• Bateau sans skipper
  • Avec skipper ou équipage
  • Location péniche
  • Croisière cabine
  • À la journée

Veuillez indiquer une destination pour lancer la recherche.

Les meilleurs mouillages sur l’Île de Porquerolles


  Par Thomas Kohler  Thomas Kohler

Rédacteur pour le magazine Filovent. "Amoureux des côtes normandes, j'ai rejoint l'équipe Filovent pour partager avec vous ma passion de la navigation en mer! "

 

”Au sud, une côte escarpée dominée par des falaises où se cachent quelques calanques qui se méritent. Au nord, ambiance caraïbes avec des plages de sable fin et eaux turquoises. Au centre, des plaines cultivées où s’étendent les collections végétales du conservatoire botanique.” ( Office de Tourisme d’Hyères)

 

Située à moins d’une heure de navigation en voilier d’Hyères, et à une demi-heure en bateau à moteur, l’Île de Porquerolles est l’endroit par excellence à découvrir lors de votre navigation en méditerranée le long des côtes varoises. Son statut de “Parc National français” lui permet de conserver son ample végétation de pins, ses plages de sable blanc, ses eaux turquoises et ses édifices à la griffe latine.

Dans cet article, nous découvrirons les 5 meilleurs mouillages de Porquerolles et les informations importantes afin de profiter de la beauté de la plus grande des “Îles d’Or”.

 

  1. La baie du Langoustier
  2. La Courtade
  3. La baie d’Alicastre
  4. L’anse de la Galère
  5. La Grand-Cale

 

 

1. La baie du Langoustier

 

La baie du Langoustier est située à l’extrémité ouest de Porquerolles. Elle est considérée comme le plus beau mouillage de l’Île et même du trio des îles d’Hyères. Elle séduit tous ses visiteurs grâce à son aspect sauvage et ses deux plages.

Vous pourrez admirer le fort du Grand Langoustier, ancienne base militaire datant du XVIIe siècle, aujourd’hui classé monument historique. Au nord de la presqu’île, la plage est de sable blanc et offre une vue sur le continent, tandis qu’au sud vous découvrirez une plage de sable rouge émanant des scories déversés lors de la construction du fort, appelée la plage noire. Contrairement aux autres plages, cette dernière n’attire pas les foules car elle se situe à plus d’une heure de marche du Port de Porquerolles; le cadre y est donc tranquille.

Les plongeurs pourront aussi pénétrer les profondeurs de la baie pour y visiter le sec de la Jaume Garde, seul site de l’île accessible aux débutants (coordonnées GPS :43.006965, 6.160870). Sur ce site, vous trouverez une épave d’un cimentier et les poissons qui l’occupent à 15 mètres de profondeur. Si vous souhaitez visiter le site, nous vous conseillons le Centre Mio Palmo Plongée situé sur le port d’Hyères, spécialiste depuis 1999.

 

Point pratique :

 

Pour mouiller, la réglementation oblige les skippers à se positionner à plus de 100 mètres de la plage. Nous vous conseillons de jeter l’ancre sur un banc de sable afin de maximiser la tenue du bateau. Bordée par la presqu’île et l’île du Petit Langoustier, vous serez protégé des vents de l’ouest, du sud et de l’est, ce qui rendra vos nuits plus calme.

Attention, ce mouillage, comme la plupart des mouillages de Porquerolles, est très fréquenté durant la haute saison (juin, juillet et août). L’afflux massif de visiteurs peut donc rendre le site moins agréable.

 

plage noire du Langoustier
Photo de la plage noire du Langoustier avec une vue sur le fort (Source : Adobe Stock)

 

2. La Courtade

 

La Courtade est la plus grande plage de Porquerolles. Elle est située à quelques centaines de mètres du port et est entourée d’une large forêt d’Eucalyptus. Sa longueur d’un kilomètre la rend plus accessible que la baie du Langoustier en pleine saison et vous évite de vous sentir entassé. La baignade y est très agréable grâce à la pointe de Béarlieu qui ne fait pas ressentir l’afflux de ferry la journée. Par ailleurs, une fois sur la plage, vous serez à une quinzaine de minutes du cœur de l’île et de ses commerces, idéal pour déjeuner. Il vous faudra aussi visiter le fort Sainte-Agathe construit en 1531 sous François Ier , qui offre une vue panoramique sur toute l’île et la côte hyéroise. Le moulin du bonheur, situé à quelques centaines de mètres du fort, est un moulin typique du Var qui se visite du mardi au dimanche, de juin à septembre, de quoi enchanter petits et grands!

 

Point pratique :

 

Vous devrez mouiller à plus de 300 mètres de la plage, la profondeur y est de 4 mètres. Lors du mouillage, faites néanmoins attention à ne pas abîmer la flore. La baie vous protégera des vents du sud et de l’est, ce qui rend ce lieu idéal pour y passer la journée. Cependant, nous vous invitons à vérifier les vents pour s’y installer la nuit.

 

plage de la Courtade
Photo de la plage de la Courtade depuis la pointe du Béarlieu (Source : Wikimédia Commons)

 

3. La baie d’Alicastre

 

Située à quelques minutes de la Courtade, au nord de l’île, la baie d’Alicastre vous donne accès à la plage Notre-Dame. La plage, composée de sable et de graviers, est réputée comme étant l’une des plus belles plages de France et du monde. Très étroite, elle mesure à peine 2 mètres de large mais sa longueur compense sa taille réduite. La visite du fort de l’Alicastre est incontournable. Ce petit fort en forme d’étoile à 8 branches du XVIIe siècle, restauré maintes fois, borde les côtes de la baie. Une légende raconte que le fort a hébergé le “masque de fer”, prisonnier légendaire sous Louis XIV, quelques jours lors de son transfert sur l’île Sainte Marguerite. Le fort est classé monument historique mais ne se visite malheureusement pas. Nous vous invitons aussi à vous rendre au Cap des Mèdes qui se situe à l’extrémité nord de l’île, à moins de 20 minutes de marche de la plage Notre-Dame. Vous pourrez contempler les petites falaises qui le composent.

 

Point pratique :

 

Le mouillage se fait à 300 mètres de la plage, le fond est composé de sable et de cailloux. Attention, il est interdit de mouiller sur la côte nord de la plage. Sur la baie, vous serez abrité des vents du sud et de l’est.

 

photo de la baie d'Alicastre
Photo de la baie d’Alicastre, avec sa plage et ses mouillages (Source : Flickr)

 

4. L’anse de la Galère

 

L’anse de la Galère est le lieu le plus sauvage que nous vous proposons dans ce top 5. Il est situé à l'est de l’île et vous offre la meilleure vue sur Port-Cros lorsque le ciel est dégagé. La crique héberge un large écosystème, idéal pour y nager avec masques et tubas et y découvrir des milliers de poissons. Attention tout de même aux méduses en haute saison. La plage est néanmoins difficile d'accès et composée de cailloux.

 

Point pratique :

 

L’anse est protégée uniquement par l’ouest. Nous vous conseillons de vous y rendre lorsque le vent méditerranéen est calme ou qu’il vient de l’ouest afin que votre mouillage soit agréable. Attention lorsque vous mouillez de ne pas être trop près de la côte car la tenue y est mauvaise.

 

anse de la Galère
Photo des falaises de l’anse de la Galère (Source : Navily)

 

5. La Grand-Cale

 

Le mouillage de la Grand-Cale est au Sud de Porquerolles. Il se situe face aux falaises et ne donne pas accès à une plage. La baie est sauvage est calme et vous offre des eaux turquoise parfaites pour la plongée en apnée. Le fond est stable mais profond ce qui favorise une meilleure tenue. Vous apercevrez par ailleurs le phare du cap d’arme, construit en 1830, qui fût sauvé de la destruction en 1944 et qui est aujourd’hui classé monument historique.

 

Point pratique :

 

La Grand-cale est protégée des vents du nord et de l’ouest. Cependant, elle peut être dangereuse en cas de vents du sud supérieurs à 30 nœuds marins ( environ 55 kilomètres par heure).

 

Mention spéciale !

 

Dans ce top 5, nous n’avons pas sélectionné le mouillage de l’Anse du Bon Renaud. Ce dernier est situé à l’est du port et vous offre une très belle vue sur la plage d’argent qui est l’une des plus belles de l’île. Néanmoins, cette anse de 500 mètres de large est très (trop) fréquentée en haute saison ce qui peut rendre le mouillage désagréable. En effet, plusieurs skippers se plaignent du bruit et de la difficulté à quitter le mouillage durant la période de juillet-août. Par ailleurs, les passages constants des ferrys venant du continent la journée peuvent déranger. Nous vous conseillons donc de mouiller ici en dehors de cette période, ce qui vous permettra de mieux apprécier sa splendeur!

 

photo de l'anse du bon Renaud
Photo de l’anse du bon Renaud (Source : Adobe Stock)

Besoin d’un conseil ?
Thomas experte de vos croisières
Le prénom est requis
Le nom est requis
L'adresse mail est requise
Le Numero de téléphone est requis
×
×
Avec Thomas expert de vos croisières