Obtenez un devis gratuit
  • Voiliers et Yachts
    avec ou sans équipage
  • Croisières à la cabine
    mers et fleuves
  • Péniches
    rivières et canaux
  • Bateaux
    à la journée

Veuillez indiquer une destination pour lancer la recherche.

L'histoire de l'America's Cup : la plus ancienne compétition de voile internationale

Jade Lasvigneslinkedin Jade Lasvignes

Rédactrice chez Filovent : "Adepte des sorties en catamaran, je suis heureuse de faire partie de l'équipe de Filovent pour vous guider dans vos aventures en mer."

"L'America's Cup est l'un des événements les plus difficiles à gagner dans le sport. Il n'y a pas de plus grand prix en voile." - Jimmy Spithill, navigateur australien connu pour avoir remporté l’America's Cup en 2010 et 2013. Dans cet article consacré à l'America's Cup, je vous parle de cet événement emblématique dans le monde de la voile qui incarne l'excellence, l'innovation et la passion.

C’est quoi l’America’s Cup ?

L'America's Cup est l’événement emblématique du monde de la voile. C’est bien plus qu'une simple compétition sportive, elle incarne l'excellence, l'innovation et la passion pour la navigation. En tant que plus ancienne compétition sportive internationale encore disputée, elle représente un héritage maritime unique. Elle est façonnée par plus de 170 ans d'histoire riche en exploits et en rivalités.

L'innovation est au cœur de l'America's Cup, avec des avancées technologiques telles que les voiles à aile et les foils révolutionnaires, redéfinissant les limites de la performance en mer. Le record de vitesse actuel est de 53,31 nœuds, soit près de 99 km/h, établi par les Américains en 2021. On estime que les vitesses sur le parcours de Barcelone en 2024 seront 10% plus élevées.

L'America's Cup est organisée tous les trois à cinq ans. Le vainqueur précédent détermine le lieu, la date, le type de bateau et les règles de la prochaine édition. La 37e édition se déroulera cette année à Barcelone, entre le Port Vell et le Port Olímpic. Retrouvez plus d'information sur le site officiel de la 37ème édition de l'America's Cup

Quentin Delapierre, capitaine de l'Orient Express Racing Team, avec des membres de l'équipe technique (source : © 37 America’s Cup)
Quentin Delapierre, capitaine de l'Orient Express Racing Team, avec des membres de l'équipe technique (source : © 37 America’s Cup)

Les équipes représentant leur pays qui concourent sont :

  • Nouvelle-Zélande (le defender) : Emirates New Zealand
  • USA : American Magic New York Yacht
  • France : Orient Express Racing Team (plus d'informations sur l'équipe représentant la France sur leur site officiel)
  • Suisse : Alinghi Red bull Racing
  • Royaume-Uni : INEOS Britannia
  • Italie : Luna Rossa Prada Pirelli

Les budgets pour les défis varient considérablement, allant de 60 à 200 millions de dollars. Les principaux frais concernent le personnel, avec des équipes composées de 100 à 150 membres sur une période de 18 à 24 mois. Les restrictions de nationalité s'appliquent aux navigateurs, mais les ingénieurs et les designers sont recrutés à l'échelle mondiale.

De gauche à droite, un entraînement pour l'America's Cup à San Francisco (USA) et  l'America's Cup de 2012 à Naples (Italie) (source : Adobe Stock)
De gauche à droite, un entraînement pour l'America's Cup à San Francisco (USA) et l'America's Cup de 2012 à Naples (Italie) (source : Adobe Stock)

L’histoire de l’America’s Cup

L'histoire de l’America’s Cup est marquée par des rivalités intenses entre nations, des défis technologiques et des avancées révolutionnaires dans la conception des voiliers. Tout a commencé en 1851 lorsque le yacht “America” des États-Unis a remporté la première régate, donnant son nom à la Coupe. Depuis lors, le défi a évolué, passant de la domination du New York Yacht Club à une scène internationale où des équipes du monde entier rivalisent pour décrocher le précieux trophée.

 Nombre de victoires
USA30 (dont 25 consécutives)
Nouvelle-Zélande4
Suisse2
Royaume-Uni1
Le départ de la course de l'America's Cup en 1901, Gravure de J. O. Davidson (1881)(source : Flickr et Wikimedia commons)
De gauche à droite et de haut en bas, le départ de la course de l'America's Cup en 1901, Gravure de J. O. Davidson (1881) : "The Race For The America's Cup - Coming Up From Sandy Hook" et l'Aiguière d'argent dans les années 1900 (source : Flickr et Wikimedia commons)

Les bateaux utilisés pendant l’America’s Cup

Depuis 2017, l'introduction de l'AC75 a révolutionné les bateaux de l'America's Cup. En 2018, l’AC75 Class Rule a réduit les équipages et agrandi les foils pour des courses plus rapides. La 37e America's Cup se déroulera sur des voiliers monocoques à foils AC75 version 2, une évolution des AC75 de 2021. Chaque équipe peut construire un seul AC75, dans le pays du club challenger.

Première mise à l'eau de l'AC75 de l'équipe représentant la France, fin mai 2024 (source : © 37 America’s Cup)
Première mise à l'eau de l'AC75 de l'équipe représentant la France, fin mai 2024 (source : © 37 America’s Cup)

Les caractéristiques des bateaux

  • AC75 : Introduit en 2017 par Emirates Team New Zealand, il a été considérablement amélioré en 2021. Avec des foils agrandis pour un décollage plus rapide et une vitesse accrue, ainsi qu'une réduction de l'équipage à 8 membres. Mesurant 20,7 mètres de long, avec un mât de 26,5 mètres et un poids de 6,5 tonnes, l'AC75 peut dépasser les 50 nœuds, propulsant l'America's Cup vers de nouveaux records de vitesse.
  • AC40 : Dévoilé en 2022 et récompensé par World Sailing en 2023, il est utilisé dans les régates préliminaires de l'America's Cup. Mesurant 11,3 mètres de long, avec un mât de 18 mètres et un poids de 2 tonnes, il offre des courses dynamiques et serrées.
  • LEQ12 : Bateaux de test utilisés pour recueillir des données de conception. Ils ont été essentiels dans la préparation des équipes pour la 37e America's Cup. Ils ont une longueur de coque de 12 mètres maximum. Ils ont permis aux équipes d'affiner leurs techniques de voile et de tester de nouveaux composants avant la compétition à Barcelone.
Entraînements de l'équipe française sur AC40 (source : © 37 America’s Cup)
Entraînements de l'équipe française sur AC40 (source : © 37 America’s Cup)

Les épreuves de l’America’s Cup

Les régates préliminaires

La route vers la 37ème édition de la Coupe Louis Vuitton de l'America's Cup a commencé par des régates préliminaires. Elles servent de préparation et n'ont aucune incidence sur le résultat de l'America's Cup. Le defender, déjà qualifié pour la finale en tant que defender du titre, utilise ces régates pour s'entraîner car il ne participe pas au Challenger Selection Series.

La première, à Vilanova i la Geltrú en Espagne en septembre 2023, a vu les équipes s'affronter sur les nouveaux bateaux AC40. L'American Magic New York Yacht (team USA) a remporté cette étape. La deuxième a eu lieu à Djeddah en Arabie Saoudite en novembre 2023 et a été remportée par l'Emirates Team New Zealand (Nouvelle-Zélande, le defender). La dernière régate préliminaire se déroulera à Barcelone en août 2024, avec les nouveaux AC75.

Les régates préliminaires suivent un format rigoureux sur 3 jours. Les équipes rivalisent sur un parcours en flotte, cumulant des points selon leur classement lors de plusieurs courses chaque jour, avec deux courses et une finale cruciale le dernier jour. Une journée d'entraînement officiel précède la compétition pour que les marins puissent s'adapter aux conditions et peaufiner leurs stratégies.

L'Orient Express Racing Team pendant l'une des régates préliminaires sur AC40 (source : © 37 America’s Cup)
L'Orient Express Racing Team pendant l'une des régates préliminaires sur AC40 (source : © 37 America’s Cup)

Challenger Selection Series

La série de sélection du challenger de la Louis Vuitton Cup est un processus compétitif visant à déterminer quelle équipe affrontera le defender actuel du titre. Chaque équipe affronte ses concurrents deux fois lors du Double Round Robin. Les victoires sont comptabilisées pour sélectionner les quatre demi-finalistes, après cette première étape quatre équipes sont éliminées et les quatre premières se qualifient pour la demi-finale. Le vainqueur du Round Robin peut choisir son adversaire pour les demi-finales, ajoutant une dimension stratégique au défi. Les demi-finales voient s'affronter les quatre équipes qualifiées deux par deux. La première équipe à obtenir 5 points accède à la finale. Les vainqueurs des demi-finales se disputent alors la Louis Vuitton Cup lors d'une série de 13 courses. La première équipe à atteindre 7 points aura le privilège de défier Emirates Team New Zealand, le defender dans la 37e America's Cup.

Schéma explicatif des différentes étapes du Challenger Selection Series (source : Canva)
Schéma explicatif des différentes étapes du Challenger Selection Series (source : Canva)

America's Cup Match Final

La finale de l'America's Cup se déroulera à partir du 12 octobre 2024, jour férié en Espagne. Le defender, Emirates Team New Zealand, affrontera le vainqueur de la Série de Sélection du Challenger dans un match en tête-à-tête de 13 courses. Chaque course sera un “match-race”, le vainqueur remportant un point tandis que le perdant n'en marque aucun. Le premier à marquer 7 points remportera non seulement la 37ème America's Cup mais aussi la fameuse aiguière d'argent, perpétuant ainsi la tradition où seule la victoire compte.

L'America's Cup de 2013 à Napoli et le trophée de l'America's Cup avec une section de base ajoutée pour inscrire les noms des gagnants de chaque édition (source : Wikimedia commons et Flickr)
De gauche à droite, l'America's Cup de 2013 à Napoli et le trophée de l'America's Cup avec une section de base ajoutée pour inscrire les noms des gagnants de chaque édition (source : Wikimedia commons et Flickr)

Vous aimerez aussi

Zoom sur la course mythique du Vendée Globe 2020/2021

La 9ème édition du Vendée Globe a été lancée dimanche 8 novembre aux Sables d’Olonne. Une course mythique et audacieuse qui permet aux meilleurs marins de faire le tour du monde à la voile en...

Vendée Globe 2021 : une édition riche en rebondissements !

Retour sur cette neuvième édition du Vendée Globe pleine de rebondissements avec la victoire inédite de Yannick Bestaven.
Besoin d’un conseil ?
Marie experte de vos croisières
Le prénom est requis
Le nom est requis
L'adresse mail est requise
Le Numero de téléphone est requis
Avec Marie experte de vos croisières

Connectez-vous pour recevoir votre croisière personnalisée

Email invalide
Mot de passe oublié ? Mot de passe invalide, il faut au moins 8 caractères. Adresse mail ou mot de pass invalide Nous rencontrons un problème technique, merci d'essayer plus tard