigue et non pas dans la privation de sommeil. « Dormez mieux, Señor Capitaine » aurait dû dire le timonier de Christophe Colomb…

 

Article rédigé par Véronique Michel
Redactrice-Veronique-Michel

Diplômée de l’Ecole du Louvre et titulaire de l'agrément de conférencier du Ministère du Tourisme et de la Culture, elle a travaillé pendant dix ans pour la galerie parisienne Marwan Hoss. Installée en Espagne depuis 1997, elle est chargée de conférences en Histoire des arts, cultures et religions du monde à l’Institut Français de Barcelone.

 

 
 


Si vous avez une idée d'article, contactez mickael@filovent.com

Besoin d’un conseil ?
Franklin expert de vos croisières
Le prénom est requis
Le nom est requis
L'adresse mail est requise
Le Numero de téléphone est requis
Avec Franklin expert de vos croisières

Connectez-vous pour recevoir votre croisière personnalisée

Email invalide
Mot de passe oublié ? Mot de passe invalide, il faut au moins 8 caractères. Adresse mail ou mot de pass invalide Nous rencontrons un problème technique, merci d'essayer plus tard