Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location Bateau Palerme

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Scarlett, experte de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Palerme : Quel est votre style de bateau ?

Palerme - Nos conseils pour votre croisière



   Par Agathe LAMIGEON

Responsable de la rédaction du magazine Filovent. "Amoureuse de ma Côte Basque, j'ai rejoint Filovent en 2022 pour allier ma passion pour les voyages avec mon amour pour l'écriture."

 

Le 28 avril 2022

 

Temps de lecture : 10 minutes

 

En bref

 

Pourquoi Palerme ? Capitale de la Sicile et ville riche en patrimoine culturel, elle est le point de départ idéal pour à la fois naviguer vers îles Égades et vers les îles Éoliennes.

Les meilleurs mouillages : San Vito Lo Capo, Stromboli, Havana, Bue Marino, Porto di Ponente et Canneto.

Les activités : Randonnée jusqu’au Monte Pellegrino et jusqu’en haut du Stromboli et du Vuclano, ainsi que sur l’île de Marettimo et au parc naturel du Zingaro, snorkeling et plongée aux alentours de l’île d’Ustica et scooter à l’intérieur des îles siciliennes.

 

 

carte des zones de navigation de la sicile
Les zones de navigation de la Sicile (carte cliquable)

 

Sommaire

 

  1. Les informations pratiques pour votre location de bateaux depuis le port de Palerme
  2. Que faire dans la ville de Palerme ?
  3. Où naviguer au large des côtes siciliennes ?
  4. Les plus beaux mouillages de la région
  5. Quelles activités pour profiter de vos vacances en Sicile ?
  6. Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?
  7. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

 

 

“La ville de Palerme est superbe à découvrir ! Il est vrai qu’il est mieux de partir depuis Trapani pour naviguer dans les Égades, mais il serait dommage de passer à côté de Palerme”, me raconte Frank qui a navigué avec Filovent en juillet sur un Lavezzi 40.

Située au nord de la Sicile, Palerme est non seulement sa capitale mais également le point de départ idéal pour une croisière dans les îles siciliennes. Mettez le cap soit vers les îles Égades, soit vers les îles Éoliennes, selon vos envies !

 

famille sur un lagoon
Profitez du soleil de la Sicile depuis le pont de votre bateau ! (photo de Lagoon)

 

1. Les informations pratiques pour votre location de bateaux depuis le port de Palerme

 

Quels styles de bateaux sont proposés à la location ?

 

Au départ de Palerme, vous trouverez un large choix de 115 bateaux, dont une majorité de monocoques (69%) et une belle gamme de catamarans (35%).

“Le choix du bateau dépend entièrement des clients. Il n'y a pas de meilleur bateau pour visiter la région. C’est le cas parce qu'en Italie, la plupart du temps, il est interdit d'amarrer à moins de 300 mètres du rivage”, m’explique un membre de Sea Folk Travel, un de nos loueurs partenaires.

Vous pouvez choisir de skipper vous-même votre bateau ou alors d’opter pour un skipper professionnel. Les deux manières de naviguer ont leurs avantages que je vais vous résumer dans le tableau ci-après.

Avec skipper Sans skipper
  • Si vous partez en croisière en Sicile pour vous détendre et profiter de vacances sans prise de tête, choisissez l’option skipper !
  • Votre skipper connaît la région sur le bout des doigts et vous emmènera aux meilleurs endroits.
  • Aucun permis nécessaire.
  • Idéal si vous connaissez la zone de navigation de la Sicile.
  • Brief avant le départ avec le chef de base
  • Permis bateau obligatoire, ou l’ICC ou l’IPC.

 

Les tarifs moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Le tableau ci-dessous vous donne une estimation des prix de la location de bateaux, pour une semaine. Ces prix peuvent changer en fonction de la saison, des disponibilités, du modèle, de l'ancienneté du bateau, etc.

 

Type de bateau Haute Saison
Juillet et Août
Moyenne Saison
Mai, Juin et Septembre
Basse Saison
Avril et Octobre
Monocoque (2 cabines) 3 000€ 1 500 € 1 000 €
Monocoque (3 cabines) 4 000 € 2 500 € 2 000 €
Monocoque (4 cabines) 6 000 € 3 000 € 2 500 €
Catamaran (entre 35 et 40 pieds) 9 000 € 4 000 € 3 000 €
Catamaran (entre 40 et 45 pieds) 11 000 € 6 500 € 5 000 €
Catamaran (entre 45 et 50 pieds) 14 000 € 11 000 € 7 000 €

 

Le port de Palerme

 

Le port de Palerme, niché dans une belle baie, est l’un des plus grands ports de transport de passagers en Méditerranée. Il dispose de toutes les infrastructures nécessaires répondant aux moindres besoins des plaisanciers : électricité, eau, carburant…

Il est idéalement situé pour soit partir naviguer dans les îles Égades, soit dans les îles Éoliennes. Avant de débuter votre croisière, faites le plein de courses dans l’un des nombreux supermarchés à proximité du port, comme dans le “Carrefour Express Market”, fermant à 21 heures.

Pour vous rendre à la capitale de cette magnifique île italienne, atterrissez à l’aéroport de Palerme, à seulement 2 heures 30 depuis Paris. Vous pourrez vous rendre au port en une vingtaine de minutes en taxi pour environ 45 €. Une solution plus économique et pour une durée de trajet similaire est de prendre le bus, pour seulement 3 €. Enfin, pour nos plaisanciers venant d’Italie, vous pouvez rejoindre le port en ferry pour une centaine d’euros par personne, depuis Rome, Naples, Gênes, Livourne ou Salerne.

 

voiliers port de palerme
Le charmant port de Palerme (photo de Sea Folk Travel)

 

Nos principaux partenaires sur place

 

Nos principaux partenaires sur place, mais aussi les plus appréciés par nos clients sont :

 

  • Kiriacoulis est un loueur grec présent sur une multitude de bases en Méditerranée, dont celle de Palerme. Il obtient une bonne note de 15,33/20 de la part de nos 1 762 clients déjà partis à bord d’un de leurs bateaux. Kiriacoulis est le seul loueur à ne pas faire uniquement de la location du samedi au samedi, mais uniquement en basse saison.

 

  • Sailing Sicily Palermo est une entreprise italienne présente à la marina de Palerme. Nos clients lui accordent l’excellente note de 16,25/20. Pour une expérience unique, montez à bord d’un de leurs sublimes bateaux au départ de Paros, comme l’ont déjà fait 147 de nos plaisanciers.

 

  • Sea Folk Travel est une petite entreprise italienne disposant d’une flotte au départ de Palerme. 100 de nos clients ont tenté l’expérience, et lui ont attribué la jolie note de 15,88/20.

 

catamaran kiriacoulis
Montez à bord d’un des sublimes catamarans de Kiriacoulis (photo de Kiriacoulis)

 

2. Que faire dans la ville de Palerme ?

 

Palerme est la merveilleuse capitale au Nord de l’île italienne de la Sicile. Elle a toujours su séduire ses visiteurs par son architecture aux influences normandes et baroques.

Les amateurs d’histoire seront ravis, la ville est remplie de lieux emblématiques. Rendez-vous au somptueux palais des Normands, mon gros coup de cœur, caractérisé par des marbres polychromes. L’église San Giovanni degli Eremiti, surmontée de cinq coupoles rouges, et l’imposant Duomo qui abrite les “Tombes impériales et royales” sont des incontournables à vite découvrir.

Les monuments que je vais ensuite vous citer, valent la peine d’être visités de l’intérieur. C’est le cas des mosaïques de la Martorana, de celles de l’église Santa Maria dell’Ammiraglio, et des splendides stucs de l’Oratoire du Santo Rosario de San Domenico. Pour vous ressourcer après vos longues visites culturelles, rendez-vous dans les étendues verdoyantes parsemées de fleurs du Parco della Favorita et du Jardin de Garibaldi.

 

duomo de palerme
L’imposant Duomo de la ville de Palerme (photo Adobe Stock)

 

Giuseppe, le chef de base de notre loueur partenaire Kiriacoulis, vous recommande six lieux où vous rendre pour une expérience de la ville de Palerme réussie. “Allez visiter la vieille ville avec ses marchés typiques, le village de Monreale, le Théâtre Massimo, le Foro Italico, qui est une zone de front de mer près du port commercial, le Jardin Botanique et la Baie de Mondello.”

Outre les perles historiques dominant fièrement ses rues et places animées, d’autres lieux d’intérêt s'éparpillent dans la ville et ses environs, et méritent que l’on s’y attarde quelques heures. Je vous recommande vivement de vous rendre dans la charmante localité de Monreale. Dominant la Conca d’Oro, à quelques kilomètres de la ville, elle doit sa réputation à son fabuleux héritage artistique magnifiquement représenté par la cathédrale Santa Maria Nuova. Un imposant édifice religieux construit début 1 172 doté d’une architecture arabo-romande.

Située à une trentaine de minutes de Palerme se trouve la ville de Bagheria qui ne manque vraiment pas d’intérêt, surtout si l’on prend en compte le nombre impressionnant de villas qu’elle abrite. Parmi les plus remarquables, on retrouve la villa Palagonia, édifiée en 1 715. Dessinée par l'architecte Tommaso Napoli. Elle porte le drôle de surnom de “villa des Monstres” à cause des statues taillées dans la pierre embellissant son jardin.

 

villa palagonia
La sublime villa Palagonia (photo Adobe Stock)

 

3. Où naviguer au large des côtes siciliennes ?

 

“Au départ de Palerme, deux possibilités de circuits s’offrent à vous. Soit vous partez naviguer vers l’Ouest dans les îles Égades, dont Castellammare del Golfo et San Vito Lo Capo, ou vers les îles Éoliennes, dont Cefalù, qui abrite l’une des plus belles plages de Sicile, m’explique Giuseppe. Vous pouvez également partir naviguer dans la zone de Trapani.

“Une semaine est généralement suffisante pour visiter les îles Égades ou Éoliennes, mais la grande majorité des clients qui prennent nos bateaux à Palerme prennent deux semaines. Cela leur donne le temps de visiter les deux groupes d'îles”, m’informe un membre de Sea Folk Travel. “Que ce soient les îles Égades ou les îles Éoliennes, ce sont tous les deux des endroits magnifiques. Palerme a l'avantage que vous pouvez décider jusqu'à la dernière minute où aller, en fonction du temps, puisque la distance entre les deux est la même”, ajoute-t-il.

 

Les îles Égades

 

Les îles Égades sont un petit archipel composé de trois îles principales : Favignana, Marettimo et Levanzo. À celles-là s’ajoutent six îlots et quatre petites îles formant le petit archipel de l’île Stagnone. Vous pourrez profiter pleinement de chaque escale puisque les navigations y sont très courtes, moins de 2 heures séparent les îles.

L’entrée dans cette belle réserve vous coûtera 70 € la semaine pour un bateau de maximum 50 pieds. Vous pourrez ensuite vous ancrer partout, excepté sur la côte ouest de Marettimo. Pour en savoir plus, je vous recommande de consulter le site ampisoleegadi.it.

Favignana est l’île la plus peuplée de l'archipel des Égades. Il s’agit du coup de cœur d’un membre de Sailing Sicily, un de nos loueurs partenaires. L’est de l’île est plutôt plat, tandis que l’ouest a plus de reliefs, avec des collines de plus de 300 mètres de hauteur. Renommée pour son thon, vous pouvez aller visiter ses anciennes thonières, déguster du bon thon en en apprenant sur le passé de cette île ! Les caves calcaires du nom de “Tufo valent également le détour. Vous pourrez vous baigner dans les petites piscines naturelles !

 

favignana
La couleur de l’eau bordant Favignana est époustouflante ! (photo Adobe Stock)

 

Marettimo est une magnifique île calme, sauvage et authentique. Elle est réputée pour ses beaux paysages de montagnes abruptes, sentiers escarpés, criques aux eaux limpides, et grottes. Si vous êtes en quête de tranquillité, vous êtes au bon endroit. Il n’y a ni hôtels, ni voitures, et surtout aucune animation touristique ! L’endroit idéal pour vous déconnecter du travail et vous ressourcer. Je vous recommande de vous rendre jusqu’à la Cala Bianca, au nord-ouest de l'île. Il s’agit d’une zone protégée et vous ne pourrez donc y accéder que grâce à une randonnée très difficile ou grâce à une excursion en bateau organisée.

Levanzo est une autre île paisible qui ne dispose d’aucune attraction touristique et a interdit les voitures. Vous n’y trouverez ni monuments, ni musées, mais pourrez aller visiter la Grotta del Genovese, une grotte préhistorique à deux pas du port. Émerveillez-vous face aux surprenantes gravures rupestre de l’époque du Paléolithique supérieur, jusqu’à 30 mètres de profondeur ! Si cette expérience vous a plu, n’hésitez pas à aller voir les autres grottes de l’île, Peccore, Cala Tramonta, Punta Sorci et Punta Cappero.

 

L’île sauvage de Levanzo (vidéo YouTube)

 

Les îles Stagnone composent une magnifique réserve naturelle s’étendant sur plus de 2 000 hectares sur le territoire de Marsala. Les quatre petites îles sont séparées par des bandes d’eau de seulement 50 centimètres. Amusez-vous donc à marcher d’une île à l’autre, c’est aussi très bon pour la circulation sanguine de marcher dans l’eau ! Admirez également les marais salants, enrichis par de beaux moulins, qui font la renommée de Marsala.

 

Les îles Éoliennes

 

L’archipel des îles Éoliennes est composé de sept îles principales, situées au Nord-Ouest de la Sicile. Il est surtout connu pour ses deux volcans actifs, le Stromboli et le Vulcano. Vous pourrez donc y observer une merveilleuse nature, grâce au sol très fertile engendré par l’activité volcanique. Les navigations sont plus longues que dans les Églades, comptez plus de 2 heures entre chaque île.

 

Partez naviguer dans les îles Éoliennes ! (vidéo YouTube)

 

Panarea est une île très prisée par les célébrités locales et mondiales. De nombreuses familles aristocratiques italiennes et européennes y ont fait construire une maison secondaire, comme les familles Borghese, Visconti et Bulgari. Dans les stars mondiales adeptes de l’île, on retrouve Uma Thurman, Kate Moss et Melanie Griffith. Ne soyez donc pas surpris de croiser la route de somptueux yachts de milliardaires ! La ville de San Pietro est magnifique, avec des maisons blanches aux volets bleus. La vue depuis l’île est incroyable, on peut apercevoir le Stromboli ! Je vous recommande de vous rendre sur la plage de Calcara pour voir des geysers.

Lipari est l’île la plus étendue et la plus peuplée de l’archipel des îles Eoliennes. Avant d’arriver, vous pourrez apercevoir son Acropole avec sa cathédrale de San Bartolomeo. Je vous recommande d’aller visiter le musée archéologique à l’intérieur du château de Lipari ainsi que les églises de la forteresse.

 

La splendide île de Lipari (vidéo YouTube)

 

Vulcano est une sublime île sur laquelle l’activité volcanique est constante. N’ayez pas peur, elle est contrôlée et vous pourrez donc profiter de boue bouillonnante et de geysers de vapeur d’eau ! Le prix à payer est l’odeur permanente d’âcre de soufre. Son nom lui provient de la mythologie grecque, selon laquelle le dieu du feu Vulcano avait ses forges sous l’île. Une randonnée est à faire jusqu’au cratère !

Stromboli est l’île la plus éloignée de la Sicile. Elle est surtout connue pour son volcan du même nom, s’élevant à 924 mètres de haut, et plus de 2 000 mètres de profondeur sous-marine. Ses trois cratères ont inspiré Jules Verne pour son célèbre oeuvre “Voyage au centre de la Terre”. Vous pourrez monter en haut du cratère, avec des excursions organisées. Je vous conseille d’aller observer le stupéfiant “Sciara del Fuoco”, un canal de feu qui permet à la lave de s’écouler jusqu’à la mer.

 

île de stromboli
Un voilier se dirigeant vers l’île de Stromboli ! (photo de Kiriacoulis)

 

La zone de Trapani

 

La zone de Trapani est également un magnifique endroit à découvrir. Pas besoin de partir à l’abordage d’îles, vous pouvez seulement longer la côte et admirer de sublimes paysages.

San Vito Lo Capo est une petite ville balnéaire située au nord-ouest de la Sicile. Je vous conseille d’aller visiter les villes de Ségeste, avec son temple mythique, Erice, le coup de cœur de Giuseppe et Scopello. Il s’agit du compromis parfait entre des vacances à la mer et culturelles.

 

île de stromboli
La sublime plage de San Vito Lo Capo (photo Adobe Stock)

 

Le parc naturel du Zingaro ("Riserva naturale orientata dello Zingaro") est une zone sauvage et non contaminée, avec une grande richesse de flore et de faune. Vous y trouverez de nombreux sentiers de randonnée et quelques jolies petites criques et plages. Je vous conseille de vous arrêter à sept d’entre-elles : Cala Tonnarella dell’Uzzo, Cala dell’Uzzo, Cala Marinella, Cala Berretta, Cala della Disa, Cala del Varo et Cala Capreria.

 

4. Les plus beaux mouillages de la région

 

Il est important de savoir qu’il y a peu de possibilités d'ancrage dans les îles Éoliennes. Les eaux y sont profondes et sombres en raison des côtes escarpées, dû à la conformation volcanique des îles. Vous aurez plus de possibilités de mouillages dans les îles Égades.

 

San Vito Lo Capo

 

Le coup de cœur de Giuseppe est la jolie petite commune de San Vito Lo Capo. Le village est facilement accessible depuis la plage et le paysage est magnifique. Située dans la zone nord de Trapani, cette baie est bien protégée de la houle et du vent d'ouest. Il s’agit de l'une des baies les plus agréables de Sicile, mais très fréquentée en juillet et août.

 

Stromboli

 

Selon Giuseppe, il est incontournable d’aller mouiller sur l’île de Stromboli pour grimper jusqu’à son majestueux volcan. Le volcan actif de 924 mètres de haut, est visible à des dizaines de kilomètres. Vous aurez la chance de pouvoir apercevoir plusieurs petites éruptions dans la journée.

Il n’y a pas de port, mais vous pourrez mouiller à la plage de Ficogrande, au nord-ouest. Les plages sont d’une étonnante couleur noire.

 

Il n’est pas rare de voir le volcan en éruption, ouvrez-bien l'œil ! (vidéo YouTube)

 

Bue Marino

 

Le mouillage de Bue Marino est situé dans la partie orientale de l'île de Favignana. Cette zone est célèbre pour sa côte rocheuse et sa mer magnifique. Vous pourrez même visiter ses grottes en annexe !

 

grottes de bue marino
Allez visiter les grottes de Bue Marino en annexe ! (photo Adobe Stock)

 

Le port de Levanzo

 

Le port de Levanzo fait partie de la petite île de Levanzo, moins fréquentée, mais tout de même célèbre pour la Grotta del Genovese, une crique caractérisée par des graffitis préhistoriques.

 

Scopello

 

“J’apprécie beaucoup Scopello parce qu'il y a un paysage magnifique et de grandes plages”, me recommande un membre de Sailing Sicily.

 

village de scopello
Le charmant village de Scopello (photo Adobe Stock)

 

Cala Junco

 

La Cala Junco, à Panarea, possède une eau turquoise spectaculaire et deux hautes parois rocheuses, qui forment un amphithéâtre naturel semblant embrasser et protéger la plage.

 

Canneto

 

Le mouillage de Canneto à Lipari est parfait pour les familles ! Il a une faible profondeur de mer et sa plage dispose des meilleurs services de l'île.

 

Havana

 

La plage de Havana à Lipari est célèbre pour sa pierre ponce et son eau bleue cristalline.

 

Porto di Ponente

 

L'île de Vulcano est célèbre pour son volcan actif, ses plages de sable noir et ses bains de boue. Le mouillage dans la baie de Porto di Ponente est le meilleur endroit pour visiter l’île !

 

île de vulcano
La spectaculaire île de Vulcano (photo Adobe Stock)

 

5. Quelles activités pour profiter de vos vacances en Sicile ?

 

La randonnée

 

Sur terre, les montagnes encerclant Palerme sont une invitation à la randonnée et au trekking. Les randonneurs intrépides trouveront leur bonheur au Monte Pellegrino se dressant à 606 mètres d’altitude au nord. Les réserves naturelles vous invitent à découvrir les plaisirs de l’écotourisme, à l’exemple de Capo Gallo, occupant la zone nord-ouest de Palerme et qui accueille de nombreuses espèces d’oiseaux, dont le pinson des arbres.

“Une belle randonnée à faire est la marche jusqu’au volcan des îles Stromboli !”, me conseille Giuseppe.

 

Grimpez en haut du Stromboli pour admirer ses belles éruptions ! (vidéo YouTube)

 

Je vous recommande fortement d’aller faire une randonnée sur les sentiers calmes et sauvages de l’île de Marettimo pour vous ressourcer au plus proche de la nature, et dans le parc naturel du Zingaro avec ses magnifiques criques.

Je vous conseille également la randonnée jusqu’au sommet du Vulcano. Elle est assez facile et après une petite heure d’effort vous arriverez sur la lèvre nord-ouest du cratère. La vue est magnifique !

 

La plongée et le snorkeling

 

“Les îles siciliennes sont parfaites pour des sessions snorkeling et pour faire de la plongée. Les fonds marins sont colorés et il y a une multitude de grottes”, m’explique Giuseppe.

L’île d’Ustica est agrémentée de grottes, de criques sauvages et de vestiges archéologiques. N’hésitez pas à y expérimenter la plongée sous-marine afin d’explorer ses fonds marins captivants.

 

Allez observer les fonds marins de l’île d’Ustica ! (vidéo YouTube)

 

Il est important de prendre en compte les restrictions concernant les zones de plongée dans les îles protégées siciliennes.

 

Le tour des îles en scooter

 

“Le mieux est de louer un scooter une fois sur terre, de manière à faire le tour des îles et à en voir le maximum à chaque escale !”, me recommande Giuseppe.

 

6. Quel itinéraire suivre pour votre navigation ?

 

Itinéraire d’une semaine dans les Églades au départ de Palerme

 

La charmante capitale de la Sicile est située pile entre les îles Égades et les îles Éoliennes, elle a donc l'avantage que vous pouvez décider jusqu'à la dernière minute où aller, en fonction du temps, puisque la distance entre les deux est la même.

J’ai personnellement fait le choix de partir en direction des îles Égades, comme les distances de navigation entre les îles sont plus courtes. Le premier et le dernier jour sont marqués par une longue navigation, ce qui rendra votre itinéraire plutôt sportif. Si vous désirez des vacances plus tranquilles avec des navigations courtes, je vous recommande plutôt de partir de Trapani ou de Marsala.

L’entrée dans cette belle réserve protégée vous coûtera 70 € la semaine pour un bateau de maximum 50 pieds. Vous pourrez ensuite vous ancrer partout, excepté sur la côte ouest de Marettimo. Pour en savoir plus, je vous recommande de consulter le site ampisoleegadi.it.

J’ai particulièrement fait attention à bien intégrer les endroits incontournables à voir, tout en proposant des escales régulières pour alléger la navigation. Les mouillages de nuit se font dans des ports ou criques/baies protégées, sous le vent venant du Sud.

 

Distance totale parcourue : 82 milles

  • Jour 1 : Palerme → Castellammare del Golfo (30 milles - 6 heures)
  • Jour 2 : Castellammare del Golfo → Trapani (25 milles - 5 heures)
  • Jour 3 : Trapani → Port de Favignana (10 milles - 2 heures)
  • Jour 4 : Port de Favignana → Port de Marettimo (17 milles - 4 heures)
  • Jour 5 : Port de Marettimo → Cornino (28 milles - 6 heures)
  • Jour 6 : Cornino → Palerme (40 milles - 6 heures)

 

 

Votre croisière en un coup d'œil !

 

  • Accès à la base : En avion jusqu’à Palerme, puis prendre un taxi ou un bus. Ou en ferry depuis Rome, Naples, Gênes, Livourne ou Salerne.
  • Vent dominant : Sirocco venant du Sud, risque de de Mistral (> force 7) venant du Nord-Ouest.
  • Temps de navigation moyen/jour : 4 heures 30.
  • Mouillages calmes : Cala Camarro, Cala Tramontana et Scopello.
  • Port festif : Trapani.
  • Immanquables : Les Grotta del Genovese, l’île de Levanzo, Bue Marino et le parc naturel du Zingaro.
  • Ravitaillement (nourriture, eau, électricité, carburant) : Trapani et Marettimo.

 

 

Itinéraire de navigation au départ de palerme
Carte de l'itinéraire d'une semaine dans les Églades au départ de Palerme (cliquable)

 

 

JOUR 1 : Escale nature aux abords de l’Issola delle Femmine

Palerme → Issola delle Femmine → Castellammare del Golfo (32 milles - 6 heures)

C’est parti pour une longue navigation en direction des îles Égades ! Nous décidons de faire une première escale à environ 2 heures de Palerme pour ne pas trop démarrer sur les chapeaux de roue. Nous mouillons à côté de l’Issola delle Femmine, une magnifique île privée, juste en face de la ville du même nom. Nous déjeunons sur le pont de notre bateau, bien protégés des vents d’Est et de Nord-Ouest, face à la beauté de cette réserve naturelle. Un vrai régal pour les yeux ! Après une bonne sieste au soleil, nous reprenons la barre en direction d’un endroit pour la nuit. Nous mouillons en face du port de la ville de Castellammare del Golfo. Nous sommes très bien protégés, et il s’agit d’une bonne alternative aux quelques places de marina. Nous débarquons sans soucis avec notre annexe et nous nous promenons dans cette jolie ville étonnamment très propre. Nous décidons de nous rendre au restaurant pour fêter ce premier jour de croisière, et nous attablons au “Gusto” où nous savourons de délicieuses pizzas. L’ambiance était super et le personnel très accueillant, pour des prix raisonnables allant de 10 € à 20 €.

 

verre sur un bateau beneteau
Jour 1 : Trinquez à cette première journée sur le pont de votre bateau ! (photo de Beneteau)

 

JOUR 2 : Mouillage de rêve à San Vito Lo Capo suivi d’un verre sur Trapani

Castellammare del Golfo → San Vito Lo Capo → Trapani (25 milles - 5 heures)

Après une bonne nuit de sommeil, nous attaquons la dernière ligne droite jusqu’aux Égades. Nous mouillons dans un endroit fabuleux du nom de San Vito Lo Capo. Le décor est spectaculaire avec des eaux turquoise et des montagnes en arrière plan, on se croirait en plein rêve ! Après une longue baignade, nous laissons notre bateau bien protégé des vents, pour nous rendre sur la plage. La ville est très touristique, mais également très agréable à arpenter et nous craquons face à la devanture du “Salumeria Enoteca L'angolo Divino” dans lequel nous apprécions un succulent repas typiquement sicilien et buvons d’excellents vins. Après une petite marche de 20 minutes, nous arrivons au phare et découvrons une vue à couper le souffle sur la baie, je vous conseille vivement cette belle balade digestive ! Deux, trois plongeons plus tard, nous mettons le cap vers Trapani pour y passer la nuit. L’équipe du port est incroyablement accueillante et serviable. Le personnel apporte une grande aide à l'amarrage et nous donne plein de conseils en plus de répondre à nos moindres préoccupations. Nous en profitons pour nous ravitailler en eau et en électricité et allons faire le plein de courses au “Campo Vita” sur le port. Nous balader dans cette ville typiquement sicilienne nous donne envie de sortir boire un verre pour décompresser de ces deux jours de longue navigation. Notre choix se porte sur “Rakija Cocktail Bar” servant de délicieux cocktails et de bonnes bières artisanales, il y en a pour tous les goûts et le personnel est adorable !

 

san vito lo capo
Jour 2 : La magnifique plage de San Vito Lo Capo (photo Adobe Stock)

 

JOUR 3 : Escale sauvage sur Levanzo et sortie en vélo le long des côtes de Favignana

Trapani → Cala Camarro sur Levanzo→ Port de Favignana (10 milles - 2 heures)

Nous commençons enfin la navigation dans les Égades. Quel plaisir, les îles sont toutes à moins de 2 heures les unes des autres ! Notre première escale est l’île de Levanzo, une île paisible qui ne dispose d’aucune attraction touristique et a interdit les voitures. Il n’y a ni monuments, ni musées, mais pourrez aller visiter la Grotta del Genovese, une grotte préhistorique de l’époque du Paléolithique supérieur. Nous mouillons à Cala Camarro, juste en face de la grande roche. L’eau est d’une couleur fantastique et nous appelle à la baignade ! Après un bon déjeuner au soleil sur notre pont, nous nous mettons en route de la fameuse grotte pour observer les impressionnantes peintures rupestres. La balade de 45 minutes au cœur d’une nature luxuriante est très agréable ! En milieu d’après-midi, nous nous mettons en route vers une autre île, la plus peuplée des Égades, du nom de Favignana. Nous décidons de nous abriter dans le port de la ville du même nom, aux allures de Saint-Tropez des années 1950. Francesco nous a super bien accueillis avec son annexe lors de notre entrée à la marina de Favignana et nous a même aidés à nous accoster ! Nous louons des vélos électriques à “Bike&Go” et faisons un agréable petit tour dans l’île avant de nous endormir au calme.

 

verre sur un bateau beneteau
Jour 3 : Verre en amoureux face au coucher de soleil sur le pont du bateau (photo de Beneteau)

 

JOUR 4 : Petits cocktails face à la mer sur Favignana et bain de nuit dans les eaux cristallines de Marettimo

Port de Favignana → Bue Marino sur Favignana → Port de Marettimo (17 milles - 4 heures)

Le lendemain matin nous mettons le cap vers Bue Marino, un magnifique mouillage d’eau limpide. Nous avons pris nos paddle pour nous rendre à terre et explorer les grottes. La belle hauteur nous a permis de faire de superbes plongeons ! Une fois bien épuisés par tout ce sport, nous avons grimpé jusqu’au “Lemon Bar” et apprécié d’excellents cocktails face à un panorama à couper le souffle. En milieu d’après-midi, nous avons mis le cap vers la troisième île la plus connue des Égades, mais aussi la plus montagneuse et la plus verte, du nom de Marettimo. Pour passer la nuit, nous décidons de nous amarrer au port de Marettimo, dans lequel le personnel est encore une fois au petit soin. Les eaux sont cristallines, même jusque dans le port, c’est fabuleux ! Nous en profitons pour nous ravitailler en eau et en électricité, et faisons un plein de nourriture au “Dolce & Salato”. Le soir, nous apprécions un dîner à “La Cambusa”, où nous avons adoré l'apéritif dinatoire avec un personnel adorable ! Nous ne nous couchons pas trop tard, car la longue traversée de retour débute le lendemain.

 

grottes de bue marino sur favignana
Jour 4 : Les grottes du mouillage de Bue Marino sur Favignana (photo Adobe Stock)

 

JOUR 5 : Vue spectaculaire depuis le haut de Levanzo et coucher de soleil au pied du Monte Cofano

Port de Marettimo → Cala Tramontana sur Levanzo → Cornino (28 milles - 6 heures)

Nous partons plutôt tôt dans la matinée en direction de Cala Tramontana sur l’île de Levanzo. Cette baie calme est de toute beauté et très peu fréquentée. C’est un bonheur de nager sans être entourés de nombreux bateaux ! Avant de déjeuner, nous grimpons sur les collines et visitons les petites grottes. Une fois tout en haut, la vue est époustouflante sur la baie et l’île de Marettimo ! En milieu d’après-midi, nous mettons le cap vers Cornino. L’accès à la ville y est très facile, et après une jolie balade dans un décor typiquement sicilien, nous avons pu admirer un splendide coucher de soleil au pied du Monte Cofano. Nous étions les seuls au mouillage pour la nuit, ce qui nous a permis de bien dormir avant notre longue navigation de retour.

 

cornino
Jour 5 : Le mouillage de Cornino au pied du Monte Cofano (photo de Navily)

 

JOUR 6 : Escale dans le charmant village de Scopello avant un retour sur Palerme

Cornino → Scopello → Palerme (43 milles - 6 heures)

C’est avec le cœur lourd et la tête bien remplie de souvenirs, que nous mettons le cap vers notre toute dernière étape, la ville de Scopello. Nous longeons la côte pour apercevoir le célèbre parc naturel du Zingaro. Une fois au mouillage, nous avons été émerveillés par ce paysage pittoresque d’une extrême beauté. Le village d’un charme fou surplombe des “Faraglioni”, les écueils rocheux typiques de la région. Il est malheureusement interdit de débarquer en annexe pour visiter la ville, mais nous avons quand même profité d’un bon déjeuner sur notre pont, dans un cadre magnifique et paisible, avant de reprendre la barre pour retourner à notre base de départ.

 

calanque esterel
Jour 6 : Les célèbres “Faraglioni” au mouillage de Scopello (photo Adobe Stock)

 

7. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

La Sicile est une région particulièrement chaude. Les températures peuvent atteindre les 40 °C en été et les 20 °C en hiver. Les amateurs de baignade seront ravis de savoir que l’eau reste supérieure à 20 °C de juin jusqu’à fin octobre. En août, elle avoisine même les 25 °C !

Je vous conseille de vous rendre sur cette magnifique île ensoleillée plutôt durant l’après-saison, en septembre ou octobre. Il me semble qu’il s’agit du meilleur compromis entre une température de l’eau et de l’air toujours élevée et une fréquentation touristique moins élevée qu’en haute saison.

 

coucher de soleil en voilier en sicile
Admirez de magnifiques couchers de soleil en Sicile (photo de Kiriacoulis)

 

“Je recommande les mois d’avril et de mai aux plaisanciers voulant naviguer à Palerme. L’île est beaucoup moins fréquentée durant ces périodes-là”, me conseille Giuseppe.

Le membre de Sea Folk Travel approuve : “Je vous conseille de partir entre mai et début juillet et puis après la première semaine de septembre et jusqu'à fin octobre. Fin juillet et août sont des périodes très chargées et très fréquentées.”

Les températures sont maintenues chaudes grâce au Sirocco, un vent méditérranéen chaud et sablonneux venant du Sahara. Un autre vent fréquent est le Mistral, soufflant du Nord-Ouest. Je vous invite donc à trouver des mouillages plutôt au Nord des différentes îles, pour passer les nuits sous le vent.

 

Remerciements

Je souhaite remercier Frank pour son témoignage qui a permis de donner de l'authenticité à l'article. Un grand merci également à Giuseppe, ainsi qu’à un membre de Sea Folk Travel et de Sailing Sicily pour leurs précieux conseils de professionnels.

 

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Marina
François
Lina
Scarlett
Brad
Victor

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.