Obtenez un devis gratuit

 

Une mer de musées

 

Une deuxième mer Méditerranée ?

 

À l’opposé de notre monde occidental étincelle un petit paradis que certains aiment comparer à la Méditerranée : la mer de Seto, cernée par trois des quatre îles principales du Japon, Honshū, Shikoku et Kyūshū. Le climat doux et paisible semble avoir modelé le tempérament discret et serein des habitants dispersés sur les rives de ce vaste horizon aux tonalités bleu-vert. Mais cette mer intérieure nichée au sud de l’archipel nippon n’a pas toujours été bucolique, loin de là. Dans les années 1980, y naviguer pour le plaisir n‘aurait tenté aucun skipper. Un lourd passé industriel a en effet fortement endommagé l’équilibre écologique de cet espace maritime, condamnant les habitants des très nombreuses îles à renoncer à tout espoir de développement touristique. Jusqu’à l’arrivée d’un homme providentiel...

 

mont fuji

 

Leçon du jour : pas de déterminisme

 

En philosophie, le déterminisme est "une théorie philosophique selon laquelle les phénomènes naturels et les faits humains sont causés par leurs antécédents" (Larousse). Les phénomènes seraient donc prévisibles. En appliquant cette doctrine à la réalité des riverains de la mer de Seto, le verdict tombe tel un couperet : la violence économique du XXe siècle prédestine un avenir funeste et pollué... L’honorable Monsieur Soichiro Fukutake n’est pas de cette école. Fils du fondateur de Benesse Holdings, poids lourd de l’économie japonaise dans les domaines de l’enseignement à distance (dont Berlitz) et du bien-être, notre homme est philanthrope. Dans les années 80, sa décision est prise : il fera de Naoshima, une des îles de la mer de Seto, « un lieu culturel valorisant la nature que nous pourrions être fiers de montrer au monde entier ». Adieu les déchets d’un temps révolu ! La Méditerranée japonaise se vêtira de magnifiques atours !

 

citrouille naoshima
Citrouille jaune de Naoshima

 

Et le monde vint à Seto...

 

La tâche de notre bienfaiteur se révèle ardue : dépolluer des îles pour les transformer en musées à ciel ouvert où des œuvres d’art contemporain chuchoteront avec la mer, les arbres et les hommes. Rêve devenu réalité ! Trois îles de la mer de Seto sont désormais un rendez-vous incontournable du tourisme culturel au Japon : Naoshima, Teshima et Inujima donnent le ton : le visiteur y est accueilli par une citrouille en costume jaune à poids noirs, sagement assise au bout d’une digue. Création de l’artiste japonaise Yayoi Kusama, cette cucurbitacée signe l’esprit du lieu, typiquement japonais : un grain de folie enrobé de sagesse. Sollicité à partir de 1987, le grand architecte Tadao Ando a édifié au cœur du paysage des écrins où sont exposées peintures et sculptures des plus célèbres créateurs de notre temps. Le tout dans le respect des habitants, acteurs délicats de la magie des lieux. Pèlerinage à vivre, sans doute aucun...

 

Article rédigé par Véronique Michel
Redactrice-Veronique-Michel

Diplômée de l’Ecole du Louvre et titulaire de l'agrément de conférencier du Ministère du Tourisme et de la Culture, elle a travaillé pendant dix ans pour la galerie parisienne Marwan Hoss. Installée en Espagne depuis 1997, elle est chargée de conférences en Histoire des arts, cultures et religions du monde à l’Institut Français de Barcelone.

 
 


Si vous avez une idée d'article, contactez mickael@filovent.com

Besoin d’un conseil ?
Marina experte de vos croisières
Le prénom est requis
Le nom est requis
L'adresse mail est requise
Le Numero de téléphone est requis
Avec Marina experte de vos croisières

Connectez-vous pour recevoir votre croisière personnalisée

Email invalide
Mot de passe oublié ? Mot de passe invalide, il faut au moins 8 caractères. Adresse mail ou mot de pass invalide Nous rencontrons un problème technique, merci d'essayer plus tard