Obtenez un devis gratuit
  • Voiliers et Yachts
    avec ou sans équipage
  • Croisières à la cabine
    mers et fleuves
  • Péniches
    rivières et canaux
  • Bateaux
    à la journée

Veuillez indiquer une destination pour lancer la recherche.

Itinéraire de naviation en Grèce

Itinéraire d'une semaine de croisière en Grèce au départ d'Athènes

Ombeline Benoitlinkedin Ombeline Benoit

Rédactrice pour le magazine Filovent. Passionnée de voile et adepte de virées en catamaran sur les côtes bretonnes, j’ai rejoint Filovent pour explorer avec vous les plus beaux paysages et vous inviter au voyage en mer !
“Ce qui était bien avec notre skipper Filippos, c’est qu’on faisait le programme au jour-le jour, selon nos envies. Lorsqu’on avait envie d’être en pleine nature, on privilégiait des lieux intimes et solitaires, et parfois on aimait retrouver un peu de civilisation dans des ports animés, c'était bien pour les jeunes.” 
Début juillet, Laurent et ses enfants sont partis une semaine pour une location de voilier en Grèce au départ d’Athènes à bord d’un Lagoon 42.

Découvrez dans cet article leur itinéraire et les moments forts de leur navigation. L'itinéraire proposé s'étend sur environ 140 milles nautiques au total, ce qui correspond à une croisière pour un équipage amariné ou avec skipper. 

  1. Une croisière en Grèce à bord d'un Lagoon 42
  2. Itinéraire d'une semaine de navigation dans le Golfe Saronique
  3. Moments forts et souvenirs de navigation en Grèce

Une croisière en Grèce à bord d'un Lagoon 42

Laurent était déjà allé en Grèce il y a longtemps. Pour sa première croisière en famille, il recherchait un archipel relativement protégé du vent. “On a été très bien conseillés par Filovent, qui nous a proposé la Croatie, la mer Ionienne et le Golfe Saronique. Cette dernière destination correspondait parfaitement à nos attentes.” Avec ses enfants, Laurent a finalement choisi Athènes pour sa facilité d'accès depuis Paris (environs 3 heures en avion). 

Explorez les archipels grecs lors d'une croisière en voilier

À bord du catamaran, ils étaient sept : Laurent, 4 jeunes, ainsi qu’un skipper et une hôtesse, qui s’occupaient de la navigation, du bateau, et des repas. Selon Laurent, “le skipper et l'hôtesse étaient de grande qualité : le premier adaptait l’itinéraire selon nos envies, et la seconde cuisinait pour le petit-déjeuner et le déjeuner,  veillait à la propreté du bateau, et aidait aux manoeuvres dans les ports.” 

Le Lagoon 42

Pour cette croisière en voilier au départ d'Athènes, Laurent a choisi un catamaran spacieux et confortable, le Lagoon 42. Datant de 2019 et doté de 12 couchettes, il est très apprécié pour son espace, son confort, et sa performance. Laurent précise : “Ce catamaran était parfait : grand, il offrait 4 cabines pour nous avec 4 salles de bain, et beaucoup de place. Rien à dire, il était top.”

catamaran lagoon 42
Le Lagoon 42 vu par un drone (Source : Filippos Lagos)

Itinéraire d'une semaine de navigation dans le Golfe Saronique

Embarquement à Athènes

Jour 1 : Athènes → Égine (13 milles nautiques, 2 heures et 35 minutes)                           
Jour 2 : Égine → Hydra (16 milles nautiques, 3 heures)                           
Jour 3 : Hydra → Hermione (11 milles nautiques, 2 heures)                           
Jour 4 : Hermione → Spetses → Leonidio (30 milles nautiques, 7 heures)                           
Jour 5 : Leonidio → Spetses → Dokos (20 milles nautiques, 4 heures)                           
Jour 6 : Dokos →  Poros  (17 milles nautiques, 3 heures)                           
Jour 7 : Poros → Moni → Athènes (32 milles nautiques, 7 heures et 30 minutes)

Débarquement à Athènes

carte retraçant l'itinéraire de croisière en Grèce
Itinéraire de 7 jours de navigation au départ d'Athènes (carte cliquable)

Dans cet article et sur cette carte, certains mouillages sont les sites exacts où Laurent et son équipage ont amarré leur bateau, et d’autres sont des recommandations personnelles selon la protection contre les vents, les avis des pécents utilisateurs et la tranquillité des lieux.

Jour 1 : Athènes → Égine (13 milles nautiques, 2 heures et 35 minutes)

Après une journée passée à Athènes, la famille de Laurent se rend à la Marina Agios Kosmas au Sud d’Athènes pour embarquer vers 17 heures sur le catamaran. Ils étaient excités de rencontrer le reste de l’équipage et de découvrir le Lagoon 42, leur lieu de vie pour les 6 prochains jours. Ils ont aussiôt quitté le port et entamé leur navigation vers Égine, la première île du Golfe Saronique en face d’Athènes. C'est au mouillage sur la côte Nord d'Égine qu'ils ont passé leur première nuit.

Pour une nuit à Égine, je recommande le mouillage Nisida Nisida sur la côte Nord, aux eaux turquoises et au fond sablonneux. Il offre une grande protection contre les vents du Sud et la houle. Le contraste entre les couleurs de la terre et de la mer offre de très jolis panoramas.

Vue aérienne de la côte Nord d'Égine, aux alentours de Nisida Nisida (Source : Filippos Lagos)

Jour 2 : Égine → Hydra (16 milles nautiques, 3 heures)

Après une première nuit à bord, l’équipage a navigué le long de la côte Est d’Égine, jusqu’à tomber sur une superbe crique où il s’est arrêté en fin de matinée. Là, les enfants ont pu faire du paddle et Filippos, le skipper du bateau, a sorti son drone pour prendre de jolies photos.

Session de paddle des enfants de Laurent sur la côte Est d'Égine (Source : Filippos Lagos)

En fin d’après-midi, Laurent et sa famille ont repris la mer vers l’île d’Hydra, pour une navigation d’environ 3 heures. Après avoir amarré le bateau dans le port de Mandraki, ils ont marché une vingtaine de minutes jusqu’à la ville d’Hydra. Cela leur a fait du bien de retrouver la terre ferme quelques heures. Au port d’Hydra, les principaux moyens de transport sont les ânes aux ornements colorés. Sur le chemin, il y a un joli moulin à vent à voir au bord de l’eau. Les routes sont pavées et bien éclairées la nuit, la promenade vaut le détour.

ânes sur le port d'Hydra
Les ânes sur le port d'Hydra (Source : Adobe Stock)

Puis, après un dîner là-bas, ils sont retournés à Mandraki pour passer la nuit au mouillage, au cœur d’une baie avec de petits bateaux. Cet endroit avait une profondeur d’eau idéale pour mouiller près du rivage. 

Jour 3 : Hydra → Hermione (11 milles nautiques, 2 heures)

Le troisième jour, Laurent et Filippos ont convenu ensemble d’une journée à Hermione, une charmante ville portuaire du Péloponnèse. La navigation directe dure environ 2 heures en partant de Mandraki, mais ayant la journée devant eux, ils ont choisi de longer tranquillement les côtes de l’île de Dokos, où ils sont repassés plus tard, et de s’arrêter spontanément quand une crique leur plaisait. 

catamaran amaré au large de dokos
Mouillage de jour au large de Dokos (Source : Filippos Lagos)

À l’arrivée à Hermione, le port leur a beaucoup plu, notamment car il n’est pas trop fréquenté par les touristes. Ce lieu offre une vue prenante sur Hydra. Il est abrité de tous les vents sauf du vent d’Est, et il regorge d’endroits où l’on peut se baigner dans une eau claire. Sur le port, plusieurs tavernes locales sont bien notées et proposent au menu la pêche du jour. Je recommande notamment la taverne Maria's pour sa cuisine et sa convivialité.

Jour 4 : Hermione → Spetses → Leonidio (30 milles nautiques, 7 heures)

Le matin, ils ont navigué environ 3 heures vers le Sud et contourné l’île de Spetses jusqu’à sa côte Sud-Est. Ils avaient une destination bien précise en tête pour la pause déjeuner : Bekiri’s Cave. Dans cette baie insolite, l’équipage a été agréablement surpris de trouver une plage dans une grotte, à laquelle on peut accéder à la nage, pour se promener à côté des stalactites. C’est un excellent endroit pour le snorkeling. Cette halte à Bekiri’s Cave a représenté un temps fort du voyage.                  

Le soir, ils ont rejoint le port de Plaka Leonidio sur le Péloponnèse. Il n’y avait pas assez de vent pour le faire à la voile, ils ont donc navigué au moteur. Laurent raconte son arrivée dans ce lieu préservé : “On a adoré, c’était un tout petit port avec trois bateaux, une taverne, et une plage : c’était parfait. Un bon mouillage pour ceux qui aiment la nature et la simplicité.”                   

Ce petit port authentique est équipé de douches, de toilettes, d’une station essence et d’un supermarché. C'est un point de ravitaillement idéal pour faire le plein. Laurent ajoute que cela vaut d’autant plus le coup qu’ils étaient les seuls amarrés, ce qui a contribué à la qualité du moment passé.

Jour 5 : Leonidio → Spetses → Dokos (20 milles nautiques, 4 heures)

Ce jour-là, Laurent et sa famille ont décidé de retourner à Spetses pour la pause déjeuner afin d’amarrer le bateau dans une nouvelle crique. Paddle, baignade et beaux paysages étaient au rendez-vous. 

Session de paddle et biagnade près de Spetses (Source : Filippos Lagos)

Je recommande sur la côte Ouest la grande baie de Zogiormia, pour la beauté de la nature dont elle est entourée. Selon les navigateurs pass&s par là, il vaut mieux y aller quand les yachts et nombreux jet skis repartent, pour profiter du calme et de baignades à proximité du rivage.                   

Après avoir savouré le déjeuner préparé par l'hôtesse et bien profité des côtes de l’île, l'équipage du Lagoon 42 a repris le large en direction de Dokos.                   

La soirée et la nuit passées dans la baie déserte de Dokos, au mouillage Ormos Skindos, constituent l’un des meilleurs souvenirs de Laurent. “Dormir dans une crique en tant que seul bateau, dans une eau bleue turquoise, entourée de nature sur une île inhabitée, était assez exceptionnel.” Il y avait des tortues et des poissons qui nageaient près du rivage. C’est un endroit magnifique et relaxant. Sur la rive Nord-Est, une toute petite église donne tout son charme à la côte.                  

En réalité, il y avait deux bateaux amarrés ce soir-là, mais la baie était si grande qu’ils avaient l’impression d’être seuls au monde. “Pour cette raison c’était mon meilleur mouillage” assure Laurent. En effet, même s’il y a parfois desvoiliers aux alentours, dans cette baie l’espace et l’intimité ne manquent pas. 

Jour 6 : Dokos →  Poros  (17 milles nautiques, 3 heures) 

Pour leur cinquième réveil à bord, Laurent et sa famille ont décidé de prolonger le moment suspendu à Dokos, pour profiter de la tranquillité des lieux et de la nature environnante. Puis, dans l’après-midi, ils ont navigué vers Poros, une destination plus touristique. Dans le port où ils ont amarré le bateau, changement d’ambiance : animations, bars, et restaurants en tout genre. 

port vu de la mer sur l'île de poros
Vue depuis la mer du port de Poros (Source : Adobe Stock)

Laurent relate : “Mes enfants les plus âgés ont beaucoup aimé Poros, ils ont pu aller boire des verres et danser. Après plusieurs jours dans des lieux calmes et tranquilles, ils étaient heureux de revenir à la civilisation.”                  

Pour ceux qui préfèrent visiter Poros tout en restant au calme, je recommande le mouillage d’Ormos Porou, calme et doté de restaurants conviviaux. Le Kanali Beach Bar est notamment réputé pour sa grande cuisine grecque et son emplacement de rêve.

Jour 7 : Poros → Moni → Athènes (32 milles nautiques, 7 heures et 30 minutes)

Pour cette dernière journée, l’équipage a pris la direction d’Athènes, et s’est arrêté pour la journée sur l’île de Moni. C’est une île sauvage où l’on peut voir des cerfs et des paons, qui n’ont pas peur des gens sur la plage.                   

Mais Laurent a été un peu déçu de cette après-midi là-bas : “C’était trop touristique pour nous, j’ai moyennement aimé.”                  

Cependant, de beaux mouillages au Nord-Ouest de l’île permettent de se baigner dans une eau propre comme une piscine, et de profiter d’une bonne connexion internet. Le soir, le coucher du soleil offre une vue magnifique.  

plage à l'Est de Moni, en face d'Egine
Plage populaire sur la côte Est de Moni, en face d'Égine (Source : Adobe Stock)

Ils sont ensuite rentrés au port d’Athènes pour 18 heures, comme convenu avec le loueur sur place. Ils auraient pu quitter le bateau à ce moment-là mais ils ont décidé de rester y dormir une dernière nuit. À ce propos, Laurent donne son point de vue : “De toute la croisière, le seul point négatif était l’impératif de rentrer à Athènes le vendredi soir, alors qu’on rendait le bateau le samedi matin. C’est dommage car cela a raccourcit le périple.”

Moments forts et souvenirs de navigation en Grèce

Outre les meilleurs mouillages de la semaine que sont la baie déserte de Dokos et le port de Plaka Leonidio, Laurent retient de cette semaine une croisière très complète : “Ce qu’on a aimé, raconte-t-il, c’est la diversité : on passait facilement des criques quasiment désertes ou de tout petits ports avec trois bateaux, à des ports animés et touristiques. On avait le côté totalement naturel des ports intimes avec un village tout simple, et des villes plus vivantes qui ont plu à mes grands enfants. C’est cette diversité que l’on recherchait.”                  

Concernant la navigation, le rythme était soutenu, en moyenne de 5  heures par jour, réparties entre le matin et la fin d’après-midi. Cela permettait de faire de longues pauses le midi. Ils ont navigué principalement au moteur, car il n’y avait pas assez de vent pour tout faire à la voile.                   

“Ce qui était bien, c’est qu’il n’y avait pas trop de vent, donc la mer était agréable” me dit Laurent. “Personnellement, j’aurais aimé naviguer un peu plus à la voile. Mais si l’on avait eu plus de vent, on aurait navigué 8 heures par jour pour atteindre nos destinations. Si on fait tout à la voile, on va moins loin et on navigue plus longtemps.” Cela dépend donc des semaines et des préférences de chacun.                  

Quant à leurs activités favorites, Laurent et sa famille ont apprécié naviguer en mer, prendre le temps, et se reposer. Ils ont aussi retenu les repas du soir : pour Laurent, “aller dîner dans une taverne locale était très important.” 

photo de famille dans une taverne grecque
La famille de Laurent partage un repas dans une taverne grecque (Source : Laurent)

Pour cela, ils amarraient près d’un village ou dans un port. La seule exception à ce rituel a été la soirée passée dans la crique déserte à Dokos, où il n’y avait pas de taverne.

Remerciements

Je remercie chaleureusement Laurent pour son retour d’expérience ! À tout l’équipage, merci pour l’envoi des photos, qui nous permettent de partager quelques souvenirs de votre navigation !

Besoin d’un conseil ?
Marie experte de vos croisières
Le prénom est requis
Le nom est requis
L'adresse mail est requise
Le Numero de téléphone est requis
Avec Marie experte de vos croisières

Connectez-vous pour recevoir votre croisière personnalisée

Email invalide
Mot de passe oublié ? Mot de passe invalide, il faut au moins 8 caractères. Adresse mail ou mot de pass invalide Nous rencontrons un problème technique, merci d'essayer plus tard