Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Bateau Phocéa Bernard Tapie

Une facette méconnue de Bernard Tapie : son record de la traversée de l'Atlantique à la voile


   Par Maelle Macri

Responsable de la croisière à la cabine chez Filovent, mais surtout Bretonne passionnée par l'océan et les bateaux !

 

Le 4 octobre 2021

Temps de lecture : 3 minutes

Une facette méconnue de Bernard Tapie : son record de la traversée de l'Atlantique à la voile

Bernard Tapie s'est éteint le dimanche 3 octobre 2021, à l'âge de 78 ans, des suites d'un double cancer. L’homme aux multiples facettes était vu par certains comme un symbole de la réussite sociale méritocratique, par d’autres comme un chevalier blanc auto-proclamé ou encore comme un capitaine capitaliste. Une autre facette du personnage moins connue fait de lui un recordman de la traversée de l'Atlantique nord, à bord de ce qui fut à une époque le plus grand yacht à voile du monde.

le Phocéa

Un bateau révolutionnaire

Avec 30 nœuds en vitesse de pointe, le Phocéa anciennement Club Méditerranée était l’un des plus grands et plus rapides voiliers de course au monde. Construit au port militaire de Toulon pour Alain Colas en 1976, il fait 72 mètres de long, 30 mètres de haut, comporte 1 000 m2 de voilure et 4 mâts. C'est un bateau à la pointe de la technologie pour l'époque : le Phocéa accueille entre autres un système hydraulique qui gère les winches et lui permet d’être manœuvré par une seule personne. Il est en effet conçu pour effectuer le tour du monde en solitaire et la Transat anglaise. Club Méditerranée participera bien à la Transat anglaise de 1976 en tant que favori, mais finira deuxième. Lors de la course, au petit matin, alors qu’Alain Colas est arrêté à Terre-Neuve pour réparer les drisses de Club Méditerranée et qu’il est encore donné gagnant, Éric Tabarly sur Pen Duick VI sort de la brume et s’empare de la première place 7 heures avant Alain Colas ! En 1982, Bernard Tapie rachète le navire et la société d’Alain Colas, après la disparition en mer entourée de mystères de l'ancien vainqueur de la Route du Rhum en 1978. Il rapatrie le navire de Tahiti vers Marseille où il était laissé à l’abandon. Il est alors restauré et transformé afin d’en faire le plus beau et le plus performant voilier du monde. Dans le but de conserver sa performance en vitesse pure sous voile, seuls des matériaux légers sont utilisés pour aménager le Phocéa contrairement à la tradition du yachting de luxe. La rénovation durera quatre ans, pour un coût de 68 millions de francs soit 10 millions d'euros. C'est à l'époque le plus grand yacht à voile du monde, il se fera ravir la première place en 2004 par l'Athena, lui aussi sur le podium des plus grands voiliers au monde.

Un marin téméraire

Après un premier échec, où le record de distance sur 24 heures est tout de même battu : 457 milles, soit 19 nœuds (35 km/h). Bernard Tapie décide en 1988 de retanter l'expérience. Présent à bord du Phocéa au départ de New York en tant qu'armateur-équipier, il bat le record de la traversée de l'Atlantique en monocoque avec équipage et une moyenne de 15 nœuds par heure (28 km/h). Un temps record de 8 jours, 3 heures et 29 minutes pour 2925 kilomètres parcouru qui bat de 4 jours le précédent record établi en 1905 par Charlie Barr et sa goélette Atlantic, restés invaincus pendant 83 ans ! Une victoire obtenue non sans péril : le bateau se couchera plusieurs fois, car alors qu’une tempête est annoncée lors de la traversée, Bernard Tapie décide, contre l'avis du capitaine, de maintenir le cap quoi qu'il arrive. Après 4 jours de tempête, l’équipage arrivera sain et sauf à Saint-Malo après avoir réalisé que l'aventure avait frôlé l'inconscience.

La fin d'une vie

En 1996, alors que Bernard Tapie est retiré de la vie politique, il est condamné pour montage financier. Le Phocéa est alors saisi et racheté un an plus tard. Il changera de main à de nombreuses reprises par la suite et finira par couler après avoir été partiellement détruit par le feu le 18 février 2021 dans l’archipel de Langkawi en Malaisie. Affectant grandement son ancien propriétaire qui achevait quant à lui de relever son dernier défi.

Besoin d’un Conseil ?
François, expert de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.