Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

co-navigation

Qu'est-ce que la co-navigation ?


   Par Agathe LAMIGEON

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Amoureuse de ma Côte Basque, j'ai rejoint Filovent en 2022 pour allier ma passion pour les voyages avec mon amour pour l'écriture."


Temps de lecture : 5 minutes

 

Les sociétés et les mentalités évoluent en cherchant toujours plus d’alternatives pour protéger l’environnement. De là est né ce que l’on appelle l’économie collaborative, qui correspond au partage et à la mutualisation des biens et services.

Cette consommation collaborative s’est étendue au monde des transports, avec des entreprises de covoiturage comme BlaBlaCar, permettant la mise en relation de passagers et de conducteurs, pour aller d’un point A à un point B.

L’idée s’est propagée au monde du nautisme avec ce que l’on appelle la co-navigation. Dans cet article, je vais tout vous expliquer sur cette nouvelle pratique à la mode qui est non seulement avantageuse pour les vacanciers, mais aussi pour les plaisanciers.

 

Sommaire

 

  1. Qu’est-ce que la co-navigation ?
  2. Les avantages de la co-navigation
  3. Les règles à respecter


1. Qu’est ce que la co-navigation ?

 

Le principe

 

La co-navigation, aussi appelée “cobaturage”, fonctionne exactement comme le covoiturage, à la seule différence que cela se passe sur l’eau ! Le principe est simple, il s’agit de plateformes permettant la mise en relation de plaisanciers particuliers et de vacanciers pour établir des programmes de sortie en mer, pour naviguer à moindre frais et partager les coûts. C’est exactement le même principe que la bourse aux équipiers, mais centralisé et surtout amélioré et modernisé ! Cette mise en relation est rendue possible par des sites web ou plus récemment, par des applications sur le téléphone.

 

Le principe du cobaturage expliqué par l’entreprise du même nom (vidéo YouTube)

 

Les différents critères de choix

 

Contrairement à un covoiturage, vous ne faites pas du cobaturage seulement pour vous rendre d’un point à un autre, mais pour vivre une expérience de navigation. Vous ne choisissez donc pas seulement le trajet, mais aussi un ensemble d’autres critères.

"Nos adhérents sur l’ensemble des côtes françaises proposent des sorties à la journée, ou à la demi-journée. Mais on peut aussi trouver des propositions sur un week-end prolongé, sur une semaine, ou voire un mois”, explique Karine Gras, la fondatrice de la plateforme “Naviguer Malin”.

En fonction de vos compétences en termes de navigation, mais surtout en fonction de vos envies, vous pouvez choisir de partir plutôt pour une croisière sportive ou pour une croisière détente. Un novice en navigation peut choisir une navigation sportive pour se challenger et apprendre, et un navigateur aguerri peut choisir de se détendre en se laissant porter.

Vous pouvez bien évidemment choisir le type de bateau. Les personnes n’ayant pas l’habitude de naviguer préféreront sûrement un catamaran, car plus stable qu’un monocoque, pour éviter le mal de mer.

Le dernier critère que vous pouvez choisir est les personnes qui naviguent avec vous ! Comme sur les sites de covoiturage, vous devrez remplir votre profil. “Vous devez y présenter votre façon de naviguer, mais aussi vos qualités maritimes et humaines”, explique Antoine Penot, le créateur de "Vog’Avec Moi". Regardez donc les points en commun pour passer un bon moment avec quelqu’un qui vous ressemble ! De même, les propriétaires de bateaux ainsi que les passagers se notent entre eux à la fin de leur virée en laissant un commentaire, ce qui aide à faire le bon choix.

 

co-naigateurs prennent un verre
Montez à bord d’un bateau à moindre frais ! (photo Adobe Stock)

 

2. Les avantages de la co-navigation

 

Les avantages pour le vacancier

 

Ce serait mentir de dire que vous n’avez jamais rêvé de prendre le large en voyant tous ces bateaux en bord de mer. Vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter un bateau, ou même la location d’un bateau, et renoncez donc à vos rêves. La co-navigation apparaît comme la solution pour vous faire vivre les vacances que vous désirez.

 

  • Vous n’avez pas besoin de permis bateau ;
  • Vous pouvez barrer sans forcément être propriétaire d’un bateau ;
  • Vous n’avez pas besoin d’un gros budget ;
  • Vous apprenez à moindre frais les basiques de la voile, mais à ne pas confondre avec une école de voile ! ;
  • Vous rencontrez des personnes qui ont la même passion que vous.

 

couple à la barre du bateau
Prenez la barre et les conseils du skipper lors de votre co-navigation ! (photo de clients Filovent)

 

Les avantages pour le plaisancier

 

En France, un million de bateaux de plaisance sont recensés, selon France Télévision, mais malheureusement, la majorité ne quitte presque jamais le port. Les frais d’entretien d’un bateau sont extrêmement chers et la plupart du temps, il est difficile pour les propriétaires de bateaux d’assumer ces coûts.

 

  • Vous partagez les frais de la sortie et pouvez donc rembourser vos frais de carburant, d’usure de voile, etc. ;
  • Certaines navigations sont trop “lourdes” pour être supportées en solitaire ;
  • Vous pouvez partager vos connaissances avec des novices ou en apprendre toujours plus avec d’autres personnes expérimentées ;
  • Vous côtoyez des personnes avec la même passion et la même envie de naviguer et ne naviguez plus seuls. “Les propriétaires ont parfois du mal à motiver leur famille ou leurs amis, et quand ils voient l’enthousiasme de gens qui traversent la France pour embarquer sur leur bateau, ils sont heureux", confie Antoine Penot.

 

La co-navigation est avantageuse à la fois pour les passagers, mais aussi pour les propriétaires de bateaux ! (vidéo YouTube)

 

3. Les règles à respecter

 

Les devoirs du plaisancier

 

La co-navigation fait partie de l’économie collaborative et n’est aucunement un commerce de transport de passagers. Le montant payé par les passagers doit juste couvrir les frais générés par la sortie, divisés par le nombre de personnes à bord, sans que le chef de bord en tire profit. Les prestations déguisées sont un délit et donc punies par la loi.

”Ce n'est pas du tout un business, l’idée n’est pas que le plaisancier gagne de l’argent, mais de partager les frais”, insiste Isabelle Martinet.

Concernant les croisières s'étendant sur plusieurs jours, les frais de nourriture, de nettoyage du linge inclus comme les couchettes, les dépenses d'électricité et les coûts des ports doivent également faire partie de la cagnotte commune.

Il est important de noter que les frais partagés ne prennent pas en compte la part du chef de bord. Il ne doit bénéficier d'aucune forme de rémunération.

Si le revenu généré dépasse les frais dépensés, il sera ainsi imposé, pour ne pas faire une concurrence déloyale aux loueurs de bateaux professionnels.

Le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire a fait paraître les règles à respecter pour la co-navigation en France sur son site.

 

Les devoirs du vacancier

 

Si le plaisancier doit remplir ses devoirs, le vacancier doit toujours se mettre dans une situation dans laquelle il sera en sécurité. En tant que vacancier, vous devez respecter un certain nombre de règles avant de monter à bord d’un bateau pour faire de la co-navigation.

 

  • Vous devez vérifier que le skipper dispose bien des certifications requises pour naviguer, comme du permis bateau ;
  • Vous devez vérifier que le bateau est dans un bon état ;
  • Vous devez vérifier que tout le matériel de sécurité est en état, visible et accessible ;
  • Vous devez demander au skipper de vous expliquer les règles et le fonctionnement du matériel de sécurité avant le départ, s’il ne le fait pas de lui-même ;
  • Vous devez, vous aussi, consulter les conditions météorologiques afin de raisonner le skipper s’il souhaite hisser les voiles lors de trop mauvaises conditions.

 

famille sur un bateau
Respectez bien les règles pour une co-navigation réussie ! (photo de la famille Martin, clients Filovent)

 

Besoin d’un Conseil ?
Alix, experte de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.