Pourquoi et comment une obélisque à la Concorde ?




Le projet ...


C’est une des 2 obélisques qui encadraient l’entrée du temple de Louxor en Egypte (à 700 kms de l’embouchure du Nil …)

En remerciement du travail de Champollion sur le décryptage des hiéroglyphes, le sultan égyptien les donna à la France en Mai 1830. Une seule arrivera à Paris.

 Mais comment transporter sur 2 fleuves, une mer et un océan un mastodonte pareil avec les moyens de l´époque ?

Pour ramener ce monolithe de 227 tonnes et de près de 23 m de haut taillé en un seul bloc de granit, il fallut faire appel aux meilleurs ingénieurs français de l’époque et c’est Apollinaire Lebas qui en prend la direction.

 


Les moyens


Un bateau à fond plat « le Louxor » est fabriqué spécialement pour ce chargement dans le port de Toulon qu’il quitte en Avril 1831 avec à son bord 121ouvriers et plusieurs tonnes de matériaux (planches, poulies, poutres, cordes, …). Il mesure plus de 43 m pour ne pas s’enfoncer sous le poids de l’obélisque et ses mâts ne dépassent pas 9 m pour passer sous les ponts de la Seine. Sans compter la remontée périlleuse du Nil et les caprices de la Méditerranée … quelques aléas à prendre en compte pour ce long périple …

Il met 2 mois pour arriver à Louxor.


 

L'expédition


Les ouvriers doivent d’abord aménager un chemin de halage de 400 m de long pour déplacer l’obélisque jusqu’à la rive du Nil ; on rase 30 maisons.

Les choses se compliquent aussi du côté de l'obélisque : la colonne présente une fissure de huit mètres à partir de la base. Enrobé dans un coffrage de protection en bois, et avec 3 cabestans tiré chacun pour une soixantaine d’hommes le monolithe passe de la position verticale à celle d’horizontale.. Il faut ensuite construire un glissoir en bois pour permettre le halage de l'obélisque jusqu'au Luxor. Puis il fallut découper l’avant du bateau pour rentrer l’obélisque.

Le Nil trop bas retarde l’avancée du bateau qui atteint Alexandrie début Janvier 1833 … L'expédition décida d'attendre le printemps pour reprendre son voyage, jugeant la mer Méditerranée trop dangereuse. Le Louxor repartit donc le 1er avril (après 23 mois en Egypte quand même), pour atteindre Toulon le 10 mai 1833, puis Cherbourg via Gibraltar le 12 Août. Puis remorqué sur la Seine, il est démâté, rasé et allégé à Rouen et est amarré au Pont de la Concorde à Paris le 23 Décembre 1833, deux ans et 8 mois après son départ de Toulon.

 

L'arrivée

L’érection du monument a lieu le 25 octobre 1836 en présence de Louis Philippe devant une foule de plus de 200 000 Parisiens et devient le plus vieux monument de la capitale. Et sous la présidence de Fançois Mitterand, la République Française rendit le deuxième obélisque de Louxor à l’Egypte sans l’avoir jamais déplacé.

 


Je demande un devis


 




Nos anciens articles :


Mai - Pourquoi la Bounty est-elle si célébre ?
Juin - Baleine et Méditerranée
Juin - Christophe Colomb : espagnol, portugais ou italien ?
Juillet - A l'abordage d'un sous-marin !
Juillet - Rackham le Rouge et ses deux femmes : mythe ou réalité ?
Août - Pot au Noir ou Pote au Noir ?
Août - Supersitieux, les marins ?
Sept : Qu'évoque pour vous l'île d'Elbe ?
Sept : Jobs, Stark et Vénus
Oct : Flibustier, corsaire ou pirate ?


 


Si vous avez une idée d'article, contactez sabrina@filovent.com


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?