COVID-19 : questions sur votre réservation - En savoir plus

 

Comment préparer votre croisière en Istrie ?

 

rab

 

Péninsule triangulaire située dans le nord de la Croatie, l’Istrie est une région touristique à la végétation variée, allant par exemple des vignobles aux champs d’oliviers, en passant par des forêts de chênes. Si l’hiver est moins rigoureux sur les côtes de l’Istrie que dans les terres, les étés sont en revanche très chauds ! De par sa proximité avec le continent européen, l’Istrie est une destination très populaire pour une location de bateau en Croatie et souvent le point de départ des croisières estivales. De plus, sa bonne connectivité avec les transports facilitera votre arrivée ainsi que vos déplacements. Habitée depuis des millénaires, l’Istrie a beaucoup été influencée par l’Italie et a de fait vu passer de nombreuses cultures. Ces dernières ont d’ailleurs contribué à lui donner son charme actuel : cités préhistoriques, villes antiques ou médiévales, églises et centre-villes s’y trouvent, attendant d’être visités !

 

 

Se rendre en Istrie

À noter qu’il n’existe presque aucun vol direct pour rejoindre l’aéroport international de Pula, à l’extrémité sud de la péninsule. Toutefois, avec Easyjet et Transavia, cela est possible depuis Paris-Beauvais, Paris-CDG et Paris Orly… mais uniquement en haute saison.

Vol depuis Paris-Beauvais : le samedi jusqu’à la fin du mois de septembre

Vol depuis Paris-CDG : le vendredi en juillet (calendrier variable en juillet et en août)

Vol depuis Paris Orly : le samedi en août (calendrier variable en juillet, septembre et octobre)

 

Au cours de l’été, les prix sont très variables et peuvent dépasser les 400€ aller-retour. Préférez néanmoins réserver bien à l’avance pour avoir un vol moins cher ! Au départ de Lyon et Marseille, les vols seront avec escales et se situeront entre 250€ et 500€ l’aller-retour. Une fois de plus, privilégiez les intersaisons pour partir et non le milieu de l’été. Quant à la ville de Nantes, elle offre également la possibilité de rejoindre Pula en deux heures, et en vol direct grâce à la compagnie Volotea ! Les périodes pour réserver s’étendent de juin à septembre, et seulement le jeudi. En octobre, le calendrier des vols peut être variable.

 

rovinj

 

Une fois sur place, comment se déplacer en Istrie ?

Selon les compagnies de bus, différentes routes de navette existent et relient l’aéroport de Pula aux grandes villes. Exemple avec la compagnie FILS Pula :

Aéroport de Pula > Pula (prix non renseigné)

Aéroport de Pula > Verudela (5€ en ligne, 6€ à bord)

Aéroport de Pula > Puntizela (prix non renseigné)

Aéroport de Pula > Novigrad (prix non renseigné)

Aéroport de Pula > Fazana (5€ en ligne, 6€ à bord)

Aéroport de Pula > Medulin (5€ en ligne, 6€ à bord)

Aéroport de Pula > Rovinj (16€ en ligne, 20€ à bord)

Aéroport de Pula > Porec (32€ en ligne, 40€ à bord)

Aéroport de Pula > Umag (40€ en ligne, 50€ à bord)

Aéroport de Pula > Rabac (36€ en ligne, 45€ à bord)

 

Chaque départ est prévu 30 minutes après l’atterrissage des compagnies aériennes, et du fait de la petite taille de l’aéroport de Pula, il est très facile d’apercevoir l’arrêt de bus. Pour vous aider, le logo de la compagnie est d’ailleurs inscrit sur votre billet de bus. Aussi, il est tout à fait possible d’acheter son billet à l’avance ou directement auprès du conducteur. Cependant, les billets aller-retour doivent être commandés au préalable et en ligne et sont le double d’un aller simple.

 

base medulin

 

Les marinas en Istrie

Au nombre de 12, vous pourrez traverser l’Istrie et rejoindre les bases suivantes grâce aux services de navette précédemment cités : Umag, Novigrad, Porec (à proximité de Funtana et Visar), Rovinj, Pula, Medulin et Rabac. Certaines font d’ailleurs partie de l’Adriatic Croatia International Club (ACI), une entreprise spécialisée dans le nautisme et détenant 22 marinas en Croatie.

La marina ACI Pula, c’est une réelle marina urbaine : moderne et toute proche de l’aéroport de Pula (5 km de distance). Très bien connectée au reste de l’Europe, il sera avantageux de louer un bateau à Pula car l’infrastructure routière de cette marina est un atout pour celles et ceux qui s’y rendront en voiture. Comme pour les marina d’Umag, de Porec et de Rovinj, un parking est également disponible.

Tarifs du port (194 places) :

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 13 m : 79€

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 14 mètres : 84€

Multicoques jusqu’à 13 m : 119€

Multicoques jusqu’à 14 m : 126€

 

Quant à la marina ACI Umag, elle est ouverte toute l’année et peut accueillir des yachts jusqu’à 40 mètres de long. Elle propose par ailleurs des services supplémentaires aux plaisanciers, tels que des chargeurs électriques d’une puissance de 22 kW et se trouve près d’un parking, ce qui sera pratique si vous venez en voiture.

Tarifs du port (475 places) :

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 13 mètres : 78€

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 14 mètres : 83€

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 15 mètres : 91€

 

cres

 

Porec, petite marina située dans le sud du port municipal éponyme, offre pour sa part différents services de restauration et magasins. Des chargeurs et un parking sont également disponibles, tout comme une grue de 5 tonnes servant selon les besoins de la marina. Bien qu’il n'y ait pas de service de réparation, l’entreprise Fereli assure une aide professionnelle la semaine.

Après une restauration complète en 2019, la marina ACI de Rovinj a été inaugurée : offrant des services d’une qualité exceptionnelle et des infrastructures qui satisferont les besoins des plaisanciers en croisière en Istrie, il n’est pas surprenant que cette marina soit souvent considérée comme la plus belle de l’Adriatique. Composé de deux grands bassins de 196 attaches, il s’agit d’un port sécurisé, proche des commodités de la ville et mettant un disposition un parking pour votre véhicule.

Tarifs du port (416 places) :

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 13 m : 122€

Voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 14 mètres : 129€

Multicoques jusqu’à 13 m : 244€

Multicoques jusqu’à 14 m : 257€

 

rovinj

 

Les plages et les attraits touristiques en Istrie

Avec une côte maritime longue de plus de 540 km, l’Istrie dispose d’innombrables plages, majoritairement rocheuses. Toutefois, trois plages de sable sont dissimulées parmi les baies de galets : Bijeca à Medulin, Lanterna, mouillage très populaire près de Novigrad, et enfin Zambratija, au nord-ouest de la péninsule istrienne. Toutes trois sont idéales pour les familles et proches des infrastructures citadines. Petit avantage pour Bijeca, cette plage d’Istrie est pourvue de sauveteurs, offre des cours de windsurf et de kitesurf et se situe près de la réserve naturelle de Premantura, ce qui peut être l’occasion d’en découvrir plus sur la région !

Outre les plages et leur eau turquoise, le Parc national de Brijuni est une visite à ne pas manquer, car facilement accessible grâce à sa marina locale. Archipel de 14 îles abritant des espèces animales et végétales rares, le parc offre également de nombreux vestiges préhistoriques et antiques : il s’agit véritablement d’un bijou de l’Istrie et constitue sans surprise l’un des archipels les plus attrayants de la Méditerranée.

 

parc national brijuni

 

Du côté des destinations moins prisées, et donc plus tranquilles, le golfe de Raša se distingue des itinéraires nautiques habituels car chacune de ses baies est presque vierge de foules touristiques, une particularité de plus en plus difficile à trouver en Adriatique. En poursuivant votre navigation dans ce littoral de l’Istrie, abrupt et parfois parsemé de forêts, vous rejoindrez la ville de Rabac, puis Mošćenička Draga, la frontière entre la péninsule istrienne et le Kvarner. Si vous décidez de revenir vers Pula, profitez de votre passage dans le cap de Kamenjak pour explorer les deux grandes grottes sous-marines qui s’y cachent ! L’Istrie réunit encore bien des atouts à découvrir, à l’image de ses fameuses routes des vins, ou encore le Canal de Lème, réserve maritime protégée bordée de falaises enchanteresses, dans laquelle il n’est toutefois pas possible de croiser seul.

 

Conditions de navigation en Istrie

Si le vent ne souffle pas trop fort, les conditions de navigation en Istrie sont excellentes (tout comme dans le reste de la Croatie). La Bora souffle du nord nord-est mais est toutefois moins violente le long de la côte ouest de l’Istrie, contrairement au reste de l’Adriatique. Quant au Sirocco du sud-est, il souffle de façon parallèle à la côte et entraîne un temps couvert, avec une visibilité réduite. Puisque le vent du sud-ouest a tendance à soulever une grosse mer et à générer une brume épaisse sur la côte, il est préférable de se tenir au large. À noter qu’au cours de la belle saison, les vents nord-ouest et sud-ouest soufflent de jour, tandis que la brise de terre s’empare de la nuit.

N’hésitez donc pas à partir en croisière en voilier autour de l’Istrie : vous y découvrirez de magnifiques endroits et pourrez amarrer dans ses nombreuses marinas, modernes et offrant des services irréprochables !

 

 


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?