Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

 

Quels aéroports sont à privilégier pour votre croisière en Croatie ?

 

avion

 

Malgré sa petite taille, la Croatie compte 9 aéroports, certains nationaux et d’autres internationaux. De plus, 6 d’entre eux ont l’avantage de proposer des vols directs depuis la France, ce qui vous permettra de gagner du temps pour débuter votre croisière ! Mais avant de partir naviguer, il faut prendre connaissance des pièces à fournir au moment de passer la douane. Ainsi, la Croatie faisant partie de l’Union Européenne, vous aurez simplement besoin de votre passeport ou de votre carte nationale d'identité. Dans le cas où vous souhaiteriez voyager avec de l’argent liquide, celui-ci n’est à déclarer que si son montant est supérieur à 10 000 €. Enfin, sachez que vous avez le droit d’exporter temporairement les biens et effets personnels dont vous aurez besoin sur place. Ces biens comprennent par exemple des équipements de camping, de voile, de plongeon, d’escalade, de bateaux de plaisance ou encore de caravanes. Ils entreront et sortiront du pays sur simple déclaration à la frontière, sans formalités douanières particulières.

 

 

Aéroports avec vols directs depuis la France

Zagreb

Situé dans les terres, au nord du pays, l’aéroport de Zagreb est à 127 km de la ville portuaire de Rijeka. Il n’est certes pas l'idéal si vous souhaitez naviguer sur l’Adriatique, mais connecte directement Paris-CDG à la capitale croate. Pour vous rapprocher des zones de navigation, vous pourrez tout à fait opter pour un vol interne jusqu'à l’île de Losinj (50 min de vol). Si vous préférez faire une halte et découvrir Zagreb avant de partir, le service de navette Pleso Prijevoz (4€ l’aller simple, 5€ l’aller-retour) vous conduira à la gare routière de la ville, un peu plus à l’ouest. 2 heures de bus vous sépareront ensuite de Rijeka.

Pula

Autrefois aéroport militaire, Pula a été ouvert au trafic civil le 1er mai 1967. En 2019, l’aéroport desservait 54 destinations européennes et travaillait avec 36 compagnies aériennes. Parmi elles, deux le relient directement à Paris-CDG, Nantes et Bordeaux : easyJet et Volotea.

Rijeka

L’essentiel de son trafic aérien est réalisé par des compagnies low-cost, en provenance et à destination de l’Union européenne. Paris et Marseille sont les seules villes françaises à proposer des vols directs vers Rijeka, au moyen des compagnies Volotea et Lufthansa.

Zadar

À quelque 12 km de la ville éponyme, laquelle fait face aux îles Kornati, l’aéroport de Zadar dispose de plusieurs partenaires aériens, dont Ryanair. Cette compagnie présente l’avantage de relier directement Paris-Beauvais, Toulouse et Marseille à cette destination. Les jours d’embarquement sont les suivants :

Paris Beauvais : mercredi et samedi (environ 4h30 de vol)

Toulouse : mardi et samedi (4h25 de vol)

Marseille : mercredi, vendredi et dimanche (3h35 de vol)

 

ika-croatie

 

Split

L’embarquement direct pour Split est possible au départ des aéroports de Paris Orly (avec Transavia et easyJet), Paris-CDG (easyJet, Croatia Airlines, Air France) et Lyon Saint-Exupéry (Volotea). Comptez entre 1h30 et 2 heures de vol pour chaque compagnie. Quant aux jours d’embarquement, ils sont susceptibles de varier, mais pendant la haute saison, il y a presque un vol chaque jour de la semaine.

Dubrovnik

Principalement fréquenté en été, l’aéroport de Dubrovnik connaît de nombreuses connections directes depuis la France, et ce en vol low cost :

Bâle Mulhouse : mercredi et dimanche (2h de vol, easyJet)

Bordeaux : mercredi et samedi (2h40 de vol, Volotea)

Lyon : mardi, mercredi et samedi (2h de vol, easyJet) ; mardi et samedi (2h de vol, Volotea, ligne ouverte en 2019)

Marseille : mercredi et samedi (2h10 de vol, Volotea)

Nantes : mercredi et samedi (2h50 de vol, Transavia, ligne ouverte en 2020) ; lundi, mercredi et vendredi (2h45 de vol, easyJet, ligne ouverte en 2019) ; mardi, jeudi et samedi (2h50 de vol, Volotea)

Paris : Orly et CDG : lundi et vendredi (2h30 de vol, Vueling) ; mardi, samedi et dimanche (2h30 de vol, Transavia) ; lundi, mardi, jeudi, samedi et dimanche (2h25, easyJet)

Strasbourg : samedi (2h de vol, Volotea)

Toulouse : mercredi et samedi (2h25, Volotea, ligne ouverte en 2020) ; mardi et vendredi (2h25, easyJet)

 

 

plage-zaton

 

Se déplacer : les services de navettes

Zagreb

Pour vous rapprocher des zones de navigation, vous pourrez tout à fait opter pour un vol interne jusqu'à l’île de Losinj (50 min de vol). Si vous préférez faire une halte et découvrir Zagreb avant de partir, le service de navette Pleso Prijevoz (4€ l’aller simple, 5€ l’aller-retour) vous conduira à la gare routière de la ville, un peu plus à l’ouest. 2 heures de bus vous sépareront ensuite de Rijeka.

Pula

Grâce à l’opérateur FILS, vous pourrez monter à bord de la navette et rejoindre le centre-ville de Pula (ou bien ses villes adjacentes : Verudela, Puntizela, Fazana, Medulin, Rovinj, Porec, Umag et Rabac). À noter que les prix varient selon la destination (entre 5€ et 36€ si commandés en ligne, entre 6€ et 45€ si achetés auprès du conducteur).

Rijeka

Pour 24€, un service de navette en bus organisé avec OLIVARI vous transférera depuis l’aéroport jusqu’aux villes d’Omisalj, Rijeka, Kraljevica ou Crikvenica, au nord du golfe de Kvarner.

 

split

 

Zadar

Outre le service de taxi proposé, la navette Liburnija de l’aéroport de Zadar vous conduira au centre-ville, en passant par le port de Gazenica et la gare routière. Le prix pour un aller simple est de 3,35€ par trajet, bagages inclus. Veuillez noter que les horaires sont modifiés plusieurs fois par an : il est donc conseillé de consulter régulièrement le calendrier sur le site de l’aéroport, ou bien dans les halls d’arrivée si vous n’y avez pas pensé avant. À noter que le service opère en général le matin et/ou le soir.

Split

Concernant la navette, le transport en bus s’effectue grâce au service Pleso Prijevoz. Les départs ont lieu toutes les 20 minutes et il faut compter 4€ pour un aller simple. De plus, le bus local n°37 dessert également le centre-ville, pour 2,65€.

Dubrovnik

Les services de transport de cet aéroport sont très bien développés : afin de rejoindre le centre-ville, vous pourrez opter pour la navette officielle de la société Platanus Travel Agency (7,38€ l’aller simple). Il existe aussi les opérateurs Arriva (pendant l’été, 6,71€), Libertas (bus public, 2€ l’aller simple, 4€ pour un ticket une journée) et Korkyra (transfert jusqu’à l’île de Korcula, prix variant entre 12€ et 40€ selon la ville de destination).

 

Les aéroports proches des marinas

Parmi les six aéroports évoqués précédemment, Pula, Rijeka, Zadar, Split et Dubrovnik sont relativement proches de nos marinas. Quant à celui de Brac, il peut aussi représenter une option.

Pula

L’aéroport de Pula se situe à environ 15 minutes  en transports en commun des bases de Pula et Pula-Pomer, au sud de l’Istrie. De là, vous aurez tout le loisir d’explorer le parc national de Brijuni, au large. 20 minutes séparent également l'aéroport de Fažana et Medulin, porte d’entrée vers le cap Kamenjak, et quelque 45 minutes de Rovinj et Rabac. Enfin, il faudra prévoir une heure pour rejoindre Poreč et Umag, au nord-ouest.

Rijeka

L’aéroport éponyme vous conduira en une demi-heure à la base de Rijeka, localisée plus au nord-ouest. Cet itinéraire vous ouvrira les portes du golfe de Kvarner. Il ne faudra pas compter plus longtemps pour arriver à Crikvenica, à l’est. Cette marina vous permettra quant à elle de caboter le long de la côte est de l’île de Krk.

 

dubrovnik

 

Zadar

Incontestablement, le plus facile sera de vous rapprocher directement de la ville de Zadar et de débuter votre croisière depuis la base du même nom. Les îles de son archipel seront par la suite à portée de main : Dugi Otok, Kornat, Otok Zut

Split

À 30 minutes de l’aéroport, la ville de Split offre un point de départ idéal pour naviguer dans sa baie et rejoindre l’île de Brac. Hvar et Vis feront sans doute partie de votre excursion, qui sera des plus aisées grâce aux nombreux mouillages le long de leurs côtes !

Brac

Bien que l’aéroport de Brac n’effectue pas de vols directs depuis la France, des vols internes depuis la capitale Zagreb vous relieront à l’île sans problème. Des minibus assurent par ailleurs les liaisons jusqu’aux différentes villes de l’île, et la base de Milina peut être une autre porte d’entrée pour découvrir la baie de Split.

Dubrovnik

Une fois encore, le plus simple est de réaliser le trajet aéroport/centre-ville, lequel prendra également une trentaine de minutes en bus. Les îles Élaphites constitueront un arrêt de choix, entre Kolocep, Lopud et Sipan. Ces dernières vous amèneront tout naturellement à Mljet, Lastovo et Korcula.

 

 


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.