Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

voilier qui navigue au près

La navigation au près : devenez des experts !


   Par Agathe LAMIGEON

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Amoureuse de ma Côte Basque, j'ai rejoint Filovent en 2022 pour allier ma passion pour les voyages avec mon amour pour l'écriture."


Temps de lecture : 5 minutes

 

Avis aux novices de la navigation ! Rien de mieux qu'une personne qui, comme vous, ne s'y connaît pas tellement pour vous expliquer cette technique.

L’homme navigue sur mers et rivières depuis des milliers d’années. Les premiers bateaux, à l’époque du Néolithique, n’étaient que de simples troncs d’arbres. Au fil du temps et des découvertes, ils innovèrent en utilisant la force du vent pour propulser leurs bateaux : la voile est née !

Les premiers voiliers ne permettaient à leur équipage que d’avancer en se faisant pousser par le vent qui venait de l’arrière. Ils n’étaient donc pas autonomes et libres de leurs mouvements. Grâce à la science, nous pouvons désormais naviguer dans la direction que nous souhaitons, et même contre le vent !

Attention, naviguer contre le vent ne veut pas dire face au vent ! Il est impossible pour un voilier de naviguer vent debout. Deux techniques existent pour pouvoir remonter au vent : naviguer au bon plein ou naviguer au près.

Dans cet article, nous allons plus particulièrement nous intéresser à la navigation au près pour que vous deveniez de véritables experts !

 

Sommaire


1- Qu’est-ce que la navigation au près ?

 

Comment se déplace un bateau en général ?

 

Afin de mieux saisir ce qu’est la navigation au près, il est nécessaire de bien comprendre comment le vent agit sur les voiles pour propulser le bateau.

 

schéma du fonctionnement d'une voile
Schéma du fonctionnement d'une voile en écoulement laminaire (par Agathe)

 

Imaginons que le vent réel (vent météorologique) souffle sur l’avant-gauche du bateau. Il va contourner la voile en se séparant en deux : une partie (A) va aller à l’extérieur et l’autre (B) va aller à l’intérieur de la voile (dans le creux).
 
Mais alors, comment va avancer le bateau ?

Le vent A, à l’extérieur de la voile va avoir un chemin plus long que le vent B, car cette dernière est courbée vers l’avant. Afin d’arriver en même temps que le vent B, qui suit un chemin plutôt droit, le vent A doit accélérer, ce qui va créer une dépression et donc aspirer la voile.

Pour ne pas arriver avant le vent A, le vent de l’intérieur B, va de son côté ralentir et de ce fait créer une surpression, et donc pousser sur la voile.

Le bateau va ainsi être poussé en bas à droite du schéma et tiré en haut à gauche : il va en conséquence être propulsé dans la direction de la flèche verte.

 

Que se passe-t-il lors d’une navigation au près ?

 

Il est tout d’abord essentiel de bien comprendre le terme “allure”. Il s’agit de la direction d’où provient le vent. Il s’agit de l’axe du voilier par rapport au vent.

 

Schema-allures
Schéma des allures (via WikiCommons)

 

Dans le cas d’une navigation au près, le voilier va avoir le vent presque entièrement de face, et sera légèrement incliné soit sur la gauche, soit sur la droite. En effet, comme je l’ai mentionné précédemment, il est impossible de naviguer vent debout ! Il est également possible d’être encore plus face au vent, cette allure se nomme la navigation “au plus près”.

 

Schéma de la navigation au près
Schéma explicatif de la navigation au près (par Agathe)

 

Cette technique permet de remonter très serré au vent, plus serré qu’au bon plein. Il est ensuite possible de louvoyer en tirant des bords. C’est-à-dire, de faire des sortes de zigzags, en naviguant toujours au près de gauche à droite. Ce n’est pas la manière de naviguer la plus confortable, surtout si la mer est formée et qu'il y a des vagues. Je vous la déconseille donc si vous voulez rester tranquilles. Le voilier va avoir tendance à beaucoup gîter, attention au mal de mer !

Iñaki, ancien conseiller chez Filovent et moniteur de voile habitable aux Glénans, apporte une définition simple et efficace de cette technique. “Il s’agit du fait de naviguer en allant contre le vent, vers lui, en faisant des zigzags. Il ne faut pas être totalement face au vent sinon le bateau va avoir tendance à reculer.”

 

2- Comment naviguer au près ?

 

Je vais maintenant vous énoncer les étapes à suivre pour naviguer au près.

 

Étape 1 : Lofer pour se rapprocher du vent → se positionner presque face au vent à l’aide de la barre.

Étape 2 : Border la Grande voile → tirer sur une écoute pour mettre la voile en tension par rapport au vent.

Étape 3 : Régler et abattre la voile jusqu’à être bien positionné.


“Le principe est plutôt simple, il faut lofer pour aller vers le vent, à l’aide de la barre, et après il faut régler ses voiles pour qu’elles soient toujours bien bordées
, m’explique Iñaki.

 

voilier naviguant au près
Voilier remontant au vent (photo Adobe Stock)

 

3- Les astuces pour bien naviguer au près

 

La clé pour réussir sa navigation au près réside dans la concentration et l’observation !

Voici quelques conseils pour vous aider à bien réussir à naviguer au près :

  • Toujours garder un œil sur le creux de la voile, de manière à ne pas réagir trop tardivement ;
  • Veiller à ce que la voile soit constamment pleine ;
  • Faire attention à ce que le vent ne vienne pas trop de travers ;
  • Bien border la voile ;
  • Bien regarder autour de soi, faire attention aux obstacles potentiels (autres voiliers, rochers) ;
  • Ne pas hésiter à souvent corriger son cap en étant très attentif au vent et à la direction du voilier ;
  • Noter les informations à propos du vent sur votre journal de bord.

 

Iñaki m’a fait part de l’importance d’avoir des repères pour bien naviguer au près. “Pour savoir si on est bien au près, il faut vérifier que l’angle de gîte soit à peu près stable. Si le voilier est trop face au vent, il va ralentir et les voiles vont commencer à faseyer, comme un drapeau, et le bateau va même se remettre à plat”, m’informe-t-il. “À l’inverse, si le bateau gîte beaucoup trop et qu’il dérive beaucoup, c’est que le voilier est trop abattu.”

 

4- Les erreurs à éviter pour bien naviguer au près

 

Voici quelques erreurs à éviter pour bien réussir votre navigation au près :

  • Trop toiler, car le bateau va trop gîter, on doit combattre cette tendance en abattant de manière permanente ;
  • Ne pas regarder sous le vent, car les voiles cachent vraiment la vue et on a tendance à un peu dériver !
  • Ne pas faire attention aux vagues, qui peuvent passer par-dessus bord et vous déstabiliser ;
  • Uriner à l’avant du bateau. Car, comme dit l’adage : “Qui pisse contre le vent, se rince les dents !”

“La plus grosse erreur à éviter est de naviguer trop proche du vent : le bateau n’avance pas et dérive beaucoup”, m’informe Iñaki.

 

Remerciements

Je souhaite remercier François (conseiller chez Filovent) et Iñaki pour leurs précieux conseils de professionnels, ils m’ont bien aidée à comprendre comment naviguer au près.

Besoin d’un Conseil ?
Victor, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.