Voilier solitaire

Zoom sur la course mythique du Vendée Globe 2020/2021

 

“Le Vendée Globe est pour moi l’aventure par définition : une immense part d’inconnu et de nombreux défis à relever. Cette course est aussi et surtout une compétition grandeur nature. Pour moi, le Vendée Globe est synonyme de liberté absolue.”

Isabelle Joschke, participante au Vendée Globe 2020/2021

Flotte au départ Vendée Globe 2020/2021

On l’attendait tous, petits et grands confondus, la 9ème édition du Vendée Globe a été lancée dimanche 8 novembre à 14h20 aux Sables d’Olonne en Vendée, pour la première fois en l’absence de public à cause des restrictions gouvernementales dues au Covid-19. Lors de la dernière édition, l'évènement du Vendée Globe, aussi surnommé “l’Everest des mers”, avait rassemblé plus de 2 millions de visiteurs passionnés. Organisé tous les 4 ans, le Vendée Globe est un tour du monde à la voile d'ouest en est, en solitaire, sans escales et sans assistance sur des voiliers IMOCA de 60 pieds. C’est une course historique et mythique dédiée aux meilleurs marins du monde, à la recherche de challenges et de dépassement de soi. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’origine et les circonstances de cette course de l’extrême reconnue mondialement, cet article est fait pour vous.


ORIGINE

L’histoire du Vendée Globe remonte en 1968, l’année du Golden Globe Challenge, première circumnavigation passant par 3 caps avec 9 skippers au départ. Seul un skipper avait réussi à revenir au port de départ à Falmouth, en respectant les règles de la course. Le Golden Globe Challenge a donc été le précurseur du Vendée Globe. Le 26 novembre 1989, la 1ère édition de la course du Vendée Globe est lancée, grâce à Philippe Jeantot, navigateur de voile français. 13 skippers s’élancent du Port Olona, et 10 franchissent la ligne d’arrivée 4 mois plus tard. C’est l’invention d’un concept moderne et audacieux qui remporte un immense succès aussi bien auprès des marins que des spectateurs.


LE PARCOURS

L’ensemble du parcours de la course du Vendée Globe s’étend sur 24 296 milles nautiques, ce qui équivaut à 44 996,2 kilomètres.

La flotte débute la course au départ du Port des Sables d’Olonne en Vendée, un lieu symbolique puisque le fondateur de la course (le navigateur Philippe Jeantot) y habitait et tous ses bateaux y étaient immatriculés. Les candidats commencent la course par une descente sur l’océan Atlantique, puis ils traversent l’océan Indien et le Pacifique pour enfin remonter sur l’Atlantique. La course est rythmée par le passage de 3 caps importants : Bonne Espérance (Afrique du Sud), Leeuwin (Australie) et Horn (Chili).

Parcours Vendée Globe

Le record de temps à battre a été enregistré lors de l’édition 2016/2017 par Armel Le Cléac’h, un finistérien, qui a terminé le parcours du Vendée Globe en 74 jours, 3 heures 35 minutes et 46 secondes. Cette année, le temps limite pour faire le tour du monde a été fixé à 163 jours maximum.

  • LES PASSAGES À RISQUES

De par les anticyclones et dépressions des océans tant redoutés par les skippers, la course du Vendée Globe est une épreuve à haut risque. En effet, les candidats doivent savoir intervenir techniquement en totale autonomie sur leur bateau dans des moments de grande tension et de fatigue intense, ils doivent absolument trouver un équilibre subtil qui va conditionner les 3 mois de course. À noter qu’il y a un fort taux d’abandon durant la course dû à des problèmes techniques, physiques, mentaux ou psychologiques, ou encore à des performances et aptitudes limitées.

Trois passages clés du parcours de la course du Vendée Globe sont particulièrement risqués à cause de conditions météorologiques turbulentes et instables :
- Situé autour de l’Équateur côté Brésil, le pot au noir est par exemple une zone de navigation exposée à des conditions météorologiques extrêmement variables. Elle est caractérisée par l’alternance de calmes et de grains violents, une couverture nuageuse dense et un fort taux d’humidité.
- À la sortie du Grand Sud et lors de la remontée vers l’océan Atlantique, le passage du Cap Horn est un endroit particulièrement difficile puisque les skippers doivent contourner l’anticyclone de Sainte-Hélène tout en évitant les fortes dépressions orageuses venant du Brésil.
- Enfin, lors de la remontée de l’Atlantique Nord, les skippers sont confrontés à de grosses pressions atlantiques dues à l'anticyclone des Açores.

En 30 ans d’existence, le Vendée Globe a fait de nombreux blessés et a été malheureusement trois fois endeuillé : les navigateurs Mike Plant (américain de 41 ans), Nigel Burgess (britannique de 50 ans) et Gerry Roufs (canadien de 43 ans) y ont perdu la vie.


LES NOUVEAUTÉS DE LA 9ÈME ÉDITION

Lors de sa première édition, le Vendée Globe autorisait seulement 13 skippers sur la ligne de départ alors que cette année, 34 candidats pouvaient se présenter contre 30 lors de l’édition précédente. Pour des raisons de sécurité évidentes et de places limitées dans le port, un nombre limité de participants doit absolument être établi chaque année.

De plus, cette année, les skippers naviguent à bord de voiliers foilers dernière génération qui sont plus performants, légers et innovants. Le foil correspond à une aile immergée dans l’eau qui permet aux skippers d’augmenter leur vitesse. La vitesse de pointe de ces derniers s’élève à 48 nœuds, ce qui équivaut à 70 km/h.

Enfin, le PC Course du Vendée Globe 2020/2021 (équipe d’organisation + direction de course + équipes de production + service presse) sera présent au Port Olona pendant toute la durée de la course, et n’est plus basé à Paris comme c’était le cas les années précédentes. Il est donc possible d'assister librement aux émissions, de participer aux animations et conférences ou de passer un moment convivial, tout simplement.


LES PARTICIPANTS DU VENDÉE GLOBE 2020/2021

De par sa complexité, le Vendée Globe est une course réservée uniquement aux marins expérimentés et professionnels qui maîtrise à la perfection la navigation. Pour la 9ème édition, seulement 33 marins, sur les 37 candidatures reçues au total, ont eu la chance de s’élancer dans la course folle du Vendée Globe 2020/2021. Le profil de ces passionnés de navigation varie (récidivistes, candidats au podium, bizuths…), ils sont âgés de 26 à 60 ans et plus d’un tiers des concurrents viennent de l’étranger, on compte plus de 10 nationalités différentes : RU, Australie, Espagne, Italie, Suisse, Finlande, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Japon et France. La gente féminine s’affirme cette année puisque 6 femmes pleines de courage relèvent le défi, girls power ! Sur les 33 skippers inscrits, 18 skippers s’engagent pour la première fois.

Pip Hare navigation Jour 1


Vous trouverez ci-dessous la liste des skippers participant au Vendée Globe 2020/2021 : Fabrice AMEDEO; Romain ATTANASIO; Alexia BARRIER; Yannick BESTAVEN; Jérémie BEYOU; Arnaud BOISSIÈRES; Louis BURTON; Didac COSTA; Manuel COUSIN; Clarisse CREMER; Charlie DALIN; Samantha DAVIES; Sébastien DESTREMAU; Benjamin DUTREUX; Kevin ESCOFFIER; Clément GIRAUD; Pip HARE; Boris HERRMANN; Ari HUUSELA; Isabelle JOSCHKE; Jean LE CAM; Stéphane LE DIRAISON; Miranda MERRON; Giancarlo PEDOTE; Alan ROURA; Thomas RUYANT; Damien SEGUIN; Kojiro SHIRAISHI; Sébastien SIMON; Maxime SOREL; Alex THOMSON; Armel TRIPON; Nicolas TROUSSEL.

  • LES RÈGLES DE QUALIFICATION DU TOUR DU MONDE LE PLUS CONVOITÉ 

1. Avoir terminé une des 5 courses du circuit : Vendée Globe (2016/2017) en solo, Route du Rhum 2018 (solo), Transat Jacques Vabre 2019 (duo), The Transat 2020 (solo), New York-Vendée 2020. 
2. Si le skipper doit naviguer à bord d’un bateau différent de celui sur lequel il a navigué lors d’une des courses énoncées ci-dessus, il devra alors effectuer 2 000 nautiques de qualification supplémentaires en solitaire à la barre du bateau avec lequel il courra le Vendée Globe.

  • LES GAINS

800 000 € sont répartis entre les différents participants de la course du Vendée Globe 2020/2021. Le vainqueur recevra 200 000 €, le second 140 000 €, le troisième 100 000 € et ainsi de suite jusqu’à la fin du classement.


VIRTUAL REGATTA OFFSHORE - LE VENDÉE GLOBE VIRTUEL

Participez vous aussi à la course du Vendée Globe depuis votre salon grâce au jeu de simulation de course au large disponible sur ordinateur et smartphone depuis 2006. Entre 500 000 et un million de navigateurs en ligne sont attendus sur la plateforme de jeu pour tenter de défier les plus grands skippers professionnels du Vendée Globe 2020/2021. C’est le cas de Michel, un Mâconnais à la retraite âgé de 71 ans, qui avoue être devenu complètement accro au concept. Il confie d’ailleurs se réveiller la nuit pour ajuster le cap de son bateau virtuel ou encore compter sur l’aide de sa femme pour tenir les trois mois de course : “nous sommes un équipage, comme dans la vraie vie”. Une belle histoire qui montre le dévouement et une certaine solidarité entre les passionnés de navigation.

Une course audacieuse et mythique qui rassemble, caractérisée par un parcours tumultueux et des participants motivés plus que jamais à se dépasser et à relever tous les défis en espérant monter fièrement sur les marches du podium. Plus qu’une compétition, le Vendée Globe est avant tout une aventure humaine hors du commun où les participants sont poussés dans leurs retranchements dans un contexte d’extrême solitude. Nous vous invitons à cliquer ici pour suivre en direct la course du Vendée Globe 2020/2021 et être informés du classement et des toutes dernières actualités en temps réel.

Besoin d’un Conseil ?
Ismael, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?