Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Navire en pleine expédition

Les grands navigateurs


   Par Anaïs BEDE 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages, mes vacances riment toujours avec sortie en bateau !"

 

Aujourd’hui, l’homme part à la conquête d’horizons lointains dans l’espace et considère la connaissance que nous avons de la Terre comme acquise. Mais, il ne faut pas oublier qu’il y a un peu plus de cinq siècles, grâce à de grands navigateurs, l’homme s’est lancé à la découverte du monde sur lequel il vivait. Cet article retrace le périple de quelques-uns de ces grands navigateurs qui ont grandement contribué à la connaissance que nous avons aujourd’hui de la Terre.


Les navigateurs du XVe siècle et du XVI siècle

 

À partir de la seconde moitié du XVIe siècle, les monarchies européennes, en particulier espagnole et portugaise, soutiennent financièrement des navigateurs pour qu’ils partent en expédition à la découverte du monde. Le but était notamment de créer des relations commerciales avec l’Asie et d'asseoir ainsi la puissance de ces monarchies.

 


Christophe Colomb

 

Christophe Colomb est certainement le premier nom qui vous vient en tête quand vous pensez aux grands navigateurs qui ont sillonné les mers et océans de ce monde. Originaire de Gênes, il est le premier à avoir découvert l’Amérique en 1492 sans le savoir puisqu’il pensait être en Asie. Son expédition a été finalement financée par Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, reine et roi d’Espagne, après un refus de la part du roi du Portugal.

Les écrits de Christophe Colomb, notamment son journal de bord, laissent entrevoir les motifs du voyage qu’il a entrepris. Le premier était la conquête de nouvelles terres, le deuxième la recherche d’or et le troisième la diffusion de la religion catholique au-delà des frontières du continent européen.

Voici quelques lignes de son journal de bord décrivant sa première rencontre avec le peuple habitant à San Salvador : "Après cela ils (les indigènes) vinrent en nageant jusqu’aux navires où nous nous trouvions. Ils nous apportaient des perroquets, du fil de coton en pelotes, des fléchettes et de nombreuses autres choses, que nous leur échangeâmes contre d’autres choses telles que des perles en verre et des grelots (…)".

 

Vasco de Gama

 

Vasco de Gama est un navigateur portugais. Il est connu pour avoir été le premier européen à atteindre l’Inde, plus précisément Calicut, en 1498 en passant par le Cap de Bonne-Espérance situé à l’extrémité Sud de l’Afrique.

Un des principaux objectifs de cette expédition financée par le roi portugais Manuel Ier était, en parallèle du commerce d’or et d’esclaves, d’atteindre par voie maritime l’Inde. En effet, à l’époque, l’Empire Ottoman contrôlait une grande partie des routes commerciales terrestres menant en Asie. La découverte de cette nouvelle route vers l'Asie a donc permis à la couronne portugaise de concurrencer l’Empire Ottoman et d’amplifier sa puissance.

Cette expédition a mobilisé une flotte de 4 navires et un équipage composé de 200 hommes.

 

Fernand de Magellan

 

Fernand de Magellan est un navigateur portugais. Son nom est resté dans les mémoires car il est le premier à avoir eu le projet de faire le tour du monde par voie maritime. Après avoir essuyé un refus de la part du roi Manuel Ier du Portugal, le roi d'Espagne Charles Quint a accepté de financer son projet. Son périple comprenait la traversée de l’océan Atlantique pour atteindre l’archipel indonésien Les Moluques, réputé pour ses épices notamment le girofle dont le commerce était très lucratif à l’époque. C’était principalement pour concurrencer le Portugal dans le commerce d’épices que la couronne espagnole a accepté de soutenir Magellan.

Aussi ambitieux ce projet soit-il, Magellan n’a pas pu le finir puisqu’il a été tué en 1521 en plein combat dans l’archipel des Philippines. L’équipage rescapé du combat a tout de même continué le périple jusqu’en 1522, date de retour en Espagne.

 

Amerigo Vespucci

 

Amerigo Vespucci est originaire de Florence en Italie. Grand admirateur des expéditions de Christophe Colomb, il est le premier à avoir compris qu’en 1492 ce dernier n'avait pas atteint l’Asie comme il le pensait mais un autre territoire qu’il nomma “Nouveau Monde” dans sa correspondance avec Lorenzo Pietro de Medicis. Cette lettre, publiée en 1504 sous le nom “Mundus Novus”, a fait couler de l'encre car l'analyse de Vespucci a été grandement contesté au premier abord. En 1507, le géographe allemand Martin Waldseemüller a publié l’ouvrage "Cosmographiae Introductio" où il a nommé ce “nouveau monde”, en l’honneur de Vespucci, Amérique.

 

Vue sur le Cap de Bonne-Espérance, à l'extrémité Sud de l'Afrique
Vue sur le Cap de Bonne-Espérance, à l'extrémité Sud de l'Afrique, étape incontournable de l'expédition de Vasco de Gama (photo Adobe Stock)

 

Les navigateurs du XVIIe siècle et XVIIIe siècle

 

Abel Janszoon Tasman

 

Abel Janszoon Tasman est un navigateur et explorateur néérlandais. Son nom est connu pour les explorations qu’il a mené entre 1642 et 1644 au service de la Compagnie néerlandaise des Indes Orientales. Il a été le premier navigateur européen à découvrir en 1642 la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande puis à explorer les îles Fidji en 1643. Une de ses grandes contributions a été de cartographier conséquemment les zones qu’il a pu atteindre.

 

Louis Antoine de Bougainville

 

Louis Antoine de Bougainville était le capitaine de l’expédition ayant réalisé le premier tour du monde français entre 1766 et 1769 à bord de la frégate La Boudeuse. Il est devenu célèbre à la suite de la publication de son journal de bord en 1771 qui comptait son périple. Cet ouvrage intitulé "Voyage autour du monde" a inspiré beaucoup d’artistes, de navigateurs, d’écrivains ou encore de philosophes comme Diderot qui publia en 1772 "Supplément au voyage de Bougainville" où il critique de manière virulente l’expédition entreprise par le capitaine.

Le but de cette expédition était avant tout politique. La mission confiée à Louis Antoine de Bougainville par Louis XV était la maîtrise de nouvelles voies maritimes et surtout l’exploration et la conquête du Pacifique, dernier océan assez méconnu au XVIIIe siècle.

 

James Cook

 

James Cook est un explorateur et cartographe britannique. Capitaine de la Royal Navy, il a réalisé trois expéditions.

La première (1768-1771) avait pour but d'observer l’alignement de Vénus par rapport au soleil depuis Tahiti. En 1769, à bord de l’Endeavour, James Cook a atteint les côtes néo-zélandaises et est donc devenu le deuxième navigateur, après Abel Tasman, à visiter cette île. Cela a été l’occasion pour lui de dessiner une carte précise de la morphologie de la Nouvelle-Zélande : elle comprend deux îles reliées par un détroit, nommé en son honneur détroit de Cook.

La deuxième expédition (1772-1775) a concerné l’exploration de la zone Antarctique et la découverte de la tant convoitée terre australe avec deux navires : le Resolution et l’Adventure. Le cercle polaire antarctique est dépassé en 1773 mais la terre australe n’est jamais atteinte. A l'issue de cette exploration, Cook a donc conclu que la terre australe n’existait pas. Nous pouvons trouver dans son journal de bord, en janvier 1774, qu'il entendait aller « … non seulement plus loin qu'aucun homme n'est allé avant moi, mais aussi loin que je crois possible à un homme d'aller ».

L'objectif de la troisième expédition (1776-1779) est de découvrir le passage du Nord-Ouest séparant l’Atlantique et le Pacifique. Néanmoins, James Cook n’a pas pu finir ce périple car il est mort en 1779 lors d’une escale aux îles Sandwich.

 

L'Endeavour
Réplique de l'Endeavour, bateau emblématique de la première expédition de James Cook (photo Adobe Stock)

 

Les navigateurs du XIXe siècle et XXe siècle

 

Ronald Amundsen

 

Ronald Amundsen est un marin et explorateur polaire norvégien. Il est connu pour avoir été le premier à traverser en 1907 le passage du Nord-Ouest qui relie l’océan Pacifique à l’océan Atlantique lors de l'expédition à bord du Gjoa. Au-delà de cet exploit, il a également participé à l’expédition belge sous le commandement d’Adrien de Gerlache de Gomery dont l’objectif était de réaliser le premier hivernage en Antarctique entre 1897 et 1899.

Il est, au même titre que d’autres explorateurs tels que Robert Falcon Scott ou Ernest Shackleton, l’une des grandes figures de l’exploration polaire et de ce qu’on a appelé “l'âge héroïque de l’exploration en Antarctique”, période s’étalant de 1900 à 1912.

 

Jacques-Yves Cousteau

 

Jacques-Yves Cousteau est un officier de la marine nationale et un explorateur océanographique français. C'est en sillonant les mers et océans de ce monde, qu'il compris, en avance sur son temps, l'impact des activités humaines sur la biodiversité marine. Il s'est alors donné pour mission de faire découvrir les fonds marins au grand public dans une démarche de sensibilisation grâce à la réalisation de films et de documentaires comme "Le Monde du Silence" (1956). Ses réalisations cinématographiques sont aussi connues que les navires du commandant Cousteau, la Calypso et l'Alcyone qui l'ont accompagné dans bien de ses aventures.

Besoin d’un Conseil ?
Ismael, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.