Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location
Bateau
Propriano

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Stefano, expert de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Propriano : Quel est votre style de bateau ?

Propriano - Nos conseils pour votre croisière



   Par Lila Kergall 

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Passionnée par la planche à voile, le surf et la mer depuis petite, je ne rate jamais une occasion pour prendre le large !"

 

Le 31 janvier 2022

 

 

 

En bref

 

Quand partir ? Il est conseillé de partir entre le 15 mai et le 30 septembre. Les conditions de navigation, la température de l’air et de l’eau y sont les plus agréables.

Les particularités : Des eaux turquoise, des plages de sable fin, les rencontres avec les dauphins et les baignades au milieu des poissons.

Les plus beaux mouillages : Campomoro et ses dauphins, la Roccapina gardée par son Lion de granit, les îles Lavezzi et ses criques paradisiaques.

 

 

Carte des zones de navigations dans en Corse

Carte des zones de navigations dans en Corse (cliquable)

Sommaire

 

  1. Les informations pratiques pour votre location de bateaux depuis Propriano
  2. Que faire à Propriano ?
  3. Où naviguer au départ de Propriano ?
  4. Les plus beaux mouillages au départ de Propriano
  5. Quels itinéraires suivre pour votre navigation ?
  6. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

 

"Propriano est une des meilleures bases de départ en Corse. Elle est idéale, car il y a toutes les plus belles plages du Sud de l’île juste à côté. Il y a beaucoup de beaux endroits pour naviguer !”. Voici les mots de Jérôme Lambert, habitué des croisières dans le Sud de la Corse au départ de Propriano.

Située au fond du golfe de Valinco, à mi-chemin entre Ajaccio au Nord, et Bonifacio au Sud, la ville de Propriano est une base de départ idéale pour la location d’un bateau en Corse. Bien qu’une seule croisière ne suffise pas pour tout voir, vous pourrez découvrir en une semaine quelques-unes des merveilles de l’île de Beauté. Laissez-vous guider par nos conseils pour savourer pleinement votre aventure au cœur de la mer méditerranée !

Cet article vous donnera un avant-goût de ce que le Sud de la Corse a à vous offrir : points d’intérêts, meilleurs mouillages, plages paradisiaques, roches et falaises emblématiques.

 

Benoît sur son bateau au départ de Propriano en Corse pendant le coucher de soleil
Photo de Benoît Auger au coucher du soleil lors de sa croisière au départ de Propriano (Photo de Benoît Auger)

 

1. Les informations pratiques pour votre location de bateaux depuis Propriano

 

Louer un bateau à Propriano : avec ou sans skipper ?

 

Filovent vous propose de louer un voilier ou un catamaran au départ de Propriano avec ou sans skipper ! Voici quelques informations utiles :

 

Avec skipper Sans skipper
  • Idéal si vous voulez que votre navigation rime avec vacances
  • Le skipper prend en charge la navigation et vous montrera les meilleurs endroits
  • Aucun permis ou CV nautique nécessaire
  • Idéal si vous connaissez bien le Sud de la Corse
  • Brief avant le départ avec le chef de base
  • Le permis bateau n’est pas obligatoire pour skipper un voilier
  • Vous devrez remplir votre CV nautique justifiant d’une expérience suffisante

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Voici un tableau présentant une estimation des prix moyens des différents types de bateaux que nous proposons au départ de Propriano pour une location d’une semaine. Ces prix peuvent varier en fonction des modèles du bateau, de l’ancienneté du bateau et de la saison. 

 

Type de bateau Haute Saison
Juillet et Août
Moyenne Saison
Mai, Juin et Septembre
Basse Saison
Avril et Octobre
Monocoque (2 cabines) 2 000 € 1 500 € 1 000 €
Monocoque (3 cabines) 3 000 € 2 000 € 1 800 €
Monocoque (4 cabines) 4 500 € 4 000 € 3 000 €
Catamaran (entre 30 et 40 pieds) 5 500 € 3 000 € 2 000 €
Catamaran (entre 40 et 50 pieds) 7 500 € 3 500 € 3 000 €

 

Le port de Propriano

 

Surplombé par ses hautes maisons colorées et protégé des vents dominants, le port de plaisance et de pêche de Propriano se situe au cœur de la ville. Il peut accueillir 500 bateaux, dont 100 places dédiées aux plaisanciers de passage pour une ou deux nuits. La majorité des commerces, restaurants et bars se trouvent le long du port, sur l’avenue Napoléon III, vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin !

De nombreux services y sont également proposés : électricité, eau, toilettes, douches, laverie, restaurants, bar, supermarchés, distributeurs de billets et bureau de poste.

Bateaux amarrés au port de Propriano
Bateaux amarrés au joli port de Propriano (photo Adobe Stock)

 

Nos partenaires sur place

 

Voici la liste de nos principaux partenaires qui louent des bateaux au départ de Propriano :

 

  • Dream Yacht Charter a été fondé aux Seychelles en 2000 et a pour vocation de faire découvrir à tous la liberté de naviguer sur l’eau ! Le loueur propose aujourd’hui près de 1000 bateaux dans une soixantaine de destinations, dont 33 au départ de la base de Propriano. Très apprécié des clients Filovent, la base de Dream Yacht Charter à Propriano obtient une note de satisfaction générale de 17/20. Vous trouverez votre bonheur entre les différents modèles de monocoques (Oceanis, Sun Odyssey, Sun Loft, Dufour) et de catamarans qu’ils proposent (Bali, Lagoon, Nautitech, Helia, Saona, Astrea).

 

  • Corse Catamaran a été fondé il y a 10 ans et est spécialisé dans la location de multicoques en Corse. Le service sur mesure que propose ce loueur est également très apprécié par les clients Filovent puisqu’il obtient une note de satisfaction moyenne de 16/20 à Propriano. Corse Catamaran propose au départ de cette base différents modèles de catamarans (Lagoon, Bali), et de trimarans (Neel).

 

  • Kiriacoulis est un acteur du secteur du yachting et de la croisière depuis 1980. Ce loueur grec dispose de 400 bateaux de tout genre au départ de 26 bases dans le monde. Leur objectif est de toujours satisfaire leurs clients en termes de service, d’organisation et de rentabilité. Kiriacoulis met à disposition 24 bateaux au port de Propriano : monocoques (Oceanis, Sun Odyssey, Bavaria, Dufour), catamarans, (Astrea, Bali, Lucia, Lagoon, Nautitech). Avec une note de 14/20 pour la base de Propriano, ce loueur se positionne à la troisième place en termes de satisfaction, mais reste un partenaire fiable !

 

2 - Que faire à Propriano ?

 

Explorer Propriano et ses alentours

 

Propriano reste une petite ville en Corse qui est facilement explorable à pied. Vous pourrez prendre le temps de visiter l’église Notre Dame de la Miséricorde, et de vous balader dans les petites rues. Vous pouvez aussi profiter d’une promenade sur le port de plaisance et tout le long de la jetée de palmiers jusqu’au Scoglio Longo, phare surplombant Propriano de ses 17 mètres de haut.

Si vous disposez de plusieurs jours avant d’embarquer pour votre croisière, n’hésitez pas à explorer les sites historiques du territoire. Les vallées du territoire du Sartenais Valinco Taravo regorgent de villages corses authentiques en bord de mer et dans les hauteurs. Au Sud de Propriano, les vestiges préhistoriques et archéologiques à proximité de Sartènes sont un vrai musée à ciel ouvert ! Vous pourrez y découvrir les alignements de Cauria ainsi que le site archéologique de Filitosa, classé monument Historique.

Enfin, pour les amoureux de la nature, vous trouverez votre bonheur aux piscines naturelles de Zoza. Pour y accéder, rendez-vous à Sainte Lucie de Tallano. Il faudra ensuite marcher un peu et vous serez fraîchement récompensés par une baignade dans une eau claire et douce !

Equipage de Benoît Auger au cours de leur croisière au départ de Propriano
Activité paddle pour l'équipage de Benoît au cours de leur croisière au départ de Propriano (Photo de Benoît Auger)

 

Profiter des plages de Propriano : baignade et bronzette assurées !

 

À seulement 5 minutes à pied du centre se trouvent les deux plages principales de Propriano. À droite du port de plaisance, vous trouverez la plage de Mancinu et à gauche, la plage surveillée du Lido. Pour les adeptes d’activités nautiques, rendez-vous au centre nautique Valinco. Celui-ci vous proposera une multitude d’activités pour adultes et enfants. En continuant votre route, après la plage du Lido, marchez pieds nus sur le sable blanc et chaud de la plage de Puraja. Puis, encore plus au Sud, la plage de Capu Lausuru vous offrira une vue panoramique, de Porto Pollo à la pointe de Campomorro. Cette dernière s’étend sur 3,5 kilomètres de sable et fait partie des plages les plus sauvages de la station balnéaire.

 

3. Où naviguer au départ de Propriano?

 

Le golfe d’Ajaccio

 

À environ 5 heures de navigation au Nord de Propriano, Ajaccio, capitale de la Corse est atteignable après la traversée de son golfe et possède deux ports. Au Sud-Est, le port Tino-Rossi dispose de 300 places dont 150 réservées aux plaisanciers dont les bateaux ne dépassent pas 10 mètres. Le port Charles Ornano plus au Nord, peut accueillir 850 bateaux dont 40 réservés pour les plaisanciers. Une location de bateau à Ajaccio est également un bon moyen de découvrir la côte Ouest de la Corse.

Si vous y restez quelques jours, la ville vous offrira divers lieux culturels à visiter. Nous conseillons aux passionnées d’Histoire de se rendre au musée national de la Maison Bonaparte, ancienne maison de la famille Bonaparte transformée en musée. Ensuite, laissez vous séduire par les autres lieux culturels tels que le Palais Fesch, musée des Beaux Arts ou encore la Cathédrale d’Ajaccio. Enfin, laissez vous tenter par une promenade dans les petites rues de la ville et ses maisons colorées jusqu’au port. À la tombée de la nuit, vous serez bercés par le bruit des mats des petits et grands bateaux, et apprécierez la convivialité des cafés qui habitent le port de plaisance.

 

Stephane à la barre de son bateau au départ d'Ajaccio
Stéphane à la barre de son bateau pendant sa croisière au départ d'Ajaccio (Photo de Stéphane Espa-Morin)

De nombreux mouillages et plages sont accessibles en bateau dans la baie d’Ajaccio tels que la plage de Porticcio, la plage d’Argent ou encore la plage de l’Isolella. Nous vous conseillons de mettre le cap au Nord de la baie, direction les Îles Sanguinaires. Classé “Grand site de France” en 2016, l’archipel est composé de 4 îles : Grande Sanguinaire, Cala d’Alga, Cormorans et Porri. Vous pourrez observer lors de votre passage la tour génoise construite sur la Grande Sanguinaire, le sémaphore de Mezzu et le lazaret, zone de quarantaine construite au XIXᵉ siècle pour lutter contre la peste. Pour avoir le meilleur point de vue sur les îles, rendez-vous à la pointe de Parata au Nord de la baie d’Ajaccio, où vous pourrez admirer le soleil se coucher derrière l’archipel.

 

îvue aérienne sur les 4 îles sanguinaires au nord de la baie d'Ajaccio en Corse
Vue aérienne sur les Îles Sanguinaires (photo Adobe Stock)

 

Bonifacio

 

Les clients filovent avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger m’ont confirmé que le Sud de la Corse concentre la grande majorité des meilleurs points d’intérêt et mouillages. Lorsque vous aurez levé les voiles et mis le cap vers la pointe Sud, arrêtez-vous à Bonifacio. C’est ce qu’a fait Catherine avec ses amis au cours de sa croisière sur un Bali 4.0 : “On a traversé la baie de Bonifacio. L’entrée dans le port de Bonifacio est magique avec les falaises de chaque côté, il faut vraiment en profiter. C’est une très belle expérience !”.

La ville de Bonifacio est en effet connue pour ses immenses falaises de calcaire blanc habitées par la ville haute. L’entrée dans le port est un spectacle à en couper le souffle. Accueillant plus de 10 000 passages chaque année, le port de plaisance vous charmera par son ambiance chaleureuse et détendue en été.

 

Ville haute de Bonifacio posée sur les falaises de calcaire blanc
Ville de Bonifacio posée sur les falaises de calcaire blanc à l’entrée de la baie de Bonifacio (photo Adobe Stock)

 

Les îles Lavezzi

 

La réserve naturelle des îles Lavezzi est également un arrêt à ne pas manquer ! Cet archipel sauvage et protégé est composé de 23 îles et îlots habités par une faune et une flore variée. Le lieu est bien connu pour sa végétation abondante, ses rochers de granits émergeant des eaux turquoise et les nombreuses criques paradisiaques qui s’y trouvent.

Lors de votre croisière dans les îles Lavezzi, de multiples mouillages attireront votre œil. Parmi ceux qu’il ne faut pas manquer : la Cala Lazarina surplombée par la pyramide de la Sémillante et la Cala di Giunco, connue pour ses fonds marins exceptionnels.

François et ses amis se baignent dans la mer des îles lavezzi au mouillage de la Cala di Giunco en Corse
François et ses amis se baignent dans l'eau translucide de la Cala di Giunco (photo Jérémie V)

Gardez en tête que la navigation dans l’archipel est délicate. Prenez garde aux fonds rocheux et restez vigilants. Enfin, notez que des règlementations s’appliquent pour la navigation dans cet archipel : la pêche par exemple y est interdite.

 

 

Nord de la Sardaigne

 

Situé au Nord de la Sardaigne, l’archipel de Maddalena est un lieu à ajouter à votre itinéraire. Il se décompose en 7 îles principales : Razzoli, Budelli, Spargi, Maddalena, Santo Stefano, Caprera et Santa Maria. 16 milles nautiques séparent Bonifacio de l'archipel. Prenez garde, la navigation entre la Sardaigne et la Corse est connue pour être particulièrement ventée du fait de l'effet venturi

La navigation autour des 180 kilomètres de côte de ce parc national apportera à votre croisière un côté sauvage. En effet, la richesse de la biodiversité de la Maddalena en a fait une réserve extrêmement bien protégée et certaines zones sont interdites à la navigation. Vous trouverez cependant votre bonheur en termes de mouillages et de plages paradisiaques.

Quelques jours ne suffisant pas pour tout explorer, nous vous conseillons les mouillages suivants : la Spaggia del Cavaliere au Nord de l’île de Budelli et la Cala Coticcio sur l’île de Caprera. Une location de bateau à Bonifacio serait par exemple idéale pour entamer une croisière en Corse et prendre le temps de naviguer plus longtemps au Nord de la Sardaigne.

 

Voilier au mouillage de la cala coticcio à Caprera au Nord de la Sardaigne
Mouillage à la Cala Coticcio - Caprera (photo Adobe Stock)

“Il faut aller jusqu’en Sardaigne à Santa Teresa Gallura, c’est un petit village qui mérite d’être visité”, m’a conseillé Patrick lorsqu’il me racontait sa croisière dans le Sud de la Corse au départ de Propriano. Santa Teresa est un petit village situé sur la pointe Nord de la Sardaigne et facilement atteignable depuis Bonifacio. Une fois arrivés à quai, vous pourrez amarrer votre bateau et profiter d’une balade le long du port jusqu’à la ​​Piazza Vittorio Emanuele I. N’hésitez pas à monter en haut de la Torre di Longosardo, monument historique du XIVᵉ siècle.

 

Porto-Vecchio

 

Après avoir passé la pointe Sud de la Corse, remontez la côte-Est jusqu’à Porto-Vecchio. Entre sa vieille ville perchée, offrant une magnifique vue sur le port de plaisance, ses plages et son arrière-pays montagneux, nul ne pourra être déçu de sa navigation aux abords de Porto-Vecchio. Cette ville mérite un détour et vous serez très agréablement surpris par la beauté des plages qui l’entourent. Sur votre route en remontant la côte-Est, vous passerez par la plage de la Rondinara, la plage de Santa Giulia et celle de Palombagia.

 

Voilier navigant vers l'entrée du port de Porto-Vecchio en fin de journée
Entrée au port de Porto-Vecchio (photo Adobe Stock)

 

4. Les meilleurs mouillages au départ de Propriano

 

Campomoro

 

À seulement 30 minutes de navigation au départ de Propriano, le mouillage de Campomoro vous offrira une vue splendide sur le Golfe de Vilanco. “En partant de Propriano nous avons passé la première nuit au mouillage de Campomoro, c’est très sympa si vous ne voulez pas dormir au port.” m’a confié Aude, qui est partie naviguer dans le Sud de l’Île de Beauté sur un Lagoon 450 F. Je vous conseille alors de vous rendre au mouillage en début de soirée, pour pouvoir profiter d’une superbe vue avec le coucher de soleil, puis d’y passer la nuit.

Dans les eaux claires de la baie de Campomoro, une belle rencontre vous attendra sûrement. Comme me l’a confié Catherine partie en croisière avec ses amis sur un Bali 4.0, “Campomoro est le garde-manger des dauphins, c’est une très belle surprise ! ”. La baie est en effet connue pour être un lieu fréquenté par ces adorables mammifères marins. Les amateurs de plongée y trouveront aussi leur bonheur, car l'anse concentre une faune et une flore qui rendra votre excursion sous-marine exceptionnelle. Enfin, vous pourrez profiter d'un déjeuner sur la plage de sable fin au restaurant "Chez Pierre Paul", restaurant français apprécié pour sa cuisine corse et son cadre magnifique.

Vue aérienne sur la Baie de Campomoro dans le golfe de Valinco avec une tour génoise en premier plan
Vue aérienne sur la baie de Campomoro (photo Adobe stock)

 

La plage d'Argent

 

Patrick m’a conseillé le mouillage de la Plage d’Argent, où il a mouillé avec son un Lagoon 42. Dans le golfe de Murtoli, cette plage discrète et sauvage de Sartène porte son nom à merveille puisqu’il fait référence au sable fin aux reflets argentés qu’on y trouve. Des roches colorées habitent les bords de l’anse et émergent parfois de l’eau turquoise. À votre arrivée, attention aux rochers sur la partie Nord de la baie. Ce mouillage fait partie des petits trésors de la Corse,  peu fréquenté en dehors de la période estivale. Calme et sérénité vous y attendent !

 

Plusieurs voiliers au mouillage de la plage d'Argent dans le Sud de la Corse
Quelques voiliers au mouillage de la plage d’Argent (photo Adobe stock)

 

La baie de Roccapina

 

En sortant de la plage d’Argent, contournez la pointe de Murtoli et traversez le golfe jusqu’à la baie de Roccapina. Le dépaysement y est assuré ! Levez les yeux pour admirer le Lion de Roccapina qui surplombe la baie. Façonné au fil du temps par la pluie et les vents, ce fauve de granit semble garder la tour génoise de Roccapina.

On a l’impression qu’il est difficile de rentrer, mais une fois dedans, on est bien abrités. C’est un mouillage très agréable pour passer la nuit”, m’a confié Fabrice, parti naviguer en famille sur un Dufour 390 GL. Vous pourrez jeter l’ancre et descendre sur la petite plage de sable fin de la crique. Pour les adeptes de randonnée, on vous conseille de traverser la montagne en contournant le lion pour arriver de l’autre côté, sur la plage d’Erbajo. C’est ce qu’a décidé de faire Catherine: “On a passé la nuit à la plage de la Roccapina, il faut descendre à terre, monter la montagne et basculer sur la plage d’Erbajo, qui est exceptionnelle et souvent vide, car un peu ventée.” Au coucher du soleil, la beauté de ce lieu vous paraîtra presque irréelle.

 

Vue sur les montagnes de la baie de Roccapina avec le Lion de Roccapina et la tour génoise
Le Lion de Roccapina en haut à droite de la montagne garde la baie et surveille la tour Génoise (Photo de Xavier Kergall)

Cala Lazarina (Lavezzi)

Nous avons mouillé aux îles Lavezzi. Il faut arriver en fin d’après-midi pour trouver le bon mouillage, c’est magique de dormir là-bas !”, m’a confié Catherine. Les îles Lavezzi proposent en effet de nombreux mouillages, vous y trouverez forcément votre bonheur !

Le mouillage de Cala Lazarina est un arrêt à ne pas manquer lors de votre navigation dans les îles Lavezzi. Cette crique entourée de rochers est située au Sud de l’archipel, c’est un vrai petit coin de paradis pour les plaisanciers ! De votre bateau, vous pourrez admirer la pyramide de la Sémillante, un mémorial en hommage aux marins, victimes du naufrage de la frégate La Semillante, en 1855.

 

Photo de la pyramide de la Sémillate au mouillage Cala Lazarina dans les îles Lavezzi au couché de soleil
Photo de la pyramide de Sémillante au mouillage de Cala Lazarina (photo de Catherine Chat)

 

La baie de Santa Giulia

 

Située au Sud de Porto-Vecchio la plage de Santa Giulia fait partie d’une des plus belles du Sud-Est de la Corse. Elle est facilement comparable à une plage des Maldives ! De votre bateau, vous apercevrez les fonds de sable blanc à n’en plus finir à travers une mer translucide. Votre baignade y sera très douce et agréable. Pour les plus aventuriers d’entre vous, vous pourrez profiter des grands rochers de granits ronds présents au centre et dans la partie Sud de la baie pour y effectuer vos meilleurs sauts ou simplement grimper dessus !

 

Vue aérienne sur la baie de Santa Giulia et ses voiliers
Vue aérienne de la baie de Santa Giulia (photo Adobe stock)

Un peu plus au Nord, vous pourrez également choisir de mouiller à la plage de la Rondinara. Celle-ci est plus fréquentée en période estivale. La baie est connue pour sa forme de coquillage et pour sa beauté. Nombreuses sont les activités qui s’y trouvent comme des restaurants ou encore des activités nautiques.

 

5. Quels itinéraires suivre pour votre navigation ?

 

Naviguer c’est accepter les contraintes que l’on s’impose à soi-même". Tels sont les mots du grand navigateur français, Eric Tabarly. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte au moment du choix de votre itinéraire : les vents, le skipper et les contraintes que l’équipage est prêt à accepter. Votre itinéraire ne sera pas le même si vous voulez que votre navigation rime avec vacances ou bien avec aventure !

En cas de vent d’Ouest fort, il est conseillé de se mettre à l’abri dans les mouillages du Sud de la Corse. En cas de vent d’Est ou de vent d’Ouest léger, vous pourrez remonter la côte Ouest de la Corse en direction d’Ajaccio. Vous trouverez ci-dessous deux itinéraires tracés par Kiriakoulis.

 

Itinéraire 1 de 7 jours au départ de Propriano (distance totale : 111 milles marins)

 

 

  • Jour 1 : Propriano → Campomoro (4 milles marins ~ 1 heure)
  • Jour 2 : Campomoro → Plage d'Argent → Bonifacio (28 milles marins ~ 6 heures )
  • Jour 3 : Bonifacio → Îles Lavezzi (4 milles marins ~ 1 heure)
  • Jour 4 : Îles Lavezzi → Santa Giulia → Porto-Vecchio (19 milles marins ~ 2 heures)
  • Jour 5 : Porto Vecchio → Rondinara → Ventilegne (29 milles marins ~ 6 heures)
  • Jour 6 : Ventilegne → Roccapina → Golfe de Tizzano (14 milles marins ~ 2h30)
  • Jour 7 : Golfe de Tizzano → Propriano (13 milles nautiques ~ 2 heures)

 

Itinéraire pour un tour de Corse en 16 jours au départ de Propriano (distance totale : 252 milles marins)

  • Jour 1 : Propriano → îles Sanguinaires (17 milles ~ 4 heures) → Ajaccio (6 milles ~ 1 heure)
  • Jour 2 : Ajaccio → Cargèse (20 milles ~ 4 heures) → Capu Rossu (8 milles ~ 2 heures)
  • Jour 3 : Capu Rossu → Golfe de Porto (4 milles ~ 1 heure) → Girolata (4 milles ~ 1 heure)
  • Jour 4 : Girolata → Réserve de Scandola (3 milles ~ 30 minutes) → Baie de Nichiareto (14 milles ~ 2 heures)
  • Jour 5 : Baie de Nichiareto → Golfe de la Revellata (5 milles ~ 1 heure) → Calvi (3 milles ~ 40 minutes)
  • Jour 6 : Calvi → Algajola (5 milles ~ 1 heure) → Île Rousse (3 milles ~ 40 minutes)
  • Jour 7 : Île Rousse → Saleccia (13 milles ~ 2 heures) → Saint Florent (5 milles ~ 1 heure)
  • Jour 8 : Saint Florent → Centuri (17 milles ~ 4 heures)
  • Jour 9 : Centuri → Barcagio (5 milles ~ 1 heure) → Macinaggio (5 milles ~ 1 heure)
  • Jour 10 : Macinaggio → Bastia (17 milles ~ 4 heures)
  • Jour 11 : Bastia → Aléria (38 milles ~ 7 heures)
  • Jour 12 : Aléria → Pinarellu (26 milles ~ 5 heures)
  • Jour 13 : Pinarellu → Porto Vecchio (7 milles ~ 2 heures)
  • Jour 14 : Porto-Vecchio → Bonifacio (23 milles ~ 4h30)
  • Jour 15 : Bonifacio → Roccapina (12 milles ~ 2 heures) → Cala Conca (10 milles ~ 2 heures)
  • Jour 16 : Cala Conca → Propriano (9 milles ~ 2 heures)

 

Le conseil de Dominique Mejean, chef de Base de notre partenaire Kiriacoulis à Propriano :

“Il peut être intéressant de commencer votre croisière en allant dès le début au point le plus éloigné de votre itinéraire, d’y rester 1 ou 2 jours et de remonter en saut de puce jusqu’à Propriano. Cela vous permettra de vous mettre directement dans le bain et d’éviter un retour fatigant avec beaucoup de navigation après une semaine de vacances”.

 

6. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

Au cours de votre croisière sur l’île de beauté, vous rencontrerez les principaux vents méditerranéens. Le Libeccio est dominant sur la côte Ouest. C’est un vent chaud et sec qui vient du Sud-Ouest et dépasse souvent les 30km/h. En fonction de votre itinéraire, vous aurez également l’occasion d’être portés par le Sirocco, vent chaud provenant du Sahara ou bien le Mistral et la Tramontane, qui sont des vents de Nord qui peuvent souffler assez puissamment.

La Corse bénéficie du climat méditerranéen, connu pour être sec et doux en été. Si vous voulez profiter pleinement des beaux jours, nous vous conseillons de partir naviguer entre les mois d’avril et octobre, en notant que les mois d’été restent les plus fréquentés. Vous apprécierez à cette période une température entre 20°C et 30°C ainsi qu’une eau de mer autour de 23°C !

 

Remerciements

Je souhaite remercier Patrick, Catherine, Fabrice, Aude, Jérôme et Xavier pour leurs témoignages et photos qui illustrent à merveille cet article. Je souhaite également remercier Dominique, chef de base de Propriano du groupe Kiriakoulis pour les informations qu'il m'a apporté et les itinéraires communiqués.

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Marina
Ismael
Margaux
Victor
Lucie
Angelica

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.