Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Vue aérienne de Bora et son lagon

Le lagon de Bora Bora : déconnexion et dépaysement assurés


   Par Lise Athimon  Lise Athimon

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages, j’ai rejoint Filovent pour approfondir et partager mes connaissances sur la voile et l’univers du nautisme."

 

Maeva ! Je n’ai pas de collier de fleur de Tiaré ou d’Hibiscus à vous offrir en cadeau de bienvenue, comme c’est le cas en Polynésie, mais j’espère répondre à toutes vos interrogations sur l’île de rêve qu’est Bora Bora. Chiffres clés et histoire de l’île, activités à ne pas manquer, et surtout informations sur le célèbre lagon de Bora, vous saurez tout !



Sommaire

  1. Bora Bora, le trésor polynésien
  2. Le lagon de Bora Bora
  3. Les activités à ne pas manquer lors de votre escale à Bora Bora


Bora Bora, le trésor polynésien


Petit point géographique

Au cœur du Pacifique Sud se dessine un large territoire émietté en une centaine d'îles et îlots : la Polynésie française. Parmi ces nombreuses îles, formées de 5 archipels, se trouve celui de la Société, qui accueille à l’est les îles du Vent et à l’ouest les îles Sous-le-Vent.



La carte de la Polynésie française et un aperçu de ses îles (Vidéo Youtube)


Bora Bora, ou plus simplement Bora, est une petite île de 38 kilomètres de superficie située au centre des îles Sous-le-Vent. Annexée par la France avec le reste des îles Sous-le-Vent en 1888, l’île est aujourd’hui connue pour ses hôtels luxueux sur pilotis et la beauté de son lagon. Sachez tout de même qu'il est possible d’aller à Bora Bora sans loger sur un bungalow sur pilotis, notamment en louant un catamaran en Polynésie.



La carte de Bora Bora (Carte Google Maps)


Si l’île est principalement connue pour ses richesses marines, Bora est également dotée d’une végétation luxuriante et de monts à la hauteur surprenante pour une si petite superficie. Le sommet de l’île, le mont Otemanu, est un ancien volcan culminant à 727 mètres. Aujourd’hui éteint et presque totalement submergé, Otemanu est devenu l’un des symboles de l’île.


Mont Otemanu
Le point culminant de l'île, le mont Otemanu (Photo Adobe Stock)



Une île entre Histoire et traditions


Si Bora est aujourd’hui synonyme de paradis terrestre, la perle du Pacifique a toutefois une histoire ponctuée par les guerres. Dans un premier temps, au sein de l’île, entre les différents clans, puis plus tard avec les îles voisines de l’archipel, ou encore plus récemment lors de la Seconde Guerre Mondiale, la guerre a marqué l’histoire de Bora Bora.


Entre 1942 et 1946, Bora fut investi par les Américains qui y installèrent une base militaire. Emplacement stratégique au cœur du Pacifique Sud, Bora n’a bien heureusement jamais été attaquée. De nos jours, des vestiges de la Seconde Guerre mondiale laissés par les Américains sont toujours visibles sur l’île : 8 canons, des poudrières, des postes de tirs, ou encore la première piste d'atterrissage internationale de Polynésie.

Canons de Bora Aéroport de Bora
À gauche, l'un des canons laissés par les Américains et à droite l’aéroport de Bora, situé sur le motu Mute (Photos Adobe Stock)



L’histoire de l’île est également marquée par la tradition, notamment orale. Lors de votre séjour à Bora, n’hésitez pas à demander des explications aux Polynésiens sur leurs coutumes et pratiques. En Polynésie, vous verrez par exemple de nombreuses femmes porter dans leurs cheveux une fleur de Tiaré. Sachez que selon son emplacement, cette dernière a une signification bien différente :

  • Portée à l’oreille gauche, la personne est engagée, mariée ;
  • Portée à l’oreille droite, la femme est célibataire ;
  • Portée aux deux oreilles, la personne est mariée mais tout de même disponible ;
  • Portée vers l’arrière, la femme est disponible immédiatement.


De même, si vous partez en excursion au milieu de la végétation luxuriante de Bora, vous tomberez peut-être sur les célèbres banians, arbres dotés de longues branches qui se transforment en racines. Ces derniers sont considérés comme sacrés par les Polynésiens, et servaient par le passé de sarcophages aux rois.

banian
Comme un air de déjà-vu ? Il paraîtrait que le banian aurait inspiré le film Avatar de James Cameron (Photo Adobe Stock)

 

Une escale à ne pas manquer lors de votre séjour en Polynésie


Si jamais, un jour, vous avez l’opportunité d’arpenter la Polynésie, que ce soit sur terre ou sur l’eau, ne manquez surtout pas l’île de Bora. Parfois considérée comme trop touristique et dénaturée, l’île regorge pourtant de trésors uniques. Ce n’est pas pour rien que l’île est appelée Mai te pora, “Créée par les dieux”, par ses habitants !


En ce qui concerne l’affluence touristique, Bora Bora est, certes, l’une des îles de Polynésie les plus visitées, toutefois cela reste dans des proportions raisonnables. Pour vous donner un ordre d’idée, l’île a accueilli un peu plus de 230 000 touristes en 2019 (source ISPF), soit presque le quart de la fréquentation du Louvre en un mois sur la même année !


Parmi les quelque 11 000 habitants de l’île en 2017, nous retrouvons les Polynésiens, qui vivent principalement de la pêche et du tourisme, ainsi que les popa’ā, les blancs expatriés, qui occupent généralement les postes de l’administration. Enfin, viennent les touristes, habitants pour quelques jours voire quelques semaines. Ils ne sont que peu mélangés avec le reste de la population car ils logent principalement sur les motus, petits îlots de sable blanc sur lesquels se sont installés les principaux hôtels de l’île.


Bora et ses bungalows sur pilotis
Les fameux bungalows sur pilotis de Bora (Photo Adobe Stock)



Le lagon de Bora Bora

Un lagon unique


Multiples nuances de bleu, collier de corail, fonds marins riches… le lagon de Bora Bora regorge de beauté. Il vous émerveillera à coup sûr ! Étendue d’eau peu profonde, le lagon de Bora est entouré d’un récif corallien qui protège l’île comme une digue. À l’intérieur du lagon, vous trouverez également de nombreux motus aux airs de carte postale avec leurs plages de sable blanc et leurs cocotiers. La plupart d’entre eux sont cependant privés : ils appartiennent aux hôtels de l’île voire pour certains à des particuliers.


Vue aérienne de l'île et son lagon
Vue aérienne du lagon avec en haut à gauche un aperçu de l'île et des motus (Photo Adobe Stock)



“Les dégradés de couleurs du lagon sont exceptionnels” m’affirme Tehani Perry du Comité de Tourisme de Bora, “d’autant que ce sont des couleurs qu’on ne retrouve pas dans les autres îles ! Une autre merveille à ne pas louper se situe au nord de l'île, au bord du motu Paahi : il s'agit du jardin de corail de Bora Bora et ses poissons multicolores."


Coraux de Bora
Le jardin de corail de Bora (Photo Adobe Stock)



Le lagon est doté de nombreux spots de snorkeling très intéressants. “Vous pourrez admirer assez facilement des raies manta.” Il est également possible de nager avec les raies pastenagues et léopard, ou encore avec des tortues marines ! À certains endroits, vous pourrez même avoir la chance de côtoyer des requins à pointe noire. Vous pouvez d’ailleurs consulter notre article sur les meilleurs spots de plongée en Polynésie pour plus d’informations.



Un aperçu du paradis (Vidéo Youtube)

 

Découvrir le lagon en voilier


“Découvrir Bora Bora en catamaran est idéal. Vous aurez tout le loisir de profiter du lagon et de ses fonds marins.” m’a confié Tehani. Vous pouvez choisir une location de bateau à Bora Bora pour quelques jours voire quelques semaines afin de profiter librement des îles Sous-le-Vent. Une autre solution qui s’offre à vous est de louer votre bateau depuis Raiatea. Pour ne rien louper, vous pouvez également choisir un itinéraire concocté à l’avance en sélectionnant une croisière à la cabine en Polynésie.



Un cadre idyllique pour votre prochaine navigation ! (Vidéo Youtube)



Pour entrer dans le lagon de Bora Bora, une seule solution s’offre à vous : la passe de Teavanui. Pas d’inquiétude, l’itinéraire est très bien balisé. Une fois à l’intérieur du lagon, il vous faudra être vigilant et rester dans le chenal, le lagon étant peu profond. Si vous préférez ne pas manoeuvrer vous-même le bateau, il vous est tout à fait possible de louer un voilier avec skipper et de vous laisser guider !


Une fois dans le lagon, vous aurez tout le loisir de profiter de son eau émeraude. À ne pas manquer : le snorkeling ! De nombreux choix de spots s’offrent à vous, toutefois le jardin de corail reste un immanquable ! Vous pouvez également aller voir l’instagrammable “I love Bora” écrit en corail quelque part dans les fonds marins du lagon…

 

Plongée à Bora Plongée à Bora    Fonds marins de Bora
Un avant-goût du snorkeling à Bora (Photos Adobe Stock)



Les activités à ne pas manquer lors de votre escale à Bora Bora


Las du snorkeling ? Voici une liste d’activités supplémentaire à ne pas manquer lors de votre séjour à Bora :

  • Tehani vous conseille de découvrir les mets polynésiens. “Pique-niquer sur un motu, les pieds dans l’eau, c’est vraiment à faire ! Vous découvrirez les spécialités de Tahiti et ses îles : le poisson cru au lait de coco “cuit” du jus de citron vert, ou encore le manioc, le taro, les bananes plantain, le tout cuisiné à l’aide des ahimā'as, les fours polynésiens où les ingrédients cuisent à l’étouffé enterrés dans le sable. C’est délicieux, ça fond dans la bouche !”


Mets polynésiens Mets polynésiens
Les mets polynésiens (Photos Adobe Stock)

 

  • Les couleurs du lagon valent également le coup d'œil quand ce dernier se pare de reflets roses orangés au coucher du soleil ! Si vous êtes à terre, le Yacht Club, le port de Vaitape ou encore la plage de Matira font partie des plus beaux spots ! Matira est par ailleurs une très belle plage, elle figure parmi notre top 5 des plus belles plages de Polynésie !

Plage de Matira
La plage de Matira (Photo Adobe Stock)

 

  • Plusieurs randonnées sont possibles sur l’île. D’après Tehani, “Les randonnées sont sympas, elles vous donnent un autre aperçu de l’île et surtout de très beaux points de vue sur le lagon.” Vous pouvez par exemple découvrir les canons laissés par les Américains, le mont Popoti ou encore la grotte Anau au pied du mont Otemanu. Pour partir à la recherche des légendes de l’île, privilégiez la randonnée organisée "La Vallée des Rois".

Intérieur de l'île
Vue sur le lagon depuis les hauteurs de l'ile (Photo Adobe Stock)

 

  • Si vous êtes arrivés en voilier, peut-être n’avez pas eu la chance d’observer Bora depuis le hublot de l’avion. Je vous propose de pallier ce manque en découvrant l’île en hélicoptère ! Le mieux est de réserver un vol en début de matinée pour maximiser vos chances d’avoir un ciel parfaitement dégagé. Vous pouvez également sélectionner un vol plus long pour survoler les îles alentour comme l’île de Tupai, célèbre pour sa forme en cœur.

Vue du ciel de l'île
Vue du ciel du lagon de Bora et de l'île (Photo 123RF)

 

  • Une dernière proposition d’activités à Bora Bora : une visite du centre de protection des tortues marines. L’île s’oriente depuis quelques années sur la préservation de ses richesses naturelles, et en particulier de la faune locale. Le centre, situé sur le motu Piti Aau dans le luxueux hôtel Le Méridien, accueille les tortues de mer blessées pour les soigner avant de les relâcher dans leur environnement naturel. Vous pourrez assister au nourrissage des tortues voire même nager avec elles.

Tortue marine
Une tortue marine dans le lagon de Bora (Photo Adobe Stock)



J’espère que cet article vous aura fourni quelques informations utiles sur cette île si célèbre, et surtout qu’il vous aura donné envie de partir l’explorer !


Remerciements

Je souhaite remercier Tehani Perry du Comité de Tourisme de Bora Bora pour ses précieux conseils !

Besoin d’un Conseil ?
Lili-Rose, experte de vos croisières
Besoin d’un Conseil ?
Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client


Location bateau : Quel est votre style de bateau ?

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.