Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

bandes dessinées

Corto Maltese, marin aventurier


   Par Maelle Macri

Responsable de la croisière à la cabine chez Filovent, mais surtout Bretonne passionnée par l'océan et les bateaux !

 

Le 29 novembre 2021

Temps de lecture : 3 minutes

L’une des bandes dessinées européennes les plus célèbres du XXe siècle n’est autre que le récit d’un marin aventurier. Du choix des personnages, aux références littéraires comme Bougainvillier, Herman Melville ou Samuel Taylor Coleridge, aux diverses allusions culturelles ignorées des néophytes, jusqu’aux choix des titres, rien dans l'œuvre de Pratt n’est laissé au hasard. Retour sur un grand navigateur et monument du neuvième art à travers son héros éponyme, Corto Maltese et son créateur, Hugo Pratt.

Son héros, Corto Maltese

Le personnage de Corto Maltese prend vie en 1967 sous la plume de Hugo Pratt. Il est né en 1887 sur l'île de Malte, d'une mère gitane de Séville et d'un marin des Cornouailles. C'est un capitaine de la marine marchande qui évolue au début du siècle dernier, avant la grande guerre. Son personnage est avant tout un observateur qui vous propose de regarder le monde comme il est. Il est décrit par France culture comme un homme à la  « silhouette hollywoodienne et un tempérament anarchiste  ». Corto Maltese fait ses débuts difficiles en France dans le magazine de bande dessinée pour jeunesse Pif Gadget, il n’est alors qu’un simple protagoniste de l’histoire. En 1970, il devient la tête d'affiche du feuilleton, toujours dans Pif Gadget puis dans France Soir. Ses aventures sont par la suite publiées sous la forme d’un roman graphique éponyme. Une forme plus longue, sérieuse et ambitieuse qu’une bande dessinée, destinée à un lectorat adulte. Le succès est immédiat, « il n’y a pas de héros sans auditoire » écrivait André Malraux dans L’Espoir.

Pour l'historien, le héros est un révélateur des sociétés et certaines valeurs dont témoigne le personnage de Corto Maltese sont en avance sur son temps. Nomade, naviguant aux quatre coins des mers, il défend une idée de liberté qui est chère à son auteur. Marin invétéré, il explore au cours des tomes bon nombre de continents. L’île imaginaire d’Escondida au large de l’Océanie sera le théâtre du premier album. Il sera témoin par la suite de la guerre russo-japonaise en Chine. Il visitera l’Amérique du Sud, les Caraïbes et l’Europe où il assiste aux derniers mois de la Première Guerre mondiale. Il se rend ensuite en Afrique et au Yémen, ainsi qu’en Afghanistan et entreprend un voyage en Chine, Mongolie, Russie et bien sûr, Venise.

Ses aventures éparpillées aux quatre coins du globe permettront à son auteur de faire des fréquentes références aux légendes et aux traditions populaires. Mêlant fiction et Histoire, Corto Maltese fera la rencontre au cours des tomes de personnages fictifs récurrents comme Bouche dorée, Moira Banshee O'Danann ou encore Morgana Bantam ainsi que de nombreuses rencontres de personnages anachroniques. En Italie en octobre 1917, il fait ainsi la rencontre d'Ernest Hemingway, qui travaille alors comme chauffeur d’ambulance après la bataille de Caporetto et fait la connaissance de Jack London, au Japon, pendant la guerre russo-japonaise. La liste est longue, elle continue avec la peintre Tamara de Lempicka, le scientifique Rudolf Steiner ou encore le gangster Butch Cassidy, l'explorateur Matthew Alexander Henson et bien d’autres. On citera également son ami Raspoutine, un bandit assassin et sociopathe, qui ne partage que des traits physiques avec le personnage historique.

 

dessin venise à l'époque de Corto Maltese
Dessin de Venise au XIXe siècle (photo Adobe Stock)

Son auteur, Hugo Pratt

Né en 1927, Hugo Pratt est passionné par les bateaux et un grand voyageur. Il a quarante ans lorsqu’il fait naître son héros Corto Maltese. Il se démarque par son écriture, mais aussi son dessin. Hugo Pratt est ainsi considéré comme l'un des maîtres de la bande dessinée. Plus jeune soldat sous Mussolini, il rejeta à la mort de son père ses idées fascistes et choisit la bande dessinée. Il peuple les aventures de Corto Maltese de ses expériences, souvenirs, films et lectures d'enfance. Franc-maçon, il fera des références à l'organisation dans sa bande dessinée, d’autant plus nombreuses dans Fable de Venise, son septième tome. Hugo Pratt s'inspira d'ailleurs du célèbre franc-maçon Casanova pour créer son personnage Corto Maltese. Puisqu'un dessin vaut mieux que mille mots, la vidéo de France Culture sur Corto Maltese et son auteur :

Une œuvre qui ne vieillit pas

L’œuvre de Hugo Pratt connaîtra de nombreuses adaptations, hommages et références comme dans la publicité de Dior pour « Eau sauvage » ou encore dans la bande dessinée Batman — Dark Knight et Sin City de Frank Miller. On compte parmi eux :

  • En 2015, les racines de Corto Maltese renaissent sous la plume de Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero respectivement scénariste et dessinateur. Deux autres tomes verront le jour en 2017 et 2019. À lire : Sous le soleil de minuit, Équatoria, Le Jour de Tarowean de Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero.
  • En 2021, Corto Maltese apparaît plus jeune dans la bande dessinée de Bastien Vivès et Martin Quenehen qui déclarent avoir "récupérer l'héritage que Hugo nous a laissé et l’avoir transformé”. Ils revisitent ainsi le héros en changeant l'époque et le style, mais en respectant l'esprit originel. À lire : Corto Maltese : Océan noir, de Bastien Vivès et Martin Quenehen.
  • Un livre de cuisine qui réunit des recettes de cuisine typiques des zones géographiques traversées par Corto Maltese. Des recettes qui, grâce à leur simplicité, sont réalisables durant une navigation lors d'une location de voilier. À lire : Cuisiner à bord avec Corto Hugo Pratt, Michel Pierre.
  • Un jeu vidéo, Corto Maltese, Secrets de Venise qui se déroule dans la cité des Doges à Venise.

De nombreux navires portent bien sûr son nom et sa popularité lui vaut deux statues de bronze à son effigie. La première est à Grandvaux en Suisse, puisque son auteur y a fini sa vie et y a été enterré. La seconde est à Angoulême, puisque la ville abrite un musée de la bande dessinée ainsi que le célèbre festival d'Angoulême où l'œuvre d'Hugo Pratt sera primée en 1976.

Fresque Angoulême
Fresque sur un hôtel à Angoulême (photo Adobe Stock)
Besoin d’un Conseil ?
François, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.