Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Image d'un gouvernail avec un voilier en pleine mer en arrière plan

Bâbord et tribord : comprendre le lexique marin


   Par Lila Kergall 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée par la planche à voile, le surf et la mer depuis petite, je ne rate jamais une occasion pour prendre le large !"



Pour les terriens, il est parfois difficile de comprendre la signification des termes spécifiques que les marins utilisent lors d’une navigation : “hisser les voiles”, “border le foc”, “choquer la grand-voile”... Il peut être frustrant de se retrouver sur un bateau et de ne pas comprendre ce qu’il se dit. C’est pourquoi, dans cet article, je vais tenter de répondre au mieux à tous ceux qui se posent la question suivante : “Pourquoi utilise-t-on les termes bâbord et tribord sur un bateau, et pas tout simplement gauche et droite ?”. Ne vous méprenez pas ! Si les marins utilisent un vocabulaire différent que celui pratiqué sur terre, c’est qu’il y a une bonne raison !

1. Signification des termes bâbord et tribord

2. Quelle est l'origine de bâbord et tribord ?

3. Pourquoi les marins utilisent bâbord et tribord ?

4. Comment s'en souvenir ?

1. Signification des termes bâbord et tribord

Bâbord
Le terme bâbord est utilisé pour désigner le côté gauche d’un navire, lorsqu’on est positionné en direction de la proue (quand on regarde vers l’avant du bateau).
Tribord
À l’inverse, le terme tribord est utilisé pour désigner le côté droit d’un navire, lorsqu’on est positionné en direction de la proue (quand on regarde vers l’avant du bateau).

Voici un schéma qui pourrait vous aider à mieux comprendre les deux définitions ci-dessus :

schéma pour comprendre bâbord et tribord
Schéma des côtés bâbord et tribord d’un bateau


Comme vous pouvez le voir sur le schéma, tribord est représenté avec la couleur verte tandis que bâbord, avec la couleur rouge. Je n’ai pas fait ce choix par hasard ! Il s’agit des couleurs des feux de navigation des bateaux, lors des navigations de nuit.

Notez qu’en balisage maritime, la couleur des bouées de bâbord et de tribord est inversée dans la zone B. L'Association Internationale de Signalisation Maritime (AISM), qui a mis en place le système de balisage maritime, définit deux zones : la zone A et la zone B. La zone A regroupe l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie, tandis que la zone B regroupe les Amériques, le Japon, la Corée, les Caraïbes et les Philippines. 

2. Quelle est l'origine de bâbord et tribord ?


Les termes de navigation bâbord et tribord n’ont pas été inventés par les Français. Ils ont été empruntés au cours du XVᵉ siècle à l’ancien néerlandais. À cette époque, les navires néerlandais étaient dirigés depuis la poupe du bateau (l’arrière) avec une sorte de grande rame qu’on appelle aussi godille. Comme la plupart des marins étaient droitiers, la godille était fixée à l’arrière droit du bateau (quand on regarde en direction de l’avant). De ce fait lorsque les marins naviguaient, ils se trouvaient face à la godille et dos à l’autre partie du bateau.

Les marins néerlandais utilisaient donc le terme “stierboord” pour désigner le côté du gouvernail, dont “stier” signifie gouvernail et “boord” le côté. À l’inverse pour désigner le côté opposé auquel ils tournaient le dos, ils utilisaient le terme “backboord”, dont “back” signifie dos et “boord” le côté. Les termes “stierboord” et “backboord” sont ainsi devenus respectivement tribord et bâbord en français.

tapisserie de bayeux représentant un bateau de vinkings
Tapisserie de Bayeux représentant un bateau de Viking, le barreur est positionné à tribord (Photo Adobe Stock)


Ces termes sont également utilisés en aéronautique pour désigner les feux de position d’un avion, et, comme les marins néerlandais du XVᵉ siècle, le commandement d’un porte-avions se trouve toujours aujourd’hui à tribord !

3. Pourquoi les marins utilisent bâbord et tribord ?


Comme chaque discipline possède souvent un vocabulaire spécifique, dans le domaine de la voile, on utilise le lexique marin. Les termes spécifiques utilisés par les marins ont pour objectif d’éviter toute ambiguïté et toute confusion au cours d’une navigation.

"Il y a beaucoup de gens qui se disent : tribord c’est à droite et bâbord et c’est à gauche. Ils finsissent par s'emmêler les pinceaux car ils sont positionnées dos au mât ou face au mât", m'explique Arnaud, ancien professeur de voile au centre nautique de Lorient. Il ajoute "bâbord et tribord, c'est culturel ! Quand on fait de la voile, il faut connaître ces termes."

On peut déduire de cela que bâbord et tribord possèdent la qualité d’être plus précis que “gauche” et “droite”. Ils désignent, en effet, un côté du bateau lorsqu’on se trouve dans une direction précise, il est donc impossible de se tromper ! À l’inverse, si vous êtes positionnés en direction de la poupe du bateau (l’arrière) et qu’un membre de votre équipage vous demande de vous positionner à “gauche” (et non à “bâbord”), vous aurez sûrement le réflexe de vous décaler sur votre gauche, vous serez ainsi positionnés à tribord et non à bâbord. Vous comprendrez donc qu’une bonne communication est la clé pour une navigation réussie, et celle-ci nécessite l'utilisation du vocabulaire marin !

D’autres expressions similaires sont à connaître si vous souhaitez parler comme un marin. Par exemple, “amure” étant la position d’un bateau en fonction du vent, on dit “à bâbord amures” pour signifier que le bateau reçoit le vent par bâbord, et “à tribord amures” pour signifier que le bateau reçoit le vent par tribord. Ces termes sont également importants à connaître, car ils permettent de déterminer les règles de priorités des bateaux en mer. Je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous pour en savoir plus !

Comprendre bâbord-tribord et les priorités en mer (Vidéo de Carantec Nautisme)

4. Comment s'en souvenir ?


Connaître la signification des termes marins est primordial si vous souhaitez passer votre permis bateau et améliorer votre CV nautique. Chacun est libre de trouver son moyen mnémotechnique pour différentier bâbord et tribord et s’en souvenir. Je vous ai tout de même concocté une petite liste des meilleures façons de se rappeler la signification et de les différencier !

  • Pour Arnaud, ancien professeur au centre nautique de Lorient, le plus simple est de penser aux voyelles : "Dans bâbord y a un "a" comme dans gauche, et dans tribord y a un "i" comme dans droite. Pour moi c'est le moyen le plus facile de s'en souvenir !", m'explique-t-il.
  • Pour vous souvenir de bâbord et tribord, utilisez le mot “batterie” ! Avec le préfixe “ba” faisant allusion à bâbord et le suffixe “tri” faisant allusion à tribord. Vous vous souviendrez que bâbord correspond au côté gauche lorsqu’on se positionne en direction de la proue d’un bateau et tribord, le côté droit.
  • Utilisez le mot bateau en anglais : “boat”. La première lettre “b” comme bâbord est à gauche du mot et la dernière lettre “t” comme tribord est à droite du mot.

deux voiliers en pleine navigation
Deux voiliers en pleine navigation en mer (Photo Adobe Stock)
Besoin d’un Conseil ?
Scarlett, experte de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.