Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Bormes les Mimosas

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Ismael, expert de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Bormes les Mimosas : Quel est votre style de bateau ?

Bormes les Mimosas - Nos conseils pour votre croisière



   Par Anaïs BEDE 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée de voyages, mes vacances riment toujours avec sortie en bateau !"

 

Le 13 Août 2021

 

Temps de lecture: 5 minutes

 

 

En bref

 

Les immanquables : Porquerolles et Port-Cros, les bijoux des îles d'Hyères

Les bonnes adresses : Le "Mas du Langoustier" à Porquerolles pour profiter de la belle vue sur la mer

Les découvertes : Le port du Lavandou et le mouillage à la plage de la Douane sur la presqu'île de Taillat si votre croisière dure 2 semaines

 

 

Sommaire

 

1- Les informations pratiques pour votre location de bateau au départ de Bormes-les-Mimosas

2- Que faire au village de Bormes-les-Mimosas ?

3- Où naviguer au départ du port de Bormes-les-Mimosas ?

4- Les meilleurs ports, mouillages et plages au départ du port de Bormes-les-Mimosas

5- Quels itinéraires suivre lors de votre navigation ?

 

 

 

 

“On nageait au milieu des poissons, il y en avait beaucoup, ce qui m’a surpris car on était assez près de la plage, les couleurs étaient magnifiques”. Voici les mots de Cécile Doutriaux, client Filovent, quand il m’a décrit le meilleur souvenir de sa croisière au départ de Bormes-les-Mimosas qu’il a eu sur la plage du Langoustier à Porquerolles. Pour avoir la chance de vivre la même expérience et de découvrir les splendeurs de la Méditerranée, il ne vous reste plus qu’à louer un bateau en France Méditerranée ! 

 

Eric Finel sur un Dufour 350 GL
Eric Finel en pleine navigation sur un Dufour 350 GL (photo de Cécile Doutriaux)

 

1- Les informations pratiques pour votre location de bateau au départ de Bormes-les-Mimosas

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Au départ de Bormes-les-Mimosas, ce sont majoritairement des monocoques qui sont loués.

Le tableau ci-dessous vous donne un ordre de grandeur des prix moyens des bateaux. Ces prix peuvent changer en fonction de la saison, des disponibilités, du modèle, de l'ancienneté du bateau...

 

Type de bateau Haute Saison
Juillet et Août
Moyenne Saison
Mai, Juin et Septembre
Basse Saison
Avril et Octobre
Monocoque (2 cabines) 2 000 € 1 500 € 1 300 €
Monocoque (3 cabines) 3 000 € 2 200 € 1 800 €
Catamaran (entre 30 et 40 pieds) 4 500 € 3 250 € 2 500 €
Catamaran (entre 40 et 50 pieds) 6 000 € 4 000 € 3 000 €

 

Le port de Bormes-les-Mimosas

 

Le port de plaisance de Bormes-les-Mimosas est situé au Sud-Est du village. Sur place, voici les services dont vous pourrez bénéficier : électricité sur quai et ponton, Wifi, sanitaires, douches, aire de carénage, carburant...

 

Nos principaux partenaires sur place

 

Voici la liste de nos principaux partenaires qui louent des bateaux au départ du port de Bormes-les-Mimosas :

  • Kiriacoulis a été fondé en 1986 et est implanté à Athènes. Ce loueur est compétitif au niveau du prix à la location, vous permet de commencer votre location un dimanche et est flexible au niveau des durées de location (possibilité de louer pour 10 jours par exemple). Au départ de Bormes-les-Mimosas, ce loueur dispose de monocoques (Oceanis, Sun Odyssey) et de catamarans (Bali, Lucia) ;
  • Open Sail SAS est un loueur professionnel implanté à La Rochelle et est spécialisé dans la location de bateaux performants. Au départ de Bormes-les-Mimosas, ce loueur propose uniquement des monocoques (Pogo, RM).

 

2- Que faire au village de Bormes-les-Mimosas ?

 

Contrairement à d’autres bases de départ, comme Port Pin Rolland, cela vaut le coup de visiter Bormes-les-Mimosas. Pour Thierry, “Bormes-les-Mimosas est vraiment un joli petit village typiquement provençal".

Sur place, c’est avant tout une parenthèse historique qui vous attend. En déambulant dans le cœur médiéval du village, vous tomberez nez-à-nez avec de belles architectures. C’est le cas de la chapelle Saint-François-de-Paule construite en 1560 en hommage à Saint-François de Paule qui aurait délivré Bormes-les-Mimosas de la peste ou encore de l'église Saint-Trophyme d’inspiration romane. À quelques pas de ces lieux religieux, vous pourrez vous arrêter au musée d’Arts et d’histoire situé dans un bâtiment du XVIIe siècle et créé en 1926 par le peintre Emmanuel-Charles Bénézit. Ce musée accueille de nombreuses peintures et sculptures du XIXe et XXe siècles.

Au-delà des visites historiques, vous pourrez bénéficier de beaux points de vue en vous rendant sur les hauteurs de Bormes-les-Mimosas. La chapelle Notre-Dame de Constance nichée à 324 mètres de haut ou encore le château des Seigneurs de Fos qui domine la cité médiévale offrent une vue panoramique sur la baie du Lavandou, Port-Cros, l'île du Levant et le cap Bénat.

Enfin, profiter des plages et des activités nautiques de toutes sortes (paddle, kayak, snorkeling…) fait aussi partie des incontournables de Bormes-les-Mimosas. Jacques Sornay conseille notamment de mouiller le temps du déjeuner à la plage de l’Estagnol au nord-ouest du Cap Bénat.

 

Bormes-les-Mimosas
Vue sur le village très provençal de Bormes-les-Mimosas (photo Adobe Stock)

 

 

3- Où naviguer au départ du port de Bormes-les-Mimosas ?

 

Grâce à la localisation idéale de ce port moderne, les itinéraires de croisière sont multiples. Dans les prochaines lignes, vous aurez un aperçu des richesses méditerranéennes que vous pourrez découvrir avec votre bateau loué au port de Bormes-les-Mimosas.

Fort de Brégançon

Un des premiers arrêts à effectuer est le Fort de Brégançon, au sud de Bormes-les-Mimosas. Depuis 1968, ce fort est le lieu officiel de villégiature du Président de la République Française. Même si vous ne le croiserez pas lors de votre visite, vous pourrez néanmoins voir l'influence qu'ont eu les divers Chefs d’Etat sur ce lieu. Pour être sûr d'avoir une place, pensez à bien réserver vos tickets à l’avance soit sur Internet soit directement à l’office du tourisme de Bormes-les-Mimosas.

 

Port-Cros

Au sud du port de Bormes-les-Mimosas (7 milles nautiques), Port-Cros doit faire partie de votre itinéraire de navigation. “À Port-Cros, vous ferez des promenades sur des sentiers improbables au milieu d’une biodiversité exceptionnelle et protégée “, comme me l’a confié Jacques Sornay.

L’île étant classée comme Parc National depuis 1963, la préservation des richesses végétales (chênes, pinèdes, maquis...) et aquatiques est alors au centre des préoccupations. C’est dans cet esprit que le parcours sous-marin de La Palud a été mis en place. En nageant de bouées en bouées placées le long du parcours, vous pourrez lire les panneaux explicatifs qui vous décrivent la faune et la flore maritimes présentes sur l'île. Les fonds marins méditerranéens n’auront alors plus de secrets pour vous !

La bonne adresse partagée par Cécile est le restaurant “L’Anse de Port-Cros” qui sert de bons plats de poissons, notamment de la dorade.

 

Vue aérienne sur Port-Cros
Vue depuis le ciel sur Port-Cros (photo du laboratoire photo MIC à Hyères)

 

Porquerolles

Porquerolles, au sud ouest du port de Bormes-les-Mimosas (20 milles nautiques) fait aussi partie des destinations phares lors de votre croisière. Située à l’ouest des îles d'Hyères, vous pourrez découvrir cette île de diverses manières : en louant un vélo, en empruntant les nombreux sentiers de randonnée ou en faisant le tour de l'île grâce à votre location de voilier.

Porquerolles fait partie des coups de cœur de Philippe : “c’est un vrai petit bijou du Sud, un village sauvegardé et facilement accessible pour un équipage qui a l’habitude de faire de la navigation côtière" et d’Antoine : “on peut facilement faire le tour de l'île et la découvrir en profondeur. La forêt de pins parasols et d'eucalyptus, les vignes et les champs sont très appréciables en été quand il fait chaud“. Au Sud de Porquerolles, le phare du Cap d’Arme datant de 1830 est un incontournable de l'île. Même s’il est fermé au public, il offre un magnifique point de vue sur une grande partie de Porquerolles : les collines du Langoustier, le fort Sainte-Agathe, et les falaises du sud.

Pour vous restaurer, n'hésitez pas à vous rendre aux bonnes adresses partagées par Philippe et Antoine : “Le Glacier Porquerollais” à côté du port et le “Mas du Langoustier” à l'ouest de l'île qui offre une belle vue sur la mer.

 

Façade nord de Porquerolles
Vue depuis la Pointe Béarlieu sur la façade nord de Porquerolles (photo de Stéphane Fievet)

Archipel des Embiez

A l’ouest du Cap Sicié et à 45 milles nautiques de Bormes-les-Mimosas, l'archipel des Embiez se compose de cinq îles : l'île des Embiez, l'île du Grand Rouveau, l'île du Petit Rouveau, l'île du Grand Gaou et l'île du Petit Gaou.

L'île des Embiez est la plus grande de l’archipel et est la propriété de Paul Ricard depuis 1958. La diversité naturelle de cette île est ce qui vous surprendra le plus une fois sur place. Vous retrouverez un grand nombre de richesses naturelles caractéristiques des paysages du sud de la France : les vignes, les anciens salins, les criques sauvages, les vallons verdoyants, les pinèdes… C’est pour conserver la biodiversité de l’île et sensibiliser le grand public que Paul Ricard a fondé en 1966 l’Institut océanographique qui se trouve près du fort Saint Pierre.

 

Mouillage à l'île des Embiez
Coucher de soleil lors d'un mouillage à l'île des Embiez (photo de Stéphane Fievet)

Les îles du Grand Gaou et du Petit Gaou, situées en face de l'île des Embiez, sont toutes les deux accessibles grâce à des passerelles. Sur ces îles, c’est surtout la détente qui est au rendez-vous ! La zone maritime, située dans la continuité du port du Brusc jusqu’à l’île du Gaou, est doublement protégée par la zone Natura 2000 et le Conservatoire du Littoral pour préserver la faune et la flore marines diversifiées. Pour les navigateurs, cela signifie que jeter l'ancre et naviguer avec le moteur sont interdits.

Enfin, comme ses voisines, les îles du Petit Rouveau et du Grand Rouveau sont riches d’une faune et d'une flore exceptionnelles. La seule construction, au centre de l'île du Grand Rouveau, est un phare datant de 1861.

 

phare de l'île du Grand Rouveau
Phare de l'île du Grand Rouveau (photo de Stéphane Fievet)

 

Archipel de Lérins (60 milles nautiques de Bormes-les-Mimosas)

En face de la baie de Cannes et à l'est du massif de l’Estérel, cet archipel se compose de deux îles : l'île de Saint-Honorat et l'île de Sainte-Marguerite.

En empruntant les sentiers balisés de l'île de Sainte-Marguerite, qui vous emmèneront de l'étang du Batéguier à l’ouest jusqu'à la pointe de la Convention à l’est, vous découvrirez les richesses naturelles de l'île : pins, eucalyptus, chênes verts et espèces animales protégées. Le Fort Royal, situé sur la façade Nord, rappelle le passé historique de l'île. Ce fort a notamment servi de prison à plusieurs reprises après la Révolution et après la révocation de l'édit de Nantes.

L'île de Saint-Honorat, plus petite et au sud de l'île de Sainte-Marguerite, est, grâce à l'Abbaye de Lérins, un des premiers lieux de chrétienté en France car son premier monastère date du Ve siècle. Aujourd'hui, vous serez les invités des moines cisterciens qui vivent depuis 1869 dans l’abbaye située au sud de l'île. L’île de Saint-Honorat est aussi une oasis naturelle. C’est en vous promenant sur le sentier longeant la côte que vous serez entouré par l’acanthe (plante vivace) ou encore par les pins maritimes dont les troncs sont souvent déformés à cause du vent.

 

Abbaye de Lérins sur l'île de Saint-Honorat
Vue sur l'Abbaye de Lérins sur l'île de Saint-Honorat (photo Adobe Stock)

 

 

4- Les meilleurs ports, mouillages et plages au départ du port de Bormes-les-Mimosas

 

Mouillage à l'îlot de l’Ilon entre l'île de Saint-Honorat et l'île de Sainte-Marguerite

Parmi les îles du Lérins, Saint-Honorat est la plus petite et la plus au sud. Le mouillage à l'îlot de l’Ilon, a particulièrement marqué Philippe : “ce mouillage est exceptionnel : entre l’abbaye, la baignade, le fait d'être bien protégé et le côté sauvage du paysage”. Depuis le pont de votre bateau, vous pourrez à la fois admirer le coucher du soleil et avoir une vue directe sur l'Abbaye de Lérins classée monument historique.

 

Mouillage à la plage de la Douane sur la presqu'île de Taillat

Bien que ce mouillage soit assez prisé par les plaisanciers pendant la haute saison, il vaut tout de même le détour ! Allongé sur votre serviette, vous profiterez depuis cette plage d’un beau panorama agrémenté de quelques rochers sur le Cap Taillat, merveille de la presqu'île de St Tropez. Pour Jacques Sornay, entre son côté sauvage et ses plages de sable blanc, la ressemblance avec un petit coin du sud de la Corse est flagrante ! Derrière la plage, vous trouverez la maison des Douanes construite sous Napoléon Premier et qui accueille aujourd’hui une exposition sur le Cap Taillat.

 

Port du Lavandou

Le port du Lavandou est "typiquement provençal" comme me l’a confié Jacques Sornay. Il déborde de vie entre ses nombreux commerces, bars, restaurants et bien sûr, comment ne pas les nommer, ses jeux de boules ! Si vous devez faire escale à un port, c’est celui-ci en priorité qu’il convient de choisir !

 

Les plages de Porquerolles

Les plages de Porquerolles sont à inclure dans le programme de vos vacances. Pour Stéphane, "on se croirait aux Maldives !".

La plage Notre Dame, à l'est du port de Porquerolles, est charmante et sauvage. La forêt d’eucalyptus qui longe cette plage offre un parfum caractéristique de la région et de l’ombre l’été.

 

Plage de Notre Dame à Porquerolles
Plage Notre Dame à Porquerolles, un incontournable de l'île (photo de Stéphane Fievet)

 

La plage du Langoustier et la plage noire du Langoustier se méritent, car situées à environ une heure de marche ou 30 minutes en bateau de Porquerolles, mais une fois sur place vous ne le regretterez pas ! Les eaux translucides rendent la baignade sur ces plages idéales : "on nageait au milieu des poissons, il y en avait beaucoup, ce qui m’a surpris car on était assez près de la plage, les couleurs étaient splendides", m’a raconté Cécile.

Enfin, avec la photo ci-dessous de la plage d’Argent, pas besoin de s’éterniser à la décrire ! Elle fait partie des coups de cœur de Cécile : "ses couleurs, son calme, son côté ouvert vers la mer et intime à la fois, en un mot cette plage est paradisiaque !". Pour Jacques Sornay : “la couleur qui tire vers le gris et la finesse du sable : c’est inimaginable. Je pense qu’il n’y a pas d'équivalent en Provence Alpes Côte d’Azur”.

 

Plage d'Argent à Porquerolles
Plage d'Argent à Porquerolles, une merveille pour les yeux ! (photo de Cécile Doutriaux)

 

 

5- Quels itinéraires suivre lors de votre navigation ?

 

Jacques Sornay, qui dirige SEMAPHORE360, loueur maritime professionnel à Toulon et partenaire Filovent de longue date, m'a suggéré deux itinéraires classiques au départ du port de Bormes-les-Mimosas.

 

Itinéraire d'Ouest - Distance totale parcourue : 96 milles nautiques

  • Jour 1 : port de Bormes-les-Mimosas → mouillage et déjeuner sur la plage de l’Estagnol située au Sud-Ouest du port de Bormes-les-Mimosas (7 milles nautiques)
  • Jour 2 : plage de l’Estagnol → Porquerolles (11 milles nautiques)
  • Jour 3 : Porquerolles → Saint-Mandrier-sur-Mer pour découvrir la rade de Toulon (17 milles nautiques)
  • Jour 4 : Saint-Mandrier-sur-Mer → passage du Cap Cicie avant d’arriver à l'île des Embiez (12 milles nautiques)
  • Jour 5 : l'île des Embiez → mouillage à la Badine situé sur la presqu'île de Giens et protégé du Mistral (30 milles nautiques)
  • Jour 6 : presqu'île de Giens → Port-Cros (11 milles nautiques)
  • Jour 7 : Port-Cros → port de Bormes-les-Mimosas (8 milles nautiques)

 

Itinéraire d'Est - Distance totale parcourue : 121 milles nautiques

  • Jour 1 : port de Bormes-les-Mimosas → mouillage et déjeuner derrière la Cap Taillat, un des trois cap de St Tropez (16 milles nautiques)
  • Jour 2 : Cap Taillat → port Grimaud qui est moins fréquente que celui de Saint-Tropez (15 milles nautiques)
  • Jour 3 : port Grimaud → mouillage et déjeuner dans une crique du Cap du Dramont (vue sur le massif de l’Esterel) (18 milles nautiques)
  • Jour 4 : Cap du Dramont → mouillage entre l'île de Saint-Honorat et l'île Sainte-Marguerite ou en cas de Mistral nuit au Port d’Antibes directement (13 milles nautiques)
  • Jour 5 : l'île de Lérins → nuit au vieux port de Saint Raphaël (22 milles nautiques)
  • Jour 6 : port de Saint Raphaël → port de Bormes-les-Mimosas (37 milles nautiques)

 

Il conseille ces deux itinéraires pour un équipage amariné. Si vous préférez les croisières avec un rythme moins soutenu, privilégiez plutôt la découverte des îles d'Hyères avec votre bateau loué depuis Bormes-les-Mimosas.

 

Remerciements

Je souhaite remercier Cécile Doutriaux, Jacques Sornay, Thierry Martin, Philippe Beguerie, Antoine Chaussade et Stéphane Fievet pour leurs témoignages et leurs photos qui illustrent à la perfection mon article.

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Marina
Ismael
François
Lina
Pierre
Iñaki

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.