Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Qui étaient les dinosaures marins ?


   Par Maelle Macri

Responsable de la croisière à la cabine chez Filovent, mais surtout Bretonne passionnée par l'océan et les bateaux !

 

Le 18 octobre 2021

Temps de lecture : 3 minutes

Qui étaient les dinosaures marins ?

Retour sur quelques-uns des dinosaures marins plus incroyables les uns que les autres, qui ont régné sans partage sur les profondeurs des océans et qui, plus récemment, ont fait couler beaucoup d’encre.

Comment sont-ils apparus et comment ont-ils disparu ?

L’âge des dinosaures se nomme le Mésozoïque, c’est une ère géologique qui s'étend sur 186,2 millions d'années, de −252,2 à −66,0 au cours de laquelle apparaissent de nombreuses espèces de mammifères et de dinosaures. Le Mésozoïque comprend trois périodes : le Trias, qui verra le développement des dinosaures, le Jurassique et le Crétacé qui verra quant à lui l’extinction de la plupart des dinosaures à l'exception des oiseaux et des ammonites. Au début du Trias, alors que 95 % des espèces marines existantes ont été anéanties par le niveau élevé de dioxyde de carbone lors de l'extinction du Permien (la période qui l'a précédé), un groupe de reptiles ressemblant à des lézards est retourné à l'océan. C’est au cours de cette période que les reptiles marins vont se développer, devenant ainsi communs au Trias moyen et atteignant des tailles énormes au Trias supérieur. Ces reptiles terrestres ont vu leurs pattes devenir palmées, puis se transformer en nageoires afin de s’habituer à la vie aquatique. À l'époque, beaucoup de terres que nous connaissons aujourd’hui étaient encore immergées. Le climat était principalement chaud et sec, avec des déserts couvrant une grande partie de l'intérieur de la Pangée, un supercontinent en forme de C. Pour ce qui est de leur disparition, d’après de récentes découvertes, les dinosaures qui souffraient déjà d’un climat tempétueux causé par des éruptions volcaniques auraient reçu un coup de grâce avec l’impact d'un astéroïde. Quant aux dinosaures marins, ils ont probablement disparu en raison d'un épuisement de leurs ressources alimentaires suite à ces catastrophes naturelles.

Styxosaurus : un cou de 6 mètres

Le Styxosaurus tient son nom de la légendaire rivière Styx, un fleuve des enfers grecs. C’est un reptile marin de 12 mètres aux allures de monstre du loch Ness. Il a vécu durant le Crétacé supérieur. Bien qu'impressionnant, ce dernier se nourrissait essentiellement de poisson (de taille considérable à l’époque).

StyxosaurusStyxosaurus (photo Adobe Stock)

Xiphactinus audax : un poisson carnassier de plusieurs mètres

Surnommé “poisson bouledogue” le Xiphactinus est un poisson chasseur ayant vécu au Crétacé supérieur et pouvant atteindre 6 mètres de long ! Un célèbre spécimen découvert par George F. Sternberg a permis de déterminer que ce poisson était particulièrement vorace. Son fossile fait apparaître que ce spécimen était mort d’indigestion après avoir mangé un poisson de la moitié de sa taille.

Xiphactinus audaxFossile de Xiphactinus audax (photo Adobe Stock)

Hesperornis : l’oiseau qui ne volait pas, mais nageait

L'Hesperonis est un oiseau aquatique du Crétacé supérieur, de la taille d’un pélican. Ses ailes trop atrophiées pour lui permettre de voler étaient réduites à de minces baguettes. Il se nourrissait de poisson et était à son tour chassé par de grands carnivores marins.

 

HesperornisHesperornis (photo Adobe Stock)

Mosasaurus : le géant

Un géant de 17 mètres de long qui appartenait au Crétacé. Il occupait le sommet de la chaîne alimentaire et n'avait d'ennemi que ses semblables. C'est un proche parent des varanidés et des serpents et comme les baleines et les dauphins, le Mosasaurus respirait à l'air libre.

MosasaurusMosasaurus (photo Adobe Stock)

Les Ammonites : des marqueurs temporels

Les ammonites ne sont pas à proprement parler des dinosaures. Ces mollusques céphalopodes se défendaient à l’aide de jets d’encre et se déplaçaient en expulsant des jets d'eau de leur coquille, qui était en réalité une armure en béton. Très nombreux à l'époque, il n’est pas rare à l’heure actuelle de tomber sur leurs fossiles. Pour les archéologues, trouver une ammonite permet de dater les fossiles retrouvés à proximité, une aide précieuse.

AmmonitesFossile d'Ammonite (photo Adobe Stock)
Besoin d’un Conseil ?
Marina, experte de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.