Envie de naviguer, mais pas envie de prendre de risque : Choisissez un bateau FiloSafe 100% remboursé

Location Bateau Sardaigne

Filovent vous trouve un bateau extraordinaire

Besoin d’un Conseil ?

Alix, experte de vos croisières

Je souhaite recevoir les mails de Filovent et créer mon compte client
Sardaigne : Quel est votre style de bateau ?

Sardaigne - Nos conseils pour votre croisière



   Par Anna SORESSI 

Par Anna Soressi, responsable marketing pour le marché italien chez Filovent. "Créatrice de contenu passionnée par les voyages, mon rêve est de faire le tour du monde en catamaran."

 

Le 7 janvier 2022

 

Temps de lecture : 9 minutes

 

 

EN BREF

 

À ne pas manquer : la vie nocturne de la Costa Smeralda, la beauté sauvage de La Maddalena et la tranquillité du sud de la Sardaigne.

À découvrir : Carloforte et la culture tabarquine

Fait : Le héros Garibaldi a choisi l'île de Caprera pour passer les dernières années de sa vie !

 

 

Carte des zones de navigation de la Sardaigne
Les zones de navigation de la Sardaigne (carte cliquable)

 

Sommaire

 

  1. Informations pratiques pour la location de votre bateau en Sardaigne
  2. Quelles sont les principales zones de navigation ?
  3. Les meilleurs mouillages en Sardaigne
  4. Quels sont les itinéraires à suivre lors de votre croisière ?
  5. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

 

Sud de la Sardaigne
Navigation dans le sud de la Sardaigne à bord d'un Oceanis 38 (photo de Jean Jacques)

 

1. Informations pratiques pour la location de votre bateau en Sardaigne

 

Les différentes bases de départ

 

La Sardaigne compte plusieurs bases de départ, dont certaines sont plus connues que d'autres. Si vous prévoyez des vacances pour découvrir la Costa Smeralda et La Maddalena, au Nord de l'île, nous vous recommandons de louer votre bateau dans les bases de Portopozzo, Cannigione, Porto Cervo, Marina dell'Isola ou Olbia. Si vous prévoyez également de visiter les îles de Tavolara et Molara, nous vous recommandons de louer votre bateau à Portisco, qui est la base parfaite pour ce type de croisière. Pour votre plus grand bonheur, toutes les bases mentionnées ci-dessus sont aisément accessibles depuis l'aéroport d'Olbia !

En revanche, si vous souhaitez plutôt explorer le sud de la Sardaigne et l'archipel des Sulcis, nous vous recommandons de louer votre bateau à Carloforte ou à Cagliari, toutes deux facilement accessibles depuis l'aéroport de Cagliari.

 

Prix moyens selon la saison et la taille du bateau

 

Le tableau ci-dessous vous donne une idée des prix moyens des charters en Sardaigne. Ces prix peuvent varier en fonction de la saison, de la disponibilité, du modèle, de l'âge du bateau...

 

Type de bateau Haute saison
Juillet et août
Moyenne saison
Mai, juin et septembre
Basse saison
Avril et octobre
Monocoque (35 pieds/≈2 cabines) 2 500 € 1 800 € 1 200 €
Monocoque (40 pieds/≈3 cabines) 3 000 € 2 300 € 1 600 €
Monocoque (45 pieds/4 cabines) 4 000 € 3 000 € 2 500 €
Catamaran (40 pieds) 4 500 € 4 000 € 3 500 €
Catamaran (50 pieds) 6 000 € 5 000 € 4 000 €

 

Nos principaux partenaires sur place

 

Voici une liste de nos principaux partenaires proposant des bateaux de location en Sardaigne :

  • Kiriacoulis, fondé en 1986, est basé à Athènes. Cette société de location, compétitive en termes de prix, vous permet d’entamer votre croisière le dimanche et est flexible en termes de durée de location (10 jours de location, par exemple). En Sardaigne, elle propose des catamarans (Bali, Lagoon, Helia) et des voiliers (Bavaria, Sun Odyssey) au départ de Portisco ;
  • Dream Yacht Charter, fondé en 2000 aux Seychelles, possède actuellement la flotte la plus importante et la plus diversifiée en termes de modèles sur le marché. En Sardaigne, cette société propose des bateaux de location depuis sa base d'Olbia ;
  • Carloforte Sail Charter est basée à Carloforte, sur l'île de San Pietro, avec une flotte uniquement composée de voiliers.

 

2. Quelles sont les principales zones de navigation en Sardaigne ?

 

Située au centre de la Méditerranée et habillée d’un surprenant relief essentiellement montagneux, la Sardaigne et ses idylliques plages blanches est entièrement cernée d'une mer étonnante couleur émeraude. Son environnement naturel préservé, ses couleurs fascinantes, mais aussi ses saveurs uniques ne cessent d’émerveiller les touristes.

La Sardaigne est une terre de traditions anciennes avec des peuples se succédant au fil des millénaires. Que ce soient les vestiges archéologiques de la civilisation nuragique avec ses nuraghi, les tombeaux de géants, les puits sacrés et les maisons de fées, disséminés sur toute l'île, de l'arrière-pays aux villages du bord de mer, tous témoignent de ce passé gorgé d’histoire.

L'île est un véritable paradis pour ceux qui aiment s'amuser. De la vie nocturne de la Costa Smeralda à la beauté paisible de l'archipel de la Maddalena, tout est propice à faire la fête ! Les vacanciers recherchant des vacances relaxantes devront se diriger vers le sud de l'île.

 

Costa Smeralda

 

Durant votre croisière en Sardaigne, vous ne pouvez pas passer à côté de la Costa Smeralda, une destination de vacances populaire, hautement connue pour sa vie nocturne. Mais ce n'est pas tout, la Costa Smeralda offre également des paysages à couper le souffle, des plages magnifiques et des eaux cristallines. Les thalassophobiques pourront sereinement nager dans les eaux translucides, vous pouvez presque tout le temps apercevoir vos pieds !

Pour démarrer votre épopée, nous vous recommandons la belle Cala di Volpe, entre Portisco et Porto Cervo. Il s'agit d'une profonde crique naturelle où vous trouverez trois plages paradisiaques : Liscia Ruja, Petra Bianca, Petra Niedda. Au sein de cette crique se trouve l'archipel de Mortorio, composé d'îles et d'affleurements granitiques, dont l’île de Mortorio, les îles de Sofi et Le Camere.

 

vue de la Costa Smeralda
Vue de la Costa Smeralda (photo d’Adobe Stock)

 

Au nord de Cala di Volpe se trouve Golfo Pevero, l'une des plages les plus populaires et les plus chics de la Costa Smeralda ! Cette large baie abritée des vents possède des fonds marins, profonds de 5 à 6 mètres. Elle est le résultat d’un doux mélange de sable et d'algues, ce qui rend le mouillage facilement réalisable. Son sable blanc et doux ainsi que ses rochers de granit embrassent une mer azur, c'est paradisiaque ! Elle attire chaque année de nombreux touristes, notamment des golfeurs passionnés, les terrains de golf étant situés juste derrière la plage. En naviguant un peu plus au nord, vous trouverez Piccolo Pevero, plus petite, mais tout aussi pittoresque et, si vous avez de la chance, moins fréquentée ! À proximité, vous pourrez également explorer les petites îles de Li Nibani. Lors de votre croisière sur la Costa Smeralda, vous ne pouvez évidemment pas manquer Porto Cervo et ses plages branchées de Romazzino, del Principe et Li Ittricceddi.

 

La Maddalena

 

Situé au nord-est de la côte sarde, non loin des lumières mondaines de la Costa Smeralda, se trouve l'archipel de La Maddalena. Ce groupe de 63 îles et îlots englobe l'île de La Maddalena, Caprera, Budelli, Spargi et Razzolli, pour n’en citer que cinq. Vous pouvez toutes les découvrir en une journée de navigation puisqu’elles ne sont qu’à quelques kilomètres les unes des autres ! Depuis 1996, l'archipel est par ailleurs un parc national, une zone marine et terrestre protégée. Vous devrez obligatoirement vous munir d’un permis pour y naviguer !

L'île de La Maddalena est la seule île habitée de l'archipel. Nous vous conseillons d'amarrer au port touristique de Cala Gavetta ou de Cala Mangiavolpe afin de découvrir le centre-ville. Vous pourrez vous perdre dans ses ruelles bordées d'élégants bâtiments du XVIIIe siècle et vous plonger dans l'histoire en découvrant la charmante Piazza Garibaldi et les restaurants typiques qui la surplombent ! Si vous aimez les excursions, l'idéal est de visiter la tour de guet de Guardia Vecchia, datant de 1283, qui offre une vue renversante de l'archipel de la Maddalena.

 

île La Maddalena
Le centre de l'île de La Maddalena (photo de Giuseppe Colleoni)

 

Sauvage et préservée, l'île de Caprera est un véritable paradis pour les sportifs. Cette oasis naturelle dense et verdoyante est idéale pour décompresser et se reconnecter à la nature. Vous trouverez une myriade de chemins adaptés à tous types de randonneurs. Nous vous recommandons, en particulier, le sentier reliant les forts d'Arbuticci et de Candeo, qui permettent de découvrir les criques les plus pittoresques de la région : Cala Candeo, Cala Napoletana, Cala Caprese, Cala Crucitta, Cala Coticcio et Cala Portese.

Au Nord-Ouest de l'archipel de la Maddalena (Budelli, Santa Maria et Razzoli), nous vous invitons à aller jeter un coup d'oeil à la Spiaggia Rosa. Cette plage tire son nom de la couleur typique de son sable qui, en raison de son écosystème fragile, ne peut être admirée que depuis la mer. Vous pouvez également débarquer à Cala Piatto, Cala Cisternone et Cala del Cavaliere. Cala di Trana est également un excellent mouillage en l'absence de vent. En plus d'offrir un paysage naturel enchanteur, il possède un fond de sable idéal pour l'ancrage.

 

île de La Maddalena
Vue de l'archipel de La Maddalena avec les îles Razzoli, Budelli et Santa Maria (photo d’Adobe Stock)

 

De Razzoli, vous pouvez également vous rendre jusqu'aux îles Lavezzi, un archipel d'îles et d'îlots granitiques. Ces îlots appartiennent aux bouches de Bonifacio, détroit qui sépare la Sardaigne de la Corse. Les principales îles de cet archipel sont : l'îlot de Poraggia, l'îlot de Ratino, l'îlot Piana, l'îlot Sperduto, l'îlot Cavallo et l'îlot Lavezzu. Elles forment, avec le parc national de l'archipel de la Maddalena, le parc international des bouches de Bonifacio.

 

îles Lavezzi
Les îles Lavezzi (photo de Giuseppe Colleone)

 

Tavolara et Molara

 

Si vous choisissez le nord de la Sardaigne comme destination pour votre croisière, vous ne pourrez pas manquer, un peu au sud de La Maddalena, la zone marine protégée de Tavolara-Punta Coda Cavallo et ses îles de Tavolara et Molara. Moins connue et donc moins touristique et moins fréquentée, cette zone vous offrira tout le charme de la Sardaigne dans le calme et la tranquillité. L'île de Tavolara, plutôt sauvage, a comme seul centre habité la marina Spalmatore di Terra. Les amateurs de trekking et de snorkeling s’y sentiront chez eux ! Ne manquez pas la route panoramique qui traverse l'île et offre une vue spectaculaire sur la zone protégée, mais aussi sur Olbia et Golfo Aranci. “Tavolara offre l'un des meilleurs mouillages de Sardaigne”, me confie Angelo Usai de Boomerang Charter, “avec ses fonds sablonneux et abrités des vents, surtout du Nord-Ouest.”

 

île de Tavolara
L'île de Tavolara (photo d'Adobe Stock)

 

L’île de Molara, inhabitée, est également une île granitique couverte de maquis méditerranéen. Ses mouillages sont plus précaires que ceux de sa consoeur, mais la Piscine di Molara, au Sud-Est de l'île, vaut le détour ! Vous y trouverez un paysage vraiment spectaculaire avec des eaux turquoise éclatantes, du sable chaud et blanc ainsi qu’une nature parfaitement intacte. L'un des mouillages les plus attrayants est Cala Chiesa. À quelques kilomètres de cette dernière, nous vous recommandons de jeter un coup d'œil au rocher de la sorcière, une sculpture naturelle façonnée au fil des siècles par le vent et la mer. Vos enfants vont adorer ! Enfilez ensuite votre masque et votre tuba pour une petite séance de snorkeling rafraichissante !

 

Cagliari

 

Au Sud de l'île se trouve la capitale régionale, Cagliari. Étape incontournable de votre croisière en Sardaigne, elle surplombe le magnifique golfe des Anges et est construite sur sept collines calcaires. Colle Castello correspond au quartier historique tandis que Colle Marina est le front de mer animé. En vous perdant dans les méandres des rues anciennes de Cagliari, vous pourrez découvrir l'ancien amphithéâtre romain et visiter le Palais Royal, la Basilique de San Saturno ainsi que le Bastion de Saint Remy, l'un des plus importants monuments de Cagliari. Après vous être glissés dans l'authenticité des quartiers de Cagliari et avoir été conquis par l'excellente cuisine, la Cassòla, la traditionnelle Fregula cun cocciula et les bonbons Candelaus, vous serez prêts à mettre les voiles pour découvrir sa belle mer couleur émeraude.

 

Cagliari
Cagliari vue de l'eau (photo d'Adobe Stock)

 

Aux alentours de la ville, vous trouverez la très blanche Calamosca, considérée comme l'une des plus belles plages du Sud de la Sardaigne. Cette plage tire son nom de la tour de Calamosca, une forteresse côtière de première défense construite durant la domination espagnole. En continuant en direction de la côte, vous rencontrerez Quartu Sant'Elena et, après avoir dépassé la "Sella del Diavolo" (la selle du diable), vous trouverez Poetto, la plage principale de la ville, deuxième plus longue au monde après Rio de Janeiro !

En continuant votre voyage vers l'Est, vous trouverez Villasimius, l'une des villes les plus belles et les plus célèbres de la côte sarde avec ses 20 kilomètres de côte et plus de 30 plages, toutes plus enchanteresses les unes que les autres. Nous vous recommandons vivement de vous arrêter sur la magnifique plage de Porto Giunco, célèbre pour ses flamants roses. Viennent ensuite les plages Campus de Villasimius, orientée vers Cagliari, et l'incontournable plage de Campulongu, baignée dans une mer turquoise et limpide, entourée du vert vif méditerranéen. Pour les enfants, nous recommandons les rivages sablonneux de Simius Beach et Timi Ama Beach, dont les eaux peu profondes garantissent des journées sûres et tranquilles. Les amateurs d'histoire et de culture, pourront visiter la Punta Molentis et la plage de Cuccureddus, menant à une zone archéologique plus qu’intéressante.

 

la plage Punta Molentis
Vue de la Punta Molentis (photo d'Adobe Stock)

 

Le long de la côte, à l'Ouest de Cagliari, vous les témoignages de nombreuses civilisations qui se sont succédées au fil du temps sur l'île, comme les tours de défense espagnoles et les tombes des géants. La région de Pula est caractérisée par des plages de sable blanc et de rochers. La plus célèbre reste celle de Nora pour sa fameuse zone archéologique. Les férus d’histoire antique pourront admirer d'anciens vestiges romains ! Ce site offre une vue imprenable de la tour de Coltellazzo, qui protège la zone du vent. Un autre endroit abrité, séparé du continent par un isthme, est le vieux port. C’est le meilleur endroit pour mouiller la nuit !

À environ 15 milles nautiques de Pula, après Capo Spartivento, le point le plus méridional de la Sardaigne, vous atteindrez la baie de Chia, dont la plage de Su Giudeu fait sa beauté. Cette étendue de sable doré contraste avec la végétation dense derrière elle et la mer turquoise. Pour mouiller avec votre bateau, nous vous recommandons l'île de Su Cadrolinu, très accueillante et bien abritée des différents vents.

 

vue panoramique du Chia
Vue panoramique du Chia (photo d'Adobe Stock)

 

Archipel des Sulcis

 

L'archipel des Sulcis est à une courte distance de la côte Sud-Ouest de la Sardaigne. L'archipel comprend deux îles principales, Sant'Antioco et San Pietro, mais aussi un certain nombre d'îles et îlots plus petits, dont la seule habitée est Piana. Stefania Gorgerino de Carloforte Sail Charter nous informe que "toute la zone environnante est encore très sauvage et naturelle et convient à tous ceux qui recherchent la paix et la tranquillité. En effet, par rapport au Nord de la Sardaigne, cette zone se distingue particulièrement en étant éloignée du tourisme de masse."

Carloforte, situé sur l'île de San Pietro est un charmant village de pêcheurs fondé à l’origine par colonie génoise au XVIe siècle. L'histoire raconte qu'un groupe de pêcheurs liguriens serait parti coloniser Tabarka, une petite île au large des côtes tunisiennes, célèbre pour sa récolte de coraux. Cependant, ils auraient rapidement été contraints de fuir par les habitants et se seraient installés sur l'île de San Pietro, où ils ont commencé à pêcher du thon, du corail et du sel. Cette fascinante combinaison de cultures se reflète non seulement dans l'architecture du petit village, mais également dans sa tradition culinaire unique. En plus du couscous Tabarkino, Carloforte est célèbre pour son thon ! C’est l’une des rares pêcheries de thon restantes en Méditerranée, ne manquez donc pas l’occasion de goûter à ces délices !

 

Carloforte
Carloforte (photo d'Adobe Stock)

 

L'île de San Pietro est caractérisée par sa côte irrégulièrement taillée en une multitude de sublimes plages. Nous vous conseillons d'en faire le tour, en jetant de temps en temps l'ancre dans ses criquespittoresques. Celle de la Caletta, abritée par le Sirocco, est parfaite pour une visite de fin de journée puisuq’elle offre une vue imprenable sur le coucher de soleil. Dans le golfe de Mezzaluna, abrité par le mistral, vous pouvez atteindre de belles grottes en nageant pour atterrir dans un spot parfait pour la plongée en apnée. Stefania de Carloforte Sail Charter nous rassure :"Ce sont d'immenses criques, idéales pour le mouillage de nuit car le fond marin est sablonneux et il n'y a pas de danger que l'ancre reste coincée."

Sur l'île de Sant'Antioco, vous trouverez des baies idylliques comme Sottotorre ou Spiaggia Grande, de quoi se croire aux tropiques ! Le long de la côte, vous trouverez Porto Sciusciau, célèbre pour ses rochers en forme d’arches au travers desquels vous pouvez nager et faire de la plongée libre. Sur votre route vous tomberez sur Capo Sperone, à la pointe de l'île, où il est possible de jeter l'ancre sur la plage de Turri, également appelée Torre Cannai. Le seul centre habité de l'île est Calasetta, dont la marina est très pratique puisqu’elle est située juste à l'entrée du port et est accessible à tout type de bateau.

 

3. Les meilleurs mouillages en Sardaigne

 

Cala Volpe, Costa Smeralda

Abrité des vents et possédant des fonds vaseux peu profonds, Cala Volpe est un excellent mouillage. Étant l'une des plages les plus célèbres de la Costa Smeralda, elle est très fréquentée en haute saison et de nombreuses bouées y sont installées en prévision.

 

Cala Volpe
Cala Volpe (photo d'Adobe Stock)

 

Cala Corsara, île de Spargi

 

Dans l'archipel de La Maddalena, vous ne pouvez pas manquer Cala Corsara, sur l'île de Spargi. Idéale pour une halte nocturne, cette baie permet d'admirer les spectaculaires roches de la Testa della Strega, un énorme rocher de granit d'environ 6 mètres de haut. Une excellente alternative à cette plage très fréquentée est Cala d'Alga. Elle est en revanche plus exposée au mistral, et donc plus adaptée aux petits bateaux.

 

Cala Corsara
Cala Corsara, île Spargi (photo d'Adobe Stock)

 

Cala Coticcio, Caprera

 

Parmi les plages de rêve de Caprera figure la magnifique Cala Coticcio, rebaptisée Tahiti en raison de son sable blanc et de ses eaux cristallines qui font rêver !

 

Cala Coticcio
Cala Coticcio sur l'île de Caprera (photo d'Adobe Stock)

 

Cala di Zeri, île de Cavallo

 

Dans les îles Lavezzi, Cala Zeri est la plus sauvage de la petite île de Cavallo et aussi l'une des plus célèbres et plus fréquentées. Son sable de granit rose est aussi fin que du talc ! Ses fonds marins sont parmi les plus beaux de l'île avec une faune très riche, compte tenu de son exposition, de quoi ravir les amateurs de plongée !

 

Cala di Zeri sur l'île de Cavallo
Coucher de soleil depuis le bateau sur l'île de Cavallo (photo de Giuseppe Colleoni)

 

Cala Domestica, île de San Pietro

 

Cala Domestica est un fjord naturel, célèbre pour son paysage dominé par de hautes falaises. Nous vous recommandons de passer la nuit à ce mouillage car cette baie est totalement abritée du mistral, vent dominant de la région.

 

Les hautes falaises de Cala Domestica
Les hautes falaises et l'eau turquoise de Cala Domestica (photo d'Adobe Stock)

 

4. Quels itinéraires suivre lors de votre croisière ?

 

Itinéraire 1 d'une semaine - Distance totale parcourue : 117 miles nautiques

 

  • Jour 1 : Portisco → Tavolara (14 milles nautiques)
  • Jour 2 : Tavolara → Cala Brandinchi - Porto Ottiolu (9 milles nautiques)
  • Jour 3 : Porto Ottiolu → Cala di Volpe - Caprera (37 milles nautiques)
  • Jour 4 : Caprera → Île de La Maddalena (6 milles nautiques)
  • Jour 5 : Isola de La Maddalena → Passo Cecca di Morto - Santa Teresa di Gallura (15 milles nautiques)
  • Jour 6 : Santa Teresa di Gallura → Lavezzi - Passo Cecca di Morto (12 milles nautiques)
  • Jour 7 : Passo Cecca di Morto → Portisco (24 milles nautiques)

 

Itinéraire 2 de deux semaines - Distance totale parcourue : 344 miles nautiques

 

Cet itinéraire a été suivi par Giuseppe Colleoni à bord d'un Bali 43 affrété par Filovent.

 

  • Jour 1 : Découverte d'Olbia
  • Jour 2 : Olbia → Molara - Cala Liberotto (40 milles nautiques)
  • Jour 3 : Cala Liberotto → Cala Frailis, Arbatax (38 milles nautiques)
  • Jour 4 : Arbatax → Olbia (79 milles nautiques)
  • Jour 5 : Visite d'Orgosolo, dans la région de Barbagia di Nuoro
  • Jour 6 : Olbia → Cala Volpe - Caprera (32 milles nautiques)
  • Jour 7 : Caprera → Lavezzi - Santa Maria (24 milles nautiques)
  • Jour 8 : Santa Maria → Cala Rondinara (16 milles nautiques)
  • Jour 9 : Cala Rondinara → Porto Vecchio (16 milles nautiques)
  • Jour 10 : Porto Vecchio → Isola di Cavallo (20 milles nautiques)
  • Jour 11 : Isola di Cavallo → Bonifacio - Barcaccia - Maddalena (30 milles nautiques)
  • Jour 12 : Maddalena → Pevero - Porto Rotondo (23 milles nautiques)
  • Jour 13 : Porto Rotondo → Porto Istana - Olbia (26 milles nautiques)

 

5. Quelles sont les conditions météorologiques ?

 

Le climat en Sardaigne est typiquement méditerranéen avec peu de pluie. Les températures se situent autour de 20-30° C pendant l'été, avec des températures légèrement plus élevées dans le Sud de l'île. L'eau reste aux alentours des 20° C durant l'été, mais aussi en septembre et octobre, tandis que le mois d'avril a tendance à être un mois froid en Sardaigne.

En ce qui concerne les vents, le Nord de l'île est particulièrement venteux, notamment l'archipel de La Maddalena, exposé aux vents libeccio et maestrale. Dans le Sud de l'île, le vent dominant est le mistral. Il y a aussi le sirocco, mais il ne souffle normalement pas plus d'une journée et se calme la nuit. Si dans l'archipel de Sulcis, il est facile de trouver un point de protection contre les vents du Nord et du Sud, la zone au-dessus de Carloforte, sur la côte Ouest de l'île, est moins protégée et peut être particulièrement dangereuse lorsque le mistral souffle.

 

Remerciements

Je tiens à remercier Giuseppe Colleoni et Jean Jacques (qui préfère rester anonyme) pour leurs témoignages et leurs photos qui illustrent parfaitement cet article. Je tiens également à remercier Stefania Gorgerino de Carloforte Sail Charter et Angelo Usai de Boomerang Charter pour leurs précieuses informations sur la Sardaigne.

Les spécialistes qui vous conseillent avec Sérieux, Réactivité et Transparence

Ismael
François
Scarlett
Margaux
Alix
Angelica

Avis des clients après la réservation du bateau

Ils parlent de nous...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Fermer.