Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

majorque

Navigation dans le sud de Majorque au départ de Palma

famille thierry rousseaux



Ce qu’on a beaucoup apprécié, c’est que les criques sont vraiment exceptionnelles dans les Baléares : tous les mouillages sont sympas et très agréables !

Thierry Rousseaux, parti en croisière avec Filovent
⛵️ Bavaria 46 Cruiser, Palma, sans skipper
 


Pour leurs vacances, Thierry et son équipage ont choisi l'Espagne et ont ainsi loué un bateau au départ de Palma. Retour sur leur croisière dans les Baléares, rythmée par la bonne humeur et la découverte au fil de l’eau. 


Un navigateur d'expérience

Thierry est parti naviguer entre amis accompagné de ses enfants. Il me confie : "On était six, je pars presque toujours avec la même bande, et chaque fois, tout le monde est ravi ! J'ai pas mal navigué dans le sud de la France donc j'ai eu envie de découvrir d'autres horizons en venant dans les Baléares." L'un des conseils de Thierry, c'est de partir plutôt fin août ou début septembre parce que les mouillages sont moins fréquentés, ce qui est plus agréable si c'est la déconnexion que vous recherchez lors de vos vacances sur l'eau.


"Je suis un passionné de la mer, c’est une grande histoire, mon père m’a initié à tout cela depuis mon plus jeune âge." Un passionné donc, qui depuis un peu plus d'une dizaine d'années part chaque fin d'été naviguer.


Je suis beaucoup allé en Méditerranée à Porquerolles, Port-Cros, Saint-Raphaël, les îles d'Hyères, la Corse... Enfin bref : je connais très bien le sud de la France, d'où ma volonté d'explorer Majorque.


Thierry n'hésite pas à me préciser, non sans plaisanter, que l'un de ses amis qui part régulièrement avec lui est restaurateur à Paris, et que donc c'est lui que se charge de la cuisine ! "À chaque fois, il nous prépare chaque repas et on se régale, on a fait un bel avitaillement pour qu'il puisse nous concocter de bons petits plats ! Nous n'avons par conséquent mangé que deux fois au restaurant, à Palma."
En termes d'activités, notre équipage a surtout navigué et a pu profiter de baignades au cœur de superbes criques !


baignade thierry
Moment baignade dans une crique de Majorque (Photo de Thierry Rousseaux)

Palma de Majorque, une belle découverte

Le but de ces vacances était donc de découvrir les Baléares. Thierry m'explique qu'ils sont arrivés la veille à Palma pour visiter la vieille ville, que lui et ses amis ont beaucoup apprécié. Il faut savoir que lors du deuxième jour de navigation, ils sont repassés par Palma pour récupérer les enfants qui n'arrivaient que le lendemain du départ. Lorsqu'il me parle de leur navigation, Thierry me fait part de son enthousiasme :


Ce qu’on a beaucoup apprécié, c’est que les criques sont vraiment exceptionnelles dans les Baléares, tous les mouillages sont très agréables, les gens sont sympathiques, bref, on a adoré !


"On a décidé d'explorer la côte est et sud-est. Nous n'avons jamais mouillé dans des marinas, seulement dans des criques et autres endroits où la plupart du temps il n'y avait pas énormément de bateaux. Le seul petit inconvénient, c'est qu'il y avait peu de vent, mais ça, ça ne dépend pas de nous !"


voile bavaria voile bavaria
Les voiles du Bavaria 46 Cruiser (Photos de Thierry)


Lorsque je l'interroge sur son meilleur souvenir de la croisière, il m'avoue : "J’ai été un peu dissipé parce que je voulais à tout prix voir le parc national de Cabrera, mais on n’a pas vraiment droit d'y accéder. J’ai quand même essayé. On est rentré, on a mouillé à une bouée parce que je me suis dit qu’on allait nous dire de partir fissa mais finalement, on a pu rester trois heures, il n’y avait personne c’était incroyable. On en a profité pour manger une glace à la seule buvette du coin, il n'y avait quasiment personne."


Le parc national de Cabrera était très calme voire désert. C’est sans hésiter l’un des meilleurs souvenirs de notre croisière.


cabrera
Vue sur l'archipel de Cabrera (Photo Adobe Stock)


Le Bavaria 46 Cruiser

Thierry et son équipage ont été très satisfaits du Bavaria 46 Cruiser, un monocoque qui date de 2007. Ils l'ont beaucoup apprécié, d'une part, pour le confort offert. D'autre part, notre navigateur me précise :


Le bateau a été une réelle satisfaction : il était très propre quand nous avons embarqué, ce qui constituait déjà un point positif.


bavaria saona47
Photos du Bavaria 46 Cruiser (Photos de Thierry)


"Par ailleurs, je tiens à préciser que la marina de Palma était super : l'accueil, le check-in, l'employé qui a réparé un élément du bateau juste avant le départ... Nous n'avons eu aucun problème."


L'itinéraire de Thierry et son équipage

 


map majorque

Carte de l’itinéraire de Thierry et de son équipage (carte cliquable)

 

  • Jour 1 : Palma → Puerto d'Andratx (17 milles nautiques)

“La Cala où nous étions était très jolie mais il y avait quand même beaucoup de monde.”

  • Jour 2 : Puerto d'Andratx → Palma → Baie de la Repita (42 milles nautiques)

"La baie de Rapita, c’était superbe : une immense plage, on y a mouillé pour la nuit, avec des eaux turquoise magnifiques. On était environ dix bateaux mais c'était tellement grand qu’on avait l’impression d’être seuls. En tout cas, nous n’étions pas les uns sur les autres !"

  • Jour 3 : Baie de la Rapita → Cala Figuera (16 milles nautiques)

“À Cala Figuera, nous étions vraiment tranquilles : pas plus de 3 bateaux au mouillage parce qu'il n'y avait pas la place pour plus ! C'était donc très calme.”


  • Jour 4 : Cala Figuera → Cala d'Or → Porto Cristo (17 milles nautiques)

“On a bien aimé Cala d’Or parce que c’était assez animé comme endroit en plus d'être joli !”


  • Jour 5 : Porto Cristo → Portocolomb → Cabrera (30 milles nautiques)

“À Porto Cristo, il y avait une belle rade. C'est à partir de cette étape qu'on a commencé à faire demi-tour pour reprendre la direction de Palma. Nous avons mouillé à Portocolomb pour y déjeuner, c'était sympathique.”


  • Jour 6 : Cabrera → Sant Jordi, Repita (10 milles nautiques)

“Nous étions de nouveau dans le coin de Repita, qui était cette fois plus rocheux. Nous nous trouvions au cap : il y avait juste une plage avec des restaurants.”


  • Jour 7 : Sant Jordi → Cala Blava → Palma (25 milles nautiques)

“En remontant nous avons déjeuné au cœur des falaises de Cala Blava. Nous avions la vue sur un hôtel très luxueux au sommet de la falaise. Il y avait aussi des sortes de grottes, c'était magnifique ! Ensuite, nous sommes remontés vers Palma. Cette semaine est passée trop vite !”

 

Remerciements

​​Je souhaite remercier Thierry pour son temps, sa gentillesse et son témoignage, ainsi que tout son équipage ! À très vite pour de nouvelles aventures !

Besoin d’un Conseil ?
Samuel, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.